À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • dimanche, octobre 17, 2010

    #15 : UEBER ALLE TIERE...

    Autour de tous les animaux !
    Assez nombreux en montagne (vu que ce sont des gens assez "civilisés", mine de rien), sinon qu'hélas cette année, je n'ai croisé aucun bouquetin comme l'an dernier vers Rochemolles en Italie :

    Et extrêmement peu de chamois, comme il y a deux ans dans le Karwendel (un très beau et très facile massif de l'Autriche que je recommande à tout le monde, juste au Nord de la célèbre et magnifique ville Innsbruck !) :

    Vu que je reste de mon côté suffisament "civilisé" pour ne pas utiliser ces fameux bâtons de ski désormais bêtement à la mode l'été (sauf que les chamois les entendent bien sûr à 10 km de distance, et se tirent évidemment d'emblée, lol !), je suppose qu'il y avait très peu de ces animaux dans ces régions, surtout celles du nord - notamment Totes Gebirge & Dachstein - réputées pour se trouver sans la moindre source d'eau et avec extrêmement peu de végétation !
    Ceci dit, cela ne m'a pas empêché de rencontrer d'autres animaux que j'aime aussi beaucoup, certes sous une autre forme, à commencer par le saumon (à Salzburg) :

    L'excellent sandre (à Bad Ischl) :

    Et le sublime carpaccio de bœuf dans le minuscule (mais favori de Johannes Brahms) petit village de Altaussee :

    Alors bon... Si Johannes Brahms aimait ça, je suis bien obligé moi aussi d'en raffoler, n'est-ce pas ?
    DSL, je déconne un tout petit peu, là... D'autant plus que j'ai croisé comme d'habitude cet été un paquet de vaches (ou de veaux, ou de génisses ?) :

    Dont curieusement, j'ai depuis un certain temps beaucoup moins peur que dans le passé (tant mieux) !
    Ceci dit, j'ai tout de même fréquenté au moins une fois au mois d'août un animal particulièrement laid et débile
    , notamment dans le refuge de Golling Hütte (dirigé par un "taré" lui aussi, mais pour de toutes autres raisons, lol !) :

    Comme toujours, il y avait de temps en temps des choses très sympas - notamment ce papillon qui, contrairement à la plupart des autres normalement très peureux, passait son temps à se poser sur ma main (mais bien sûr, je ne peux pas livrer son nom, vu qu'il s'agit de ma question de l'article #8 : Sarstein & Dachstein) :

    Et aussi d'autres choses plus tragiques, comme celle que j'ai découverte en me tapant la route nationale à pied pour aller de Villach jusqu'en Slovénie (comme quoi il n'est pas forcément illogique que je prie Dieu pour la grève absolue et définitive des raffineries, lol !) :

    Pauvre pigeon, snif, dû aux voitures !
    Chose du reste également très curieuse, sur la même route nationale, c'est qu'au détour d'un virage, je suis tombé l'une des très rares fois de ma vie tout près d'une petite biche (hélas impossible à prendre en photo, vu qu'elle a dû se barrer environ cinq secondes plus tard à une vitesse inimaginable, lol) !

    Fort heureusement, j'ai bien compensé en arrivant à ce magnifique refuge de Oberhütte (1845m), non seulement quasiment digne d'un hôtel quatre étoiles pour une somme hallucinante de 20€ par jour, mais en plus - vu qu'il s'agissait d'une ferme en même temps - entouré d'un paquet de bêtes très sympas, qu'il s'agisse de chèvres :

    Ou encore d'ânes :

    Rigolo, non ? Surtout qu'une fois en Slovénie, j'allais me taper tout un chemin exclusivement fréquenté par les agneaux, assez rare lui aussi, d'un certain côté :

    Arrivé dans ce pays, il avait aussi - bien sûr - une sorte de glorification personnelle concernant la pêche de "très gros" saumons dans ce fameux lac au SE du Triglav, Bohinjsko Jezero :

    Plus de très amusants canards :

    Histoire de m'avancer (sur des articles encore à venir), je me suis ensuite retrouvé à Trieste en train de croiser un très beau jaguar, incroyable, n'est-ce pas ?

    Et pour finir, chez mon vieil ami de Briançon dans les Hautes-Alpes (non pas qu'il soit spécialement vieux, mais je dis juste ça parce que nous nous connaissons depuis 26 ans, ce qui est plutôt rare !), avec d'une part son nouveau petit chat assez particulier, Pouillouse :

    La fameuse Nina (sourde, mais très cool), que je connais depuis fort longtemps :

    Et deux des trois chevaux qu'il possède, à commencer par Jazzy :

    Bardé sur sa droite par Margaux :

    Bon... J'ai dû oublier un certain nombre d'animaux à citer ici (entre autres les choucas, plutôt nombreux), mais voilà, c'est déjà ça, lol !

    Question #15 : Quels seraient ces poissons visibles dans un minuscule étang au tout début de Schladminger Tauern ?

    Merci d'avance : jamais de réponses aux questions dans les commentaires (qui sinon seront effacées, logique)...

    Toutes les infos du concours sont à lire ici...

    P.S : La totalité des vingt articles va bientôt pouvoir se lire par contre , tant que Blogger n'aura pas rectifié son très fameux "bug" vous limitant à quatre ou cinq, snif...

    Libellés : , , , , , ,

    8 Comments:

    Anonymous Rémy said...

    Haaaaa ! En voila un bel article ! C'est bien, ça change, ta quand même encore une fois réussi à placé les mots "Dieu", "Mort" et "Brahms" dans le même article mais pour une fois que ça parle pas que de ça ! Haha :)

    Très jolis en tout cas, tout ces animaux, j'ai une petite préférence pour l'âne, je trouve que malgré sa réputation, il garde quand même une certaine classe ! lol !

    dimanche, 31 octobre, 2010  
    Anonymous Anonyme said...

    oui y'a comme d'hab "dieu" "mort" et "brahms" mais cette fois ci y'a un pigeon mort :((((((((
    et ça ! C'est une première !
    Bises bises m'sieur l'professeur !

    S

    dimanche, 31 octobre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Ben oui, je n'y peux rien, on dirait que de toutes façons, Johannes Brahms (que je passe mon temps à jouer), il ne pense qu'à ceci, en résumé, lol !
    De même que mon très adoré Anton Bruckner, dont je viens déjà aujourd'hui de m'écouter à la suite les deux très longues et ultimes symphonies N°VIII & N°IX tout en éditant mon Blog (fort heureusement avec les Kleenex pas trop loin, tellement plus ça va, et plus je trouve ça énorme, quoi)...
    Sublime, géant, incontournable, avec une conception du temps et des phrases répétitives très proche de Franz Schubert, autrement dit jamais ennuyeuse, disons plutôt totalement planante... Bref, divin, que l'on y croit ou pas !!!

    dimanche, 31 octobre, 2010  
    Anonymous Anonyme said...

    que serions nous sans les animaux,pas grand chose,en ce qui me concerne en tout cas.ceci dit le chat et un chat,la femelle et noire.merci pour eux de les faire passer sur cet outil, ou du monde peut les voir.j'ai des bétes qui deviennent célèbre.trés belle photo du chamois.

    lundi, 01 novembre, 2010  
    Anonymous Chah said...

    J'aime bien le petit âne aussi...
    Par contre j'ai eu du mal à regarder le pigeon éclaté et les poissons dans l'eau (j'ai la phobie des poissons, sauf quand ils sont cuisinés dans mon assiette).

    lundi, 01 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Anonyme@ : Merci pour le compliment au sujet du chamois (je suppose qu'il s'agit de la troisième photo, non ?)... Sinon, pour le chat, ça y est, j'ai rectifié le texte ! Quant à devenir célèbre, hum, pas sûr... Après tout, ce Blog n'est visité que par une quarantaine de personnes par jour, pas par un million, hélas !
    Chah@ : Tu as raison, le pigeon éclaté, ce n'était pas du tout cool à voir... Par contre, je connais très peu de gens ayant la phobie des poissons, c'est plutôt étrange (mais je n'aime pas l'eau moi non plus, lol) !

    mardi, 02 novembre, 2010  
    Anonymous Chah said...

    Je comprends que tu sois étonné pour ma phobie (mais je me baigne quand même dans la mer, il faut que l'eau soit trouble): je connais deux autres personnes qui l'ont, dont l'écrivain Erasme. On avait un grand aquarium petits et les poissons mourraient très vite et c'était souvent moi qui les repêchait. Et un poisson quand c'est mort, ça garde les yeux ouverts puisque ça n'a pas de paupières, brrrrrr! C'est horrible!

    mardi, 02 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Certes, ceci n'a pas l'air très encourageant... Quant à la mer, hum, ce doit être autre chose, de mon côté : je n'ai pas dû me baigner une seule fois depuis dix ans (si ce n'est pas quinze), et en prime, cela ne me manque même pas, lol !

    mardi, 02 novembre, 2010  

    Enregistrer un commentaire

    << Home