À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DEAD ZONE
  • DANCER IN THE DARK
  • PATTON

  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mardi, juin 21, 2011

    FÊTE DE LA MUSIQUE !

    Faites de la musique ???
    Mais non, surtout pas, lol !
    Un métier "à la con" qui nécessite en général une bonne vingtaine d'années d'apprentissage (en gros, de 4 ans jusqu'à 24 ans, minimum), et n'est normalement rénuméré qu'au tiers des charpentiers, électriciens ou plombiers (deux ou trois ans d'études, à tout casser, avec en prime à chaque fois une trentaine d'Euros pour le déplacement, ce dont nous ne sommes jamais payés, bien sûr)...
    Comme le pensait déjà Hector Berlioz de son temps (1803-1869), je vais vous faire un tout petit résumé de notre pays "de merde", avec en comparaison l'Allemagne ou l'Autriche (comme chacun sait, les deux plus grands pays du monde concernant la musique, n'est-ce pas) ?
    Bon, commençons par la France !
    1) En tant qu'accompagnateurs 1er prix & premier nommés du CNSMDP, et donc déchiffreurs absolus de n'importe quelle pièce (une cinquantaine de pianistes de notre niveau dans tout le pays, à tout casser), nous sommes "énormément" payés aux alentours de 26€ de l'heure...
    2) Les pianos de pratiquement tous les Conservatoires (sauf ceux de l'ENMP, bien heureusement !) sont presque tous droits, hormis deux ou trois pianos à queue totalement pourris, vu que beaucoup trop anciens (notamment ce lamentable Pleyel), même si avec de sublimes Buffalo, toute neuves, plus un magnifique T-Shirt dû à Lunapei :

    3) Même si nous avons des concerts à faire tard le soir, il n'y a bien sûr aucune prime, ni aucun frais de repas ou de transport financés par Paris, l'une des villes les plus pauvres du monde, comme chacun sait (sauf pour ces grosses taches de footballeurs, bien sûr)...
    4) La grande majorité des professeurs sont coopératifs, mais la direction s'avère de temps en temps relativement méprisante, notamment lorsque nous prenons la peine (ce que je ne fais plus, de nos jours, à force de lassitude, pour tout dire) de monter d'énormes concerts, avec beaucoup de répétitions et pas mal de temps consacré à écrire toutes les partitions d'orchestre (bien sûr pas payé un seul centime de plus !) :

    Bon, fini la France... Et comparons maintenant avec l'Allemagne et l'Autriche (y compris, du reste, la Suisse et la Slovénie) !

    1) Primo, les accompagnateurs sont payés autour de 58€ de l'heure, sachant que la vie dans trois de ces quatre pays est environ deux fois moins chère qu'à Paris (les hôtels 4* à 40€ environ, et les fameuses Weizenbier de 50cl autour de 3€), ce qui équivaut presque à 100€ de l'heure, disons-le !
    2) Secundo, non seulement la musique vaut dans leurs écoles des notes équivalentes aux mathématiques, mais en prime, tout comme à l'ENMP, les pianos (presque tous à queue) sont quasiment accordés chaque mois, de même que les orgues (où du fait de leur générosité musicale, il est relativement facile de se rendre, comme ce fut mon cas trois fois l'été dernier) :

    3) Je ne sais pas si les Allemands ou les Autrichiens payent les frais de transport lors des concerts... En tout cas, il offrent généralement à tous les professeurs une prime de 4000€ par an, trop cool, non ???
    4
    ) Dans ces deux pays, tous les directeurs sont généralement d'excellents musiciens, très souvent chefs d'orchestre compétents, et qui dirigent non pas des "Conservatoires" (substantif insultant que même Hector Berlioz ne supportait déjà pas, de son temps), mais de véritables "Hochschule" ("Grandes Écoles", en résumé) :

    Bref, ce sont d'autres pays, et c'est un autre monde (où j'aurais dû m'installer en 1988, sauf qu'à l'époque, je venais tout juste d'être nommé professeur à l'ENMP et de commencer à travailler avec Jacques Martin, ce qui durant dix ans m'a rapporté énormément d'argent, pour tout dire)...

    De sorte qu'en fin de compte, je suis toujours resté habiter en France (même si je fais de grosses randonnées chaque année en Autriche)...

    La France ? Un pays de merde, où un gros "connard" que je ne citerai pas s'est révélé capable de fonder cette fameuse "fête de la musique" du 21 juin, autrement dit : "Prenez plaisir à jouer gratuitement dans la rue ce jour précis, suite à quoi, tout vous sera absolument interdit les 364 jours restants" !

    Le contraire absolu de München, adoncques, une ville que j'adore, et où la plupart des musiciens (classiques) qui jouent dans la rue seraient généralement quasiment dignes de la Salle Pleyel, quoi...

    Bonne "non-fête des musiciens", tout comme la fameuse "non-fête de la femme", dont j'ai déjà longuement parlé autrefois, lol !

    Libellés : , , , , , , , , ,

    21 Comments:

    Anonymous Unter said...

    Tu deviens aigri, tonton (à raison, mais c’est pas une raison — hum, je me comprends). Tiens, rapport à la fête de la musique, tu peux ajouter trois ou quatre paragraphes sur la qualité graphique de l’affiche de l’édition 2011, exceptionnelle.
    Le logo d’origine, superbement ignoré, avait été créé par Michel Bouvet, quand même (http://tinyurl.com/6zgtqv3).
    Je ne vais pas tarder à tourner aigri aussi, bien avant mes quarante ans je le crains.
    Baisers !

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Anonymous Anonyme said...

    merci pour ces infos Vincent parce que je songe de plus en plus à me barrer de la france, c'est vrai que l'allemagne ce serait pas mal...mais je ne parle pas un mot d'allemand !
    antoine

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Unter@ : Mais non, je ne suis pas du tout aigri (malgré mon âge à la con)... Revoyons-nous l'un de ces quatre, avec un très bon verre, n'est-ce pas ?
    Antoine@ : Oui, pour faire de la "vraie" musique, autant se barrer de la France le plus vite possible... Certes, la langue Allemande n'est pas trop simple au début, mais offre-toi l'excellente édition ASSIMIL, et tu vas maîtriser cette langue très rapidement, lol !

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Anonymous Cafard said...

    Putain 24euros de l'heure !!!! O_O
    C'est que dal ... j'aurais pas cru.

    Sinon tout a fait d'accord avec Roger à propos de l'affiche de la fête de la musique, c'est un must-have des affiches les plus ratées de la décennie.

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Unter@ : soit dit au passage, il faut mettre les vrais liens de cette façon, non ?
    Bien plus cool !!!

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Anonymous Anonyme said...

    Eh ben c'est encourageant tout ça^^
    De toutes façons, c'était la veille de la dernière épreuve du bac, alors je suis resté chez moi à faire de la physique!
    D'ailleurs, vus le bordel que c'est avec l'épreuve de maths, ça donne pas envie de prendre ça au sérieux^^
    Maintenant je suis libre en tout cas, on pourrait jouer lundi prochain?

    Sylvain

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Anonymous Elisa said...

    Merci pour partager l´info Vincent. Pourtant, moi, j´aimerais bien avoir une fête comme la votre au début de l´été.
    Je te souhaite une agréable journée mon ami
    Bisous

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Anonymous Anonyme said...

    Oui, je suis d'accord avec Unter, ça fait genre aigri ! On peut poursuivre de mille autre façons : un prof de fac gagne moins en France qu'un gardien de prison (j'ignore les années d'études requises) un chercheur CNRS (à priori le top) est quelqu'un qui ne fout rien et se la coule douce, seulement motivé par le fait de travailler dans un laboratoire à peu près chauffé avec un fauteuil à disposition devant son bureau (dixit le 22 janvier 2008 notre Président de la République); pour ce qui est de la paye, c'est tout juste si nous avons à payer des impôts, alors... Mais j'aime mon métier et tant pis pour la reconnaissance et l'argent!
    Sabichan

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Anonymous Anonyme said...

    bien entendu que cette féte de la musique est une belle merde parce qu'un seul jour;mais comme celle des méres ,pére ,femme ,con;a non celle la c'est tous les jours.
    d'accord avec toi vincent, mais qu'est ce que tu fais de tous tes articles avant?

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Lunapei@ : Comme tu le dis, 24 € de l'heure, c'est que dalle ! D'autant que nous ne sommes payés ainsi que pour les heures de présence, et jamais pour les vraies heures de travail chez soi (ce qui, pour les accompagnateurs, est quasiment obligatoire)...
    Sylvain@ : Meilleure preuve, du reste... Bien sûr que l'on peut se voir lundi à l'ENMP, mais garanti que le Conservatoire n'en aura absolument rien à foutre, lol !

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Elisa@ : Merci du comment... Mais hélas, avoir une "fête" telle que celle-ci signifie que ce métier va être méprisé les 364 jours restants, ce qui est tout de même assez craignos !!!
    Sabichan@ : Heureusement, j'aime toujours beaucoup faire du piano, et vu que je possède depuis près de dix ans mon appartement, je n'ai plus vraiment besoin d'argent... N'empêche que quelque part, ceci reste véritablement insultant !

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Gilles@ : Comme tu le dis fort justement, la "fête des cons" doit bel et bien avoir lieu tous les jours ! Sinon, les articles anciens sont toujours préservés dans les archives, mais ne s'affichent hélas plus en bas de la page (un "hénaurme bug" que Blogger n'a toujours pas réglé depuis près d'un an, snif)...

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Anonymous Anonyme said...

    Panorama désolant.
    Rien de neuf sous le soleil. Il y a bien longtemps (sous l'ORTF), j'ai été quelques mois responsable de la musique classique à la télévision. Ce n'était qu'une petite section sans moyens, rattachée aux émissions de variété et totalement méprisée.
    Sylvain (et Claudine)

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Sylvain (& Claudine)@ : Devinez-vous ce que je vais dire ? Et bien, tout simplement, certes que le fameux Jacques Martin avait un certain nombre de défauts (typiques du Cancer, en général), mais aussi quelques grandes qualités... En l'occurence, il imposait toujours deux morceaux de musique classique dans sa célèbre émission "Le Monde est à Vous", ce que durant les dernières années (disons, 1995-2000), A2 a tenté de lui interdire au profit unique de la variété, et Dieu merci, cette chaîne de télévision aussi méprisante de la musique classique que la ville de Paris n'a jamais réussi à le faire !!!

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Sylvain (et Claudine)@ : Et du reste, une petite anecdote assez amusante (ou bien consternante, au choix) ! J'ai envoyé cet article à une vingtaine de professeurs de musique, avec pour tout résultats : les "comments" de deux graphistes, d'un montagnard, de plusieurs amies, d'un élève trompettiste, etc, etc, etc... Mais pour l'instant, d'absolument aucun musicien, lol !
    Alors finalement, au bout du compte, normal que la ville de Paris finisse par nous mépriser totalement, vu que nous ne savons même pas (sauf moi, attention, hein ?) nous servir d'Internet...

    jeudi, 23 juin, 2011  
    Anonymous Megamorve said...

    Il n'est pas nécessaire de rappeler le brillant avenir que nous réserve la France Vincent. Il est malheureusement triste à dire que si le pays tourne dans ce sens, c'est que la majorité des Français sont heureux ainsi.
    Il serait génial que ton prochain article porte sur les musiciens de Grece Portugal et d'Espagne, et que tu compares aux Français.

    vendredi, 24 juin, 2011  
    Anonymous Chah said...

    Bien d'accord, c'est pourri, la fête de la musique. Faut juste supporter de piétiner dans la foule pendant des plombes tout en étant agressé par des sons disgracieux.

    vendredi, 24 juin, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Megamorve@ : Comme tu le dis, la majorité des Français doivent être heureux ainsi, vu leur nullité habituelle concernant la musique, lol !
    Ceci dit, plutôt que les pays que tu cites, je préfère toujours garder les mêmes : l'Allemagne et l'Autriche...

    vendredi, 24 juin, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Chah@ : Comme tu le dis, c'est vraiment totalement pourri, du moins chez nous... Si jamais tu te rends l'un de ces quatre à München (une très jolie ville, soit dit au passage), tu vas en revanche entendre des groupes de musiciens classiques tout les cent mètres, d'un niveau tellement hallucinant que je me suis toujours demandé pourquoi ils ne joueraient pas en prime à la Salle Pleyel !!!

    vendredi, 24 juin, 2011  
    Anonymous Anonyme said...

    Eh bien,une musicienne professionnelle te répond !!!Je suis d'accord avec toi à 100%.Je pense la même chose et ce depuis ma plus "tendre" jeunesse,ce qui ne date pas d'hier !21 Juin,la "fête du bruit" où ,si par malheur nous(professionnels)jouons ne sommes souvent pas payés!!!Logique,vu le salaire des 364 autres jours...Cela fait de longues années que je refuse de jouer ce jour:je ne me sens pas concernée(sauf dans un cadre professionnel et payé).Le pire en France,à mon goût,est le mépris,surtout venant d'autres pseudos-artistes ou musiciens médiocres et incompétents qui tirent les ficelles.Si j'avais 20 ans,je partirais par le premier train ou avion à l'étranger.Il faut avoir connu ce qui se passe ailleurs pour faire la comparaison.(Allemagne,Autriche,Suisse etc.)A bon entendeur pour les jeunes.Nous ne sommes pas aigris,juste réalistes après plusieurs années de métier et avons choisi de résister.Néanmoins,VIVE LA MUSIQUE qui est bien au-dessus de tout cela !!!
    Béatrice

    lundi, 27 juin, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Béatrice@ : Bravo à toi (pour l'instant la seule professeur du Conservatoire à avoir "osé" répondre à cet article - vu que j'en ai tout de même envoyé une trentaine à tout le monde) !
    Vu de mon côté comme du tien, je ne joue JAMAIS - par principe - le 21 juin, une sorte de "loi" de mon propre point de vue...
    Et comme tu le dis à juste titre, la plupart des gens qui "tirent les ficelles" en France sont généralement de "grosse taches", très souvent totalement incompétent(e)s, contrairement aux trois pays que nous citons tous ensemble, lol !
    Sinon, heureusement que LA MUSIQUE soit au-dessus de tout cela... Juste dommage que 99% des Parisiens n'aient pas la moindre qualification pour savoir ce dont il s'agit, comme le disait déjà fort hélas Hector Berlioz il y a près de 200 ans, snif !

    lundi, 27 juin, 2011  

    Enregistrer un commentaire

    << Home