À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • jeudi, mars 27, 2008

    J'AI TORT !!!

    Tous mes ami(e)s me le disent !!!
    Que je devrais faire plus attention à moi et à ma santé, ne pas passer autant de temps sur mon ordinateur chéri, et opter pour des horaires un peu plus "normaux"... Alors bon, ils ont sûrement (et même très sûrement) raison, mais pour moi, aller au pieu avant deux ou trois heures du matin, il faut savoir que c'est quasiment un "challenge", quoi !
    Mais bon : les verseaux, c'est des gros cons, en résumé, c'est bien connu (la meilleure qualité du signe, de faire toutes les choses toujours à fond, en étant en même temps le principal défaut, à savoir ne pas être capable de gérer et de contrôler ses excès) !
    Bref ! J'avais promis à tous mes amis présents hier soir de me coucher vers une heure, et bien, ça ne l'a pas fait du tout, quoi, en résumé... Vu que j'ai commencé à regarder (ou plutôt, à re-regarder) ce film totalement génial d'Abel Ferrara, The King of New York, et que dans la foulée, je me suis bien sûr dit : ben tiens, pourquoi ne pas faire un article là-dessus, quoi ?

    Dont acte, finalement... Sans rire, c'est à mes yeux l'un des meilleurs films de Ferrara (à l'exception du cultissime Bad Lieutenant), où les vrais amateurs du maître retrouveront (en gros, mais avec plaisir) tous ses fameux "tics", à savoir toujours des madones, du cul, et de monstrueux "cartons" :

    Bon. J'y ai peut-être un peu usé ma santé, c'est possible... En tout cas, c'est à voir dans son intégralité ici sur mon petit site de cinéma, où d'ailleurs j'aimerais bien qu'il y ait un peu plus de commentaires (soit dit en passant)...

    Enjoy !

    Libellés : ,

    samedi, mars 22, 2008

    QUELQUES NEWS...

    Dans la foulée...
    Bon, il y a peu (le 21 mars), déjà, c'était l'anniversaire de Jean Sébastien Bach (d'une façon d'ailleurs un peu trop parfaite pour être honnête, puisque que les quatre premiers chiffres de 21/3/85 donnent très exactement, une fois convertis en lettres, la séquence B-A-C-H, plus de précisions ici, pour les amateurs de trucs bien tordus !), et bientôt, ce sera celui de SAT, le mardi 25, en l'occurence, comme quoi il n'y a pas que des mauvais, sous le premier décan du bélier, on va dire...
    En attendant, après avoir un peu hésité à remettre le couvert (car cela me prend au bas mot trois ou quatre heures à chaque fois !), voici que je viens de republier un nouveau Post sur mon site de cinéma, au sujet de ce film absolument sublime de Sofia Coppola, Lost in Translation :

    Une magnifique histoire d'amour (quasi) platonique au pays du soleil levant, interprétée par un Bill Muray totalement à contre-emploi (mais génial), et une Scarlet Johansson époustouflante de beauté, de charme, et de sincérité :

    Film qui, bien sûr, me touche énormément, d'une part parce que la majorité des gens que je fréquente sont des jeunes filles de moins de trente ans (métier oblige, mais bon, je ne vais pas me plaindre, non plus !), et d'autre part car je suis déjà allé cinq fois au Japon pour une durée cumulée d'environ cinq mois, et que le regard que Sofia Coppola a porté non seulement sur ce pays, mais aussi sur la façon dont il pouvait complètement déstabiliser l'occidental de base, et bien ce regard me semble particulièrement juste.

    Si donc vous êtes en quête d'un beau film, romantique et drôle tout à la fois, je ne saurais que trop vous encourager à venir vous mettre l'eau à la bouche ici, avant que de le louer ou de vous l'offrir !

    Et d'ailleurs, à ce propos, ayant eu à souffrir ces derniers temps de "bugs" absolument inexplicables sur Emule, j'ai bien fini par faire ce que tout le monde me conseillait déjà depuis longtemps, autrement dit passer sous Limewire, et autant dire que je ne l'ai pas du tout regretté ! Certes, le catalogue y est un tout petit peu moins vaste, mais en revanche, la vitesse de téléchargement s'y révèle proprement monstrueuse (un film dans la soirée, au lieu de la semaine, en résumé !)...

    Enjoy !

    P.S 1 : Attention, les deux sites restent cependant tout aussi "illégaux" (soi-disant, d'où les guillemets) l'un que l'autre... Adoncques, vous ne m'avez jamais vu, et je ne vous ai jamais rien dit !!!

    P.S 2 : Rhooh, je suis trop dingue de mon nouvel ordinateur, là, malgré tout le mal que j'ai pu entendre dire à propos de VISTA... Les petits gadgets de la barre de droite, je trouve tout de même ça assez sympa, mine de rien, presque toutes les opérations ont en outre été considérablement accélérées (ne serait-ce que le lancement ou la fermeture de Windows), sans même parler du logiciel de gravure DVD, quinze minutes au lieu d'une heure et demie (et ça marche parfaitement sur un lecteur DVD de salon, je viens de vérifier) !!! Je m'attendais à des nuits et des nuits de galère, mais finalement, tout s'est très bien et très vite passé, à deux seules exceptions près : mon traitement de texte japonais NJ Star, qui ne semble définitivement pas compatible avec VISTA (j'attends vainement une Update de l'éditeur australien !), et plus grave, l'impossibilité apparente d'importer ma liste de favoris du navigateur Orange, ce qui me gave nettement plus, vu que je ne dois pas en avoir loin de 300 !!! Mais bon. Je vais me renseigner. Si c'est accessible via le Net, c'est forcément que c'est stocké quelque part, après tout...

    Libellés : , , , ,

    mardi, mars 18, 2008

    ALLEZ VOTER !!!

    Comme si (DSL, Sarah Connor)...
    Comme si ça pouvait encore servir à quelque chose, de nos jours...
    Alors certes, la TVA, quand on achète un petit paquet de nouilles, une boîte d'oeufs, ou encore une bouteille de (petit) vin, c'est tellement infinitésimal que l'on ne s'en rend même plus compte... Autant dire que c'est déjà rangé d'emblée dans la catégorie "pertes & profits", avant même que d'avoir atteint notre cerveau supérieur, pour ainsi dire (à supposer que nous en eussions un)...
    En revanche, quand on ose s'offrir, une fois de temps en temps, une grosse bestiasse comme celle-ci (Windows Vista, 2 Go de mémoire vive, 160 Go de HD, 5h d'autonomie, 5 prises USB livrées en standard, et en plus d'un joli bleu métallisé, etc...) :

    Là, on constate avec stupeur (comme le disait Gainsbourg) à quel point les requins de la rue de Bercy viennent se sucrer bien grassement au passage, quoi...

    Et après (gauche comme droite), ils vont bien sûr tous venir pleurnicher parce qu'il n'y a plus d'argent dans les caisses, lol !!!

    Non mais, et puis quoi, encore ? On se demande vraiment ce qu'ils en font (en résumé)...

    En attendant, c'est trop cool : je peux surfer en WIFI tout en regardant certains de mes films préférés ("Bewitched", ce soir, en l'occurence, de Sam Raimi, l'ineffable auteur de "Un Jour Sans Fin" et des deux "Mafia Blues", maximum respect, là, donc !) :

    Oui, j'ai vu, c'est un acteur noir, et alors ? Trouvez moins raciste que moi, et allez tout de suite vous suicider (s'il vous plaît, merci) !

    À part ça (soyons sérieux, de temps en temps, enfin quoi) : c'est très très bientôt (mardi 25 mars, pour être précis) l'anniversaire de l'ultra-génialissime SAT, que vous connaissez toutes et tous (du moins je l'espère, depuis le temps que je vous vante ses immenses mérites sur mon Blog tout pourri, lol !) :

    Rendez vous, donc, sur son Blog à elle pour le lui souhaiter le jour-même (ça fait toujours très très plaisir, ça ne se discute même pas !), voire même sur sa boutique, si la bonne idée vous prenait de jouer les mécènes à l'occasion, sait-on jamais... Afin de rejoindre le club de plus en plus fermé des possesseurs d'impressions de JANUS (attention, il ne va plus y en avoir pour tout le monde, ça, c'est certain... Et d'ailleurs, il faudrait que je pense à mettre un peu d'argent de côté, pendant qu'il reste encore quelques exemplaires de disponibles du fameux dyptique "10 000 Days", que j'adore par dessus tout) !

    Toi, tu sais de quoi je parle (bien sûr) !!!

    Et donc, toi... À bientôt pour se voir ENFIN ensemble ce chef-d'oeuvre absolu du cinéma fantastique (quand même, quoi, il faut, ça, t'es obligée, là, DSL, c'est incontournable, depuis le temps qu'on en parle)...

    Non ???

    Mais si. Bien sûr que si !!!

    P.S : Et aussi de sublimes choses à voir ici même de la part d'une jeune fille très jolie, très sympa et très douée, notre célèbre Ccil alias "Crève Pouffiasse !", qui a arpenté en long et en large tout ce qu'il y avait d'intéressant à voir au Jardin des Plantes, et qui en a rapporté de superbes croquis (et même plus, à vrai dire) !

    Libellés : , , , , , ,

    lundi, mars 17, 2008

    VISTA !

    Et bien oui, c'est comme ça...
    Je ne courais pas spécialement après, mais, mais, mais...
    1) J'ai horreur d'être à la traîne de la technologie, d'une part...
    2) Niveau pognon, ça va plutôt assez bien en ce moment, dont acte...
    3) Et tertio (surtout), je préfère blinder mes arrières avant que mon ordinateur chéri XP ne rende l'âme, ce qu'il ne va sûrement pas manquer de faire dans les mois à venir, vu les signes de fatigue qu'il accuse de plus en plus souvent... Et donc, bienvenue à mon nouveau DELL, cent fois plus puissant que le précédent pour un prix bien inférieur :

    Je m'attendais à des dizaines de soirées de "galère", mais vu que j'avais sauvegardé tous mes documents et toutes mes images en DVD-RW, ça a finalement été assez vite pour reconfigurer le nouvel ordinateur à l'image de l'ancien, exception faite de deux ou trois programmes XP illisibles sur la nouvelle machine, mais heureusement, là encore, il ne m'a pas fallu chercher très loin ni très longtemps pour télécharger les Updates (le Web est quand même super bien fait, quoi, en résumé)...

    Sympa, le petit nouveau VISTA (quoique, pas révolutionnaire, finalement, à part les petits Widgets dans la barre de droite, ainsi que l'immense rapidité de chargement des clefs USB)...
    M'enfin bon... Je suis bien content d'être à la page, NOW !!!
    Déjà que c'est pas trop cool de vieillir... Si en plus, on garde les vieux systèmes d'exploitation, ça craint trop, non ?

    Libellés : , ,

    samedi, mars 15, 2008

    JAPON+LIBAN

    Une semaine bien remplie (en résumé) !

    Avec pour commencer cette surprise, lundi, due à la mère d'une élève japonaise que j'affectionne tout particulièrement, et qui, rendant visite à sa fille l'espace de quinze jours, a eu une petite pensée pour moi :

    Or, il se trouve que j'adore les "Kokeshi" (c'est le nom de ces petites poupées sculptées à même le bois). J'en avais déjà deux, je ne savais pas trop si elles allaient bien accepter la petite nouvelle, mais apparement, le courant est bien passé, et au bout de dix minutes, ça discutait chiffons et maquillage dans tous les sens :

    Tout ceci sous l'oeil vénérable de l'empereur et de l'impératrice (de vraies poupées en papier faites par la grand-mère de mon ex-femme, et oui...) :

    Mercredi, c'était le fameux concert annoncé dans le Post suivant (précédent, veux-je dire... on ne sait jamais trop quels termes employer, sur les Blogs), avec la chanteuse libanaise Tania Kassis et myself au piano :

    Sans oublier l'un de mes meilleurs amis au violon alto :

    Tout cela dans une ambiance très détendue et conviviale, avec une salle pleine à craquer et enthousiaste, bref, que du bonheur (sinon qu'à mon humble avis, le parti pris du "tout en noir" dans une salle elle-même toute noire du sol au plafond, je trouve ça assez indéfendable, d'un point de vue esthétique) :

    Au moins, il y aura une photo de moi que j'aime bien (merci mon neveu !), ce qui n'est pas si courant, même si j'ai l'air un peu triste :

    Et pour conclure la boucle avec élégance, comme par hasard, samedi (aujourd'hui, donc), je reçois un mail de Marie-Laure avec ce lien tordant de nouveau tourné vers le soleil levant (mais je préfère ne pas vous dévoiler à l'avance ce dont il s'agit) :

    Pas mal, non ? Presque du Hoffnung japonais, en quelque sorte...

    Ceci dit, je ne vais pas me moquer, non plus : j'écoutais ça en boucle quand j'avais seize ans (oui, je sais, ça date un peu, inutile d'insister, lol) !

    P.S : Si vous aimez les "Kokeshi" et que vous ne prévoyez pas pour autant dans l'immédiat un voyage au Japon, rendez vous ici, bien sûr (prix très raisonnables) !

    Libellés : , , , , ,

    lundi, mars 10, 2008

    EN ATTENDANT MIEUX...

    Parce que bon...
    Je n'aime pas trop publier des articles "à l'arrache", comme ça (soyez sans crainte, j'essaierai de l'améliorer dans les jours à venir), mais en même temps, en bon triple signe d'air que je suis (verseau ascendant balance, plus mercure dominant, maître des gémeaux, lol !), impossible de me coucher sans avoir vu et revu toutes les photos de la soirée, qui s'est (as always !) déroulée de la façon la plus parfaite possible, autrement dit : sans contrainte (notamment vestimentaire), entre bons amis, bons musiciens, et en outre autour de succulents plats !

    Notez bien cette précieuse adresse : le Faitout, 23, avenue Simon Bolivar (75019), à l'exacte jonction avec la fameuse rue de l'équerre, qui porte bien son nom :

    Car non seulement, il s'y passe presque toujours quelque chose d'inédit (des concerts, des spectacles de magie, des tirages de tarots, etc.), mais en prime, le lieu s'avère très sympa, à l'image de son patron Olivier, et la cuisine y est excellente, pour de tout petits prix !!!

    Comme prévu, donc, ce concert s'est déroulé à merveille (malgré la contrainte du piano numérique, beurk !), et ceci d'autant plus que pour une fois, outre Honoré de Balzac (à gauche sur la photo, 120 décibels au décollage, hors taxes, lol !), nous avions tout de même la très grande joie d'accueillir parmi nous l'une des plus belles mezzo-sopranos de la planète, Miss Élodie :

    En ce bas monde, ceci ne se produit pas forcément très souvent, mais quand cela arrive, ça fait du bien... De voir des gens qui ont TOUT d'emblée (la voix, la présence, le talent, l'intelligence, la beauté, la jeunesse, la sympathie, etc.)... et qui cependant savent rester simples et agréables pour autant (tiens, ça me rappelle quelqu'un, ça...), et bien j'adore, quoi, tout simplement :

    Et, en plus, cerise sur le gâteau : l'un de mes meilleurs amis (altiste, à gauche sur la photo suivante) ayant jugé bon de sacrifier quelques heures de son précieux temps afin d'assister à ce concert, du coup, il n'a pas su résister au plaisir de sortir son merveilleux instrument pour faire le "boeuf" avec nous, totalement au pied levé (putain, si tous les concerts "classiques" pouvaient se dérouler de cette façon, quoi, ça serait trop cool...) :

    Petite pause "philosophique", juste avant d'attaquer le deuxième "set" (wouah, qu'est-ce qu'ils ont l'air sérieux, là, d'un seul coup, ça m'épate pour de bon, ce genre de plan, lol !) :

    Et voici : le final !!!

    Vous trouvez que le mec de gauche (mais oui, c'est ouam, le pianiste !) a vaguement l'air fatigué ??? Et bien, C'EST NORMAL... Car tandis que tous les chanteurs se produisent en alternance, avec de (bonnes) petites pauses entre chaque morceau, devinez qui reste rivé durant plus de deux heures à s'esquinter les doigts sur un truc noir et blanc de 88 touches (si, si, j'ai compté) ???

    Mais bon... Comme le disait Himmler en visitant Auschwitz sous la pluie : "Ne boudons pas notre plaisir" (Desproges, bien sûr) !

    En prime, pour les amateurs de spectacles éclectiques, on remet le couvert ce mercredi au conservatoire du XVIème, avec une autre chanteuse (mais toujours le même altiste, par contre) :

    Si cela vous tente, n'oubliez pas de réserver au 01-55-74-70-40, car la salle n'est pas très grande (et en plus, c'est gratuit, il ne doit donc plus rester qu'une trentaine de places) ! Par contre, il y a hélas très peu de chances que j'y porte les sublimes baskets que j'avais ce soir au Faitout, tout le monde ne partageant pas forcément mes idées iconoclastes concernant l'aspect vestimentaire des musiciens classiques (et oui, j'ai trouvé plus "têtue" que moi : une chanteuse libanaise, lol !) :

    Évidemment, elle a tort. C'est tellement "glamour", pour un concert, le mélange noir vernis et incrustations argentées ! Tant pis... On se rattrapera la prochaine fois, sûr et certain !

    Libellés : , , ,

    vendredi, mars 07, 2008

    SCOOP !!!

    Et oui, la grande question...

    Après avoir vu, dans l'article suivant, à quoi ne ressemblait pas Jean-Sébastien Bach, comment savoir à quoi pourrait bien ressembler un blogueur moyen (plutôt addictif, on va dire) ?
    Et bien c'est tout simple (pour les parisiens, du moins) : il suffira de se rendre, en ce dimanche 9 mars, au sympathique bar le Faitout, aux alentours de 18h15 (23, avenue Simon Bolivar, 75019)... Il y aura un petit concert chant et piano très détendu, suivi d'une pause repas (excellente cuisine, à des prix tout à fait convenables !!!), puis d'une seconde partie probablement encore plus réjouissante, dans un cadre et une ambiance très agréables. Et pour répondre à la première question : Vincenttheone, le fameux blogueur fou, et bien ce sera (comme d'habitude) le seul mec bien habillé de toute la soirée, derrière le piano :

    Hélas, hélas, mille fois hélas, je n'aurai très certainement pas encore reçu ma toute dernière "pêche miraculeuse" sur Ebay (une paire de No Name absolument géniale, toute neuve pour 19 Euros, lol !) :

    Mais bon... Vu l'ampleur de ma vaste collection, j'espère bien trouver dans les deux jours un modèle tout aussi décoiffant !!!

    Viendez nombreux ! Et surtout : n'oubliez pas de NE PAS aller voter en ce dimanche électoral... à moins que ce ne soit pour le seul & unique candidat parisien digne de ce nom, Gaspard Delanoë, bien sûr (lisez son alléchant programme, et ça m'étonnerait beaucoup que vous ne soyez pas conquis d'emblée) !

    Petit lien bien crade et bien glauque pour finir en beauté, façon Lynch VS Polanski (LOL !), c'est à voir ici (commentaires lundi soir, ou au pire jeudi, promis, juré, craché) !

    Libellés : ,

    mercredi, mars 05, 2008

    ABOUT HISTORY...

    Dans LE FIGARO d'aujourd'hui !
    Mais non, je ne suis pas devenu de droite pour autant, rassurez-vous ! C'est juste qu'un voisin compatissant, qui reçoit automatiquement ce journal à son boulot, a eu la gentillesse de me le glisser sous ma porte, se doutant peut-être que cela pourrait m'interpeller, à différents titres :

    Et bien non, j'achète pas, là... On dirait (au mieux) une espèce de morphing raté entre Daniel Cohn-Bendit et Jean-Paul Rouve, avec une perruque à peine digne d'un(e) drag-queen de la banlieue nord, et trente ans d'alcoolisme en plus !!!
    Même si ce n'est (peut-être) pas si loin de la réalité, je préfère pour ma part m'en tenir au portrait officiel :

    Mine de rien, c'est toute une vision de l'histoire qui est en cause ici (d'où le titre de cet article)... Préfère-t-on se remémorer les choses telles qu'elles se sont réellement produites (à supposer que ceci fût possible), ou bien telles qu'on les a toujours imaginées ou fantasmées ? Vaste question, et vaste débat en perspective, n'est-ce pas ???

    J'avoue qu'à cet égard (probablement par pure paranoïa, du reste), je préfère avoir une vision assez puérile de l'histoire, sorry...

    Pour avoir été traumatisé à l'âge de douze ou treize ans par les images du film Nuits et Brouillards d'Alain Resnais (si proches de nous qu'en l'occurence, le terme même d'histoire résonne d'une étrange façon), au point d'en avoir fait des cauchemars récurrents durant de longues années :

    Il me plaît davantage de relire l'histoire maintes fois réécrite de la bataille de Tolbiac (496), avec Dieu faisant un bon petit chantage de la mort de sa race à notre bon Clovis :

    DSL, oui, je sais, c'est très con, quelque part (ou encore, dirais-je plutôt, une façon infantile et rassurante de se masquer l'absolue perversité du genre humain), mais bon... Surtout à mon âge, on ne se refait pas ; et aimant le baroque et le "décorum" comme c'est mon cas, il me plait toujours d'imaginer que Dieu est réellement apparu à Clovis en plein milieu de sa bataille, de même qu'il me plait de croire que Jeanne d'Arc a vraiment entendu les archanges lui parler...

    Hé, qui sait, après tout (ne riez pas, il y a toujours une petite partie de mon cerveau qui tente encore d'y croire, lol) !

    En tout cas, moi, ce J.S.BACH à la mode FIGARO, il ne me plait pas du tout...

    Et puis, très franchement, quel intérêt de mettre un visage sur un MONSIEUR (zut, je n'ai pas de majuscules assez grosses, là), qui depuis 323 ans représente pour tous les vrais musiciens un idéal absolument insurpassable, un point magique d'équilibre absolu entre le contrepoint finissant et l'harmonie naissante, tel qu'il ne s'en reproduira probablement plus jamais dans toute l'histoire du monde ???

    Bref... En résumé : c'est notre DIEU, nous le révérons chaque jour que Dieu fait (l'autre), et putain, qu'est-ce que c'est bon !!!

    Comme le disait le grand philosophe roumain Cioran : "S'il y a quelqu'un qui doit tout à Bach, c'est bien Dieu" !

    Que dire de plus ?

    Rien (je me tais, promis, lol) !!!

    P.S : (Arghhh, je savais bien que je ne pourrais pas résister plus de quelques heures, là, lol !) : Dans la foulée, venez donc faire un tour dans ma petite maison à moi, même si elle n'est pas tout à fait aussi belle que celle de Guimard, c'est clair !!!

    Libellés : ,

    TOUT VIENT À POINT...

    À qui sait attendre...

    Soit dit comme ça juste en passant, alors même que Marie-Laure vient de me faire sur son joli Blog une publicité d'enfer, que je n'aurais jamais osé imaginer, même dans mes rêves les plus fous :

    Pour mémoire, Marie-Laure avait été en novembre la seule et unique gagnante de mon grand concours montagnard de septembre (version abrégée ici, si cela vous tente de vous mesurer à elle), avec près de 75% de bonnes réponses, ce qui était loin d'être gagné d'avance (essayez de jouer, pour voir, avant de vous jeter sur les solutions !) :

    Une fois de plus (comme une grande majorité de mes liens, encore que j'ai fait pas mal de ménage, ces derniers temps, trop de liens tuant les liens, c'est bien connu !), Marie-Laure est une illustratrice aux multiples facettes, et vous pourrez découvrir sur son Blog une foule de dessins, certains parfois très sombres (mais j'adore !) :

    D'autres le plus souvent très frais, car (si j'ai bien compris) destinés à des livres pour enfants :

    Ceci ne pouvait pas mieux tomber, comme coïncidence, puisque je viens juste de fêter le 500ème Post publié sur ce Blog, qui a maintenant près de trois années d'existence !

    Comme quoi : les grands esprits se rencontrent, LOL !!!

    Petit P.S (pour la route) : Tout en éditant ce Blog, je suis en train de découvrir le superbe film Babel, du trop génial réalisateur mexicain Alejandro González IÑÁRRITU, grand ami de Brad Pitt et de Sean Penn, et très franchement, c'est de la grande classe, quoi... Ce type doit probablement être un adorateur absolu de Robert Altman, vu que tous les films que je connais de lui (Amours Chiennes & 21 Grammes) reposent sur la même structure en "feuilleté", à savoir plusieurs histoires sans le moindre lien apparent, qui finissent toujours au final par révéler toutes leurs imbrications... Ceci dit, je ne l'ai jamais trouvé aussi génial (ce qui me l'a d'ailleurs fait découvrir) que dans sa participation au film collectif 11'09""01, où il a tout de même osé un truc monstrueusement expérimental (mais débordant de génie) !!!

    À voir, bien sûr, sur mon site dédié, Le Cinéma de Vincent...

    Enjoy !

    Libellés : , ,

    lundi, mars 03, 2008

    À TABLE !!!

    Allez-y, bavez, bavez (lol !)...

    Contrairement à ce que je prétendais de façon éhontée dans
    l'un ou l'autre des deux articles qui suivent (et qui méritent d'être lus, sans rire, même si je n'aime pas trop me vanter, d'habitude...), ce n'était POUR UNE FOIS pas moi qui me coltinait toute la cuisine, mais bel et bien "ma" chanteuse libanaise (je dis ça sans le moindre scrupule, car les chanteuses sont toujours les premières à dire "mon" pianiste, comme s'il s'agissait d'un petit objet personnel bien pratique, que l'on trimballe avec soi un peu partout, mdr !) :

    Sympa, cette photo ! On dirait un petit peu les trois singes du panthéon bouddhiste (ceci soit dit sans la moindre ironie de ma part), avec cependant une toute autre philosophie : celle qui parle, celle qui sourit (euh, oui, attendez, je suis sur quelle caméra, là ???), et celui qui doute...

    Bref. Assez de conneries pour l'instant, rentrons maintenant dans le vif du sujet avec les bien connus "Mezzés" (miam, miam, le fameux taboulé fait "maison" !) :

    Pris sous son meilleur angle, à mon humble avis (et je le partage !) :

    À la suite de quoi, chacun fait sa propre composition et arrange son assiette à sa convenance, comme du reste dans bon nombre de cuisines du monde (en tout cas, celles de l'extrême Orient, ça, c'est certain !) :

    Pour ensuite poursuivre avec les fameux Kébbés, et leur sauce à base de yaourth :

    Et voilà... J'avais ensuite prévu un joli petit plateau de bien bons fromages (Ach, die Französen !!!), mais vu qu'il s'agit tout de même d'une cuisine assez "nourrissante", pour ne pas dire plus, nous avons tout de suite zappé pour enchaîner sur l'option dessert, et même plutôt fruits, à une grande majorité !

    En tout cas, c'était bien bon ! (et je m'excuse par avance de publier de telles photos, rapport aux ami(e)s virtuel(le)s que je ne connais pas encore, notamment Marie-Laure, Jérôme & Zoun, mais qui à chaque fois ne manquent pas de me dire : "Putain, j'ai plus que deux oeufs dans mon frigo, arrête de nous faire saliver avec tes trucs à la con" !

    Vous savez quoi, les enfants ? Venez dans la capitale, un de ces quatre, et on en reparlera, lol !!!

    P.S 1 : En attendant, belles photos du Liban à voir ici (une fois passé le premier Post consacré au Périgord - région de France dans laquelle, c'est bien connu, on mange très mal, lol !), qui furent d'ailleurs les toutes premières photos publiées sur ce Blog en juillet 2005, à une époque où je ne savait ni faire des liens, ni mettre des podcasts, ni même faire des bannières, haha, j'en ris encore !!!

    Comme quoi : il n'y a pas d'âge pour apprendre, gardez toujours ça dans un coin de votre cerveau, et vous vivrez plus longtemps (du moins, c'est ce que je crois profondément) !

    P.S 2 : PLEASE, ne zappez pas les deux ou trois articles suivants... Ça me ferait bien plaisir, mine de rien !

    Libellés : , , ,