À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • lundi, septembre 03, 2007

    #19 : UEBER MUSIK

    Oui, je sais, c'est un pléonasme...
    En tout cas pour moi, qui aime aussi peu la musique française que le cinéma du même pays, lol ! Quand je pense qu'il a fallu que j'attende d'avoir mon âge (trop vénérable pour être avoué) pour découvrir Vienne, qui est quand même la patrie des plus grands musiciens du monde, j'ai honte, tout simplement...
    Bref ! Croyez-vous aux "anges gardiens" ?
    Moi, a priori, pas trop. Et pourtant... par trois fois cet été, ils ont été à mes côtés d'une façon tellement "miraculeuse" (dont au moins une fois pour me sauver la vie, presque, on va dire ça comme ça...), que malgré moi, je suis bien obligé d'admettre qu'il y a quelque part des forces supérieures qui nous dépassent, et parfois même, quand on a de la chance, nous guident et nous dirigent...
    Comme en ce lundi 30 juillet où, lassé par le manque total d'infrastructures du Wienerwald, j'ai atterri - mais alors, complètement par hasard - dans ce petit village au nom improbable de Mürzzuchlag :

    Village qui, comme par hasard, était le lieu de villégiature favori de Johannes Brahms (1833-1897), l'un de mes compositeurs préféré, comme par hasard également - car avec Bach, Bruckner, Beethoven, Björk, etc... j'ai vaguement tendance à privilégier les musiciens dont le nom commence par un "B", allez savoir pourquoi ? (Souvenez-vous d'ailleurs du très fameux concert des Seven "B", ainsi que de l'une ou l'autre de ses suites, déjà beaucoup moins drôles) :

    Ce "klein Dorf" a donc l'immense privilège d'habiter un musée Brahms, ce qui n'est tout de même pas à la portée de n'importe qui (mais si, regardez bien, on le voit même rentrer dans sa maison, là, sur la gauche... sauf qu'en réalité, c'est celle de droite qu'il louait l'été, mais bon, on ne fait pas toujours ce qu'on veut, dans la vie !). En sortant du musée, je me suis donc quand même permis de gravir "religieusement" les quelques marches qu'il montait :

    Pour me rendre dans cet endroit magique où il a tout de même composé quelques-uns de ses plus grands chefs d'oeuvre (en déclarant, dans une sorte de prémonition presque Mahlerienne : "Ce que l'été m'apporte ici, jamais je ne pourrais le trouver en hiver !") :

    Comme par exemple sa sublime quatrième Symphonie, que vous avez certainement déjà dû entendre quelque part (et rassurez-vous, je ne vais pas cette fois-ci vous assommer avec des extraits comme dans le Post sur Bruckner, ça ne dure qu'une minute et vingt-deux secondes, montre en main !) :

    Et en prime, j'ai même pu (pendant que le conservateur avait le dos tourné, haha !) prendre une photo de son piano (admirez au passage la sublime ronce de noyer !) :

    Et même toucher ses vêtements (bon... de très mauvais goût, ceci dit, même pas de Reebok ou de Buffalos pour "matcher" avec le costard déjà pas très drôle en soi, on rêve, là...) :

    Autant dire (ceci juste à l'intention des collègues "chambristes" qui pourraient éventuellement me lire) que je suis désormais un vrai JEDI, et que la prochaine fois que je ferai une remarque concernant l'interprétation d'une oeuvre de Brahms, vous n'aurez plus qu'à vous aplatir bassement et à m'écouter en murmurant "Oui, Maître" intérieurement ! Non mais...

    Bon. N'oublions pas pour autant le grand jeu-concours de septembre avec cette question à la con encore plus dure que la précédente : à quel Lied de Franz Schubert cette photo fait-elle irrésistiblement penser ?

    Non, j'abuse, là... alors je vous aide : disons que ça se trouve quelque part dans le cycle du Winterreise, voilà... Et donc, à demain (ou après-demain) pour le #18 (attention, surveillez bien ce Blog, là, car ça va passer en mode "turbo" durant une bonne vingtaine de jours, comme chez Nenya, un Blog qu'il est bien à le visiter, si vous aimez un tant soit peu le Japon, lol) !

    Libellés : , , ,

    2 Comments:

    Blogger Marie-Laure A said...

    haaaaa.....mais c'est quoi ces questions!!!!???????
    Je vais quitter ton blog complètement dépriméeeeee
    "mais que je suis nuuuullle.....mais que je suis nuuuuuuullle".......je sais paaaaas!
    dis...c'est quand la question facile ou on répond par "oui" ou "oui"?

    mardi, 11 septembre, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    C'est vrai, celle-ci, elle est très dure... Mais bon, j'essaye d'en mettre pour tous les goûts, pour les musiciens, les peintres, les germanistes, d'autres pour rigoler. Et d'autre part, ce n'est qu'un concours, pas un examen : donc s'il n'y a que quatre candidats et que les meilleur score est de trois points, par exemple, ça sera quand même le premier prix !!!

    mercredi, 12 septembre, 2007  

    Enregistrer un commentaire

    << Home