À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mercredi, octobre 27, 2010

    #05 : LA MÉTÉO !

    L'âme est très haute ???
    Et bien oui, à vrai dire, de temps en temps, ne serait-ce qu'avec le plaisir de voir de tels ciels hallucinants, comme ce fut le cas à La Vachette très récemment, juste avant de rentrer sur Paris ces derniers temps :

    Génial, non ? Une sorte de mélange plutôt rare entre Cirrus et Cumulus (plus d'explications ici), qui du reste ne se révèlera pas forcément de bon augure :

    Attention : à partir de maintenant (et comme d'habitude tous les ans), seul les articles pairs de ce Blog vont désormais se consacrer à la pure description géographique de ma randonnée de l'été, tandis que les impairs - tel celui-ci - vont davantage s'axer sur différents points de vue philosophiques, musicaux, mystiques, etc...
    Juste histoire de revenir en arrière (en l'occurence sur le terrible Dachstein de presque 3000m, dont je ne parlerai qu'à partir du #8), la météo peut aussi parfois s'avérer méchante :

    Sinon très (très, très) méchante :

    J'admets bien qu'une fois vu sur l'ordinateur, très "tranquillos dans la vallée", ceci puisse se révéler très beau, certes... Mais cela peut être aussi fort "hard" à vivre "pour de vrai", sans rire, genre deux à trois heures de pluie incessante !
    Au moins, minimum de compensation le soir, le très rarissime double arc-en-ciel (Regenbogen en Allemand, soit "l'arc de la pluie") :

    Ceci dit, je peux vous présenter encore bien pire, rien qu'en passant en Slovénie début septembre, où ma toute première vue sur le fameux Triglav s'est déjà révélée assez terrifiante (du fait que vu le temps, l'hélicoptère avait un mal fou à sauvegarder 3 ou 4 alpinistes coincés sur la terrible face N) :

    Ma seconde vue, au tout début du lendemain (parcouru par la neige) était encore bien plus "hard" :

    Quant à la troisième vue... Et bien DSL, j'en reparlerai plus précisément dans l'article #13 (13=la mort, évidemment !), mais là, très franchement et en toute honnêteté, j'ai véritablement eu, disons, 2 chances sur 3 d'y passer pour de bon ! Pour l'instant, je ne suis pas encore sûr et certain que je crois en LUI, mais en ce moment précis (d'une bonne heure et demie, où en prime je me suis bien gelé les trois petits doigts de la main gauche, hélas), je n'ai pas arrêté de lui rendre grâce à chaque pas "miraculeux", qui ne m'a pas fait glisser d'un seul coup de 300m sur la droite :

    Regardez bien : Si vous agrandissez cette photo, vous verrez que ce chemin normalement très facile s'avèrait non seulement bourré de neige, mais en prime totalement gelé et glacé... Ce qui exigeait une concentration de 712% pour ne pas se tuer d'emblée, lol !

    Dieu merci, ceci ne s'est pas produit... Je ne sais pas pourquoi, ni dans quel sens mystique ou caché de la vie, ou de générosité envers moi, mais ceci ne s'est pas produit, alors vraiment, Dieu merci !

    Juste histoire de citer (ce dont je reparlerai forcément dans l'article #18, dédié au Triglav), voici trois photos du soir même où je suis arrivé complètement gelé (moins de 0°C, avec des rafales de vent supérieures à 140 km/h), trois photos qui se suivent en à peine trente secondes, avec un ciel totalement modifié :

    Hallucinant, n'est-ce pas ?
    Mais incroyable d'un autre côté, vu que les deux amis Suisses que j'avais rencontrés à cette occasion
    ne parvenaient eux-mêmes qu'à rester trente secondes à l'extérieur, tellement le vent était d'une folie pure (sans parler de la température, lol !) :

    Pour tout dire, même un grand "professionnel" eut beaucoup de mal ce jour-ci :

    Ce qui, quelque part, n'enlève pas non plus un certain côté quasiment sublime du ciel, n'est-ce pas ?

    Enfin bon, histoire de conclure... Une autre chose que j'aime beaucoup, en tant que Verseau ascendant Balance, c'est bien sûr les navions, et du coup, se retrouver dans certains refuges en pouvant voir (très tôt le matin, normalement, jamais l'après-midi, lol !) les nuages survolés d'une façon similaire, ce qui me fait toujours prendre un grand pied :

    Ce qui fut en l'occurence le cas dans le fort bien nommé (et très agréable) Guttenberghaus, très précisément le 12 août :

    Voili, voili, voilà... Bon, en ais-je dit suffisamment niveau météo ?
    Et bien oui, je crois que oui, sans rire...

    Arf, non... Car j'ai oublié de poser ma cinquième question (un peu plus "hard" que les précédentes, certes, j'admets, DSL) : à quel film mythique américain pourrait bien faire allusion cette photo ?

    Pour une fois, je vais être gentil : ce n'est pas seulement un film, mais surtout une série très célèbre se terminant souvent de cette façon, lol !

    Merci d'avance : jamais de réponses aux questions dans les commentaires (qui sinon seront effacées, logique)...

    Toutes les infos du concours sont à lire ici...

    P.S : La totalité des vingt articles va bientôt pouvoir se lire par contre , tant que Blogger n'aura pas rectifié son très fameux "bug" vous limitant à quatre ou cinq, snif...

    Libellés : , , , , , , , ,

    6 Comments:

    Anonymous Rémy said...

    Haha j'adoore ces photos, les couleurs sont vraiment incroyable, j'aime le ciel, et j'aime tout les genre de ciel, mais seulement vu de la terre !

    (Ouais, je sais, je suis signe d'eau me diras-tu, m'enfin !)

    samedi, 02 octobre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Rémy@ : Mais tu sais, sans rire, ces photos, je les ai prises de la terre pour de vrai, lol !
    Peut-être que tu voulais dire plutôt : je les aime bien, mais seulement "à voir sur mon ordi", non ???
    Point de vue que certes, je peux comprendre d'un certain côté (vu le "vécu" parfois assez abominable de certaines de ces randonnées, lol) !!!
    N'empêche que pour moi, rien ne pourra jamais remplacer mon (gros) mois de traversée des Alpes tout l'été, quoi, en gros comme chaque année...

    samedi, 02 octobre, 2010  
    Anonymous Anonyme said...

    Yes, very nice, wonderful, sehr schön…

    dimanche, 03 octobre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Thanks !
    Mais DSL, je parle très (très) mal anglais...
    Aber auf Deutsch, kein Problem, wenn Sie wollen...
    Ich mag diese Sprache (zum Beispiel mit Schumann, Brahms, Mahler, usw) !

    dimanche, 03 octobre, 2010  
    Blogger Tilia said...

    MDR : tu parles mal le briton, mais tu causes bien le teuton ;-)

    Ni l'un ni l'autre, for me (diable !) :(

    mardi, 12 octobre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Mais oui, curieux, tout ça, non ?
    Parce que disons que depuis une vingtaine d'années, je regarde systématiquement tous mes films préférés (adoncques, des USA, lol !) en VO avec les sous-titres, et bien rien à faire, ça ne rentre pas dans mon oreille...
    Alors que bon, le "Teuton" et l'Italien, je ne sais pas si c'est en vertu de ma passion pour la musique classique ou de mon amour des Alpes, mais j'adore ces deux langues, même si très différentes l'une de l'autre !
    Sans même parler du Japonais, ma troisième langue favorite... Peut-être aussi du fait que ce pays, tout comme l'Autriche, consiste en gros en 85% de montagnes (magnifiques) !

    mardi, 12 octobre, 2010  

    Enregistrer un commentaire

    << Home