À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mardi, septembre 08, 2009

    #15 : DE PIALPETTA À CERESOLE...

    Retour progressif de la "civilisation" !
    Et tout d'abord, dans la fameuse auberge GTA du minuscule village de Pialpetta, un restaurant nommé Setugrino, dont le "boss", responsable depuis pas loin de 40 ans, s'avère tout aussi sympathique que la première fois où j'ai féquenté cet endroit (en 1995), et en prime excellent cuisinier, lol !

    Bien harassé par la randonnée d'hier, et en outre charmé par ce bel endroit, je me suis offert du coup pour une fois une vraie journée de repos, en me bornant à 150m de dénivelé et à 10 km aller-retour (très reposant, face aux 1400m et aux 20 km d'hier, argh !) :

    Avec en permanence une superbe vue sur ce massif frontalier du fond de la vallée, autrement dit l'autre côté de notre Vanoise :

    Et comme toujours en Italie, de charmantes églises en permanence, comme ici à Groscavallo (1106m) :

    Juste avant d'arriver à la fin de la route dans le village de Forno Alpi Graie (1219m), où je me suis offert un petit repas léger dans un restaurant bêtement nommé Savoia, un très agréable "Risotto alle Punte di Asparagi" ("Risotto aux pointes d'asperges") :

    Dans un cadre plutôt joli, non (surtout le plafond) ?

    Au retour, vue par contre d'une très étrange maison, peut-être abandonnée, mais toujours intitulée Villa Patrone :

    Et de nouveau, très bonne soirée au restaurant Setugrino...

    Inutile de le préciser, je crois...

    Et du reste, il le fallait ! Car dès le lendemain, la rude traversée du Colle di Crocetta (2641m) jusqu'à Ceresole Reale (1500m) allait de nouveau s'avérer assez hard - sinon que par miracle, j'avais rencontré la veille Massimiliano (un très sympathique responsable de l'ATG, à découvrir ici), qui en échange de toutes mes réponses à ses surprenantes questions au sujet de la "pourriture" des sentiers du Piémont, m'avait promis un petit coup d'auto-stop très favorable au début du chemin, le réduisant ainsi à 1100m de dénivelé au lieu de 1400m - promesse fort bien tenue, heureusement, vu de nouveau ce temps caractéristique :

    Comme d'habitude à peine fréquenté par quelques personnes d'un aspect assez curieux (lol !) :

    Mais miracle... Ce fut ce jour-ci comme faire de l'avion, en parvenant au très catholique Colle di Crocetta (2641m) :

    Bon, certes, ce n'était pas moi le pilote (enfin si, en fin de compte...) :

    Mais j'avais tout de même la sentation de vivre tout seul cette géniale sentation (que j'éprouve toujours au moins une ou deux fois chaque année), être recouvert par le brouillard lors de la montée, et d'un seul coup surgir subitement au-dessus de la mer du nuages - découvrant grâce à tout ceci le sublime massif du Gran Paradiso, pour moi le plus beau de la région :

    Sans compter qu'à partir d'ici, la très bonne qualité de la descente, très bien entretenue, va prouver qu'on s'éloigne enfin de ces connards de Piémontais, et très franchement : ça va vraiment faire beaucoup de bien ! Tout ceci pour arriver quelques heures plus tard à l'assez grand Lago di Ceresole Reale, artificiel, comme beaucoup dans cette région :

    Mais tout de même magnifique, agréable et très reposant, dès que l'on n'a plus le barrage sous les yeux, comme presque toujours, je crois...

    Question #15 : En revenant vers Pialpetta, je me suis permis de photographier quelqu'un de pas forcément très beau, mais dont les baskets étaient vraiment très très très belles, et il faut juste en citer la marque (facile, non, cette fois... Vu qu'en plus, j'ai déjà dû en parler, je crois, lol) !

    Merci d'avance : jamais de réponse aux questions dans les commentaires...

    Toutes les infos du concours sont à lire ici !

    Libellés : , , , ,

    7 Comments:

    Blogger Marie-Laure A said...

    Je viens de tout regarder...
    Le lago verde remporte mon vote haut la main ! Incroyable cette couleur...Wouhaaa.
    Bon, belle virée en Italie pour toi, c'est une belle destination ça aussi !

    mercredi, 23 septembre, 2009  
    Blogger Marie-Laure A said...

    J'ai regardé les photos, pas le concours !
    moi j'en serai pas cette année, je viens de repartir sur le projet ricochet 7 et ma rentrée vendredi !
    Je laisse bosser les autres !

    mercredi, 23 septembre, 2009  
    Blogger Vincenttheone said...

    Ha ha, c'est bien, c'est très gentil (surtout après avoir déjà gagné une fois, si mes souvenirs sont bons, lol) !
    C'est vrai que ce Lago Verde, il est toujours assez cool à voir... Mais l'Italie en général, j'adore ! Si ça se trouve, ça doit bien être plus ou moins la dixième fois que j'y suis allé, et probablement pas la dernière...

    mercredi, 23 septembre, 2009  
    Anonymous Anonyme said...

    facile, facile... une chance sur deux, quoi :/

    lundi, 28 septembre, 2009  
    Blogger Vincenttheone said...

    Non capisco... (Mais bon, ce n'est pas grave) !

    mardi, 29 septembre, 2009  
    Anonymous Elisa said...

    Pialpetta, j´adore maintenant.
    Je voudrais visiter ce restaurant au village, bien sûr. Les repas italiens sont super. Ce sont mes ancêtres qui parlent, lol.
    J´adore ta photo sur les pierres.
    Bizzz
    Elisa

    jeudi, 01 juillet, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Merci beaucoup !
    Surtout que là, c'était la journée où je quittais le Piémont pour passer dans le Gran Paradiso, où la météo devenait nettement meilleure, lol !

    vendredi, 02 juillet, 2010  

    Enregistrer un commentaire

    << Home