À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mercredi, juin 29, 2005

    LE QUESTIONNAIRE DE PROUST

    Ma vertu préférée :

    La sincérité, je crois...

    Le principal trait de mon caractère :

    Je suis chiant (en fait)...

    La qualité que je préfère chez les hommes :

    Aucune (comme ça, j'ai le droit d'en rajouter une de plus dans la case suivante, huhu) !

    La qualité que je préfère chez les femmes :

    La beauté, l'intelligence, le caractère, le charme, la finesse, l'élégance, la grâce, la subtilité, le raffinement, l'intuition (merde, on avait dit juste UNE de plus) !!!

    Mon principal défaut :

    Je ne lâche jamais le morceau.

    Ma principale qualité :

    Je ne lâche jamais le morceau.

    Ce que j'apprécie le plus chez mes amis :

    Leur patience face à mes côtés chiants !

    Mon occupation préférée :

    Dormir (sans rire, j'adore traînasser au lit, je peux faire ça plus de vingt heures d'affilée, sans problème) !

    Mon rêve de bonheur :

    Devenir rentier, et ainsi me consacrer aux seules et uniques choses qui m'intéressent vraiment dans la vie (mais c'est le rêve de tout le monde, n'est-ce pas) ?

    Quel serait mon plus grand malheur ?

    Finir ma vie à l'hôpital dans des conditions atroces (Dieu mercy, mes deux parents ont réussi - enfin presque, ma mère, pas tout à fait - à passer au travers, j'espère que c'est héréditaire, pour le coup) !

    A part moi-même, qui voudrais-je être ?

    Ben, je ne sais pas, quitte à essayer, tout le contraire, tant qu'à faire (rhooh, ces verseaux, toujours les extrêmes !)... Au lieu d'être un mâle occidental vieillissant, être une adolescente orientale, par exemple (j'avais essayé sous SecondLife, mais vu que je me suis retrouvé très vite complètement largué, ce jeu en ligne pourtant graphiquement magnifique a fini par me lasser assez rapidement - heureusement, vu que je suis déjà bien assez "addict" comme ça -, et je l'ai viré de mon HD, finalement) !

    Où aimerais-je vivre ?

    Sur les bords du lac de Côme, bien sûr !!!

    La couleur que je préfère :

    Actuellement, je varie très souvent. Mais plus jeune, j'ai été très longtemps un "fan" absolu du fameux bleu "Yves Klein" !

    La fleur que j'aime :

    L'edelweiss.

    L'oiseau que je préfère :

    L'oiseau Prophète (Op.82, N°7) de Robert Schumann.

    Mes auteurs favoris en prose :

    Joyce, Borges, Duras, Quignard, etc.

    Mes poètes préférés :

    Pas beaucoup (parce que je lis trop vite, du coup, je ne comprends rien à la poésie, sauf si elle est chantée, car là, on m'impose un rythme, qu'il s'agisse de Debussy, Ravel, ou de Léo Ferré). Mais j'adore le théâtre de Racine, la langue française portée à son point le plus sublime !

    Ah si, tout compte fait, j'en ai deux autres (mais uniquement en V.O, sinon, ça ne marche pas, comme toute poésie, du reste) : les Lieder de Heine (qui ont inspiré TOUS les compositeurs, de Beethoven à Wolf), ainsi que les Haikus (俳句) de Basshô, la perfection et la concision de la poésie japonaise à son plus haut niveau !

    Mes héros dans la fiction :

    Heu... On a le droit de dire Arnold, là ? ou pas ? Non, parce que quelqu'un qui n'a jamais peur de rien, vu qu'il est de toute façon invincible, ça m'irait très bien, moi qui suis tout le contraire (je sors très peu de chez moi, et la nuit, à l'extérieur, je suis facilement tétanisé).

    Mes héroïnes favorites dans la fiction :

    Beatrix Kidoo (Uma Thurmann dans KILL BILL), pour exactement les mêmes raisons !

    Mes compositeurs préférés :

    Facile : Bach & Brahms (et Björk, quand même) !

    Mes peintres préférés :

    Bacon, Turner, Tiepolo, Schiele, Vermeer, mais il y en a tellement que j'adore, de Van Eyck à Dali !!!

    Mes héros dans la vie réelle :

    Là, je sèche...

    Mes héroïnes préférées dans la vie réelle :

    Sat (huhu, XD) !!!

    Mes héros dans l'histoire :

    Charles V le Sage, bien sûr... L'unique roi "verseau" de toute l'histoire de France, qui a fait prospérer le royaume tout en engageant le minimum de guerres, chapeau !

    Ma nourriture et boisson préférée :

    Les sushis, et le vin, bien sûr !

    Ce que je déteste par-dessus tout :

    La chaleur (au-delà de 25°, je suis mort) !

    Le personnage historique que je n'aime pas :

    Mitterrand (euh, j'ai bon, là ) ?

    Les faits historiques que je méprise le plus :

    La conquête de l'Amérique du Sud par Cortez et toute sa bande de soudards (voir le film Mission) !

    Le fait militaire que j'estime le plus :

    Il n'existe aucun fait militaire estimable, je crois. Quoique... ça se défend, finalement, la libération des camps nazis par les américains (y sont pas QUE nuls, non plus, faut pas exagérer) !

    La réforme que j'estime le plus :

    Celle, encore à venir, qui permettra à chaque être humain du globe de travailler au maximum entre une et deux heures par mois, pour un salaire plus que décent !!!

    Le don de la nature que je voudrais avoir :

    Pouvoir dessiner des portraits facilement (aussi bien que Sat) !

    Comment j'aimerais mourir :

    Dans mon lit, en dormant, d'un infarctus (mais c'est quoi, ces questions à la con) !!!

    L'état présent de mon esprit :

    Déprimé (vous verrez bien, à l'approche de vos 48 ans, non mais je rêve, là)... Rhooh, Marcel, retourne à ta Recherche du Temps Perdu, là, au lieu d'écrire des conneries pareilles !

    La faute qui m'inspire le plus d'indulgence :

    N'importe laquelle, je dirais... Tout est question de circonstances. Il y a certaines occasions où même une faute grave peut être assez facilement pardonnée, si l'on en connaît tous les tenants et les aboutissants.

    Ma devise :

    Oh, ben je ne suis pas assez riche pour avoir une devise, XD... Mais Per Aspera ad Astra, j'aime bien, surtout sous cette forme latine ("C'est par les difficultés - aspérités - que l'on parvient à la lumière" - les astres) !

    Bon. Ça a tout de même un peu vieilli, ce questionnaire, non ? Il y manque encore certaines questions importantes, typiques de notre vingt-et-unième siècle, auxquelles ce bon vieux Proust ne pouvait évidemment pas songer, donc je ne vais pas hésiter à compléter !

    Par exemple, moyen de transport préféré :

    L'avion, ou alors la marche à pieds (typique verseau, ça, le goût des extrêmes... C'est très chiant, des fois).

    Pays préférés :

    Le Japon (pour l'esprit), et l'Italie (pour y vivre) !

    Film préféré :

    Alien de Ridley Scott (je l'ai vu plus de 200 fois) !!!

    Série préférée :

    Deux réponses, là, obligé : Twin Peaks, de David Lynch (culte !), et bien sûr X-Files de Chris Carter (je ne m'en lasse jamais, j'ai déjà vu l'intégrale des neuf saisons au moins cinq fois, XD) !

    Blog préféré :

    Euh, j'ai le droit de dire Sat, là, encore une fois ? (je ne voudrais vexer personne, surtout...). Enfin non, pour être honnête, j'adore par dessus tout le Blog de Ccil, c'est l'exact opposé des miens, dans le genre minimaliste, mais c'est la classe, quoi...

    Actrices avec lesquelles on aimerait bien prendre une douche (voir plus, si affinités) :

    Alors là, sans hésitation, Uma Thurmann, Jennifer Lopez et Jennifer Conelly !

    Actrices avec lesquelles on aimerait bien prendre une autre douche (parce qu'après tout ce qui s'est passé avec les trois, là, il faut quand même y retourner une fois, non ?) :

    Nathalie Portman, Catharina Scorsone (Missing), et Pauley Perette (la gothique du NCIS) !

    Bon, j'oublie certainement plein d'autres questions, là, mais mine de rien, on se rapproche dangereusement des quatre heures du matin, et du coup, l'option "lit" me semble tout de même assez tentante, finalement, dsl... Peut-être que je compléterai, peut-être pas, qui sait ?

    En tout cas, j'aurais au moins rempli jusqu'au bout ce p... de questionnaire, c'est déjà ça !

    Libellés : , ,

    ANNOCHE

    Ding, dong ! Voili, voilà, 24 janvier 2007 à 23h23 (en tenant compte des corrections astrologiques, sinon, officiellement, c'est le 25 à 0h15), je me suis encore chopé un an de plus, et merde ! Enfin bon, je suis né sous une étoile qui ne me déplaît tout de même pas trop, on va dire, puisque je suis ainsi triplement signe d'air : verseau (pas mal, pour la musique, de Mozart à Berg, on a suffisamment donné, je crois !), ascendant balance (bien pour les arts en général, et la diplomatie) et en quelque sorte gémeaux, puisque ma planète dominante est mercure (bon pour la communication et la littérature). Inutile de préciser (vu que c'est déjà dans l'intitulé du Blog) que j'adore en outre tout ce qui est aérien par nature : la montagne, l'avion, et bien sûr... les Buffalos, même si on ne se réhausse ainsi que de six misérables centimètres, XD !
    À ce propos, du reste, je me suis un tout petit peu lâché sur Ebay.fr à l'occasion de mon anniversaire, pour enfin m'offrir la toute première paire de NIKE de toute ma vie (certes, un tout petit peu plus chère que mon ratio habituel sur ce site), mais bon... On n'a pas tout les jours 48 ans, non plus, adoncques... Admettez tout de même qu'elles sont trop géniales de chez géniales, quoi, je les ADORE déjà, avant même de les avoir reçues, et surtout de les avoir portées :

    Sans oublier (pour en revenir à notre sujet) que chaque signe ayant son revers, je peux aussi me révéler obstiné ou irréfléchi (verseau), extrêmement lent à prendre une décision (balance), et parfois un peu trop dispersé dans mes activités (gémeaux). Si vous voulez en savoir plus, je me suis fendu du très célèbre questionnaire de Proust (quelle galère !), et même du fameux questionnaire musical qui circule depuis environ six mois sur le Net, mais histoire de ne pas être trop lourd, je me suis contenté de vous mettre tout ça en lien, si ça vous intéresse (fort peu probable, mais on ne sait jamais)...

    Alors une fois n'est pas coutume, voici pour la première fois LE RESUMÉ EN IMAGES de la vie de Vincenttheone, et on commence avec ma petite frimousse à cinq jours (1959), et franchement, ça se voit nettement que je suis déjà en train de me dire : "Mais putain, qu'est-ce que je fous là, moi ???" :

    5 ans(1964) :

    6 ans (1965), à Noël, certainement :

    7 ans (1966). Vous avez déjà vu des gens triplement signes d'air qui aiment l'eau, vous ?

    Eh bien, ça n'a pas changé. Pour tout vous dire, j'aime tellement peu aller à la mer que la dernière fois que ça m'est arrivé par hasard (je n'avais pas fait un plongeon dans la grande bleue depuis au moins dix ans), je suis ressorti les yeux explosés en me disant : "Mais quel con !". J'avais oublié que l'eau de mer, c'était salé... (authentique !).

    Bref. Là, il y a un gros trou dans les photos, probablement un ou deux albums que je n'ai pas encore retrouvés, on saute donc directement à cette période bien particulière connue sous le nom d'adolescence (mais j'en ai plutôt de bons souvenirs, entre les premières copines, le premier champagne, les premiers... pécos, euh, on peut dire ça, sur un Blog ?), bref autour de 16 ans (1975) :

    Pour ceux qui me connaissent IRL aujourd'hui, deux choses à noter : 1) j'avais encore ma tignasse naturelle "alla Bruel" (si, si !) 2) j'avais arrêté un ou deux an le piano pour me mettre à cet instrument barbare très en vogue à l'époque (comme quoi on fait quand même des grosses conneries aussi, à cet âge-là, mais bon)... Et en prime, je me faisais éjecter du bahut l'année suivante (en seconde), pour cause d'indiscipline et d'ennui chronique, d'où notes en chute libre, etc., LOOOOL !!!

    20 ans (1979). Là, après trois ans d'études à l'École Normale de Musique, les choses s'améliorent nettement. J'ai enfin trouvé un truc qui me plaît vraiment, sans trop de contraintes, et ça marche très vite du feu de Dieu (ici, avec Dimitri Markevitch) :

    21 ans (1980), Triple Concerto de Beethoven :

    25 ans (1984). Année pourrie pour le Bordeaux, mais sympa pour moi, puisque j'y fais la connaissance de l'un de mes meilleurs ami, à l'époque gardien du Refuge du Pavé (2840m) dans l'Oisans (et toujours le look Bruel, XD !) :

    26 ans (1985), sur l'arête du Col du Sélé, et rien qu'à voir ma tronche, ça avait dû être bien galère, cette montée (mais j'ai oublié, j'ai une mémoire très sélective concernant les mauvais souvenirs !) :

    27 ans (1986), très grande année, qui par une suite de hasards tous aussi invraisemblables les uns que les autres me fait rentrer par la grande porte dans le milieu plutôt fermé de la télévision, où je m'occupe tout d'abord en tant qu'arrangeur et programmateur de l'émission de Jacques Martin "Le Kiosque à Musique":

    Et comme la TV, ça paye plutôt très bien pour très peu d'efforts, ceci me permet la même année de quitter le nid parental (ben oui, j'étais déjà une sorte de "Tanguy" avant la lettre !) pour acheter - à crédit, quand même, faut pas pousser, non plus - mon premier deux pièces de 44m2 à Levallois, pour environ 360 000 Frs de l'époque, soit moins de 55000€ (somme avec laquelle on ne doit même plus pouvoir s'offrir une cave dans la banlieue de Limoges) !

    29 ans (1988), tout arrive : deux grosses années de galère, puisque l'émission s'arrête, alors que le crédit, lui, continue (bâtards de banquiers !). J'ai encore mes petites bouclettes, mais plus pour très longtemps, maintenant :

    Du coup, j'accepte un peu tout et n'importe quoi comme petits boulots, et notamment des jobs (harassants) dans le milieu du cinéma publicitaire japonais, où je fais néanmoins quelques rencontres inattendues, comme le golfeur Severiano Balesteros :

    Ceci dit, cela ne m'empêche pas de fêter mon anniversaire, avec un autre de mes très bons amis (à g.) et ma future femme (devinez où ?) :

    Ni de partir à la montagne (arghhh, le grand couloir des Cerces, 3097m, qui a depuis quelques années hélas fondu comme neige au soleil, c'est le cas de le dire) :

    31 ans (1990), no comment :

    La même année, fort heureusement, je vais enfin réintégrer l'équipe de Jacques Martin pour une bonne dizaine d'années (jusqu'à la fin du "Monde est à Vous", pour ceux qui se souviennent), ce qui va de nouveau remettre du beurre dans les épinards, comme on dit...

    32 ans (1991). Et voilà, les bouclettes disparaissent, les premières rides apparaissent (j'avais jamais fait la relation, mais si le mariage y était pour quelque chose, en fin de compte ???) :

    33 ans (1992), au sommet du Breithorn, en Suisse (4164m). Je ne suis jamais aussi heureux que lorsque je me retrouve dans ces zones magiques loin de la terre, et déjà si proches du ciel :

    Suit un gros trou, là, parce qu'il me reste encore au moins quinze albums de chacun 300 photos à scanner, entre les années 1993 et 2000, et comme chacun sait, c'est un travail de titan (pas tellement le scan en lui-même, d'ailleurs, que les nécessaires retouches en amont, obligatoires pour des négatifs).

    41 ans (2000). No comment, également :

    42 ans (2001, a "space" Odyssey). Après des années de randonnées en couple, c'est effectivement un peu "space" de se taper la première grande traversée à nouveau tout seul, mais ça le fait , aussi (ce n'est pas du tout la même jouissance de la montagne, en fait) :

    C'est aussi l'année "mythique", si l'on peut dire, où je suis non pas tombé amoureux des Buffalos (vu que j'en suis tombé raide dingue dès que j'en ai aperçues pour la première fois, probablement autour de 1990), mais où je me suis décidé, après avoir vu plusieurs "mecs" en faire de même, à franchir le pas, et à "oser" acheter et porter ma première paire (sur une trentaine, maintenant, XD) !

    43 ans (2002), l'un des meilleurs souvenirs de ma vie : un mois tous frais payés à naviguer en mer du nord (Norvège, Féroés, Islande, Groenland, Spitzberg, comme sur cette photo), en échange d'un tout chtit concert, genre vingt minutes, tous les deux ou trois jours, j'en ris encore (dommage que ce ne soit pas comme ça tous les étés) :

    Et aussi, hélas, l'un des pires souvenirs de ma vie, puisque mes deux parents décideront de se faire la malle dès l'année suivante, l'un en janvier, l'autre en mai (et comme j'avais été très peu confronté à la mort jusqu'alors, ou alors de façon très abstraite, il a bien fallu gérer)...

    44 ans (2003). Commencent alors vraiment à apparaître, là, comme le disait Corneille, "des ans l'irréparable outrage":

    46 ans (2004) :

    Autre grand souvenir de cette année-ci : à peine libéré de Guantanamo (cf. ci-dessus, XD !), et tout juste après avoir créé mes deux premiers Blogs, celui-ci et SNEAKERS & BUFFALOS, je m'envole pour dix jours inoubliables au Liban, un pays accueillant et magnifique, bien qu'un chouilla trop chaud pour moi (j'ai eu un bol inouï, n'empêche, une année plus tard et j'étais bloqué là-bas, obligé de revenir en bateau, et tout, et tout, etc.) !

    47 ans (2006). Voilà, c'est l'âge où l'on n'ose plus publier de photos. Et d'ailleurs, pourquoi m'obligerais-je à ce pénible exercice d'auto-flagellation, puisqu'après deux ans de blogage intensif à tout va, je me suis fait suffisamment d'ami(e)s dans ce petit monde pour qu'on me dessine sous des traits bien plus flatteurs (Sat, en l'occurence, mais je suis sûr que vous avez déjà tous reconnu son inimitable "patte"), en compagnie d'un autre de mes très bons amis :

    Et merde, quand est-ce que ça s'arrête, cette "progression" à la con, là ?

    PHOTOS



    mardi, juin 28, 2005

    LE CON COURT, LOL !

    Ah bon ?
    Mais non, pardon... Le concours, voulais-je dire (enfin bon, ceci dit, si le con court aussi, de préférence pour se barrer loin de ma maison, je n'ai rien contre, à priori, lol) !
    Enfin bon, voilà, nous sommes le 14 décembre, et le fameux concours correspondant aux vingt articles de ma vaste randonnée de l'été est désormais terminé (avec trois gagnantes et un gagnant), raison de plus pour en livrer cette fois-ci les bonnes réponses !

    RÉSUMÉ DES QUESTIONS :

    Question #1 : À quoi le suivant drapeau peut-il bien faire allusion ?
    1) Le CAF (Club Alpin Français) ?
    2) Le OEAV (Oesterreichischer Alpenverein) ?
    3) Le Club des "Rouges" ?
    4) Tout à fait autre chose ?

    Réponse : Mais bien sûr que c'était tout à fait autre chose ! En l'occurence, une fameuse publicité pour la bière (et oui, nous sommes en Autriche, pas n'importe où, lol !)...

    Question #2 : Que pouvait-il donc paraître si étrange sur l'autoroute conduisant de l'Autriche à la Slovénie ???

    Réponse : Oui, je sais que cette question devait sûrement être très difficile, car personne n'a trouvé, en fin de compte ! L'étrangeté réside en réalité dans le fait que toutes les initiales indiquées à droite de chaque ville ou pays ("I" pour Italie, "Slo" pour Slowenien) sont exactes, sauf "D" pour Salzburg... Car quand bien même cette ville serait effectivement très proche de la fontrière Allemande, elle se trouve toujours bel et bien en Autriche !

    Question #3 (digne de la première) : Quel serait le sens très précis d'un tel drapeau (je ne parle pas de l'edelweiß, bien sûr) ?

    Réponse (à double sens) : Comme y faisait allusion la toute première question, il s'agit du drapeau du OEAV, flottant devant tous les refuges de ce Club Alpin Autrichien... Mais en même temps inspiré du plus ancien drapeau des Gebirgsjäger, les fameux Chasseurs Alpins de la région !

    Question #4 (très à la con, certes !) : Pourquoi un randonneur emportant avec lui un aussi bon sandwich que celui préparé magistralement par le gardien du refuge (à gauche) s'encombrerait-il bêtement avec un vide sachet de saucisson nul du supermarché (à droite) ?

    Réponse : Fastoche, là, et du reste, tout le monde a bien répondu... Bien sûr que l'on ne jette jamais rien en montagne, et que l'on conserve toujours ses poubelles dans le sac à dos jusqu'à la vallée (sauf si l'on est un connard de première, et que l'on préfère le poids léger de son propre sac à la pureté de la nature), lol !

    Question #5 : À quel film mythique américain pourrait bien faire allusion cette photo ?

    Pour une fois, je vais être gentil : ce n'est pas seulement un film, mais surtout une série très célèbre, lol !

    Réponse (certainement pas facile du tout, puisque seul le fameux cinéaste Zoun y a bien répondu) : La scène finale du tout premier film X-FILES de Rob Bowman, situé entre les saisons III & IV de la célèbrissime série TV (neuf saisons, mais oui) !

    Question #6 : Quel métier peut bien faire un Monsieur travaillant dans cette maison surmontée par le Christ ?

    Réponse : Certes, il y avait sans doute là un petit "piège", dans ma façon de poser la question... Mais il suffisait d'agrandir la photo et de détourner son regard du Christ pour se rendre juste au-dessus de la porte, et constater très facilement la publicité évidente de Monsieur le luthier pour lui-même, XD !
    Question #7 : Dans quel excellent film le célèbrissime Samuel L. Jackson pouvait-il donner un petit coup de fil du même genre que moi-même dans l'hôpital de München, disons plutôt périlleux, a priori ?

    Réponse : Une fois de plus, seul Zoun le grand "fan" du cinoche (tout comme moi) a tout de suite trouvé... DIE HARD III, bien sûr, avec le fameux coup de fil de Samuel L. Jackson dans le métro, juste avant que celui-ci explose !

    Question #8 (pas facile) : Quel serait le nom - en Français ou en Allemand - de ce papillon très fréquent dans le coin, et jamais fort peureux, au point de se poser très souvent sur ma main ?

    Réponse (guère simple, puisque même moi, je n'en savais rien lorsque j'ai posé cette question) : Un "nacré noirâtre", ou encore "nacré de la ronce", meilleure preuve ici en photos !
    Question #9 : Que pouvait donc bien fabriquer une usine branchée sur tant de couleurs ?

    Réponse : Alors là, ceci m'a bien "scotché" qu'une seule personne ait pu penser à la bière... Car après tout, nous sommes toujours en Autriche, et en agrandissant juste un peu la photo, l'on arrivait presque à lire le mot "Brauerei", autrement dit, la Brasserie (de Schladming, en l'occurence, et vive cette Weißbier, j'adore ça, contrairement aux bières Françaises, que je ne bois pratiquement jamais, lol) !

    Question #10 : Que peut-il y avoir de bien étrange dans les pierres de ce chemin ?

    Réponse : Bon, là, en revanche, presque tout le monde a trouvé... La nature se montre parfois sympathique, mais certes pas au point de grouper ces pierres de telle sorte qu'elles forment un parfait escalier, et du coup un chemin très agréable (gros travail de la part du OEAV, du moins, je le suppose) !

    Question #11 : Comment peuvent se nommer les tuyaux toujours montrés en façade des grandes orgues (comme par exemple celui-ci de Padova, Cattedrale Battistero de la Piazza del Duomo) ?

    Réponse : Très étonnant, mais juste une seule personne a bien trouvé... Elle a beau être musicienne, n'empêche que la réponse se trouvait en guise de cadeau déjà dans la question : bien sûr que ces tuyaux-ci sont toujours justement qualifiés du terme de "jeux de montre", lol !

    Question #12 : Quel pourrait bien être le film Américain (primé au Festival de Cannes) auquel m'a fait irrésistiblement penser ce couloir très étrange de l'hôtel Wastlwirt, à St.Michael ?

    Réponse (exceptionnelle) : Barton Fink, des fameux frères Coen, qui ont remporté grâce à ce film le prix du Festival de Cannes en 1991... Mais comme presque tout le monde m'a cité, à juste titre également, le géantissime Shining du monstrueux Stanley Kubrick (où les scènes de couloirs sont toujours très flippantes, même en connaissant le film par cœur), je me suis résolu à considérer également ceci comme une bonne réponse ! Cool, non ?

    Question #13 : Pour quelle raison seraient plantés en permanence de grands bouts de bois sur certains chemins de montagne, tels que ceux-ci ?

    Réponse : Attention, beaucoup de gens se sont ici complètement plantés en me parlant de paratonnerres, comme si ces objets pouvaient ne pas s'avérer en métal, en prime placés tous les vingt mètres... Alors qu'évidemment, il s'agit de bâtons en bois destinés à toujours préciser le même chemin l'hiver que l'été, même avec plusieurs mètres de neige !!!
    Question #14 : Pourquoi des gens pourraient-ils bien s'amuser à fendre la route comme ceci ?

    Réponse : Facile, vu que tout le monde a eu bon... Bien sûr, cette fente est destinée à favoriser l'écoulement de l'eau de façon à préserver les routes de montagne en cas de gros orages, ce que les "fans" de randonnée ont trouvé instantanément !

    Question #15 : Quels seraient ces poissons visibles dans un minuscule étang au tout début de Schladminger Tauern ?

    Réponse : Des truites, bien sûr... Là encore, pratiquement tout le monde a trouvé, sauf quelqu'un qui m'a parlé de Piranhas (mais je ne le dénoncerai pas, promis) !

    Question #16 (plutôt "hard", après les précédentes généralement assez simples) : Quel serait le rapport de cette étrange photo avec la Symphonie N°VI de Gustav Mahler ?

    Réponse (également très "hard", à laquelle seule l'une de mes ex-élèves a répondu, comme quoi je n'étais finalement peut-être pas trop nul, en cours ?) : 1) Il faut déjà agrandir cette photo prise d'un col pour constater que les minuscules tâches noires sont en réalité des vaches... 2) Il faut ensuite bien connaître la VIème Symphonie de Gustav Mahler, et surtout la passion de ce compositeur pour les Dolomites, dont il s'offrait chaque été les plus hauts sommets, dans un silence bien sûr absolu... Et avait donc toujours l'impression en redescendant que le premier bruit "humain" à réentendre de nouveau était celui des cloches de ces vaches, sonorité qu'il a du coup expérimentée dans le premier mouvement de cette trop géniale Symphonie !

    Question #17 : Dans quel but utiliser des pierres blanches & jaunes pour graver une telle chose devant un refuge ?

    Réponse : En contrepartie, de nouveau fastoche, de sorte que tout le monde a bien répondu ! Certes, en Autriche, ce "H" signifie "Hubschrauber"... Mais en France, c'est la même chose devant tous les refuges, avec la même lettre et la même signification : "Hélicoptère" !

    Question #18 : Quel pourrait bien être le sport pratiqué par ce groupe d'ados (sachant qu'il ne s'agit pas d'escalade) ?

    Réponse : Là encore, il était très recommandable de cliquer sur la photo pour l'agrandir... Juste histoire de s'apercevoir que tous les gamins portaient les mêmes vestes fluorescentes oranges, les mêmes casques, et que l'entrée de la grande grotte de ces "futurs" spéléologues se situait juste sur la gauche !

    Question #19 : Quel pourrait bien être le "bug" découvert dans une très belle chambre d'hôtel de Villach ?

    Réponse : Oui, je sais, c'était facile (et en même temps, plutôt agréable pour un gros fumeur tel que moi, lol !)... Dans la même chambre d'hôtel, le panneau d'interdiction de fumer, avec tout de même - histoire de se rattraper - une boîte d'allumettes et un cendrier offerts, hallucinant, quelque part, n'est-ce pas ?

    Question #20 (l'ultime) : Quelle pourrait bien être cette fameuse ville Française, où j'ai un tout petit peu séjourné, juste avant de rentrer à Paris avec le TGV ?

    Réponse (ultime également) : Une question à laquelle beaucoup de gens ont répondu très justement, Briançon, bien sûr... Sauf une personne que très gentiment je ne citerai pas, mais qui à la suite de 19 réponses très sobres s'est subitement défoulée sur cette vingtième, en me disant : "Guillestre, avec en haut et à gauche le fort de Montdauphin... Héhé, ça, je connais par cœur" !
    Et bien non... Même si Sébastien Vauban est le même créateur des célèbres forts, il n'y en a qu'un seul à Montdauphin, alors que déjà quatre ou cinq sont visibles sur ma photo de Briançon, en l'agrandissant un tout petit peu !!!

    Et voilà... Le concours est cette fois-ci terminé pour de bon, avec pas mal de participant(e)s, mais comme prévu quatre gagnant(e)s qui se suivent de très près, en résumé deux chanteuses, une Blogueuses et un Blogueur (comme quoi, les instrumentistes sont toujours aussi nuls que d'habitude, lol !) :

    1) Chahrazade (le plus beau prénom du monde, comme chacun sait, avec bien sûr la très fameuse Sainte Cécile, pour nous autres musiciens) !
    2) Véronique, du très joli Blog photographique Textures cité en lien juste à droite...

    3) Arnaud, le fameux cinéaste Zoun, lui aussi à droite de mon Blog (et qu'en prime, je connais IRL) !

    4) Lise, une toute nouvelle élève... Mais la seule à se révéler suffisament combative envers tout le monde, comme quoi, merci beaucoup (ce fut une très bonne idée de sa part, dont les autres élèves feraient bien de s'inspirer de temps en temps, relol) !

    Juste histoire de rigoler pour de bon : pas une seule Parisienne dans le tas (consternant, n'est-ce pas) ? Autrement dit, juste dans l'ordre : Nice, Reims, Biarritz & Nancy... Comme quoi les personnes les plus intelligentes de la planète ne se trouvent pas forcément dans notre Capitale, contrairement à ce que certains prétendent, XD !
    Voili, voili, voilà... Je vais remettre certains prix en mains propres ce Week-End, et en envoyer d'autres par la poste, comme quoi : et bien, j'espère que ceci fera plaisir à tout le monde pour un joyeux Noël, de même que j'en fus de mon côté très ravi !

    Libellés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,