À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • dimanche, septembre 13, 2009

    #10 : EXILLES & SUSA

    Autrement dit : de retour sur terre, lol !
    Ceci ne tombe pas mal, n'est-ce pas, pour l'article #10 (même si en réalité, contrairement à ce qu'affiche le calendrier, l'on ne doit pas réellement être au XXIème siècle, vu la paresse ou la lenteur de certaines personnes à laisser le moindre commentaire de trente secondes sur ce Blog, alors que grâce à XITI, je sais très bien qu'il est visité par plus de cent personnes par jour, hallucinant, quoi)...
    Enfin bon. Tant pis, je vais tout de même continuer jusqu'au #20 comme prévu pour le concours, avec entre autres ce très étonnant château fort d'Exilles dont j'avais déjà parlé ici, juste après ma descente depuis le fameux Rifugio Levi-Molinari, histoire de remettre un peu les pieds dans une vallée, de temps en temps:

    Extrêment impressionnant, cet endroit... et même beaucoup plus que Briançon, pour différentes raisons :

    La première étant apparemment celle dont j'avais déjà parlé ici, au sujet de notre pauvre Vauban... Et la seconde concernant la beauté du très récent musée visible à l'intérieur, magnifique, certes, mais bien sûr traumatisant, vu que lié à toutes les guerres ayant eu lieu à cette frontière (et Dieu sait qu'il y en eu très largement plus d'une) :

    Quoi qu'il en soit, vu le temps absolument sublime qu'il faisait ce jour-ci, je ne me suis même pas résolu à faire du "stop" à la con, quitte à me taper à pied la bonne dizaine de kilomètres menant jusqu'à Susa via Chiomonte, l'une des plus belles villes de cette région, comme je pense que l'on peut le voir sur cette photographie en l'agrandissant, de manière à découvrir (vers la gauche) les jardins d'Auguste, et d'une façon générale les superbes gris toits de lauze :

    Et bien sûr, une fois arrivé tranquillement sur les lieux, ne reste plus qu'à se taper très facilement une vingtaine de monuments tous très proches les uns des autres (cool, cool, le lendemain d'une grosse marche, surtout avec une pizza deux fois moins chère et deux fois meilleure qu'en France, lol !), entre autres cette très ancienne église datée de 1027, Campanile di San Giusto :

    Ornée d'un très beau tryptique de la Vierge à l'Enfant :

    Ainsi que d'un bel orgue (que je n'ai pas entendu, hélas), dont l'aspect très inhabituel aux allures théâtrales fait presque penser à Marie Antoinette :

    En prime, le joli jardin d'Auguste, né en 63 avant J.C, et mort 14 années plus tard :

    Ainsi que son très étonnant aqueduc :

    Et bien sûr, le plus bel endroit de la région, le château de la fameuse comtesse Adelaide (qui fut liée à Henri IV, en tant que belle-mère, si mes souvenirs sont bons), hélas en cours de restructuration depuis une bonne dizaine d'années, ce que même les Piémontais commencent à critiquer de façon désabusée, en se disant : "Bon, ça fait 10 ans que ça dure... Alors peut-être qu'ils vont l'ouvrir à nouveau d'ici l'an prochain... Ou dans deux ou trois ans, allez savoir ?" :

    Autre lieu très étonnant : celui qui aurait pu me permettre de poser une question, en demandant de quoi peut-il bien s'agir ?

    Hum... Toujours aucune idée ?

    Bon. Solution : il s'agit en fait d'un "amphitéâtre" lui aussi de l'époque d'Auguste, en réalité une arène destinée aux gladiateurs, très étonnante du fait de sa structure non pas circulaire, comme d'habitude, mais elliptique, ce qui donne lieu à des phénomènes auditifs de réverbération proprement hallucinants :

    Et une fois commis quelques claquements de mains ou de doigts, en guise de test, plus que quelques mètres à faire pour se rendre dans l'assez étonnante Campanile di San Francesco :

    Surtout compte tenu de ses fresques :

    Bref... En résumé, ce petit séjour dans la vallée de Susa après quelques jours de grande marche, cela s'est plutôt révélé très cool ! Avec tant de belles choses à voir, des magasins très sympas, un hôtel superbe à un prix totalement ridicule, et en outre un magnifique musée près du fleuve et de l'église principale, qui va du coup donner lieu à ma dixième question...

    Adoncques, question #10 : Ce magnifique "Saint Thomas" n'est en réalité que la copie d'un célèbre peintre italien, mais lequel ?

    Merci d'avance : jamais de réponse aux questions dans les commentaires...

    Toutes les infos du concours sont à lire ici !

    Libellés : , , , , , , , ,