À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • jeudi, septembre 18, 2008

    #12 : UEBER ZILLERTAL

    Le plus beau massif d'Autriche !
    Et en tout cas, le plus pratique... Il y a en effet dans ce pays cinq grands massifs glaciaires, mais le Zillertal est le seul à pouvoir se traverser dans son intégralité sans être muni de l'attirail habituel, à savoir corde, crampons et piolet. Autant dire que j'en rêvais déjà à Paris (l'ayant déjà parcouru en 2006), et que malheureusement, ce rêve s'est transformé en cauchemar à cause d'un foehn infernal, comme je crois n'en avoir jamais subi :

    Juste à titre d'estimation, le vent devait souffler entre 80 et 120 km/h, sinon plus, par moments (puisqu'il y avait de quoi en perdre l'équilibre), au point de parvenir à en dévier les cascades glaciaires :

    Et de rendre certaines traversées de torrents quelque peu acrobatiques :

    Bon. En même temps, j'aurais assez mauvais gré de me plaindre, vu que sur 28 jours de randonnée, je n'ai connu que ces deux journées - apocalyptiques, certes - de mauvais temps, d'autant plus que cela permet de très belles visions (que l'on est surtout content de revoir après coup, on va dire) :

    Comme par exemple ce phénomène que je croyais impossible, un arc en ciel en plein après-midi (car il faut que les rayons du soleil aient un angle bien précis, ce qui ne se produit normalement que le matin ou le soir, sauf que là, c'était la pluie qui tombait oblique, lol !) :

    Enfin bon. Sur le moment, ce n'était pas drôle du tout... Je suis tout de même parvenu à la première vallée (Kasseler Hütte, 2177m), puis le lendemain - très péniblement, neuf heures sous la pluie ! - à la seconde (Gretzer Hütte, 2228m), via la magnifique Gigalitzturm (2978m) :

    Très beau refuge, d'ailleurs (Gretzer Hütte), datant d'un siècle et entièrement en bois, où ils ont même conservé certaines installations d'origine :

    Et bien sûr, je rêvais de me retrouver dans le grand cirque de la Berliner Hütte (2040m), via la Mörchenscharte (2878m), comme il y a deux ans :

    Mais hélas, la météo s'avérant très pessimiste, j'ai finalement décidé de zapper cette étape, pourtant la plus belle des trois. Et soit dit en passant, ce fut une décision très difficile à prendre, renoncer à une route prévue, sachant que d'autres personnes la tenteraient, et que donc, c'était humainement faisable. Quelque part (je n'exagère pas), il s'agit réellement de choisir entre une souffrance physique (10 heures dans le foehn) et une souffrance morale (l'abandon et le sentiment de défaite)... Et depuis le temps que je fais de la montagne, je sais pertinemment qu'un grand nombre d'accidents se produisent justement à cause de ceci : l'entêtement ! Adoncques, je n'ai pas insisté : je me suis replié vers Mayrhofen, puis vers Innsbruck, afin de prendre le train pour Trento (ce qui était de toute façon prévu), histoire de voir s'il n'y aurait pas un peu plus de soleil par là-bas, et miracle... C'était le cas !

    Question N°12 : Ayant croisé cet étrange objet dans les Tuxer Alpen, de quoi peut-il bien s'agir ? 1) D'un projet ultra-secret à la X-Files ? 2) D'une palette de maquillage pour vélociraptors ? 3) D'autre chose, mais de quoi ?

    Libellés : , , ,

    2 Comments:

    Anonymous Cantabile said...

    Drôles de capteurs solaires... ^_^
    ou jolis dominos géants !

    mercredi, 08 octobre, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Arghhhh... Ne jamais donner les réponses dans les commentaires avant la clôture du concours (surtout quand ce ne sont pas les bonnes, lol) !!!
    Enfin bon, pas très grave... Je pense que cette question est à peu près introuvable, à vrai dire !

    jeudi, 09 octobre, 2008  

    Enregistrer un commentaire

    << Home