À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • samedi, septembre 27, 2008

    #4 : UEBER GARMISCH

    Garmisch-Partenkirchen, cela va de soi !
    Mais bon, ça flinguait toute ma belle mise en page, alors il m'a fallu abréger (on n'a pas non plus idée, il faut dire, d'habiter ailleurs qu'à Paris, là, au moins, ça tient sur une ligne, lol) ! Petite photo sans le moindre intérêt, certes, mais juste pour le symbole, et la joie d'enfin respirer l'air du grand large, non, pardon, des hautes cimes, après dix mois de pollution citadine :

    Prétexte également à vous donner une petite idée de ma haute route de cette année (3 pays, 208kms, +9452m et - 9617m de dénivellé), où j'ai d'ailleurs pas mal recoupé mon parcours de 2006 (en rouge, les 208kms de marche, en bleu, les trajets ferroviaires) :

    Garmisch-Partenkirchen, charmante petite cité allemande à la frontière autrichienne, où l'on est toujours content de retrouver ces petites maisons bien proprettes et toujours bien fleuries (en plus, sans Suisses à l'intérieur !) :

    Ainsi que ces églises typiques (dites "à bulbe"), baignant généralement dans le rococo le plus décomplexé, mais je ne sais pas pourquoi, sur place, cela ne m'a jamais vraiment gêné :

    Sans parler de ce "scoop" (en tant que musicien, j'ai toujours une veine de cocu, sur ces coups-là, souvenez-vous de l'an dernier, avec Brahms), la propre maison de vacances de Richard Strauss, qui y séjourna de 1908 à 1949, et donc y composa sa fameuse Alpensinfonie :

    Maison qui, par contre, reste privée et ne se visite pas - et du reste, c'est tant mieux, car après trois jours de villes, de trains et de musées, il était grand temps de passer à autre chose : la marche ! Et figurez-vous que j'ai débuté ma randonnée ici-même, face au mythique tremplin de saut du Kandahar (Garmish ayant hébergé les IVèmes Jeux Olympiques d'Hiver en 1936), et je peux vous assurer que lorsqu'on voit un tel engin "pour de vrai" et que l'on se fantasme, ne serait-ce que quelques secondes, à la place du type en haut de la piste, et bien, comment dire... bref, ça ne fait pas vraiment le même effet qu'à la télévision, en résumé :

    Et voilà ! Fin des infrastructures humaines, et place à la nature... avec cette première randonnée absolument parfaite (quoique rude, pour un jour de "chauffe", 700m de dénivellé sur 14kms !), puisqu'elle débutait par de somptueuses gorges, celles du Partnach Klamm, site classé, je le précise (belles photos aussi, via ce lien) :

    Pour enfin parvenir, quelques bonnes heures plus tard, au tout premier refuge de la saison, la Neue Anger-Hütte, 1370m (oui, bon, je sais, ce n'est pas l'Everest, mais il faut bien commencer doucement, n'est-ce pas ?) :

    Et bien sûr, ça n'a pas loupé : soirée bavaroise "plus typique que ça tu meurs", le gardien au cymbalum, son assistante à l'accordéon, et un autre (que l'on ne voit pas) à la guitare, tout ceci pendant une bonne heure et demie :

    Quelque part, c'est très con, les stéréotypes, mais toute compte fait, il y a une vraie base, là-dessous (du moins pour moi, qui connaît bien ces deux pays) : en Italie, on peint et l'on chante, en Autriche, on fait de la musique, tout le temps, partout, à n'importe quelle occasion (et encore, j'ai omis de vous parler du niveau des groupes de musiciens classiques qui se produisaient dans les rues de Münich, mais c'était de la folie, parfois digne de la salle Pleyel, sans exagérer) !

    Du coup, la question N°4 sera bien sûr musicale : Dans quel film mythique de Stanley Kubrick un poème symphonique de Richard Strauss joue-t-il un rôle essentiel ?

    Libellés : , , , ,

    4 Comments:

    Anonymous Unter said...

    La classe, toute cette flotte, ces montagnes…

    &, euh, j’aime bien le Bacon. Hmm.

    vendredi, 26 septembre, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Bon. Moi, la flotte, ça va cinq minutes, mais faut pas pousser, non plus, lol !

    Quant au Bacon, j'adore aussi... Mais ça devait être au sujet du Post précédent, non ?

    vendredi, 26 septembre, 2008  
    Anonymous Anonyme said...

    Magnifiques le tremplin je trouve, mais pourquoi les autorités ne font pas couler un peu de toute cette flotte sur celui-ci, ça ferai de sympathiques fontaines :D

    Rémy

    vendredi, 26 septembre, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    C'est sûr, c'est sûr... Mais il faut savoir qu'il sert toujours, ce fameux tremplin !

    vendredi, 26 septembre, 2008  

    Enregistrer un commentaire

    << Home