L'INDEX DE TOUS LES LIENS COMMENTÉS :
  • C'EST ICI !!!
  • C'EST LÀ !!!
  • C'EST ICI & LÀ !!!
  • POUR EN REVENIR À L'ORIGINAL, CLICQUEZ CI-DESSOUS :
  • OUI, C'EST BIEN ICI !

  • mercredi, avril 14, 2021

    LEAVE A COMMENT, PLEASE...

    It will take you 2 minutes, whereas I usually take 6 to 8 hours to write a single article... So be friendly, for once !!! Cela vous prendra 2 minutes, alors que je mets en général 6 à 8 heures pour écrire un seul article... Soyez donc sympathiques, pour une fois !!!

    Libellés :

    lundi, avril 12, 2021

    05) LA HAUTE MONTAGNE : TRIGLAV

    Voilà, enfin c'est le cas, je me suis rendu en Slovénie à la fin du mois d'août 2010, et bien sûr, la "déification" du fameux Triglav, plus haut massif du coin, comme on le ressent bien ici :
    Je commençais par un refuge très bassement situé (1002m), Aljažev Dom :
    Mais au  demeurant fort sympathique, ne serait-ce que par son dortoir situé "au plafond" - et soyons honnête, quasiment vide :
    Ceci se comprend très bien, si l'on voit le Triglav (2864m) ainsi noyé sous tous ces nuages :
    Mais Triglav signifie en français "trois têtes" (surnommé en italien, "Monte Tricorno", en allemand, "Dreikopf"), et le lendemain matin, tout allait heureusement beaucoup mieux :
    Attention, toutefois... Avant de partir réellement pour cette randonnée assez épuisante, il fallait se payer cet emblème majeur, le "grand mousqueton" (nettement plus visible sur la seconde photo) :
    Je commençais face à une des voies les plus difficiles du Triglav, Sfinga ("le Sphinx"), qui se trouve en plein sur le grand nord :
    Mais bien sûr, je n'était pas du tout tenté par cette escalade périlleuse - surtout tout seul -, et je me rendis simplement au col Luknjapass (1758m), un passage quasiment obligatoire :
    C'est superbe, n'est-ce pas ? 
    C'est sûr qu'il y avait pas mal de problèmes sur cette voie, pourtant la plus "facile" de toutes :
    A commencer par sa hauteur, assez impressionnante (1500m de dénivelé) :
    Car même si l'on voyait de temps en temps le Triglav :
    On était le plus souvent confronté à une sorte de "via ferrata", demandant beaucoup de patience afin d'être bien passée :
    Petite vue, une fois de plus, sur le Triglav :
    Mais enfin, nous voici presque rendu au col de Lukjnapass (1758m)...
    Je dis "presque rendu", car je n'y suis pas encore parvenu, loin de là :
    Pour l'instant, je m'accroche surtout à la "via ferrata", en regardant seulement de temps en temps le Triglav, qui a l'air de virer dans une météo de plus en plus aléatoire :
    Enfin, me voici au col, et c'est là l'occasion de découvrir l'extraordinaire Begunjski Vrh (2461m), avec ses très étonnantes couleurs :
    C'était juste un "petit cadeau", car quelques minutes plus tard, le temps commence à se dégrader très sérieusement, et je suis assez content de voir cet ultime panneau :
    Je jette un dernier coup d'œil au très étrange Begunjski Vrh (et oui, ça s'écrit vraiment comme cela), ainsi que sur le Dom V.Stanica (2332m), complètement à droite :
    Puis m'est donné enfin l'occasion de voir le fameux Triglavski Dom (2515m)... Que je mettrais beaucoup de temps à atteindre, car étant donné d'une part de la neige, de l'autre la hauteur de la pente, je faisais environ un mètre toutes les dix secondes :
    Une fois venu le soir, le temps revenait progressivement au beau fixe, ce que l'un des (très rares) alpinistes sur les lieux prenait tout comme moi en photo :... 
    Mais je n'avais alors qu'une seule idée en tête, et vous imaginez bien laquelle c'était :
    Heureusement, dès le lendemain, tout redevenait normal :
    Avec une très belle vue sur cet immense refuge d'environ 300 places, dans lequel il y avait très peu de monde - peut-être parce que nous étions déjà début septembre ?
    En tous cas, il y avait à deux doigts une très belle chapelle, comme presque toujours en Slovénie :
    Certes, de là aussi, on pouvait avoir une vue grandiose sur le refuge Triglavski Dom :
    Mais c'était hélas sans compter sur ma tête, qui malgré les apparences, a l'air un petit peu fatiguée - pour ne pas dire plus :
    Adoncques, je décidais finalement de ne pas monter au Triglav (2864m), bien que ce fut en apparence assez cool, si l'on en croit le panneau précédemment montré... Je me bornais à admirer un autre de ses acolytes, le Kanjavec (2569m) :
    Pour redescendre ensuite vers Vodnikov Dom (1817m), qui avait seulement une cinquantaine de places :
    La descente était au moins aussi bien faite que la montée, et cela, c'est l'essentiel - surtout quand c'est beaucoup moins fatiguant :
    En fait, il y avait besoin d'emprunter la sorte de "via ferrata" jusqu'à Vodnikov Dom :
    Mais l'on ne tardait guère à l'atteindre, ce petit refuge (50 places) qui se tenait solidement sous l'angle de la montagne :
    Et qui était, ce jour même, extrêmement fréquenté, puisque les randonneurs devaient faire la queue rien que pour avoir un sandwich ou un café :
    Voici, pour la dernière fois, le Kanjavec (2569m), le Triglav lui-même (2864m), et le refuge Vodnikov Dom, bien sûr (1817m) :
    Je découvris encore quelques petites montagnes en redescendant, entre autres le Studorski Preval (1892m) !
    Le Srenjski Preval (1959m) et Viševnik (2050m) :
    A la suite de quoi, avant de quitter définitivement cette région, je m'arrêtais dans ce tout petit village, Srednja Vas (583m), puis je prenais la route de Stara Fužina (546m), juste avant de monter dans le train pour Trieste et l'Italie :
    Alors, quel est le plus important, dans tout cela ? Soit faire l'ascension de la plus haute montagne du pays (même si cela est très largement surestimé, comme ce fut le cas avec le téléphérique du Zugspitze, en Allemagne), soit "tenter" l'ascension en question, et au final refuser de la faire, alors qu'il ne restait que deux heures de marche, comme au Triglav, en Slovénie...
    Rassurez-vous, le prochain coup, celui de Fujisan  au Japon, sera très bon d'un bout à l'autre, je vous le garantis... En attendant, j'aimerais vous montrer deux cartes, comme je le fais d'habitude, la première représentant avec une grande précision la région du Triglav :
    Alors que la seconde est plus généraliste, et nous permet mieux de voir la position de ce pays par rapport aux autres :
    Seriez-vous très content de cet article ? Je ne sais pas, et comme d'habitude, il ne tient qu'à vous de savoir si vous remplissez le commentaire, ou si au contraire vous laisserez tomber... Quoiqu'il en soit, cette suite de six articles n'a plus qu'à se terminer avec le dernier, sur la "grande" ascension du Fujisan, à la suite de quoi, je passerai à autre chose, bien sûr !

    Libellés : , ,