À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • lundi, septembre 26, 2005

    MA CHE BELLA !

    Il y a des acteurs ou des actrices, je ne sais pas si vous avez remarqué, qui malgré leur grande qualité et/ou leur grande beauté, disparaissent de la scène publique du jour au lendemain, sans que l'on sache s'il s'agit d'un choix personnel, d'un ostracisme d'Hollywood à leur égard, ou encore tout simplement d'un comportement de "star" quelque peu prématuré qui a fini par leur mettre tout le monde à dos.
    C'est ce que l'on a pu croire avec la majorité des acteurs de la série TWIN PEAKS, à commencer par son principal héros Kyle MacLachlan, pourtant déjà bien connu avant de tourner avec Lynch, et que l'on n'a pratiquement plus jamais revu par la suite. Et c'est ce que l'on croyait également de la superbe serveuse du double "R" ( le désormais mythique "RR"), l'acolyte de Laura Palmer dans sa campagne "Meals on Wheels" ("Repas à domicile"), autrement dit la sublime Mädchen Amick, de très loin la plus belle actrice de la série, jusqu'à ce que Heather Graham ("Annie", encore quasiment une inconnue à l'époque) vienne un peu lui voler la vedette dans les tout derniers épisodes.


    Mais SCOOP : voici que celle-ci revient depuis quelque temps dans URGENCES, apparemment très peu affectée par l'âge, c'est toujours rassurant à constater, par contre avec visiblement l'ambition de mettre la main sur le (trop) gentil docteur Carter, qui de son côté n'a pas l'air client à 100%...

    Curieux... Moi, à sa place, je ne me ferais pas prier (mais alors, pas du tout), c'est clair de chez clair !

    Libellés : ,

    SAINT VINCENT ???

    Mais non, ce n’est pas la Saint Vincent (patron des vignerons, LOL !), qui pour mémoire tombe le 22 janvier, seule période de l’année où il n’y a à peu près rien à faire dans une vigne.

    C’est juste histoire de marquer l’arrivée de l’hiver, certes, un peu en avance, mais comme c’est une période que j’adore, pourquoi pas (oui, je sais, nous sommes assez peu à partager cette prédilection)...

    Alors, adieu les pantacourts, et bienvenue aux pulls et aux Buffalos, qui non contentes d’être belles et très confortables, tiennent également très chaud !
    Plus d'infos, pour les vrai(e)s "fans", comme d'habitude sur le fabuleux site SNEAKERS & BUFFALOS.

    Libellés : ,

    PREMIER CONCERT

    Et oui... Les vacances, c'est bien, mais ça ne peut pas durer éternellement (surtout qu'avec le temps qu'il a fait cette année, on n'était finalement pas fâché de se remettre au travail) !



    Premier "petit" concert de la saison, donc, mais qui devrait être de très bonne tenue, puisqu'il s'agit de quatre très bons élèves - trois violons, un violoncelle - présentant le troisième cycle.


    Là, c'était Sophie et Valéna, dont voici deux autres photos dans une ambiance quelque peu plus "détendue", et pour cause ! (N.B, Valéna, il y a une case COMMENTS en bas de l'article si tu souhaites m'insulter publiquement, ce que je comprendrais fort bien, LOL !) :



    Côté compositeurs, que du beau linge également, puisqu'il y aura le 5ème Concerto de Mozart, un Thème & Variations de Respighi, et enfin le premier mouvement du Concerto de Barber (mais si, voyons, la musique de PLATOON !!!), Concerto rarement joué, et on se demande bien pourquoi, car c'est vraiment une oeuvre magnifique.

    C'est au Conservatoire Francis Poulenc, 11, rue (Jean de) la Fontaine, 75016, juste à côté de la Maison de la Radio, le Mardi 4 octobre à 19h30, dans un vrai et bel auditorium, et c'est TOTALEMENT gratuit (mais oui) !!!
    Venez nombreux !

    (Admirez quand même : MOVIES, MONTAGNES, MUSIQUES, tout cela pour une fois réuni dans le même message, là, je kiffe... Quand aux Buffalos, vous aurez la "surprise" le jour du concert, LOL !)

    Ceci dit, j'apprends aujourd'hui que le 4 octobre est justement le jour choisi par tous les "planqués" de la fonction publique pour leur petite grègrève annuelle, ce qui va encore bien amuser tout le monde (comme chaque année, d'ailleurs, c'est d'un pénible, à la longue... ils n'ont pas encore compris que la France entière est excédée de leurs revendications corporatistes, et que plus personne ne supporte ces prises d'otages inadmissibles). Tiens, sur le coup, là je vais peut-être enfin avoir des commentaires sur mon BLOG, puisque dès qu'il s'agit de râler, ils se montrent toujours les meilleurs, LOL !!!

    Libellés : , , ,

    dimanche, septembre 25, 2005

    LA FAMILLE, PURÉE, LA FAMILLE !

    Bon, ça ne sera peut-être pas la tasse de thé de tout le monde, mais il faut bien que je soutienne la chair de ma chair, ou plus exactement la chair de la chair de celle qui est la chair de la chair de celle qui m'a donné chair.
    C'est endémique dans la famille, le côté artiste : j'ai une soeur qui a longtemps fait du cinéma, un cousin peintre, un autre acteur, etc... il était donc normal qu'au bout d'un moment, les neveux se manifestent à leur tour, à leur façon, et avec les moyens du monde dans lequel on vit.
    L'un d'entre eux, qui s'appelle Rémy (ou Rémi, je ne sais jamais, désolé), aussi "accro" à l'Internet que son oncle, apparemment, nous a déjà pondu deux blogs, l'un qui reste - comme prévu - un vrai blog d'ado, sans réelle surprise, et plutôt destiné aux potes du coin :
    (Je pré6 da year ke si vou zet de ma g-neration, c m^ pa la pen, c k-zi de ouf pr le lire, LOOOOOOOOL !!!)
    L'autre, en revanche, plus rigolo et créatif, une sorte de petite BD rigolote qu'il a pourtant pas dû rigoler pour aligner comme ça de façon lisible, vu que pour afficher les choses chronologiquement sur un blog, il faut tout penser à l'envers, et croyez-moi, c'est pas gagné d'emblée...


    C'est à l'adresse : REMY 2 : LAPINOURS, et soyez gentils, ne faites pas comme sur mon blog, laissez des commentaires (les jeunes ont besoin d'encouragements, ça fait toujours plaisir) !

    Libellés :

    JUST FOR FUN !

    Une petite histoire que je viens de recevoir sur le Net, et qui m'a bien plu, il faut dire :
    Un jour, Miguel le bûcheron était occupé à couper une branche qui s'élevait au-dessus de la rivière. Soudain la hache tomba dans la rivière. Miguel pleurait si amèrement que Dieu lui apparut et lui demanda la raison de son désespoir. Le bûcheron lui expliqua alors que sa hache était tombée dans la rivière. A sa grande surprise, Miguel vit Dieu plonger dans la rivière et remonter, une hache d'or à la main :
    - Est-ce là ta hache ? lui demanda-t-il.
    Miguel lui répondit :
    - Non.
    Aussitôt Dieu retourna dans l'eau et revint cette fois avec une hache en argent :
    - Est-ce là ta hache ? lui demanda-t-il à nouveau.
    A nouveau le bucheron lui dit:
    - Non.
    A la troisième tentative, Dieu revint avec une hache en fer, et lui demanda à nouveau :
    - Est-ce là ta hache ?
    - Oui ! lui répondit cette fois le bûcheron.
    Dieu, touché par l'honnêteté de l'homme, lui donna les trois haches.
    Miguel rentra tout heureux à la maison.
    Quelques jours plus tard, Miguel le bûcheron longeait la rivière en compagnie de son épouse. Soudain celle-ci tomba à l'eau. Comme l'homme se mit à pleurer, Dieu lui apparut à nouveau et lui demanda la raison de son chagrin.
    - Ma femme est tombée dans la rivière, lui répondit Miguel en sanglotant.
    Alors Dieu plongea dans la rivière et réapparut avec Jennifer Lopez endormie dans les bras.


    - Est-ce là ta femme ? lui demanda-t-il.
    - Oui ! hurla Miguel.
    Dieu, furieux, fustigea l'homme.
    - Tu prends le risque de me mentir ? Je devrais te damner !
    Miguel le bûcheron l'implora: S'il te plaît, Dieu, pardonne-moi ! Comment aurais-je du répondre ? Si j'avais dit 'Non' à Jennifer Lopez, la fois prochaine tu serais remonté avec Uma Thurman. Si, à nouveau, j'avais dit 'Non', tu serais revenu avec mon épouse et j'aurais dit 'Oui'. A ce moment là, tu me les aurais données toutes les trois. Mais je suis pauvre et pas du tout en mesure de nourrir trois femmes. Ce n'est que pour cette raison là que j'ai dit 'Oui' la première fois.
    La morale de cette histoire ? C'est que les hommes ne mentent que pour des raisons honnêtes et compréhensibles. (Je signale aux femmes qui fréquentent ce BLOG qu'il y a une case COMMENTS permettant de laisser libre cours à une éventuelle hostilité concernant ce message, LOL !)

    Libellés : ,

    mercredi, septembre 21, 2005

    UN NOUVEAU SCANDALE !

    Je viens de recevoir par mail la nouvelle suivante, extraite de la Newsletter d'ATTAC :

    "J'ai acheté il y a quelques mois une paire de baskets Nike chez Décathlon. Quelle n'a pas été ma surprise de lire sur les étiquettes de mes chaussures, que le pied droit est fabriqué en Chine, et le pied gauche au Vietnam. Pensant à une erreur d'étiquetage, je suis allé me renseigner auprès du vendeur.
    Il n'y a aucune erreur.
    Pour éviter qu'une usine de sous-traitance ne fabrique un nombre de chaussures plus important que le nombre commandé pour les écouler sur le marché noir, Nike fait fabriquer les pieds gauches dans un pays et les pieds droits dans un autre. Des fois que les ouvriers de leurs usines aient envie de porter des Nike que leurs salaires ne leur permettent pas de s'acheter, ils ne pourraient chausser qu'un seul pied. Une marque de sport qui porte bien son nom! Isn't it?".

    Encore une raison de plus pour privilégier BUFFALO, une marque conçue en Allemagne et fabriqué en Espagne, par des ouvriers adultes, il va sans dire...

    Libellés : ,

    mardi, septembre 20, 2005

    A PROPOS DE COMMENTAIRES (BIS)...

    Une bonne copine à moi vient encore de m'envoyer un petit mail, disant en substance : "J'aurais bien laissé un commentaire sur ton BLOG, mais j'étais pressée, et j'avais pas le temps de remplir toute la fiche d'inscription !".
    Clarifions les choses : encore une fois, lorsqu'après avoir cliqué sur "COMMENTS", vous êtes confronté au choix entre trois identités ("blogger", "autres" ou "anonyme"), ne choisissez JAMAIS "blogger", sauf si vous possédez déjà un compte (et donc un BLOG) chez le même hébergeur.
    Optez tout simplement pour "anonyme", quitte à préciser votre identité dans le corps du texte si l'envie vous en prend, et le serveur ne vous demandera aucune information supplémentaire.
    Voilà. C'est aussi simple que cela !

    Libellés : ,

    dimanche, septembre 18, 2005

    SECOND BLOG


    Et voilà... Je n'ai pas résolu le "bug" de BLOGGER, mais j'ai trouvé le moyen de le contourner, ce qui n'est déja pas si mal...
    Donc, si vous êtes amateurs de "baskets" branchées, de "sneakers" à la mode, de "pumps" vraiment "au-delà du réel", RV sur mon second site, le bien nommé :
    et pour les pointilleux, avec l'adresse exacte :
    Et que cela ne vous détourne pas de la prodigieuse semaine TV à venir, voir le (long) message ci-après...

    Libellés : ,

    mercredi, septembre 14, 2005

    SOYONS FIDÈLES !

    Autrement dit, au titre de ce BLOG...

    On y parle beaucoup de Movies et de Buffalos, mais contrairement au titre, assez peu de Montagnes ou de Musique, paradoxal pour un BLOG qui prétend se faire connaître sous le nom de "MMM"...
    Contournons au moins partiellement cet ostracisme, avec quelques-unes de mes plus belles vues de cet été (ce qui n'est d'ailleurs pas du luxe, étant donné la pluviosité anormalement élevée et fort pénible des Alpes en cette fin août début septembre).
    1) Le lac de Côme, vu d'environ 800 mètres... on ne s'en lasse jamais !

    2) Le même, vu de la maison de mon grand "amico" Angelo, dont le point de vue peut assez justement, sans exagération, être qualifié d'imprenable...

    3) La "Main de Crépin" lors d'un matin un peu moins cataclysmique que les autres, mais ne comptez surtout pas sur moi pour vous dire où ça se trouve, vu que cette sublime vallée (qualifiée par les géologues de "petites dolomites") s'est vu depuis vingt ans envahie tant de touristes que de spéculateurs (en majorité, sans surprise, anglais, hollandais, norvégiens, etc...), qui ont achevé de la rendre infréquentable, du moins entre le premier juillet et le 31 août.

    Cette photo datant du huit septembre, je ne me sens absolument pas concerné... Quoiqu'il en soit, moins il y aura de monde dans cete vallée, et plus celle-ci recommencera à retrouver son âme d'antan (mais sans doute n'est-ce qu'un voeu pieux, j'en suis même quasiment sûr, hélas...)


    4) Dernière photo, assez réussie je dois dire, et là, c'est un QUIZZ : qu'est-ce que c'est, et dans quel pays ça se trouve ???


    Et bien, c'est juste la gare de Milano Centrale (dans le plus pur style Mussolinien de l'époque, LOL) !

    Libellés : ,

    DES AVANTAGES DE BLOGWISE...

    Et oui... Tout ne se trouve pas forcément grâce à Google, qui a déjà beaucoup à faire en recensant tous les sites existant, pour ne pas en plus s'occuper des BLOGS, qui sont en voie de prolifération constante sur le net, souvent pour tout dire tout et n'importe quoi, hélas...
    Premier avantage de BLOGWISE (BLOGWISE : HOME) , il ne recense que les BLOGS 1) régulièrement entretenus et alimentés 2) thématiques 3) faisant preuve déjà d'une certaine consistance. Ceci vous dispense ainsi de tous les mini-blogs aussitôt abandonnés que créés, qui de fait n'apparaîtront pas dans cette liste.
    Second avantage découlant immédiatement du premier, son moteur de recherche assez puissant vous permet, surtout si vous vous intéressez à un sujet bien pointu (une "niche", comme disent les allumés du marketing), de découvrir une foule d'autres passionés tels que vous, qui faute d'énergie ou de connaissances (ou d'ambition, que sais-je...) pour fonder un vrai site, parviennent souvent grâce à un simple BLOG à dépasser en taille et/ou en intérêt des adresses parfois bien plus prestigieuses.
    Exempla gratia : moi qui suis toujours à l'affût, ce n'est plus un secret pour personne, des baskets les plus déjantées possibles, cela m'a permis de découvrir deux trois BLOGS vraiment sympas, notamment celui d'une jeune fille tout aussi passionnée, capable de dénicher de vraies perles de créateurs telles que celles-ci, jugez plutôt :



    Sublime, n'est-ce pas ? Hélas, c'est américain, sur commande, avec des frais de port délirants si l'on habite à l'étranger... raison de plus, finalement, pour saliver sur ce BLOG fort sympathique (et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres, quel que soit votre sujet de prédilection).

    Pour les amateurs (je doute, mais bon...), il s'agit du lien LADYKICKZ, et c'est à l'adresse complète : http://www.ladykickz.com/ (à signaler également sur le même sujet, mais un tantinet trop sérieux, SNEAKERS & INTERACTIVE MEDIA CULTURE).

    Addenda du 15/9 : Je viens de faire un tour sur le site du fabricant de la première paire de baskets ci-dessus ("JB CLASSICS"), alors certes, c'est très beau et très original, mais dans ce cas précis, il en coûterait très exactement 160$, auxquels il faudra bien sûr ajouter les 30$ de "International Shipping", en admettant qu'UPS ne s'en mêle pas en plus entre l'aéroport et votre domicile comme je l'ai déjà expérimenté une fois, avec encore un supplément de près de 20$ à la clef, faites le calcul !

    Comme quoi, le lèche-vitrine - enfin, disons plutôt le lèche-écran, désormais - a parfois du bon !

    Libellés : ,

    mardi, septembre 13, 2005

    LES "AMIES"...

    Bon, bon, bon...
    C'est vrai que pour un homme, c'est très difficile d'avoir des amies femmes, étant donné le contexte psycho-somatico-génético-sexuallo-psychanalitico-sociologico-et-merdo-pourquoi-elle-sort-pas-avec-moi-cette-conne?, bref, tout un ensemble de facteurs qui font que la vraie amitié HF reste, quand même, plutôt rare, soyons honnêtes...
    Ceci dit, perso, je crois tout de même pouvoir en compter deux vraies, du moins je l'espère (dont les prénoms commencent par C, je pense qu'elles se reconnaîtront), et je dois dire que l'une d'elles m'a envoyé récemment un texte tellement "bluffant", et en même temps tellement "vrai", que je me sens absolument obligé de vous le faire partager. J'ignore quels en sont les copyrights, mais bon... je prends le risque.
    COMPRENDRE LE PRINCIPE DES RÉGIMES POLITIQUES AVEC DEUX VACHES !!!
    SOCIALISME : Vous avez 2 vaches. Vos voisins vous aident à vous en occuper et vous partagez le lait.
    COMMUNISME : Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend les deux et vous fournit en lait.
    FASCISME : Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend les deux et vous vend le lait.
    NAZISME : Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend la vache blonde et abat la brune.
    DICTATURE : Vous avez 2 vaches. Les miliciens les confisquent et vous fusillent.
    FÉODALITÉ : Vous avez 2 vaches. Le seigneur s'arroge la moitié du lait.
    DÉMOCRATIE : Vous avez 2 vaches. Un vote décide à qui appartient le lait.
    DÉMOCRATIE DE SINGAPOUR : Vous avez 2 vaches. Vous écopez d'une amende pour détention de bétail en appartement.
    ANARCHIE : Vous avez 2 vaches. Vous les laissez se traire en autogestion.
    CAPITALISME : Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une, et vous achetez un taureau pour faire des petits.
    CAPITALISME DE HONG KONG : Vous avez 2 vaches. Vous en vendez 3 à votre société cotée en bourse en utilisant des lettres de créance ouvertes par votre beau-frère auprès de votre banque. Puis vous faites un "échange de lettres contre participation", assorti d'une offre publique, et vous récupérez 4 vaches dans l'opération tout en bénéficiant d'un abattement fiscal pour l'entretien de 5 vaches. Les droits sur le lait de 6 vaches sont alors transférés par un intermédiaire panaméen sur le compte d'une société des îles Caïman, détenues clandestinement par un actionnaire qui revend à votre société cotée les droits sur le lait de 7 vaches. Au rapport de ladite société figurent 8 ruminants, avec option d'achat sur une bête supplémentaire. Entre temps vous abattez les 2 vaches parce que leur horoscope est défavorable.
    CAPITALISME SAUVAGE : Vous avez 2 vaches. Vous vendez l'une, vous forcez l'autre à produire comme quatre, et vous licenciez l'ouvrier qui s'en occupait en l'accusant d'être inutile.
    BUREAUCRATIE : Vous avez 2 vaches. Le gouvernement publie des règles d'hygiène qui vous invitent à en abattre une. Après quoi il vous fait déclarer la quantité de lait que vous avez pu traire de l'autre, il vous achète le lait et il le jette. Enfin, il vous fait remplir des formulaires pour déclarer la vache manquante.
    ÉCOLOGIE : Vous avez 2 vaches. Vous gardez le lait et le gouvernement vous achète la bouse.
    FÉMINISME : Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous inflige une amende pour discrimination. Vous échangez une de vos vaches pour un taureau que vous trayez aussi.
    SURRÉALISME : Vous avez 2 vaches. Le gouvernement exige que vous leur donniez des leçons d'harmonica.
    CAPITALISME EUROPÉEN : On vous subventionne la première année pour acheter une 3ème vache. On fixe les quotas la deuxième année et vous payez une amende pour surproduction. On vous donne une prime la troisième année pour abattre la 3ème vache.
    MONARCHIE CONSTITUTIONNELLE BRITANNIQUE : Vous tuez une des vaches pour la donner à manger à l'autre. La vache vivante devient folle. L'Europe vous subventionne pour l'abattre. Vous la donnez à manger à vos moutons.
    CAPITALISME A LA FRANÇAISE : Pour financer la retraite de vos vaches, le gouvernement décide de lever un nouvel impôt : la CSSANAB (cotisation sociale de solidarité avec nos amies les bêtes). Deux ans après, comme la France a récupéré une partie du cheptel britannique, le système est déficitaire. Pour financer le déficit, on lève un nouvel impôt sur la production de lait : le RAB (remboursement de l'ardoise bovine). Les vaches se mettent en grève. Il n'y a plus de lait. Les Français sont dans la rue : "DU LAIT ON VEUT DU LAIT". La France construit un lactoduc sous la manche pour s'approvisionner auprès des Anglais. L'Europe déclare le lait anglais impropre à la consommation. On lève un nouvel impôt pour l'entretien du lactoduc devenu inutile.
    RÉGIME CORSE : Vous avez deux cochons qui courent dans la forêt. Vous déclarez 200 vaches et vous touchez les subventions européennes.

    Libellés :

    lundi, septembre 12, 2005

    QUEL "LOOK" POUR SEPTEMBRE ?

    Et oui, et oui... J'arrive TODAY des Hautes-Alpes par le train de 16h10, et c'est la première question qui titille mon esprit, et les vôtres aussi, j'en suis intimement persuadé.
    Quelle va être la nouvelle tendance de septembre, pour ne pas avoir l'air complètement "out", hors du coup, bref, indigne d'être parisien(ne) ???
    Et bien à la surprise générale, j'ai la réponse à cette question : cette année, la tendance sera au très jaune et au très violet, combinaison facile en apparence, mais traître en réalité...
    Evidemment, le mollet extrêmement musclé par des jours et des jours de marche en haute montagne se révèlera très "tendance", comme le prouve l'image suivante, mais cela ne suffit pas :



    Pour être absolument "in", il faudra en outre se conformer absolument aux fameux préceptes du bien connu théoricien de la couleur Johannes Itten (1888-1967), selon lequel l'alliage - a priori parfait - du jaune et du violet ne suppose qu'une seule condition, mais sine qua non (C.P. , alias Rodrigo, si tu nous lis...) :
    1) Ou bien énormément de jaune et très peu de violet
    2) Ou l'inverse...
    3) Et en aucun cas une répartition équivalente des deux couleurs, qu'on se le dise !


    Personnellement, je tiens ce tuyau de Cindy Crawford, qui lors d'une soirée assez arrosée m'a assuré le tenir personnellement d'Uma Thurman... Du coup, j'ai confiance !

    Je pense que toute autre justification serait superflue et superfétatoire, juste pour employer des mots humiliants que 50% des gens ne connaissent pas LOLLOLLOL !!!

    Libellés :