À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mardi, septembre 25, 2007

    #4 : UEBER MUSIK (BIS)

    Ben oui, évidemment...
    On ne peut tout de même pas prétendre parler de l'Autriche, ni de Vienne, sans mentionner un tant soit peu ce qui a fait de cette ville la plus grandiose du monde en matière de musique classique...
    Alors je vais vous faire un petit Post très joli, là, pour une fois, en alternant des photos d'orgues du plus petit au plus grand (tous autrichiens et baroques à souhait, sauf le dernier, qui est celui de la cathédrale de Milan), avec quelques Podcasts que j'ai pu trouver au sujet des plus grands musiciens ayant fréquenté cette belle capitale.
    À tout seigneur, tout honneur... Commençons donc bien sûr avec le "divin" Mozart (1756-1791), et son fameux Requiem, dirigé par Sir Georg Solti :

    Pour poursuivre avec Ludwig Van Beethoven (1770-1827), qui a lui aussi habité à Vienne un certain nombre d'années (petit extrait du Concerto de Violon, interprété par Kyung-Wha Chung) :

    Plus dans la vague romantique, le fameux Anton Bruckner (1824-1896), dont je vous avais déjà récemment parlé de façon très détaillée, avec cette fois-ci le Scherzo de la Huitième Symphonie, dirigée par Herbert Von Karajan, l'un des plus beaux thèmes de violoncelle qui soit, LE thème qui m'a fait découvrir et aimer Bruckner :

    Et pour conclure (sous les auspices de la cathédrale de Milan, donc), le très fameux Adagietto de la Cinquième Symphonie de Gustav Mahler (1860-1911, soit un exact contemporain de Gustav Klimt), l'un des morceaux les plus "planants" du monde, ici dirigé par Sir John Barbirolli :

    Morceau qui, comme vous le savez tous, représente à peu près la moitié de la bande son du célèbre Mort à Venise de Lucchiano Visconti (1971).

    Question #4 pas trop difficile pour la route : parmi tous ces musiciens, j'ai tout de même omis de signaler un viennois très connu, et qui en plus passe régulièrement à la TV tous les premier janvier (non, ce n'est ni André Rieu, ni Richard Kleidermann, DSL) !

    Qui ça, qui ça ???

    Libellés : , ,

    4 Comments:

    Anonymous Jerome said...

    heureusement que je garde précieusement tous mes TéléZ, je vais regarder quel musicien c'est.

    Tu oublies de citer François Feldman et sa très célèbre mélopeée "Maintenant que deviennent, que deviennent les valses de Vienne ?"

    mercredi, 26 septembre, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    Mais oui, t'as raison (je connais, sans rire) !
    Mine de rien, t'es quand même pas loin de la solution, là...

    mercredi, 26 septembre, 2007  
    Anonymous zoun said...

    je donne ma langue au chat............


    Très sympa Scherzo de la Huitième Symphonie

    ceux qui disent qu'ils n'aiment pas la musique classique c'est parce qu'ils connaissent pas et que ça paraît chiant à première vue quand on connait pas (comme les films en noir et blanc muet..) mais ce serait dommage de passer à côté..

    vendredi, 28 septembre, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    Tout à fait d'accord !
    Cool, j'ai réussi à transmettre ma passion pour ce morceau...

    vendredi, 28 septembre, 2007  

    Enregistrer un commentaire

    << Home