À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • dimanche, septembre 14, 2008

    #16 : UEBER WASSER

    Arghhhh, j'aime pas l'eau (lol) !
    Et même, je déteste... Normal, je suis triple fois signe d'air, ceci explique sans doute cela - pour tout dire, la dernière fois fois que j'ai fait un plongeon dans la mer (il y a bien dix ans, les yeux ouverts !), j'en avais carrément oublié que c'était salé, je ne vous raconte même pas la douleur, lol !
    Mais bon, c'est beau, tout de même (tant que ça ne me mouille pas !)... L'eau sauvage contenue dans des gorges, comme à Garmisch :

    L'eau des torrents de montagne, dont on ne se lasse jamais (même si désormais, un certains nombres d'abrutis de juristes, de légistes ou de pharmaciens ont décidé qu'elle n'était plus potable, alors qu'elle a nourri des générations de vieillards "chenus", comme on dit, dont l'espérance de vie était très certainement bien supérieure à la nôtre) :

    Même si certaines traversées de torrent se sont tout de même avérées un peu "chaudes", par moment (assez inévitable, lors d'une randonnée, mais bon, c'est toujours assez fascinant, en même temps) :

    Et bien sûr, sans l'eau (et ses petites gouttelettes qui vous fouettent la peau durant des heures, pas lol !), l'on ne pourrait jamais jouir de ces phénomènes exceptionnels, des arcs en ciel au-dessous de soi et en plein après-midi (souvenez-vous !) :

    Il faut dire que l'eau, cela peut vraiment se révéler terrifiant (sans rire !)... Surtout quand vous voyez en l'espace de quelques minutes une petite rivière bien tranquille quadrupler de volume et se transformer en monstrueux torrent bien boueux, comme déjà dit (DSL) :

    Mais bon, je radote, là... Alors voilà : même si je suis Verseau (ce qui n'est pas du tout un signe d'eau, malgré ce que vous pensez peut-être, mais bien au contraire le plus aérien de tous les signes d'air !), l'eau, je l'aime surtout de loin, d'une façon très domestiquée, comme par exemple dans la bien nommée grande "gargouille" de Briançon :

    Ou encore dans ce qui est peut-être l'une des plus belles fontaines d'Italie, celle de la place du Duomo à Trento (dont je vais vous parler très bientôt) :

    Question N°16 (pas très dure, merci Google !) : Pourquoi donc le Trentino s'appelle-t-il Trentino ? Hein, je vous le demande...

    Libellés : , , ,

    6 Comments:

    Anonymous Unter said...

    Alors déjà j’adore les paysages de gorges, & tout, mais là avec la première photo, tu me donnes bien envie de vacances…

    vendredi, 10 octobre, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Oh, ben je te donne les infos quand tu veux (en plus, c'est pas trop tuant comme randonnée)... Et surprise : il y a de la Weizenbier à l'arrivée, lol !!!

    vendredi, 10 octobre, 2008  
    Anonymous Anonyme said...

    Question 16 bis :

    Mais alors, POURQUOI le verseau se renverse-t-il un seau d'eau sur la tronche s'il déteste tant ça ???

    T.

    vendredi, 10 octobre, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Argh, faut pas me brancher astrologie, surtout sur MON site et MON signe, lol !

    Alors primo : Le verseau (ou d'ailleurs, en l'occurence, LA verseau, le seul signe du zodiaque - avec les gémeaux & la vierge - à être 100% humain) ne se renverse pas un seau d'eau sur la tronche, mais le déverse en face d'elle...
    Et secundo : D'un pur point de vue allégorique, cette eau est censée représenter le savoir et la sagesse (ah ouais, qu'est-ce qu'on est bien, nous autres verseaux, tout de même !), que dans notre grande générosité nous répandons sur le monde entier...

    Du coup, vu que je suis prof, ça ne tombe pas trop mal, on va dire (d'autant que voilà, même ici, dans ce commentaire, je n'ai pas pu m'empêcher de jouer au pédagogue, comme d'habitude, lol) !

    Bon. C'est un signe pas trop nul en musique, généralement parlant (Pergolèse, Mozart, Schubert, Chopin, Bizet, Berg, etc... J'arrête là, sinon je vais excéder la limite des commentaires possibles)...
    Gros défaut (ou grande qualité, cela dépend des circonstances) du verseau : sa haine du "moyen", et donc sa tendance à ne naviguer qu'entre les extrêmes !
    Cela peut être très bien, et cela peut être atroce...

    Et je sais de quoi je parle, croyez-moi... Des fois, je me maudis moi-même, pour ne pas être un peu plus "modéré", justement !

    vendredi, 10 octobre, 2008  
    Anonymous Anonyme said...

    Bah c'est ton site, en même temps :p Merci pour le topo ! (je ne regarderai plus ma soeur comme avant...)

    T.

    lundi, 13 octobre, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    De rien (c'est de la propagande, en fait, lol !)...

    lundi, 13 octobre, 2008  

    Enregistrer un commentaire

    << Home