À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mardi, octobre 12, 2010

    #19 : TRIESTE

    L'ultime ville à l'Est de l'Italie !
    Et en même temps la toute première en débarquant de Slovénie, très vite sublime dès que l'on s'éloigne un tout petit peu de la gare, et que l'on arrive d'emblée au Canal Grande :

    Entouré de très nombreux bâtiments dignes de Venizia (située juste en face) :

    Ainsi que d'autres beaucoup plus antiques, datant très exactement de la période Romaine :

    Bref ! Très impressionnante ville dès le premier coup d'œil, et encore davantage dès que l'on se promène un tout petit peu plus vers la mer, avec ce fabuleux Palazzo del Governo, situé Piazza dell'Unita Italiana :

    D'une ornementation magnifique, n'est-ce pas ?

    Tout comme Paris en jouit grâce à Montmartre, cette ville dispose d'une petite colline d'environ 150m, où l'on admire tout d'abord une statue dédiée aux soldats sacrifiés durant la guerre de 1914-1918 :

    Puis la Cattedrale di San Giusto (non, non, je ne fais pas de faute d'orthographe, "cathédrale" s'écrit ainsi en Italien !) :

    Et enfin le plutôt impressionnant Castello ("château") du XIVème siècle, lui aussi entouré de très anciennes colonnes Romaines :

    Une colline d'où l'on jouit d'une très belle vue sur l'énorme lac de la vallée, hélas bourré d'eau salée, Mare Adriatico (bon, je déconne, là, certes... Mais je n'avais pas revu la mer depuis au moins une bonne dizaine d'années, adoncques, du coup, il faut bien me pardonner, lol !) :

    Alors bon, étant trois fois signe d'air, il est bien connu que j'apprécie très peu la flotte, d'une façon générale... N'empêche que là, sans jamais sauter dans l'eau (ce qui devait peut-être être interdit, vu que personne ne le tentait, sans doute à cause du côté très industriel du port), j'ai beaucoup aimé cette ambiance, d'autant qu'il faisait environ 20°C avec un léger vent du Nord, ce qui pour moi fut absolument parfait :

    Sans compter qu'une fois le soir venu, Trieste se révélait de plus en plus magique, notamment sur la fameuse Piazza dell'Unità d'Italia :

    D'autant plus que là, à la suite de deux ou trois jours de randonnée (notamment en Slovénie), je me retrouvais toujours avec le même couple d'Allemands, Silia & Sami, et c'était vraiment ultra-cool !

    Nuit sublimissime, n'est-ce pas ?

    Notamment sur le fameux Canal Grande :

    Et le lendemain fut tout aussi géant (mais oui, je suis resté deux jours !)... Déjà très ému, rien qu'à voir sur le pont du Canal Grande la statue de James Joyce l'Irlandais, l'un des plus grands écrivains du monde de mon propre point de vue (un verseau, évidemment !), qui curieusement a passé pas mal d'années dans cette ville :

    Puis juste après, sur la fameuse Piazza dell'Unità d'Italia, une très brève exposition des plus belles Jaguars du monde - avec en prime tout au fond une nana ultra "canon" sur la Jaguar bleue, non seulement physiquement à tomber le cul par terre, mais en plus (comme souvent en Italie) très bien habillée, avec une harmonie que j'adore, entre les teintes de son pull, de son Jean et de ses baskets, très vraisemblablement mes adorées Reebok Freestyle :

    Certes, j'ai mon permis depuis l'âge de 18 ans, je crois, mais je ne conduis pratiquement plus jamais (disons, une fois par an, grand maximum)... Et je serais en plus assez "pour" que l'État, suite à sa volonté d'interdire les cigarettes à peu près partout pour de prétendues raisons "hygiéniques", se décide l'un des ces quatre à interdire également dans les villes ce moyen de transport extrêmement désagréable, bruyant, dangereux, polluant, et pire à respirer que mes fameuses clopes, je trouve... Mais si jamais je devenais ultra-riche et que je devais m'y remettre un jour, (aux bagnoles, veux-je dire), c'est bien évidemment cette marque fabuleuse que je choisirais, lol !
    Digne de celle des plus grands pianos du monde, Bösendorfer, dont j'ai d'ailleurs vu à Trieste un exemplaire personnellement signé par Johannes Brahms, qui adorait cette facture des pianos (tout comme moi !), lors de ma visite du très joli Civico Museo Teatrale Carlo Schmidl, lui-aussi fort proche de la mer :

    Mer devant laquelle j'allais passer une bonne partie de la soirée, avec grand plaisir :

    Surtout vu les couleurs du ciel ce jour-ci, et en guise de cadeau, une sorte d'hommage à l'amour sur cette ultime photo :

    Trop cool, cette petite ville juste à la frontière de la Slovénie ! Sans même que je vous parle durant des heures d'un sublime restaurant qu'il y avait là-bas, que je me suis du coup fait les deux soirs de suite, Le Botti :

    Question #19 : Quel pourrait bien être le "bug" découvert dans une très belle chambre d'hôtel de Villach ?

    Merci d'avance : jamais de réponses aux questions dans les commentaires (qui sinon seront effacées, logique)...

    Toutes les infos du concours sont à lire ici...

    P.S : La totalité des vingt articles va bientôt pouvoir se lire par contre , tant que Blogger n'aura pas rectifié son très fameux "bug" vous limitant à quatre ou cinq, snif...

    Libellés : , , , , , , , , , , ,

    4 Comments:

    Anonymous Chah said...

    Enfin, la mer! Parce que des vacances qu'à la montagne je trouve ça un peu triste. Trieste est magnifique, d'après les photos. Les deux dernières photos de la mer ressemblent à des tableaux de maîtres flamands, genre Ruysdael.

    dimanche, 14 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Oh, que non, les vacances à la montagne ne sont pour moi jamais tristes, lol !
    En tout cas, un grand merci pour ce "comment" (et pour la comparaison avec Ruysdael), car curieusement, cet article que je considère comme l'un des plus beaux des vingt laisse pour l'instant tout le monde sans voix (et cela a vaguement tendance à m'énerver un tout petit peu)...
    L'on passe souvent trois ou quatres heures à créer des articles de ce genre, et pour beaucoup de gens, consacrer trente secondes à y laisser un "comment" semble une tâche au-delà des forces humaines, hélas !

    lundi, 15 novembre, 2010  
    Anonymous Zoun said...

    Je te comprend tu sais.. je passe des heures à faire mes films, trouver l'idée, le tournage, le montage.. des heures, en espérant distraire mes frères humains :)
    et au final peu de résultat. Peu de com', trois, quatre rarement plus. Je comprend que tu puisse avoir envie d'arrêter. Moi-même ça m'arrive souvent. Mais te laisse pas abattre, t'es un gars bien! tu écris bien et tu fais de très bonnes photos, en plus t'es un passionné, c'est génial. Et n'oublie pas, le jour où je passe à Paris je te filme jouer du piano!

    Je rappasse plus tard pour lire tranquillement tout ton article, là je suis au boulot.

    A bientôt l'ami!

    mercredi, 17 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Non, non, non, en fait, je n'ai pas du tout envie de m'arrêter, tellement faire mes quatres Blogs m'éclate et m'hallucine, quelque part...
    Mais bon, je comprends ton point de vue, d'un autre côté...
    Viens me filmer en train de jouer du piano, il vient justement tout juste d'être accordé (adoncques, c'est trop géant, comme sonorités 'harmoniques"), lol !

    mercredi, 17 novembre, 2010  

    Enregistrer un commentaire

    << Home