À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • dimanche, octobre 10, 2010

    #20 : PADOVA

    Padoue, comme l'on dit chez nous, lol !
    Attention, cet article #20 est l'ultime de tous (avec, en guise de cadeau, 32 photos au lieu de ma vingtaine habituelle), comme quoi le concours se trouve désormais ouvert, et que vous avez le droit d'y participer jusqu'au 14 décembre 2010, comme le précisent toutes les informations à lire ici...
    Padova, la fameuse ville de Saint Antoine du même nom, tout aussi sublime que la précédente de Trieste, sauf que l'arrivée à la gare se révéle bien plus catastrophique, notamment avec cet horrible immeuble bleu, chose rarissime en Italie (quoique... La plupart du temps, les quartiers des gares Italiennes sont souvent très laids, ce qui par miracle n'est pas le cas chez nous à Paris, où toute gare débarque heureusement d'emblée sur un quartier à 100% Haussmann) :

    Mais peu importe... Il suffit de marcher un petit quart d'heure pour tout de suite débarquer dans la "vraie" ville, en partie sur la fameuse Via Dante (vue de mon hôtel, évidemment intitulé Sant'Antonio, lol !) :

    Et d'un autre côté sur le très célèbre Ponte Molino, datant quasiment de l'époque Romaine :

    Petit "calvaire" dans cette ville absolument magnifique : il y avait, grosso modo, un musée ou une église à visiter tous les cinquante mètres, de sorte que je crois que même avec les deux jours très engagés que j'y ai passés, il ne serait pas forcément négatif que je revienne y faire un tour dans les années suivantes, tellement c'est riche !
    Vu que j'y suis arrivé un dimanche soir, hélas, et qu'il se trouve que par miracle en Italie, presque tout (y compris les magasins, lol !) reste ouvert le samedi et le dimanche jusqu'à 21h, de même qu'au Japon, et bien beaucoup de choses sont du coup fermées le lundi, de sorte que je n'ai pu le premier jour visiter que quelques églises (vu que tous les musées ne se réveillent que le mardi), à commencer par la fameuse Chiesa degli Eremitani (XIII-XVème siècle) :

    Déjà à elle seule totalement immense :

    Et dotée de magnifiques tombeaux (avec, comme d'habitude, 712 fresques de tous les côtés) :

    Mais j'ai pu aussi sans problème parvenir jusqu'à la très fameuse place hébergeant Oratori di S. Giorgio & le Museo Antoniane :

    Avec en prime, juste en face de ces bâtiments, l'église la plus sublime de Padova, la très célèbre Basilica di Sant'Antonio :

    Géante, n'est-ce pas ? D'autant plus que je rentre dans ce genre d'endroit en me disant : "Bon, ça a l'air bien cool, je vais donc y rester un bon quart d'heure"... Et pouf, une heure plus tard, voilà, j'y suis toujours, tellement le nombre de choses à y voir est hallucinant, lol ! Sans même parler de toutes les mystiques "reliques", en l'occurence non pas celles du Christ, mais bel et bien celles de Saint Antoine :

    Alors bon, soyons honnêtes... Malgré les apparences, il n'y a pas que lui à Padova ! Il y a aussi Mademoiselle San Giustina, dont l'architecture est extrêmement proche, bien que nettement plus sobre :

    Voici donc, en gros, tout ce que j'ai pu visiter le premier jour (07/09/2010), rentrant tard le soir à mon hôtel Sant'Antonio suite à un excellent dîner dans le célèbre Gigi Bar, le long de la fameuse Via Dante, d'une architecture typique de la région, basée sur les arcades de presque tous les chemins :

    Et hop ! Dès le lendemain matin, ceci repart d'emblée, avec tout d'abord, juste à côté de l'hôtel, la très belle Basilica del Carmine, mise en valeur par la statue du fameux Pétrarque (1304-1374) :

    Certes légèrement plus petite que la Basilica di Sant'antonio vue la veille, mais si possible encore plus riche en fresques de tous les côtés, sans parler du sublime plafond :

    Plus cette toute petite œuvre située à la base d'un autel, représentant Saint Sébastien & le Ponte Molino dans un style que j'adore particulièrement, la marqueterie de marbre (probablement plus complexe que celle du bois, je suppose) :

    Bref ! Une fois sorti (là encore, une bonne heure plus tard), je rentre tout de suite dans la minuscule Scoletta del Carmine située juste à côté :

    Et là, de nouveau, je tombe sur une vingtaine de fresques hallucinantes, dues aux très renommés Girolamo dal Santo (1480-1561) & Giulio Campagnola (1482-1515) :

    Sans même parler, très probablement, de Andrea Mantegna (1431-1506) :

    Adoncques, de nouveau une très belle heure passée dans ce merveilleux bâtiment de petite taille :

    Fort heureusement, il y avait de façon prévisible très peu de "tags" à Padova, sinon celui-ci, qui a très exactement fait revenir dans mon crâne la sentation que j'avais dans cette ville dès le début : "Je t'aime, ma petite", lol !

    Petite casse-croûte (je ne mange presque jamais, le midi, d'habitude), et me voici enfin dans le plus célèbre bâtiment de cette ville, la Cappella degli Scrovegni, qui se trouvait fermée hier :

    Une chapelle célèbre dans le monde entier, décorée du sol au plafond par le très fameux peintre Giotto di Bondone (1267-1337) :

    Malheureusement, dans un but de préservation de ces fresques très anciennes, menacées par des changements de température, cette chapelle ne peut désormais se visiter que d'une unique façon : tout d'abord en entrant dans une pièce d'environ 20°C durant un quart d'heure (où l'on assiste à la projection d'une vidéo historique concernant l'église et le peintre), pour ensuite pénétrer dans l'endroit mythique durant un autre quart d'heure, ce qui hélas est bien trop peu dans un tel endroit, en prime tellement surveillé que l'on a pas le moindre droit d'y prendre des photos, même sans flash (la précédente n'est donc pas de moi, mais vient pour une fois d'Internet)... Enfin bon, puisque ceci est censé préserver les fresques d'une trop rapide dégradation, on ne peut non plus rien avoir contre, n'est-ce pas ?
    Je me suis du coup rattrapé dans le vaste Musei Civici Eremitani situé juste à côté (et inclu dans le même billet), un musée très riche en tableaux, dont voici mes deux préférés, la Gloria di S. Agnese de Giovanni Lanfranco (1582-1647), un peintre que je ne connaissais pas du tout :

    Le second venant par contre de mon très favori Giambattista Tiepolo (1696-1770), représentant San Patrizio Vescovo d'Irlanda :

    La majorité des tableaux de ce peintre se trouve hélas à Venise - voici pourquoi il faut à Paris absolument visiter le magnifique musée André Jacquemart, où se trouve les deux seules grandes fresques de ce maître absolu (à mon sens) dans notre capitale...
    Quelques heures plus tard, rendez-vous à la vaste Piazza dei Signori, où se trouve l'impressionnant Palazzo del Capitano, orné de cette sublime horloge astrologique - qui aurait pu du reste m'inspirer une ultime question #20, pour être honnête :

    Certaines choses évidentes pour les amateurs du genre (tel que moi) : la mention, au centre, des oppositions, des trigones et des carrés... Et une chose beaucoup plus complexe, qui ne se trouvait que dans les zodiaques initiaux (environ cinq siècles avant J.C) : la réunion sur la gauche en 90 degrés des trois signes aujourd'hui individuels mais toujours liés, Vierge ("M" avec la queue rentrée), Scorpion ("M" avec la queue sortie, lol !), et entre les deux, Balance pour en faire l'équilibre, XD !
    Et juste à côté, Piazza del Duomo, la troisième très grande église de la ville, Cattedrale Battistero, dans le même style architectural que les deux autres :

    Avec de façon étonnante quatre fois le même orgue en quadriphonie autour du grand chœur, ce qui m'a totalement "scotché" (même si l'on ne peut voir que l'un des quatre sur la photo) :

    Bon, voilà... Il devait être aux alentours de cinq ou six heures de l'après-midi, alors après toutes ces églises et tous ces musées, j'ai finalement décidé de me détendre un peu avec une fort jolie promenade en suivant le canal avant d'aller au restaurant (Gigi Bar, le même qu'hier, vu qu'excellent !)... Tout d'abord en apercevant de loin ce très étonnant Osservatorio Astronomico, bordé à droite de la belle Casa Macola :

    Puis quelque temps après, le superbe Palazzo Fioravanti Onesti, digne de Venise (située à seulement 40km), n'est-ce pas ?

    Avec juste devant, en cadeau pour moi, la superbe "pub" pour une marque Italienne que j'adore, Fornarina, notamment pour ses baskets (dont je possède au moins trois paires géniales, à voir ici) :

    Et voilà... Après près de sept semaines, mes vacances sont enfin terminées, bonne raison pour revenir pour de bon en France (et arghhh, retrouver la bêbête qui me manquait vers la fin énormément : mon piano, XD) !

    Question #20 (l'ultime) : Quelle pourrait bien être cette fameuse ville Française, où j'ai un tout petit peu séjourné juste avant de rentrer à Paris ?

    Merci d'avance : jamais de réponses aux questions dans les commentaires (qui sinon seront effacées, logique)...

    Toutes les infos du concours sont à lire ici...

    P.S : La totalité des vingt articles peut donc désormais se lire par contre , tant que Blogger n'aura pas rectifié son très fameux "bug" vous limitant à quatre ou cinq, snif...

    Libellés : , , , , , , , , , , , , ,

    12 Comments:

    Anonymous Anonyme said...

    et voila pour une fois je suis le premier à laisser un commentaire...
    félicitation Vincent pour ces magnifiques photos, ça donne envie d'y mettre les pieds en tout cas !
    Antoine

    lundi, 15 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Bravo, Saint-Antoine !
    Et merci du compliment... Mais je crois qu'en fait, ces photos ne sont pas tellement magnifiques grâce à moi, mais surtout en vertu des incroyables lieux visités, lol !

    lundi, 15 novembre, 2010  
    Anonymous Chah said...

    En effet, que d'hallucinantes fresques!!! Je ne connaissais pas la marqueterie de marbre. L'horloge astrologique est très belle aussi.

    mercredi, 17 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    La marqueterie de marbre, j'avoue que je trouve ceci sublime ! Il y a un magnifique magasin à Paris, boulevard Saint-Germain, qui s'appele du reste lui-aussi Sant'Angelo (à voir à la fin de cet article, que j'avais publié en juillet sur PARIS ARCHIS)... Sauf que vu la beauté des tables qu'ils fabriquent (entre autres), je n'ai même jamais osé y rentrer pour demander les prix, qui je suppose doivent être relativement monstrueux, lol !

    jeudi, 18 novembre, 2010  
    Anonymous Unter said...

    Gna gna gna, vieux grincheux du Web, va !
    Bises quand même. :o)

    jeudi, 18 novembre, 2010  
    Anonymous Chah said...

    D'accord, je vois ce que c'est maintenant! Je suis déjà passé devant ce magasin et j'avais lu ton article à ce sujet.

    vendredi, 19 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Magnifique, n'est-ce pas ?
    Sauf que je n'ai aucune idée des prix, lol !

    vendredi, 19 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Unter@ : Mais oui, je suis un grincheux, dsl ! Mais comme nombre de Verseaux (Mozart, Schubert, Jules Verne, James Joyce, entre autres), je vis toujours avec au minimum un demi-siècle d'avance... Alors tous les gens qui vivent avec un demi-siècle de retard, et sont toujours totalement incompétents sur le Net, ceci me scotche à chaque fois, je n'y peux rien, lol !

    vendredi, 19 novembre, 2010  
    Anonymous Cantabile said...

    Alors Vincent, tu nous fais une petite déprime aujourd'hui ??? si tu n'as pas les messages que tu espères, c'est que tes articles sont si passionnants qu'on passe beaucoup de temps à les lire et qu'on a plus assez de temps pour écrire ! :-) bon WE quand même

    C'est vrai que tout est magnifique en ces lieux... et tes photos très réussies

    samedi, 20 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    OK, je vais bientôt le virer, mon article dépressif (c'était d'ailleurs ainsi prévu)...
    En tout cas merci pour les compliments (et du reste, je te dois les mêmes vis à vis de ton Blog, lui aussi toujours pourvu de magnifiques photos) !

    samedi, 20 novembre, 2010  
    Blogger Bernard said...

    Bravo et merci pour les belles photos et commentaires passionnés.Quel beau pays, j'adore l'Italie, d'ailleurs je fais y faire un rappel tous les deux ans.C'est un musée vivant et ouvert.Magnifique Padova.

    vendredi, 01 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Bernard@ : Oui, je sais, je suis "passionné", mais merci du "comment"... Moi aussi, du reste, je vais au minimum en Italie tous les deux ans, et même souvent tous les ans !!!

    vendredi, 01 avril, 2011  

    Enregistrer un commentaire

    << Home