À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • lundi, avril 26, 2010

    WILLIAM TURNER

    L'un des plus grands peintres du monde !
    Et grâce à mes voisins du quatrième étage, je viens tout juste de me rendre hier soir à la grandissime exposition de ce peintre Anglais très rare en France (pour tout dire, je ne suis même pas sûr qu'il y en ait un seul exemplaire au Musée du Louvre)... Exposition qui a lieu, en prime (jusqu'au 24 mai, normalement), dans le magnifique Grand Palais, très proche de la fameuse place de la Concorde :

    Avec certes cette petite sculpture très étonnante, entièrement basée sur l'érotisme des femmes nues et des enfants (mais j'adore, lol !) :

    N'empêche que ce lieu reste ultra-génial :

    Surtout quand il fait l'exposition de l'un des peintres Anglais du monde les plus rarissimes à Paris, William Turner (1775-1851), hélas tout comme Giambattista Tiepolo (1696-1770), cet artiste Vénitien que j'adore lui aussi à 712% !
    Alors bien sûr, comme chacun sait, il est normalement absolument interdit de photographier dans les musées, surtout avec le flash, raison de plus pour le putain de Verseau que je suis pour le tenter d'emblée au maximum, avec pour commencer ce très beau tableau de Richard Wilson (1714-1782), que je ne connaissais pas du tout :

    Puis, bien sûr, l'un des tout premiers sublimes Turner exposés :

    Très peu de temps après, le plutôt charmant escalier de ce musée, histoire de changer de salle, et curieusement... Alors qu'en général, j'ai une assez grande "haine" de l'Art Contemporain, celui-ci m'a beaucoup plu, avec ses couleurs et tous ses noms d'artistes affichés :

    Et de nouveau, des tonnes de Turner (une bonne trentaine, je dirais), au fur et à mesure de plus en plus géniaux, vu que l'exposition s'est basée d'une façon très intelligente sur l'histoire de sa propre vie :

    Très belle histoire, du reste, vu que très exactement comme Ludwig Van Beethoven de la même époque (1770-1827), c'est à lui que l'on doit l'immense et très révolutionnaire - quelque part - transition du style "classique" jusqu'au fameux "romantisme" (ou, comme on le dit plutôt en peinture, impressionnisme) :

    Bref, c'était absolument merveilleux ! Nous y sommes restés une heure et demie, mais je crois que même trois heures ne m'auraient guère fait de mal (même sans la moindre cigarette durant tout ce temps, argh !)... L'unique chose qui m'a (très légèrement) gêné, c'est l'agressivité des gardiens concernant la moindre photo de la part de mon Nikon "sans flash" (je le précise), alors que d'un autre côté, 712 personnes prenaient tranquillement toutes les photos qu'elles voulaient grâce à leurs téléphones portables, lol !
    Mais bon, peu importe... Vu que grâce à Google Images, l'on peut pratiquement trouver tout ce que l'on veut, gratuitement, non interdit, et quasiment d'une meilleure qualité, notamment avec ces trois sublimes tableaux présents (mais oui !) à l'exposition :

    L'ultime est lui aussi très beau, mais je crois que là, je rêve un tout petit peu... Parce que peut-être qu'en réalité, il n'était pas vraiment là, je crois :

    Et voilà... Il était temps, et presque obligatoire, vers 22h30, de quitter tout de même l'exposition, tout en redécouvrant au passage la laideur de certains artistes contemporains (notamment l'auteur du restaurant du Grand Palais, très heureusement fermé le soir, ce qui nous a permis de manger dans le trop génial B-74) :

    Et par contre l'assez pure bibliothèque :

    Dieu merci ! Le soleil (presque) couché à cette heure-ci m'a permis ces deux dernières jolies choses :

    J'espère que vous aimerez beaucoup !

    En tout cas, dépêchez-vous d'aller voir cette sublimissime exposition (là, je vous donne le vrai lien, pour réserver d'avance toutes les places), je suis certain qu'il vous sera impossible de le regretter !!!

    P.S 1 (juste pour rire) : Depuis un mois, je m'étais enfin remis à l'aquarelle après presque cinq ans de grève (à voir ici ou )... Mais arghhhh, en sortant de cette exposition, je me suis tout de même de nouveau ressenti un petit peu petit, presque tout petit, voire quasiment "minuscule", lol !!! Mais tant pis... Je me suis malgré tout bien éclaté, entre Venise et les Hautes Alpes :

    P.S 2 : Et puis voilà... Le 30 avril, je me suis enfin remis (par pure passion) à quelques "copies" de William Turner, et je ne suis pas trop mécontent de moi (bien qu'il s'agisse d'huiles, à l'état initial, donc pas forcément très faciles à imiter, à l'aquarelle) :

    J'espère que vous aimerez bien (surtout la deuxième, dont je suis très content, lol) !

    Libellés : , , , , , , , , ,

    25 Comments:

    Anonymous coming soonn said...

    ton article est très sympa mais j'ai un peu du mal à comprendre comment tu peux dire que le romantisme est équivalent à l'impressionnisme en peinture. Ce n'est pas la même chose.
    Y a des points communs mais c'est assurément deux mouvements distincts.

    mardi, 27 avril, 2010  
    Anonymous Anonyme said...

    Je pense que Vincent parlait du mouvement d'évolution par rapport à un style "classique", pas d'une comparaison des styles.

    Turner !!! Trop bien, trop bien !!! Me souviens avoir un peu (beaucoup) perdu le temps que j'avais dévolu à la National Gallery en sillonnant en long et en large les salles Turner ? Ou c'était une expo ? Ou c'était la Tate ? Enfin bref, tu n'as plus qu'à traverser le Channel, si tu restes sur ta faim !

    T.

    mercredi, 28 avril, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Sabine@ : Bien sûr, je sais bien qu'il s'agit de deux mouvements distincts (surtout en tant que musicien classique) ! Ce qu'il y a, c'est que la peinture passe très rapidement du classicisme (et néo-classicisme) à l'impressionnisme, beaucoup plus vaste qu'en musique, où le romantisme dure pratiquement un bon siècle...
    Touille@ : Effectivement, je me souviens avoir découvert tout ça à Londres il y a une trentaine d'années... Mais je n'avais rien revu depuis, alors c'était vraiment le pied !!!

    mercredi, 28 avril, 2010  
    Anonymous Zoun said...

    Magnifique tout ça!
    Vincent le hors la loi à encore frappé! ^_^

    mercredi, 28 avril, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Hé oui, j'ai encore frappé, lol !
    Ceci dit, il faut admettre qu'il y aussi pas mal de musées où ils laissent prendre des photos, à partir du moment où l'on n'utilise pas le flash, "agressif" pour les tableaux à l'huile... J'ai notamment pu faire ceci au Musée Nissim de Camondo, sans le moindre problème !

    mercredi, 28 avril, 2010  
    Anonymous jerome said...

    Ha, William et Tina Turner, quel beau duo... mais c'est vrai que je préfère ce qu'il fait en solo ;-) Tes commentaires donnent (encore plus) envie d'y aller.

    mercredi, 28 avril, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    C'est vrai que Tina Turner, elle assure comme une bête (même en tant que musicien classique, je pense ça, lol) !
    Mais c'est sûr que William Turner, il est tellement géant que ça vaut vraiment le coup de passer à Paris avant le 24 mai... Sinon, tout va revenir à Londres, vaguement plus loin, n'est-ce pas ?

    mercredi, 28 avril, 2010  
    Anonymous Anonyme said...

    bon je crois que tout a ete deja sinon il faut etre critique et moi en peinture suis au 1er degre
    alors "" les mouvements """ m importnt peu sinon pour Turner a droite ou a gauche (ds un carrefour par exemple )tu vois c est plus fort que moi je delire toujours
    a bientot
    gilles
    (comme on s est vu tu sais aussi que j aime TURNER)

    mercredi, 28 avril, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Hahaha, oui, je vois que tu délires un peu, lol !
    Mais peu importe, du moment que tu aimes Turner (qui devait du reste pas mal délirer aussi, de son côté, si je ne m'abuse)...

    jeudi, 29 avril, 2010  
    Blogger Devinette said...

    Coucou Vincent,

    ouf ! ça y est, je viens de rendre un gros dossier (et de donner ma démission de déléguée du syndicat des AE et TPE) et je commence à faire le tour des articles en retard.


    ça tombe bien, nous avons prévu d'aller voir l'expo Turner samedi matin avec un couple d'amis qui viennent de province spécialement (lui suit des cours à l'Ecole du Louvre donc les commentaires seront éclairés hé hé )

    Je sens que l'on va se régaler !!

    Merci pour cette mise en bouche apéritive ;-)

    Startine

    vendredi, 30 avril, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Ah oui, ça, c'est certain que vous allez vous régaler pour de bon, lol !
    Cool, là, que t'aies arrêté de bosser... Je commence très franchement à avoir envie de faire la même chose (sauf "bosser" le piano, lol) !

    vendredi, 30 avril, 2010  
    Anonymous SurfAnna said...

    Hello ! j'ai enfin pris le temps de lire ton article enthousiaste sur Turner, j'espère que j'arriverai à caser une visite à l'expo avant le 24 mai... Je suis aussi baba devant tes œuvres, elles me plaisent énormément !!

    lundi, 03 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Mais oui, tu y arriveras... Sinon, il faudra aller jusqu'à Londres, et ce sera nettement plus chiant, surtout qu'ils ne savent même pas faire la cuisine, dans ce pays, lol !
    En tout cas, merci pour "mes" aquarelles, qui sont en grande majorité des imitations de Turner...

    mardi, 04 mai, 2010  
    Anonymous Cantabile said...

    Oh.... pas mal du tout tes talents d'aquarelliste ! Surtout que je connais bien cette très difficile technique que je ne pratique plus.
    L'expo Turner... du bonheur !
    Je ne peux pas aller la voir... heureusement, à Reims j'ai pu voir la très belle exposition de Foujita... quel dessinateur.

    mercredi, 05 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Merci du compliment (surtout que moi aussi, je m'étais arrêté durant cinq ou six ans) !
    Par contre, je ne raffole pas de Foujita... Alors tant mieux d'habiter Paris et d'avoir pu profiter de mon adoré Turner, lol !

    mercredi, 05 mai, 2010  
    Anonymous Cha said...

    A vrai dire, j'ai une préférence pour les premières aquarelles, "entre Venise et les Hautes Alpes", parce qu'elles sont plus claires et plus épurées... Les autres, du fait du sujet dont elles s'inspirent, sont plutôt chargées, et, personnellement, je trouve que cela sied moins à la technique de l'aquarelle. Mais c'est un avis très personnel. Globalement, j'aime beaucoup ce que tu fais, je trouve que tu synthétises très bien les reliefs et les lumières. Car au fond, l'aquarelle consiste à "résumer" son objet en touchant à sa quintessence, qu'en penses tu, toi le spécialiste ?

    vendredi, 07 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Et bien disons qu'en gros, je pense que tu as plutôt raison...
    C'est vrai que l'aquarelle se prête très aisément (et d'une façon ultra-rapide) aux tableaux "épurés", alors que s'en servir pour copier des toiles initialement à l'huile n'est pas spécialement facile, lol !
    Sinon, à part ça : je suis peut-être (vaguement) spécialiste du déchiffrage piano, mais pas vraiment spécialiste de la peinture...
    Juste "amateur", quoi, en résumé !
    Un mot Français d'ailleurs plutôt très méprisant, curieusement, contrairement à ses origines Latines puis Italiennes... Car lorsque l'on dit là-bas "un amatore", c'est en général plutôt très flatteur !

    samedi, 08 mai, 2010  
    Anonymous Lunapei said...

    Classes tes aquarelles !
    j'ai juste un peu de mal avec la signature géante, qui je trouve, bouffe l'espace blanc "respiratoire" de ton dessin.

    Sinon je crois que malgré une pause importante t'as pas trop perdu :P

    samedi, 08 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Oui, c'est vrai que je devrais réduire la taille de ma signature, c'est un peu trop égoïste, en l'occurence, lol !
    Sinon, exact, c'est revenu très vite, l'aquarelle... Quelque part, ça doit être comme pour la voiture : une fois que l'on a son permis, cela ne s'oublie pratiquement jamais (même si je conduis au maximum une fois par an) !

    dimanche, 09 mai, 2010  
    Anonymous Mandy said...

    Elles sont magnifiques tes aquerelles!!!As tu pensé à faire une exosition peut être?Je pense que ca marcherai très bien!

    vendredi, 14 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Merci beaucoup du compliment !
    C'est vrai que ça me tenterait, éventuellement, de faire une exposition... Mais je crois que ce n'est pas du tout facile à organier, hélas !

    vendredi, 14 mai, 2010  
    Anonymous SurfAnna said...

    Ça y est, j'ai enfin vu l'expo, sur tes bons conseils Vincent ! Alors je dois dire que je n'ai pas beaucoup aimé, au final... les toiles de Turner me paraissaient toujours plus fades que leurs pendants. C'est grave, doc ?
    Cela dit sur tes photos, elles me paraissent plus belles qu'en vrai !! :D Incroyable, non ?
    Et tes aquarelles sont superbes, je suis fan absolue. ^^

    lundi, 17 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Mais non, ce n'est pas grave... D'ailleurs, tu n'es pas la seule à avoir moyennement apprécié cette exposition, alors que je l'ai complètement adorée (mais bon, "tous les goûts sont dans la nature", lol !
    En tous cas, merci pour "mes" aquarelles... Je viens d'ailleurs tout juste de créer un nouveau site pour essayer d'en vendre quelques-unes, mais je doute très fortement que cela marche, au final...
    Je verrai bien !

    lundi, 17 mai, 2010  
    Anonymous Céline said...

    Bravo pour tes aquarelles, je vois que toi aussi tu tâtes du pinceau ! J'aime particulièrement la troisième et la dernière. Et je suis d'autant plus admirative que c'est un médium que je n'arrive absolument pas à maîtriser...

    samedi, 22 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Merci beaucoup !
    Moi aussi, l'une de celles que je préfère est la troisième, certes inspirée de Turner, mais complètement faite de mémoire...
    L'aquarelle, j'adore sûrement ceci parce que c'est très proche de la musique, quelque part : c'est très rapide, pratiquement instantané, et la moindre "erreur" reste irrécupérable, au final !

    samedi, 22 mai, 2010  

    Enregistrer un commentaire

    << Home