À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • vendredi, septembre 26, 2008

    #5 : UEBER ZUGSPITZE

    Soit 2964m, hors taxes !
    Autrement dit : le "toit" de l'Allemagne (un petit peu con pour eux, vu qu'à 36m près, ils se payaient un 3000m, comme tout le monde, PTDR !), et même, en l'occurence, le second "toit" de toute ma vie - le premier n'étant autre que le fameux 富士山 du Japon, 3776m, tout de même -, et probablement le dernier, vu que bon, le toit de la France ne m'a jamais tenté (en plus, je déteste Chamonix et la Haute-Savoie). Le toit de la Suisse, le sublime Mont Rose, 4634m, serait certes encore jouable à mon âge vénérable (facile), il me suffirait juste de me lever à 2h du matin pour m'avaler les 1800m de dénivellé séparant le très bas refuge du sommet. Quant aux "toits" de l'Italie ou de l'Autriche, Ortler & Großglockner, à la rigueur avec un guide, peut-être que je peux encore rêver... Vu que sans rêve, l'on n'est rien, n'est-ce pas ?
    Enfin bon. Plus prosaïquement, toujours est-il qu'après ma bonne grosse souffrance du premier jour (as allways !), j'ai enfin réussi à atteindre un refuge digne de mes ambitions, la Knorrhütte à 2051m, l'altitude minimale à partir de laquelle je me sens réellement bien :

    Et dès le lendemain, sous les augures bienveillants de ces sublimes montagnes en forme de "drapé" :

    Me voici parti à l'assaut de la plus haute montagne d'Allemagne (rassurez-vous, de même que le 富士山, cela n'a rien de particulièrement héroïque), mais c'est tout de même très beau :

    Avec, en cette fin de mois d'août, tellement d'improbable neige, que c'en est même à se demander si l'on n'aurait pas pu faire un peu de ski d'été (comme à Zermatt, arghhhh, j'adore trop, quoi !) :

    Enfin bref : j'y étais, "pour de vrai", la preuve !!!

    En cet endroit mythique, qui est officiellement le numéro 1 (dans le classement des rues) de Garmisch-Partenkirchen, le plus haut refuge d'Allemagne, donc :

    Malheureusement, ce très bel endroit qui peut péniblement se rallier, comme vous avez pu le constater, à la force du mollet côté sud, peut aussi s'atteindre sans le moindre effort côté nord, où les téléphériques hivernaux de la station sont toujours en usage l'été, de sorte que le sommet de la Zugspitze ressemble d'avantage au premier étage de la tour Eiffel, qu'à l'un de ces sanctuaires de calme dont on peut rêver en montagne...

    En tout cas, de là-haut, la vue sur les montagnes de Bavière, et notamment sur le Walchensee, s'avére tout simplement sublime :

    Bon. Il est de notoriété publique, certes, que les Allemands (les Autrichiens, les Suisses, etc.), ne peuvent absolument rivaliser avec personne en matière de mauvaise bouffe (je développerai ce sujet dans un autre Post)... Mais là, sur cette Zugspitze, il faisait un tel froid de canard (et pour ceux qui me connaissent IRL, sachant que même à 12°, je suis toujours en pantacourt et en T-Shirt, quand je dis "froid de canard" , cela veut vraiment dire "froid de canard", quoi !), et bien je dois dire que ce petit stand m'a fait un immense plaisir :

    Ah oui ! Là, je dois bien avouer que, comme le prétend l'affiche, la "plus haute saucisse à la moutarde" d'Allemagne m'a vraiment fait du bien, de même que la fameuse Weizenbier associée, qui curieusement, semblait également attirer de nombreux clients volatiles (sans rire !) :

    Hormis cela, pour diverses raisons personnelles que vous n'avez pas à connaître, il se trouve qu'en ce dimanche 24 août, j'ai plus ou moins été obligé de me lever vers 5h du matin (d'habitude, à Paris, c'est plutôt l'heure où je me couche, lol !), ce qui m'aura au moins valu ces splendides levers de soleil sur la Wetterspitze :

    Bref, question N°5 (facile) : de quel Land d'Allemagne ce poteau est-il le symbole ?

    Petit indice, une fois de plus : si vous avez parmi vos amis quelques mongoliens amateurs de foot, je pense que vous n'aurez pas trop grand mal à trouver...

    Libellés : , , ,

    2 Comments:

    Anonymous Anonyme said...

    ya pas tant q'un bipéde n'y met pas sa science le paysage est un peu plus que beau

    mercredi, 12 novembre, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Certes, certes... Là, c'était plutôt le genre "téléphérique de l'aiguille du Midi", si tu vois ce que je veux dire ?

    mercredi, 12 novembre, 2008  

    Enregistrer un commentaire

    << Home