À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • vendredi, octobre 29, 2010

    #03 : BAD ISCHL

    Allez, en montagne !
    Certes, München et Salzburg sont deux très belles villes qui m'ont beaucoup plu, mais il était tout de même temps que j'attaque mon habituel grand but de l'été, à savoir une bonne découverte d'une partie de l'Europe au travers des montagnes, que j'adore tout autant que la musique... Sauf que ma toute première randonnée (le 28 juillet) ne fut pas spécialement facile, lol !
    1) Déjà parce que c'était la première, avec un dénivelé de presque 800m 2) Vu qu'à cause de l'existence très ancienne d'un train (inauguré en 1893 !) pour se rendre au sommet, le chemin s'est révélé plutôt assez mal entretenu (phénomène très rare en Autriche, normalement) 3) Quant à la météo, elle s'est montrée en prime relativement catastrophique...
    Ce que vous ne verrez heureusement pas sur ces deux photos prises le lendemain matin depuis le sommet de Schafberg (la "cime des moutons", à 1782m), avec une belle vue Sud sur tous les massifs que j'allais découvrir durant les jours suivants :

    Génial d'un certain côté, car l'on se croit quasiment en navion, avec la vue au-dessus des nuages, déjà assez peu fréquente, mais en prime avec un merveilleux panorama sur Wolfgangsee (le "lac de Wolfgang", en hommage lui-aussi à Mozart, qui sait ?) :

    Mais pas du tout génial d'un autre côté, notamment du fait que cette jolie lumière a en gros duré de 8h à 10h, après quoi, le temps s'est avéré d'un seul coup tellement lamentable que malgré mon envie contraire de tout faire à pied, il a finalement bien fallu que moi aussi, j'emprunte en partie le "vieux" train pour redescendre (pas désagréable, du reste) :

    Du coup, quasi-obligation de repasser de nouveau une soirée en vallée, celle de Bad Ischl, ce qui m'a un tout petit peu déçu au départ, non seulement à cause de la météo pourrie, mais surtout du fait qu'en général, j'aime bien passer 5-6 jours en montagne avant d'en redescendre...

    Mais bon... Malgré la petite taille du village, comparé à Salzburg, c'était quelque part exactement la même chose : impossible de faire 50m sans tomber sur un truc géant, lol !
    À commencer par celui-ci (et là, je pose une "fausse" question à laquelle vous avez le droit de répondre dans les "comments" : pourquoi le début de la phrase de cette photo est-il en dativ ?) :

    Car à peine arrivé dans le village, pouf, je tombe devant l'église St. Nikolaus sur cette dédicace à l'un de mes compositeurs préférés du monde, le très mystique Anton Bruckner (1824-1896), qui à part ses neufs symphonies toutes aussi géantes les unes que les autres, a aussi consacré sa vie très monastique à tenir beaucoup d'orgues, dont celui de ce village !
    Une centaine de mètres plus loin, et voilà, me voici déjà rendu devant la mythique maison Kaiservilla, celle de l'Empereur François-Joseph, très agréable à visiter :

    Et bon... Vu la suite météo totalement lamentable, je poursuis mes visites du jour en tombant "comme par hasard" sur la maison d'un autre musicien Autrichien, Franz Lehar, qui apparemment, faute d'enfants, a lui aussi légué sa maison au gouvernement, tout comme Nissim de Camondo à Paris :

    Ceci dit, ce fut très cool... Car vu qu'il s'agissait de visites organisées (en gros, toutes les demi-heures), j'ai pu - arrivé bien en avance - discuter un bout de temps avec la guide et lui parler un tout petit peu de mon métier de pianiste, de sorte qu'en fin de compte, c'est elle qui m'a demandé de jouer sur le piano de Franz Lehar (un Steinways, bien sûr, nous ne sommes pas en France, lol !), et bref, ce fut un grand pied (avec Brahms, comme très souvent de mon côté) :

    Bon... Histoire de finir un peu la soirée, je repasse encore une fois dans l'église St. Nikolaus, et là (durant une très bonne heure), j'entends de nouveau quelqu'un qui se consacre à l'accord de l'orgue juste avant le concert du lendemain, disons, en gros, quelque chose du genre 2000 tuyaux, lol !

    Incredible, no ? Surtout comparé à notre pays, musicalement de merde absolue, il faut bien le dire... Du coup, je me suis vengé en me rendant à un excellent restaurant du coin (achtung, très rare en Autriche !), le très réputé Sissy :

    Alors attention, parce que c'est du genre décoré à 200% baroque et rococo :

    Sauf que les prix ne sont pas du tout du même genre qu'en France dans ce style de restaurants ultra-classe, disons en gros quelque chose du genre 25€ pour l'entrée, le plat (Zander, arf, le sandre, j'adore ça !), deux Weizenbier de 50cl, un délicieux Palatschinken, et comme souvent, un ou deux "expresssi" dignes de l'Italie (ce qui n'était pas le cas autrefois, XD !) :

    Mais oui, 25€ pour la totale, lol !!!

    Alors voici la troisième question, digne de la première : quel serait le sens très précis d'un tel drapeau (je ne parle pas de l'edelweiß, bien sûr) :

    Merci d'avance : jamais de réponses aux questions dans les commentaires (qui sinon seront effacées, logique)...

    Toutes les infos du concours sont à lire ici...

    P.S : La totalité des vingt articles va bientôt pouvoir se lire par contre , tant que Blogger n'aura pas rectifié son très fameux "bug" vous limitant à quatre ou cinq, snif...

    Libellés : , , , , , , , , , , ,

    4 Comments:

    Blogger jerome said...

    Cool, on peut donner des réponses dans les coms ;-) Alors c'est peut-être au datif parce que c'est une dédicace "Au grand maître de la musique..." comme la plaque que portera ton immeuble dans de nombreuses décennies "Au grand maître du LOL, Vincent..." ;-)

    mercredi, 29 septembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Bravo pour la bonne réponse, M'sieur Jérôme !
    Bon... J'espère juste qu'il me reste "pour de vrai" encore de nombreuses décennies à vivre, lol !

    mercredi, 29 septembre, 2010  
    Anonymous Anonyme said...

    coucou,

    私も Francois-Joseph の別荘付近まで行ったんだけど、見つけられなかった… :(

    Avec ma famille, on n'a pas trouve la maison de Francois-Joseph, surtout on etait tres proche. Dommage :(

    Satomi

    vendredi, 15 octobre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    こんばんは、さとみ!
    残念、この美しい家を見てない...
    "Comment"、ありがとうございます!

    vendredi, 15 octobre, 2010  

    Enregistrer un commentaire

    << Home