À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mardi, septembre 16, 2008

    #14 : UEBER LUXUS

    C'est sûr, ça ne fait pas de mal !
    Surtout qu'après une semaine passée en refuge, en plus avec la terrible météo des jours précédents, le confort d'un petit lit douillet, cela ne se refuse pas, n'est-ce pas ? Sans compter que quel que soit le pays, il y a toujours un moment où, soit par lassitude des dortoirs, soit par besoin urgent de faire des courses (et généralement les deux), l'étape "station de vacances super huppée" dans la vallée - tel Cortina d'Ampezzo, en Italie - s'avère difficilement contournable, comme ici à Mayrhofen (mais bon, peu importe, on le sait, donc c'était budgeté d'avance):

    Durant une bonne heure, je me suis baladé dans ce minuscule village afin d'essayer de retrouver l'hôtel où j'avais dormi en 2006, et qui m'avait tellement plu, non seulement par la qualité de son accueil, mais aussi par son style de décoration, un mélange de baroque et de moderne que j'avais adoré :

    Hélas en vain ! Du coup, je me suis rabattu sur la première gargotte venue (mais oui, je sais ce que vous allez penser, "Quel snob, il se paye un quatre étoiles !"... Sauf que ce que vous ne savez pas, c'est que c'est le genre de village où il n'y a QUE des quatre étoiles, lol !) :

    Ceci dit, pour 80 Euros (soit le prix d'un immonde bouiboui à Münich ou à Milan), j'aurais vraiment eu mauvais gré de me plaindre ! Une chambre bien "cosy" d'au moins 50m2 :

    Minibar et écran plasma :

    Robinetterie façon "nouveau riche", faux or et faux argent (et oui, chez les "vieux riches", c'est vrai or et vrai argent, tout de même !) :

    Et journaux de luxe offerts, tels que l'on n'en voit généralement que sur les vols long courrier :

    Bon. C'est sûr que la même chambre, une fois qu'un randonneur fatigué y a déballé tout son bordel, c'est un tout petit peu moins "cosy" :

    Mais même la nuit, c'est tout aussi joli (souvenez-vous, c'est ici-même que j'ai dégusté la meilleure pizza de toute ma vie) :

    Même s'il ne faut pas trop compter sur l'ambiance, dans ce village où la moyenne d'âge doit vaguement frôler les 70 ans (là, c'est une photo prise à neuf heures du soir, mais oui !) :

    Enfin bon : j'espère tout au moins que ce Post vous aura remonté le moral, surtout par rapport au sinistre précédent !

    Question N°14 (pour les amateurs de botanique) : Un régal se cache sous ces feuilles, mais lequel ?

    P.S : Je viens de me regarder, sûrement pour la dixième fois (au moins) le fabuleux L'IMPASSE de Brian de Palma, dont je croyais avoir fait la critique sur mon Blog de cinéma... Mais non. Il s'agissait juste de son prédécesseur (tout aussi génial, d'ailleurs), Scarface, avec le même extraordinaire Al Pacino. Mais dès que j'en aurais fini avec ces histoires de montagnes (encore 16 Posts, hein, mine de rien !), je tenterai de réparer cette grave lacune, promis !

    Libellés : , , ,

    2 Comments:

    Anonymous Anonyme said...

    rha mais c'est quoi, ces questions de botano ? Tu voudrais pas reposer des trucs sur les sonates de Schubert, mm ? Bon, enfin, heureuse de voir qu'on retrouve un peu les petits plaisirs de la vie !

    T.

    mardi, 07 octobre, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Hé, c'est qu'il n'y a pas que les nourritures spirituelles, dans la vie... Il faut bien manger pour de vrai, parfois !

    mercredi, 08 octobre, 2008  

    Enregistrer un commentaire

    << Home