À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • vendredi, septembre 19, 2008

    #11 : UEBER TIEREN

    Nos amies les bêtes...
    L'un des grands plaisirs de la montagne, ce dont hélas de plus en plus de gens se privent sans même le savoir en randonnant munis de (bruyants) bâtons de ski, ce qui est la façon la plus claire d'annoncer : "Attention, un être humain arrive dans les parages, barrez-vous" ! Heureusement qu'il y en a qui ne sont pas trop farouches (comme les choucas, ou "chocards", comme le disent certains), surtout du moment qu'il y a quelque chose à manger :

    Voire même quelque chose à boire, comme ici, au sommet de la Zugspitze, lol !

    Beaucoup plus difficiles à rencontrer (peut-être du fait qu'ils sont encore chassés en automne), les fameux chamois :

    J'avoue que j'ai eu beaucoup de chance, dans les Karwendel, de pouvoir les approcher d'aussi près, car promis, juré, je n'ai même pas utilisé le zoom :

    Habituellement, c'est plutôt ainsi qu'on les découvre : perchés à une centaine de mètres, en train de pousser cette sorte de cri bizarre pour avertir leurs congénères :

    J'adore cette photo, prise dans les Dolomites de Brenta (et tout particulièrement sa lumière), qui même agrandie numériquement, prouve encore une fois la qualité des optiques Nikon :

    Quoi qu'il en soit (surtout que je randonne le plus souvent tout seul), ce sont toujours des rencontres magiques, émouvantes, difficilement descriptibles par des mots, d'ailleurs... Sans même parler des impressionnants bouquetins, que je n'ai pas croisé personnellement cet été, mais que l'une de mes amies a photographiés dans les Cerces (dans un endroit que je connais très bien, mais dont je tairai le nom, vu qu'il commence à passer du statut de "désertique" à "relativement fréquenté") :

    Autre espèce encore plus rare, sur laquelle je ne peux malheureusement m'étendre davantage, faute de temps, la vraie "mamy" autrichienne :

    Question N°11 : Cette photo vous évoque le titre de quel album de Tintin (pas trop dur, non) ?

    Libellés : , ,

    2 Comments:

    Anonymous Cantabile said...

    Bravo pour les chamois ! pas facile de les prendre en photo... les bouquetins sont un peu moins farouches, j'en ai vu de très très près, je peux même te dire qu'ils avaient les yeux bleus... je n'étais pas très fière, faut dire que c'était moi qui était chez eux et on l'inverse... je n'avais pas envie qu'ils veuillent essayer leurs cornes, surtout que c'était assez escarpé ! Tu as vraiment fait de super balades.

    mercredi, 08 octobre, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    C'est vrai qu'ils sont (en tout cas, qu'ils ont l'air) bien moins farouches, et que leur regard bleu leur donne parfois un aspect quasiment "diabolique"... Le truc, c'est qu'il ne faut surtout pas essayer d'approcher leurs femelles (celles aux petites cornes, qui ressemblent d'ailleurs assez à des chamois), parce que là, à mon avis... On ne doit pas se sentir trop fier en voyant un machin de 100kgs (si ce n'est plus) débarquer sur soi toutes cornes en avant, lol !
    Mais sinon, c'est vrai qu'ils sont plutôt très placides, en général, et faciles d'approche...

    jeudi, 09 octobre, 2008  

    Enregistrer un commentaire

    << Home