À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • lundi, septembre 21, 2009

    #2 : LES FORTS DE BRIANÇON

    Où je n'avais jamais foutu les pieds (authentique) !
    Alors que je connais cette ville capitale des Hautes Alpes depuis l'âge de 14 ans, mine de rien... Toute une honte, adoncques, de ne pas avoir davantage exploré plus tôt les très nombreux monuments de Sébastien Vauban, notamment le plus immense, l'ancien Fort des Trois Têtes (1435m, soit environ 200 mètres au-dessus de la vieille ville):

    Comme quoi, il est clair que du temps de Louis XIV, certaines personnes avaient tout de même l'air de ne pas être de gros boeufs en matière d'architecture (n'est-ce pas ?) :

    Très étonnant château fort, en grande partie construit sur la propre géologie de la montagne, ce qui le rend plutôt impressionnant, à vrai dire :

    Mais il n'y a pas que ceci de très étonnant, pour être tout à fait honnête... Alors même que Sébastien Vauban (1633-1707) s'avère désormais sur le point d'être inscrit dans le patrimoine mondial de l'Unesco, il se trouve que l'armée française propriétaire a depuis la fin de la seconde guerre mondiale laissé dans un état de délabrement consternant ce site passionnant - toujours fermé au public, contrairement au magnifique château fort d'Exilles en Italie (dont il sera bien sûr prochainement question, puisqu'il s'agit de l'un des plus beaux musées que j'ai parcouru cet été) :

    Lamentable, n'est-ce pas ? Pauvre Sébastien Vauban, en résumé... mais peut-être finalement à l'image de sa propre existence ? Car si tout le monde connaît son oeuvre, sa célébrité et sa grande tenue en estime, peu de personnes savent pourquoi il a très mal terminé sa vie sous le règne de Louis XIV : et bien tout simplement parce qu'il avait décidé, heurté par la vision permanente des très pauvres gens de notre pays, de supprimer pour toujours l'impôt de "taille" du peuple, afin de le compenser par une plus grande contribution de la Noblesse (ce qui, bien sûr, n'a absolument plu à aucune personne du milieu, et surtout pas à Louis XIV, qui s'était pourtant révélé autrefois extrêmement généreux envers lui). Strange, quoi...

    Dans un tout autre genre, il m'est aussi arrivé de parcourir pour la première fois l'endroit magique du Pont d'Asfeld de 1730-1731 (situé par contre bien au-dessous de la vieille ville), fascinant non seulement par les 55 mètres qui le séparent de la Durance ainsi traversée :

    Mais aussi du fait de son usage favori par les passionnés d'un certain sport plutôt "zarbi", paraît-il, le saut à l'élastique (mais bon, en tant que triple signe d'air, je suis presque sûr que j'adorerais ça d'emblée, du moment que l'on ne se mouille pas, lol !)

    Et pour finir, plus qu'une petite cinquantaine de mètres à remonter pour rejoindre la base du vieux Briançon (également dû à Sébastien Vauban, d'ailleurs), plutôt très flatteur sur le plan de l'architecture :

    Et où même le Pape Pie VI s'est résolu à dormir deux mois en 1799, meilleure preuve d'une certaine beauté, non ?

    L'un des lieux que d'ailleurs j'ai toujours adoré dès que je l'ai connu il y a 36 ans de ceci, c'est la très belle Collégiale de Notre-Dame et de Saint-Nicolas, elle aussi partiellement conçue par Sébastien Vauban (comme quoi, ça existe, des gens doués, de temps en temps) :

    N'est-ce pas ?

    D'autant qu'il s'y trouve tout de même (ce qui n'est hélas pas toujours le cas) l'un de mes instruments très préféré :

    Et voici donc la seconde question : dans quel pays peut-on s'amuser à décorer la porte des châteaux de telle façon ?

    1) En Angleterre ?

    2) En Italie ?

    3) En France ?

    4) Aux États-Unis ?

    Difficile ? Meuh non...

    Merci d'avance : jamais de réponse aux questions dans les commentaires...

    Toutes les infos du concours sont à lire ici !

    Libellés : , , , , ,

    3 Comments:

    Blogger Noctámbulo Desesperado said...

    Me gustaría mucho tener la oportunidad de visitar este sitio. Se ve fabuloso

    samedi, 12 septembre, 2009  
    Anonymous Anonyme said...

    beh moi non :p Mais ça a l'air très beau. Et mon petit côté romantico-débile fait que je trouve que l'aspect "abandonné" ajoute quelque chose au charme des photos (mais non j'ai pas dit photos de charme, n'importe quoi !). Assez étonnant que pour une fois les Italiens soient pris en modèle pour l'entretien des monuments historiques -en général, c'est pas toujours ça -mais il faut dire qu'ils ont tellement de chefs-d'oeuvres de tout poil sur les bras...

    T.

    samedi, 12 septembre, 2009  
    Blogger Vincenttheone said...

    C'est vrai, je l'admets, c'est étonnant (et peu fréquent, du reste) ! Mais en passant dans la très jolie ville de Susa, que je n'avais pas revue depuis 1995 (et dont je parlerai dans l'article #7 ou #8), j'ai voulu revisiter le fameux Castello della Contessa Adelaide, et suis enfin retombé sur les bonnes vieilles habitudes, à tel point que les Italiens eux-mêmes n'osaient plus y croire...
    "Ah oui, ce château ? Bah, on ne peut plus y rentrer depuis dix ans, ils sont en train de le réparer... Mais avec un peu de chance, peut-être qu'il va de nouveau ouvrir l'année prochaine... Ou celle d'après" (lol) !

    samedi, 12 septembre, 2009  

    Enregistrer un commentaire

    << Home