À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mercredi, septembre 24, 2008

    #7 : UEBER MUSIK

    Mais oui...
    Après plusieurs articles consacrés aux montagnes d'Allemagne et d'Autriche, et à la demande générale de mon neveu, qui trouve que tous les sommets se ressemblent (argh, l'inconscient !), voici donc pour faire un peu diversion un Post tout entier consacré à la musique, puisqu'il est de notoriété publique que dans ces deux pays, l'on fait de la musique partout, tout le temps, et à la moindre occasion (demandez donc à Bach, Beethoven, Brahms, Bruckner, Mahler, Mozart, Schumann, etc... je m'arrête là, sinon, ça va bouffer toute la page) :

    Et en plus, dans la joie et la bonne humeur, la plupart du temps (certes, la Weizenbier y est aussi pour quelque chose, je n'en disconviens point) :

    Quoique... J'ai essayé moi aussi, avec des résultats cependant beaucoup moins convaincants (et pourtant, j'avais le même carburant, lol) ! Il faut dire aussi que je ne suis pas très familier de la chose, ce n'est pas mon instrument habituel, il n'y a qu'un seul petit clavier, et même pas dans le bon sens, en plus :

    Tant qu'à faire, j'aurais préféré qu'il y en ait deux, trois, quatre ou cinq, mais horizontaux, et sans avoir besoin d'actionner la soufflerie moi-même (églises de Garmisch et de Schwaz, cette dernière assez exceptionnelle, avec son orgue à quadruple buffet - Grand Orgue, Positif, plus deux autres buffets latéraux) :

    Hélas, mille fois hélas, on ne me l'a pas proposé (alors que c'est mon instrument favori, celui qui m'a rendu accro à Bach et à la musique dès l'âge de cinq ans !)... Ceci dit, tout comme l'an dernier avec l'histoire du musée Brahms, j'ai encore eu un coup de bol incroyable en débarquant par le plus grand des hasards dans le très mignon village de Mittenwald, tellement orné de façades peintes que j'aurais pu tout aussi bien intituler ce Post UEBER MALEREI :

    Si je parle de coup de bol, c'est tout simplement à cause de ce monsieur, la vraie "vedette" de ce village, le luthier Matthias Klotz (1653-1743, comme quoi, la combinaison musique + montagne, ça conserve, on dirait !), non seulement célèbre pour la qualité de ses instruments, mais aussi pour avoir été le père d'une très longue lignée, de sorte que Mittenwald demeure, encore aujourd'hui, un centre renommé de la lutherie :

    Dont on peut déjà se faire une bonne petite idée en visitant le Geigenbaumuseum (musée de la lutherie) :

    Où personnellement, j'ai été frappé par la beauté stupéfiante de cette sublime viole d'amour (Karl Bitterer, 1927-1984), d'une marquetterie tellement délicate qu'elle n'a pas dû se faire en un jour, ni même en un mois, je suppose :

    Mais, mais, mais... Il n'y a pas que la musique classique, l'Allemagne et l'Autriche, dans la vie ! Et je dois bien avouer qu'en arrivant à Trento, en Italie (ce qui fera l'objet, bien sûr, d'un article entier, dans les jours à venir), j'ai là encore bénéficié d'une chance incroyable, puisqu'il y avait ce jour-ci concert public et gratuit sur la sublime place du Duomo :

    De la très bonne variété-rock italienne, je suis sûr que vous voyez le genre : un premier couplet tout doux, tout romantique et tout gentil, et d'un seul coup, boum, le riff de guitare qui tue de sa race de la mort avec une descente de batterie d'enfer, et subitement, le mec qui se met à hurler (avec une vraie voix, je le précise) : "Tu sarai sempre la più bella del mondo !", ou un truc du même style. En tout cas, surtout en ce lieu et avec ce public (et c'est pas des froids, par là-bas, lol !), ça le faisait pour de bon, quoi :

    Voili, voili, voilà... Avec cette fois 16 photos, j'ai un tout petit peu outrepassé mes limites habituelles, mais bon, c'est mon métier, aussi, il faut comprendre (en tout cas, j'espère que mon chieur de neveu sera satisfait, pour le coup, PTDR) !!!

    Attention, question #7 très difficile (car je signale à ceux qui prennent la chose en route qu'il s'agit aussi d'un petit concours, en même temps que d'un vaste reportage) : Quel peut bien être le nom de l'instrument bizarroïde situé à gauche de l'image ?

    Nota Bene : ne gâchez pas un temps précieux à télécharger la photo pour l'agrandir, même si c'est du Nikon (très compressé), le texte est illisible ! Deux indices tout de même : 1) Franz Schubert a écrit une sonate très célèbre pour cet instrument 2) Il y a deux réponses possibles. Bon courage, et à très bientôt !

    Libellés : , , , , , ,

    4 Comments:

    Anonymous Anonyme said...

    Héhé !
    Bravo !
    Je t'avoue que l'accordéon me fait tout de suite penser aux beaufs qui viennent animer les soirées dansantes à Villecresnes, donc je ne préfère pas juger ^^
    Bel orgue en tout cas ! (Et belles orgues au pluriel, ta vu je suis fort, hein !) Mais il n'arrivera jamais à la cheville de mon Gem Rodeo 49 ! Haha !

    Rémy

    samedi, 27 septembre, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Et oui, "Amours, délices & orgues", comme le disait le très regretté Alphonse Allais !
    Je vois que Monsieur a fait ses lettres à Port-Royal, arf, arf !!!
    Bon, à part ça, faut pas avoir des préjugés comme ça : c'est vrai qu'en France, l'accordéon, ça craint souvent... En Autriche, avec un autre répertoire, c'est déjà tout autre chose, et si tu prends Piazzola en Argentine, bon, tu vois ce que je veux dire, quoi (c'est comme si tu limitais le piano à Richard Kleydermann), non ?
    Sinon, tu devrais te faire un compte BLOGGER (c'est gratuit, et t'as même pas besoin de faire un vrai Blog dessus) ! Et comme ça, ça te permettrait d'être "linké" à chaque fois que tu postes un commentaire... Ce qui serait mieux, n'est-ce pas ?

    samedi, 27 septembre, 2008  
    Blogger fr3nchy said...

    Baas voila, j'me disais bien que j'avais un compte google ! x)

    Bon, tu retiens, fr3nchy, c'est ton neveu ! ^^

    Un peu ringardos comme pseudo mais bon :P

    dimanche, 28 septembre, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Ben non, j'allais dire, surtout : complètement ringardos, comme pseudo (vu qu'il n'y a ni info, ni lien vers ton Blog, disons que grosso modo, ça ne sert absolument à rien) !
    Mais bon... Le compte est ouvert, c'est déjà ça ! Il ne te reste plus qu'à le mettre un peu à jour, quoi...
    Mais j'ai confiance : c'est LE neveu qui tient de son oncle, lol !
    Bon, c'est pas le tout, ça : mais faut que je me barre vite fait, pour être au Festiblog en temps et en heure... Là, il est déjà plus de 15h, adoncques : ADIOS, et à bientôt !!!

    dimanche, 28 septembre, 2008  

    Enregistrer un commentaire

    << Home