À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • lundi, juin 30, 2008

    LA QUILLE !

    Avec une ultime audition...
    Mais non, ce n'est pas un couple d'amoureux (quoique... vu que nous sommes tous les deux verseau, lol) ! C'était juste le tout dernier concert de l'année, avec moi au piano (très fatigué, ça se voit, d'ailleurs, je crois que je n'ai jamais aussi mal joué de toute ma vie), et à droite, Rodica Bogdanas, l'une des professeurs de violon du conservatoire du XVIème, en l'occurence ici dans le rôle - précieux & indispensable - de la tourneuse de page :

    Bon. On n'est pas verseau pour rien, non plus (Pergolèse, Corelli, Mozart, Schubert, Mendelssohn, Bizet, Berg, etc.)... On a tout de même l'air bien concentrés sur ce que l'on est en train de faire, non ?

    Petite photo de "famille", si l'on peut dire :

    Et oui ! N'ayant pas d'enfant moi-même, ceci me réjouit toujours énormément de les côtoyer "par procuration", si l'on peut dire... (vous avez remarqué, tout de même, la proportion de garçons dans les conservatoires, ça doit à peine friser les 10%, si ce n'est moins. Ils doivent sûrement préférer la boxe, le foot, ou le rugby... Curieux, non ?) :

    Bon. En même temps, ayant toujours préféré la compagnie des femmes, je ne vais pas me plaindre, non plus, lol !

    Les enfants sont superbes, merveilleux, magnifiques : ils sont ouverts, ils sont créatifs, ils sont inventifs, sans complexe, gentils, généreux, et même souvent rigolos (autrement dit, l'exact inverse de tout ce que je déteste chez la plupart des gens de mon âge, souvenez-vous !) !

    Et en plus, ils sont courageux, parce que Dieu sait que c'est tout de même l'un des instruments les plus difficiles du monde (le piano, c'est ridicule, en comparaison : on appuie sur une touche, et pouf, non seulement ça sonne tout de suite, mais en plus, c'est juste, lol) !

    Petit détail pour la route (qui a dû en impressionner plus d'un, je crois, puisque plusieurs personnes m'ont même félicité à ce sujet) : le "match" absolu entre la chemise "Guantanamo Bay" et les Reebok Classic Dubble orange - et je peux vous assurer que ce n'est facile à trouver, ce genre de combinaison :

    Bon. Déjà, j'ai horreur de jouer en costume, ce qui, à mon humble avis, "casse" tout le potentiel que pourrait avoir la musique classique chez les jeunes (mais oui, il y en a qui aiment ça, ou en tout cas, qui pourraient aimer ça, si c'était un tout petit peu moins "guindé") ! Mais en plus, il faut savoir que la salle du XVIème est toute noire, avec un tapis de sol noir, et (bien sûr) un piano noir... Adoncques, arriver dans cette salle tout habillé de noir m'a toujours semblé une très mauvaise, très sinistre et très funèbre idée (sans parler du fait que les appareils photo numériques ou les caméras des parents d'élèves n'aiment pas ça DU TOUT) !

    Soyons donc un peu inventifs !!!

    En tout cas (au moins), je n'ai pas eu affaire à des ingrats. Puisqu'en théorie, les professeurs ne peuvent "abuser" des "pauvres" pianistes comme moi que pour deux concerts par an, et que donc, là, en l'occurence, c'était le troisième, du coup, j'ai reçu ça en guise de remerciement, et là, franchement, c'était bien vu, quoi... Non seulement, je connais déjà très bien ce château, que j'appprécie énormément, mais en plus (ne pas se fier à la photo), millésime 2000, ça doit être assez extraordinaire !

    Donc, voilà, c'est les vacances, pour moi ! Et contrairement à certains de mes collègues, qui doivent aimer travailler sans arrêt, en animant des stages, en participant à des festivals, ou en faisant des classes d'été (ça, je crois que je ne comprendrai jamais, XD !), et bien non, décidément non ! Comme d'habitude, je vais attendre la mi-juillet pour partir en montagne, faire mes 300 ou 400 kms annuels de randonnée, sinon qu'à force de parcourir l'arc alpin, je ne sais plus trop où aller... Là, j'hésite encore entre Salzbourg et Lubjiana, en résumé !

    Un grand merci à Mme Lama Sharara pour ces photos du jour-même, et bonnes vacances à tous !!!

    UPDATE du 01/07/2008 : Attention, demain (le 2, donc), ce Blog - le plus ancien des quatre - fêtera très exactement ses trois ans d'existence et ses 511 messages, sinon que là, je suis un peu en panne d'inspiration (et d'énergie, il faut bien le dire !) pour publier un article spécial à ce sujet. D'autant plus qu'en me relisant, il me semble que j'ai déjà (presque) tout dit à ce sujet, du moins lors des précédentes commémorations, soit : Anniversaire 2007 & Anniversaire 2006 ! Donc, à vous de voir, selon votre inspiration...

    Après-demain, le 3 juillet, en plus, mon autre Blog, Le Cinéma de Vincent, fêtera lui aussi (plus modestement) ses deux ans d'existence, avec 70 films commentés, et hélas, j'aurais été très heureux de vous gratifier à ce sujet d'un article prévu de (très) longue date sur Mulholland Drive, dont j'ai déjà chargé toutes les photos ici, mais vu que tous ces anniversaires de Blogs (sauf un) tombent quasiment en même temps, là, DSL, j'ai manqué de temps et de courage...

    En attendant, un nouvel article sur Paris Archis, au sujet de la plutôt méconnue rue La Pérouse... Disons que ça sera mon lot de consolation, lol !

    Encore une fois : superbes vacances à toutes et à tous !!!

    Libellés : , , , ,

    jeudi, juin 26, 2008

    QUIZZ (FACILE) !

    Juste pour rire...
    Histoire que vous ne vous inquiétez pas pour moi, du simple fait de ne pas avoir lu de nouveau Post de ma part passé 2 ou 3 jours (mais oui, je sais, ça sonne "curieux", comme phrase... Mais depuis que mes parents sont définitivement partis visiter l'au-delà, tellement de gens se sentent obligés de jouer les anges gardiens pour moi que bon, voilà, je préfère préciser, lol) !
    Adoncques (pour essayer de rester un minimum en phase avec le titre de ce Post), voici le très facile "QUIZZ" en question : où donc peut bien avoir été prise cette photo (qui ressemble tout de même, allez, je me la pète grave, là, à un tableau du Maître Giorgio De Chirico) ?

    Et bien voilà, réponse tout de suite (non, sans rire, cela ne m'arrive qu'une seule fois par an de faire de vrais QUIZZS, avec en général une trentaine de questions pas faciles du tout (ce qui n'empêche pas que Marie Laure - dont c'était d'ailleurs hier l'anniversaire de ses 18 ans, si vous aimez son Blog, n'oubliez pas d'aller le lui souhaiter, ça fait toujours plaisir ! - ait quand même remporté le gros lot haut la main l'an dernier !), mais bon, là, ce n'est pas la saison, on va dire... C'est toujours en septembre, quand je reviens en pleine forme (évidemment) de deux mois de randonnée, entre 2000 et 3000 mètres) !

    Et donc, voici, la réponse n'était pas trop difficile à découvrir : d'une part, ça se passait bien sûr à Paris (comme le montre éloquemment l'espèce de machin en ferraille que l'on peut deviner au fond), et d'autre part, il s'agit des statues du Palais du Trocadéro (et oui, en rentrant à pied ce soir du conservatoire, ce coin-ci, bourré de flâneurs et de touristes, m'a vraiment donné envie de bien traînasser, en résumé), certaines même signées Paul Belmondo, mais oui, le père du célèbre acteur que nous connaissons tous !
    En attendant, et juste histoire de vous faire saliver un tout petit peu (vu qu'à force d'aller de chez moi au Conservatoire à pied - 50 minutes, tout de même ! -, et bien j'essaye à chaque fois de changer d'itinéraire, et TODAY, j'ai encore découvert pas mal de trucs que je ne connaissais pas du tout (mais bon, je crois définitivement qu'une seule vie ne suffira jamais pour explorer cette ville sublime, il faut quand même bien le dire)...
    DSL, à force de faire parenthèses sur parenthèses, et de bavarder sans arrêt, j'ai fini par perdre le fil de mon discours, lol ! Je voulais juste dire (en fait), rendez-vous très bientôt sur PARIS ARCHIS, pour voir des choses pas trop moches, normalement :

    Et notamment, le plus bel immeuble "ART NOUVEAU" du 75017, au 105, rue Jouffroy d'Abbans :

    Patience, patience ! Un de ces quatre, il faudrait tout de même que j'essaye de publier un autre Blog (le cinquième, XD !!!) en m'inspirant de ma très chère amie Ccil (plus connue, certes, sous le célèbre pseudonyme de Crève Poufiasse !), en m'efforçant de faire aussi court et aussi minimaliste...

    Mais bon... Je crois que ce n'est pas ma nature, tout simplement (peut-être du simple fait d'être "prof", ben voilà, on parle, on parle, pour essayer de faire comprendre, ou de convaincre, et voilà... On se décide à faire un Blog (voire 3 ou 4, comme certaines personnes que je connais, lol !), et pouf, les mêmes automatismes se remettent en marche (tragique, quelque part) !

    En tout cas, grande nouvelle (très grande nouvelle, même !) : après-demain, samedi 28 juin, dernier petit concert de la saison vers 16h30, et après : C'EST LA QUILLE !

    OUIIIIIIIIIIIIIIII !!!

    Libellés : , ,

    lundi, juin 23, 2008

    BIZARRE, BIZARRE...

    Vous avez dit "bizarre" ?
    Mon cher cousin ?
    Non, sans rire, il y a des trucs qui sont parfois difficiles à capter, sur le Net (croyez-en ma longue expérience de vieillard, lol) !
    Par exemple : je publie un superbe Post, avec non seulement de magnifiques photos, mais aussi de la très jolie cuisine (ARTE Y COCINA #2) :

    Et bien voici le résultat, tout simplement : zéro commentaire (petite Update du 27/06, tout de même : ceci s'est - un petit peu, on va dire - amélioré entretemps) !

    À l'inverse, je me fais un tout petit billet d'humeur, juste un soir où je suis bien remonté (JE HAIS LES VIEUX !!!), et pouf, sans la moindre raison, j'explose mon quota habituel, avec d'un seul coup plus de trente commentaires :

    Et pareil sur mes autres sites... Bon. Que j'ai eu 36 COMMENTS au sujet de l'intérieur du castel Béranger, après tout, ça ne me surprend pas outre mesure, étant donné que je dois être à peu près le seul, sur tout le Net (arf, arf, orgueil, orgueil, c'est pas bien, ça !!!), à avoir eu la chance inouïe de pouvoir en offrir des photos aussi précises et aussi détaillées :

    Par contre, ce que je n'ai toujours pas compris (ni même "digéré", à vrai dire, vu le temps que m'a pris ce Post), c'est de ne toujours pas avoir eu le moindre COMMENT au sujet de ce film ultra génial de Cronenberg (VIDEODROME), ce qui m'épate toujours un peu, à vrai dire...

    Y compris de la part de l'un de mes meilleurs amis, qu'en plus j'ai déjà relancé trois fois à ce sujet (vu qu'il s'agit de l'un de ses films préférés, je m'attendais tout de même à une petite bafouille, quoi... Mais bon, il a dépassé la cinquantaine, aussi, donc il faut avoir pitié, quelque part, et relire une fois de plus ce que je disais déjà ici) !

    Bref ! Je crois que je vais définitivement renoncer à essayer de comprendre comment fonctionne ce média, quoi...

    Mais je ne peux même pas vous dire à quel point ça m'attriste (Ccil, Lunapei, Sat, Unter & tous les autres, inutile de préciser que cette diatribe ne vous concerne point, bien évidemment...) !

    Libellés : , ,

    samedi, juin 21, 2008

    FUCK DE LA MUSIQUE !

    Mais oui, pour de bon !
    Dieu merci, je n'ai jamais participé de toute ma vie à cette "mascarade" (il n'y a pas d'autre mot), et j'espère bien ne jamais y participer, faisant - comme nombre de mes collègues - de la "vraie" musique 364 jours de l'année dans une indifférence de plus en plus croissante, alors bon... Au moins, le 21 juin, on a donc tout de même un peu le droit de se reposer, non, merde ?
    Les plus jeunes d'entre vous (la plupart de mes amies, en fait) ne se souviendront évidemment pas de cette très étrange soirée de l'élection de Mitterand en 1981 (où Paris a vécu l'un de ses plus longs et plus violents orages, à croire que Dieu n'aimait définitivement pas le PS, lol !). Non plus que de la participation ultra démagogique (et certainement très peu sincère) d'un soi-disant ministre de la culture à la peau totalement vérolée, à un concert de Stevie Wonder, juste histoire de dire : "Putain, mais qu'est-ce que je suis cool et en phase avec les djeuns, là... !" :

    Toujours est-il (pour tous ceux qui ont la mémoire courte, n'est-ce pas, Sarah ?), que 1) le petit nuage très mignon a priori du P.S a (en gros, comme celui du petit Nicolas, du reste) duré six bons mois, après quoi, réalités économiques et mondiales obligent, c'est redevenu un gouvernement comme tous les autres, droite ou gauche confondues, avec exactement les mêmes taxes et impôts, de toute façon, rien ne changera hélas fondamentalement jamais (relisons l'histoire de France !)...

    2) Grâce au gros malin cité en photo au tout début de ce Blog, selon lequel "tout le monde est fait pour l'Art" (ce qui est bien évidemment complètement FAUX, à revoir dans ce trop génial film de Clint Eastwood, La Sanction), la vie des professeurs des conservatoires s'en est vraiment trouvée profondément modifiée, et pas dans le bon sens, à savoir : être obligé d'accepter, plusieurs années durant, des élèves qui, de toute évidence, n'ont pas le moindre don pour la musique...

    Bref ! Je m'arrête, là, tellement ce sujet m'énerve au plus haut point !

    En attendant, allez donc, soit très gentiment me fêter un bon anniversaire "architectural" ici, soit découvrir sur mon Blog de cinéma l'un des films les plus géniaux et les plus atypiques de David Cronenberg, Videodrome, que je vous recommande très vivement, au cas où vous ne l'auriez jamais vu (ce n'est tout de même pas tous les jours que l'on voit des téléviseurs vous menacer du doigt, ou encore des VHS qui semblent avoir leur propre vie, n'est-ce pas ?) :

    Dieu sait que je ne suis pas forcément toujours très fier des articles qu'il m'arrive de publier sur Le Cinéma de Vincent (notamment en ce qui concerne le tout dernier, X-FILES, promis, je ne le referai plus, XD), mais là, pour une fois, je dois dire sans la moindre modestie que je suis vraiment très content de moi !

    À très bientôt !

    Libellés : , , ,

    mercredi, juin 18, 2008

    JE HAIS LES VIEUX !!!

    Ça doit bien être le #5 ou #6, non ???
    D'une façon tout à fait paradoxale, plus je me rapproche de leur âge à la con, et plus je les hais... Curieux, non ?
    Ceci m'était un peu sorti de l'esprit, et j'y ai d'un seul coup repensé en revoyant ce film totalement génial de David Cronenberg, eXistenZ, que presque tout le monde déteste (ce qui, normalement, est plutôt bon signe, lol !) :

    Car déjà, si l'on transpose tout cela sur un pur plan métaphorique (celui de l'Internet, entre autres), je ne vous raconte même pas le nombre de fois que j'ai pu avoir ce genre de discussion avec certains collègues :

    Mais le pire exemple (si vous m'en croyez, et là, je vais en humilier plus d'un(e), tout en ayant la politesse de ne citer personne) : j'ai publié très récemment un Post plutôt rigolo - en tout cas, que je croyais pour ma part, dans ma grande naïveté, assez "rigolo" pour tous ceux ou toutes celles ayant fréquenté le CNSMDP avant 1990 (à lire ici) -, donc, en résumé, "à mon époque", comme disent les gros connards de mon âge, MDR...

    Sachant bien sûr que cela n'intéresserait certainement aucunes de mes amies nées entre 1980 et 1990, je me suis bien gardé d'en faire la moindre publicité sur ce Blog... En revanche, j'ai envoyé une trentaine de mails personnalisés aux collègues susceptibles d'avoir été "là", c'est à dire, au bon endroit et à la bonne époque. Et combien de réponses ai-je eu en retour, je vous le demande un peu ? Devinez, pour voir ???

    Mais bien sûr, vous le savez déjà : zéro de chez zéro (quand même, sur trente, il faut le faire, non) ?

    Bref, tous de gros nuls, en résumé, encore coincés dans le XIXème siècle, à se complaire dans des concerts en costume-cravate, et qui ne savent toujours pas qu'on est déjà dans l'aube du XXIIème siècle... Ça me gave à un point, mais que vous ne pouvez même pas imaginer (C'est tout juste si ça ne me complexe pas, d'être le seul plus de quarante ans à savoir utiliser Internet dans tous ses coins et recoins) !

    Ce que tous ces vieux cons ont oublié (après tout, c'est tellement plus simple, plus facile et plus pratique), c'est ceci :

    Mais hélas :

    Adoncques : tout ceux que je connais (ou que je connaissais, ou pire, que je croyais connaître), et bien voilà... Ils ont de sacrés "passages à vide", en résumé. Ou bien ils sont déjà morts (pour de vrai), ou bien ils sont morts psychiquement parlant (pour la plupart), ce qui est presque pire...

    Enfin bon. Moi, personnellement, je m'en fous complètement ! En plus, je suis verseau (ascendant balance et à dominante mercurienne, soit triple fois signe d'air), donc, lisez n'importe quelle bouquin d'astrologie, même le plus mauvais, et vous y constaterez toujours que le verseau ne croit jamais qu'en quatre choses : lui-même (très égoïste), les autres (très altruiste... Oui, je sais, c'est paradoxal, mais en gros, ça marche assez comme ça, lol !), l'avenir (à tout prix), et la provocation (également à tout prix)...

    Donc, quand je vois que l'une de mes copines (qui sait se servir d'Internet, ELLE, évidemment, vu qu'elle a moins de trente ans !) ose faire ça :

    Et bien voilà : j'applaudis des deux mains (dommage que je n'en aie pas trois ou quatre, XD) !

    Bon. APV ("Avis à la Population des Vieux", à ne pas confondre avec le tout aussi calamiteux AVP, lol !) : DSL, mais je crois que ce mail que je vous ai dernièrement envoyé sera définivement le dernier, étant donnée l'apathie générale, quoi...

    Les moins de trente ans, ils (et surtout, elles) ont encore un cerveau en parfait état de marche, et désormais (on va dire) : et bien, il n'y a plus que cela qui m'intéresse (VRAIMENT) !!!

    Pour les autres : allez choisir la couleur du bois de votre cercueil... vu que de toute façon, ça a l'air d'être votre principale préoccupation dans la vie (si l'on peut appeler ça une "vie", mais bon)...

    P.S : Oui, je sais, je suis "méchant", inutile de me le rappeler ("Il est méchant, Monsieur Brochant, il est mignon, Monsieur Pignon", air connu, n'est-ce pas ?) ! Mais mettez-vous à ma place, aussi (surtout pour ceux qui utilisent Facebook, histoire de retrouver leurs anciens potes, allez savoir pourquoi ?) : 30 messages à 30 "vieux" collègues, et pas un seul capable d'aligner trois touches sur l'ordinateur pour avoir ne serait-ce que la plus élémentaire politesse de répondre, vous imaginez ???

    Bref ! Ça me conforte dans ce que je savais déjà : inutile de fréquenter les plus de 30 ans (allez, 35, on va dire, en étant large !), leur cerveau est mort, leur vie ne vaut guère mieux, et pire que tout, il n'ont plus la moindre passion pour rien du tout...

    En attendant, n'oubliez pas de venir me souhaiter un bon anniversaire ici, ça me ferait vraiment plaisir !

    Libellés : , , , ,

    lundi, juin 16, 2008

    ARTE Y COCINA (#2) !

    Suite et fin...
    (Et même, avant toute chose, petite Update du 20/07/2008 : je fête en ce jour le tout premier anniversaire de PARIS ARCHIS, mon récent Blog consacré aux si étonnantes architectures de notre belle ville... Allez donc y faire un petit tour) !
    Mais bon. Revenons à nos moutons ! Après l'harrassante réalisation de la terrine d'hier soir, tout n'était pas gagné. Encore fallait-il préparer la table :

    Or, il se trouve que j'aime bien les belles tables, de même que la belle vaisselle, notamment ces assiettes carrées en verre soufflé (haha, t'as vu ça, Ccil, deux photos sans flash !) :

    Enfin voilà... Le jour "J" est enfin arrivé, avec le débarquement de toute la famille, ma soeur, mon beau-frère et mes deux neveux :

    Julien et Rémy (à gauche), qui était bien content pour l'occasion de recevoir un joli portfolio de Sat, dédicacé à son intention (mais si, souvenez-vous !) :

    Et voici, la fameuse terrine en question (qui se mange beaucoup plus vite qu'elle ne se prépare, lol !) :

    Fort heureusement, la recette suivante (filet de cabillaud aux asperges, sauce balsamique), plutôt rapide d'éxécution, on va dire, a équilibré les choses :

    Bref, "on a bien mangé, on a bien bu, on avait la peau du ventre bien tendue" !

    Qui est-ce qui chantait ça, déjà ???

    Libellés : , , ,

    samedi, juin 14, 2008

    ARTE Y COCINA (#1) !

    Si je ne me trompe pas...
    Vu que je ne parle pas un mot d'espagnol... Mais bon, comme on m'a décerné il y a peu de temps le prix ARTE Y PICO pour mon Blog de cinéma, je n'hésite pas aujourd'hui (en tout cas, ce soir), à me décerner pour ma part ce prix que je viens tout juste d'inventer, et qui récompense les gens tout à la fois capables de faire de bons Blogs et de la bonne cuisine (et ceci ne court pas les rues, croyez-moi), XD !
    Alors bon, ce n'est pas une recette si difficile que cela, sauf qu'elle nécessite environ douze tonnes de légumes (petit clin d'oeil au passage aux amateurs de mon autre site, Sneakers & Buffalos, voyez déjà tout ce que je stocke sous la table de ma cuisine, faute de mieux, lol !) :

    Mais surtout, c'est une recette qui prend bien deux bonnes heures (facile !), du fait qu'il faut traiter et cuire individuellement chaque légume, pour que ce soit vraiment réussi :

    On s'extasie toujours sur les fameux progrès du soi-disant "génie" génétique, qui pourra peut-être à l'avenir guérir un coeur, un foie, ou un poumon malade... Mais bon, à mon humble avis, foutaises que tout cela ! Le vrai "génie" génétique (je vous dis cela après deux heures de galère !), c'est quand on saura produire des carottes sans peau, des oignons qui ne font pas pleurer, des poivrons sans plein de petites graines à l'intérieur, et surtout des haricots verts qui ne nécessitent pas trois heures pour être dépiautés. Enfin bref (non, je déconne, là... Au contraire, ça vide bien la tête, d'éplucher des légumes et de faire la cuisine, tout en écoutant de la bonne musique) ! C'est seulement ensuite que débute la partie vraiment délicate (et presque artistique) proprement dite :

    Et là, il faut bien admettre que ma grande amie Ccil a raison... Si l'on jouit d'un minimum de stabilité, les photos SANS flash, c'est tout de même mieux, quoi (putain, vivement que je gagne au loto, parce que bosser dans une cuisine de 4 mètres carrés pour ce genre de recette, c'est tout de même l'enfer, lol !) :

    La fameuse terrine en cours de finition :

    Et ensuite : voilà, on ferme !!!

    Histoire que vous ne lisiez pas ce Blog pour rien, je vais maintenant vous livrer un petit truc de "pro" qui m'a été autrefois révélé par un cuisinier de très haut vol (qu'hélas je ne vois plus), et que vous ne trouverez jamais dans aucun bouquin de cuisine, tellement c'est "inavouable" : pour faire "tenir" ainsi une terrine à 70% végétale sans utiliser de gélatine animale (surtout quand on sait d'où cela provient !), il suffit d'utiliser quelques flocons de purée MOUSLINE (bourrés d'amidon, sans aucun goût), et le tour est joué !

    Ensuite, ne reste plus qu'à lester le tout avec cinq kilogs de poids (un grand merci à Victor, mon grand-père, pour ce leg !), le laisser reposer une douzaine d'heures au frigo, confectionner au dernier moment le coulis de tomates, et normalement, ce n'est pas vraiment trop mauvais, comme recette (on va dire) :

    Et puis bon, juste pour la route : après avoir fini tout ça et être ressorti chez mon "chinois" favori (il faut bien que je mange un petit peu, tout de même, non ?), j'ai trouvé sympathique ce petit "dialogue" :

    À part ça... Si vous voulez connaître la PlayList indispensable à cette fabuleuse recette, et bien c'est tout simple : BRUCKNER, Symphonie N°8 (89 minutes, tout de même...), Symphonie N°6, Symphonie N°5, et pour finir, Symphonie N°7 (deux fois, lol) !!!

    Oui, je sais... J'aurais pu mettre Björk, Blonde Redhead (que j'adore !) ou encore Tool, mais bon, c'est comme ça : ce soir, j'étais sur un bon plan post-romantique, et ça l'a fait, quoi, du feu de Dieu !!!

    Libellés : , , , ,

    jeudi, juin 12, 2008

    AND THE WINNER IS...

    Me !!!
    Mais oui... D'une façon tout à fait imprévue, je viens de recevoir le prix ARTE Y PICO en provenance d'Amérique Latine (Uruguay, je crois), pour récomposer mon travail sur Le Cinéma de Vincent, où figurent désormais environ soixante critiques de films, toujours abondamment illustrées (de façon totalement illégale, il va sans dire, je crois) :

    Adoncques, merci bien ! Et avant tout, je voudrais rendre un vibrant hommage à toute l'équipe, sans qui rien de tout cela n'aurait été possible, ainsi qu'à tous les producteurs, sans bien sûr oublier nos amis techniciens... Ah mais non, merde, qu'est-ce que je déconne, là, je suis tout seul à éditer ce Blog, lol !

    Quoi qu'il en soit, recevoir un prix implique aussi des devoirs, à savoir : 1) Choisir cinq Blogs que l'on estime 2) Chaque prix doit contenir le lien vers le Blog de son auteur 3) Chaque lauréat doit montrer son prix et remettre le nom et le lien vers le blog qui le lui a donné 4) Le lauréat doit montrer le lien de ARTE Y PICO 5) Ainsi qu'afficher les règles !

    Alors bon. Je ne sais pas si tout le monde respectera ces contraintes (j'en doute même très fort, à vrai dire, XD !), en tout cas, puisque c'est à mon tour de décerner ce prix à cinq Blogs que j'apprécie particulièrement, voici donc ma sélection personnelle (sans grande surprise, pour ceux qui me connaissent depuis longtemps) :

    1) Ccil, tout d'abord (Crève Pouffiasse !), parce que... bon, c'est Ccil, quoi, inimitable, tout à la fois dans le ton et la beauté des images :

    2) Lunapei, elle aussi dans une école d'Art, dont le Blog est souvent très rigolo :

    3) Sat, bien sûr, pour l'immense beauté de son travail, dont je suis un admirateur de la toute première heure (et j'espère bien que vous le deviendrez vous aussi !) :

    4) Unter, excellent dessinateur de B.D, et qui (en plus) ne se prend pas au sérieux :

    5) Et pour finir, Jérôme et son fameux Bouchon Magique, dont je n'ai pas la bannière, mais qui me fait pisser de rire à chaque fois que j'y vais (et Dieu sait qu'en cette période d'examens, ça fait du bien de pouvoir compter sur un lien sympa où l'on est sûr de pouvoir se détendre) !

    Voilà. J'ajoute que toutes ces personnes que j'ai rencontrées uniquement via le Net sont souvent devenues par la suite de vraies amies IRL (même si l'on ne se voit pas forcément si souvent que ça, contraintes géographiques obligent !), et que je mets en outre un point d'honneur à les avoir fait se connaître entre eux/elles, la preuve ici, , ou encore mieux (sauf Jérôme, pour l'instant, mais ça va bien sûr venir, un de ces quatre, surtout qu'en plus, c'est mon second prénom, lol) !

    Un grand merci, donc, à celui qui m'a décerné ce prix (j'aurais bien aimé qu'il soit accompagné d'un chèque de, disons, 500000 Euros, histoire d'arrêter de bosser une bonne fois pour toutes, mais bon... ça n'était pas le cas, snifff !), à savoir le fameux et excellent vidéaste - entre autres talents - Zoun :

    Petit P.S (plutôt triste) : Certain(e)s d'entre vous m'ont demandé il y a peu pourquoi je publiais si souvent des articles titrés : "JE HAIS LES VIEUX !"... Qu'est-ce que vous voulez que je réponde à ça ? Dernier exemple en date : j'ai publié très récemment sur mon Blog d'architecture un article (plutôt rigolo, en plus) sur les transformations assez étonnantes de l'ancien Conservatoire de Paris, et bien sûr, je me suis empressé d'envoyer ce lien à une trentaine de personnes (collègues) susceptibles d'avoir connu la maison avant 1990, histoire de susciter une certaine nostalgie, quoi, ou de bons souvenirs... Si vous croyez que sur les trente, une seule possède encore un cerveau en assez bon état pour savoir comment laisser un commentaire sur ce Blog, et bien : vous vous mettez le doigt dans l'oeil jusqu'au coude !!! Donc voilà : je les hais (sauf de très rares exceptions) !

    Libellés : , , , , ,