À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • vendredi, octobre 15, 2010

    #17 : KRANJSKA GORA & TRIGLAV !

    Définitivement en Slovénie, pour quelques jours...
    Un très beau pays dont j'ai déjà un tout petit peu parlé dans le #16 précédent, d'autant plus sous un temps aussi sublime, où la vue sur ces Alpes très verticales à la suite des Dolomites s'avére grandiose, n'est-ce pas ?

    Tout autant que ces étranges architectures du départ, en fait destinées - après analyse - à récolter et à faire sécher le foin dans les vallées :

    Autre chose ultra-étonnante, encore mieux qu'en Autriche ou en Suisse, deux pays toujours très respectueux des cyclistes en créant systématiquement des voies spécifiques sur les routes... Et bien en Slovénie, l'on trouve ceci encore trop dangereux de laisser passer les voitures juste à côté, alors d'entières pistes cyclables parallèles - genre, trois mètres de large - sont entièrement reconçues de façon indépendante, où l'on ne rencontre bien sûr que des cyclistes, ou à la rigueur des randonneurs à pied tels que moi (hallucinant, non, ce niveau de respect des gens ?) :

    Il faut dire que là, mine de rien, j'ai un neveu très bon cycliste qui s'appelle Julien, et qu'en l'occurence, l'on arrive justement très précisément dans les Alpes Juliennes, un prénom qui en prime vient de Jules César, lol !

    J'ai aussi un autre neveu Rémy lui aussi très bon cycliste (et nettement bon musicien, tout comme moi, même si dans un style plutôt très différent, lol !), mais hélas, il n'existe aucunes Alpes Rémyennes, ni Alpes Vincentiennes (ni même Valériennes, en hommage à ma sœur, la maman des deux neveux en question)... Ceci dit, histoire d'être juste, il faut bien avouer que ce n'est pas parce que les Alpes se nomment Juliennes qu'elles se révèlent parfaites en permanence, comme ce fut du reste le cas à la fin de ce jour-ci, où un hélicoptère a passé plus d'une heure à tenter de ramasser 4 ou 5 alpinistes coincés sur la fameuse face N du célèbre Triglav, déjà envahi par la neige à partir de 16h !

    Fort heureusement, tout s'est apparemment bien passé... Sinon que ceci a bien dégradé le massif pour le lendemain, le jour où j'y montais, en l'occurence, comme j'en ai déjà parlé ici :

    Ce fameux 31 août, pourtant, le temps s'avérait plutôt flatteur tôt le matin (malgré un vent déjà énorme), ainsi qu'une superbe vue sur la très fameuse voie verticale, nommée à juste titre Le Sphinx :

    Alors bon, certes, tout comme dans les Dolomites, la montée était elle aussi prévue dans le genre très vertical :

    Mais en même temps très bien assurée, exactement de la même façon que dans les Dolomites, d'ailleurs :

    Avec les mêmes vues, soit vers la vallée totalement flippante :

    Soit avec tout ce qu'il restait encore à se taper vers le haut (toujours aussi vertical, lol !) :

    Avec encore un gros paquet de pitons, ceux-ci par contre absolument absents du plan au 50000ème (les cartes Slovéniennes étant, hélas, encore du même niveau que les cartes Italiennes du XXème siècle, soit bourrées d'erreurs dans tous les sens) :

    Bon... Là, je vais un tout petit peu abréger la dernière et tragique séquence (dont j'ai déjà suffisamment parlé ici), juste histoire de citer ce magnifique et très coloré Begunjski Vrh (2461m) :

    Et de me réfugier enfin dans le fameux refuge de Triglavski Dom (2539m), en remerciant Dieu de m'avoir préservé (pour je ne sais quelle raison), et en passant le reste de la soirée d'une part à me réchauffer grandement, d'autre part à admirer le ciel incroyable :

    Surtout que pratiquement différent toutes les trente secondes, vu la vitesse hallucinante des rafales de vent, autour de 140km/h !!!

    Bon... Une question que j'aurais pu reposer (et à laquelle vous avez d'ailleurs le droit de répondre dans les "comments", pour une fois) serait celle-ci : pourquoi donc le chiffre 13 ne porte-t-il aucun malheur en Italie, alors que le chiffre 17 leur semble monstrueux ? Mais vu que cela doit être trop facile à trouver via Internet, voici la vraie suite logique :

    Question #17 : Dans quel but utiliser des pierres jaunes pour graver une telle chose devant un refuge ?

    Merci d'avance : jamais de réponses aux questions dans les commentaires (qui sinon seront effacées, logique)...

    Toutes les infos du concours sont à lire ici...

    P.S : La totalité des vingt articles va bientôt pouvoir se lire par contre , tant que Blogger n'aura pas rectifié son très fameux "bug" vous limitant à quatre ou cinq, snif...

    Libellés : , , , , ,

    10 Comments:

    Anonymous Anonyme said...

    J'ai le vertige rien qu'en regardant les photos, alors c'est normal qu'il n'y ait pas d'Alpes valériennes. Il existe tout de même le mont Valérien, qui n'est certes pas bien élevé (162 m), mais il porte quand même le nom de "mont". Du coup, j'ai un peu cherché quelque chose qui se référait à mon prénom, mais je n'ai trouvé que le voie Valérienne (Via Valeria ou Via Tiburtina Valeria), c'est toujours ça…
    Valérie

    samedi, 06 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Arf, et bien déjà, c'est trop cool, non ?
    De mon côté, même en ayant cherché un peu, je crois qu'il n'existe absolument aucun "Mont Vincentien", snif !!!
    Alors bon, tant pis, je vais tout de même me coucher (vu l'heure, lol !)...
    Mais bon, grand merci du "comment", en attendant celui bien sûr OBLIGATOIRE de Julien, n'est-ce pas ???

    samedi, 06 novembre, 2010  
    Anonymous Anonyme said...

    Mais peut-être que ça ne s'appelle pas le mont Vincentien, il y a peut-être un adjectif dérivé que tu ne soupçonne pas… cela dit, je ne sais pas lequel, un peu comme les hiéronymites…

    samedi, 06 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Et bien écoute, j'espère bien... Ceci dit, je vis tranquillement sans, adoncques je ne cours pas spécialement après, lol !

    samedi, 06 novembre, 2010  
    Anonymous Anonyme said...

    C'est vrai qu'ils sont pas bête les Slovene. Si nous aussi on avait des pistes cyclables comme ça, ça serait tellement bien...

    Julien

    dimanche, 07 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Argh, merci bien, Julien, de t'être enfin manifesté, lol !
    Alors une seule chose reste à faire : et bien aller en Slovénie tout commme moi, lol !
    Tu verras : il n'y aura absolument rien à regretter, normalement...

    dimanche, 07 novembre, 2010  
    Blogger Al Capitaine said...

    Magnifiques photos ! Bravo elles font vraiment rêver ! Je vois que tu as passé de très belles vacances !

    jeudi, 11 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Al Capitaine@ : Effectivement... Malgré la météo très capricieuse de cette année, je ne garde que les bons souvenirs, finalement, lol !

    vendredi, 12 novembre, 2010  
    Anonymous Chah said...

    Les photos depuis le refuge sont vraiment très belles.
    Aux Pays-Bas, ils ont aussi ce genre de pistes cyclables indépendantes, parallèles à la route. Faut dire qu'il y a une grande culture du vélo là-bas: c'est plat et ils sont écolos depuis longtemps, avant que ça devienne "tendance"...

    dimanche, 14 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Tant mieux pour eux, alors...
    Sinon qu'hélas, je ne connais pas encore les Pays-Bas, et ne risque guère de les connaître un jour, vu que contrairement aux Hautes-Alpes, et bien ils sont "bas", lol !

    lundi, 15 novembre, 2010  

    Enregistrer un commentaire

    << Home