À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • jeudi, septembre 28, 2006

    #3 MILANO

    Malgré ce qu'en disent les dictionnaires, Milano est la "vraie" capitale de l'Italie, le centre culturel, économique, et surtout le centre de la mode (Mesdemoiselles, vous avez déjà sûrement vu sur vos sacs à main la mention : Paris - New-York - Milan, mais certainement jamais Limoges - Berlin - Roma, n'est-ce pas ?).
    Bon. Ce n'est pas une ville très belle, comme Trento ou Parma, vu qu'elle a été bien massacrée en 1943, mais comme le veut une sorte de "convention" en temps de guerre, on ne bombarde jamais les centres historiques (c'était, hélas, la raison du choix d'Hiroshima, de préférence à Tokyô ou a Kyôto). Et du coup, ma cathédrale préférée, la plus belle du monde, s'est trouvé préservée, et c'est vraiment tant mieux :

    Jusqu'alors, je n'avais jamais passé plus d'une journée à Milan, à tort... Car même si la ville n'est pas très jolie en soi, on hallucine très vite devant l'offre muséographique, à commencer par le Castello Sforza, une sorte de Louvre local, qui pour la modique somme de 3€, donne accès à une dizaine de musées (je ne les ai pas tous vu !) : un musée de peinture, un musée égyptien, un musée archéologique, un musée de l'histoire de la ville de Milan, etc...

    Deux statues qui méritent un petit commentaire : celle du fameux "Re Cacciatore", le "Roy Chasseur", Victor Emmanuel II, sur le très célèbre et magnifique Corso du même nom, l'autre "fierté" de Milan exception faite du Duomo :

    Ainsi que celle, ironie de l'histoire, posée dans la cour d'accueil de la Pinacothèque de Brera (soit dit en passant, le second plus grand musée d'Italie après les Uffizio de Florence), "Napoléon en Mercure Pacificateur" !!!

    À part ça, pas grand chose à dire : il s'agit d'une ville plutôt quelconque, rebâtie dans sa grande majorité à la fin de la seconde guerre mondiale, avec les résultats désastreux que l'on sait (voir, chez nous, Le Havre, par exemple).

    D'une façon assez miraculeuse, un petit musée, un peu comparable au Jacquemart de Paris (jolie maison, peu de toiles, mais que des chefs-d'oeuvre), a réussi a résister tant bien que mal à ces bombardements, avec même certains plafonds "Arts Décos" :


    Et là, tout de même, on hallucine : quelques Botticelli, Boltraffio, Mantegna :



    Trop de beauté tue la beauté (curieusement) : alors que j'ai dû jouer les Goldberg ou l'Art de la Fugue très certainement plus de mille fois sans jamais me lasser, au bout d'un moment, à Milan, à force de voir tant de chefs-d'oeuvre, ben j'en pouvais plus, au bout d'un moment... C'est très étonnant, mais c'est comme ça !

    Une chose dont on ne se lasse jamais, par contre, ce sont les FORNARINA, les plus belles baskets du monde après BUFFALO. J'ai bien failli en acheter une paire à Milan, mais compte tenu du prix (70€) et du poids (sûrement plus d'un kilo, que j'aurais été obligé de porter dans mon sac à dos), j'ai très bien fait de m'abstenir (surtout que j'en ai récemment trouvé une paire sur Ebay.it, pour seulement 19,50 !).

    Bon. Fini de jouer ! Passons maintenant à la dix-neuvième et presque ultime question de ce SUPER QUIZZ :

    Mister Stallone, "l'étalon", a tourné cette scène :

    1) Dans les Rocky Mountains ?

    2) En studio, comme un vrai nul qu'il est ?

    3) Dans les Dolomites ?

    4) Dans le Colorado ?

    Libellés : , , ,