À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • lundi, avril 25, 2011

    JOYEUSES PÂQUES !!!

    Et meilleurs vœux à tout le monde !
    Notamment à tous ceux que je connais, et du reste la plupart du temps "toutes celles", autrement dit les personnes du monde généralement les plus douées pour laisser de très gentils et très rapides "comments" (ce qui est généralement le cas d'à peine 1% des garçons, arf, trop nuls)... Alors bien sûr, évidemment et comme très prévu, je commence obligatoirement avec un minuscule Choral d'à peine une minute dédié à cette fameuse cérémonie rituelle, issu du fameux et très difficile Orgel Büchlein ("Le Petit Livre d'Orgue") de Johann Sebastian Bach, régalez-vous :

    Premier phénomène étrange : le fait que j'ai longtemps pris cet interprète pour une fille (peut-être grâce à sa natte ?), mais désormais, je n'en suis plus guère sûr... Quoi qu'il en soit, peu importe, cet(te) organiste a une gestion du pédalier (presque toujours "à la pointe", comme Bach lui-même le recommandait, sans même jamais regarder ses pieds) que je trouve absolument géniale, et que de mon côté je suis - du moins pour l'instant - incapable de faire, hélas !
    Seconde particularité très étonnante, due au compositeur lui-même : le fait que très souvent, il consacre de très positifs Chorals à de très funèbres cérémonies (entre autres telles qu'aujourd'hui)... Alors que bizarrement, il se livre parfois à l'inverse, comme par exemple avec ce fameux Choral Das alte Jahr vergangen ist ("La vieille année est passée"), une pièce très lente et véritablement tragique, alors que liée à la plus gaie cérémonie de l'année, celle du 31 décembre :
    Pour tout dire, l'un des exemples les plus hallucinants réside dans l'avant-dernier Choral de ce fameux Büchlein, Alle Menschen müssen sterben ("Tous les hommes doivent mourir"), une autre minuscule pièce d'une seule minute, mais d'une joie et d'une gaieté tout à fait incroyable (d'autant qu'interpétée ici en plein jeu par Ton Koopman, que j'adore, et dont je possède l'intégrale de Bach pour orgue !) :
    Bien sûr, j'ai joué toutes ces œuvres aujourd'hui avec grand plaisir, en les réduisant bien sûr au piano (vu que ne m'appelant pas "très bêtement" Bettencourt, je n'ai pas encore pu m'offrir un grand orgue chez moi, grâce à une réduction soi-disant "justifiée" de trente millions d'Euros d'impôts !)... Mais la pièce qui m'a le plus impressionné, comme très souvent, fut bien sûr l'ultime Choral de César Franck (1822-1890) juste avant sa mort, une œuvre sublimissime et à deux (ou un seul ?) doigts de Dieu, mais qui, attention, dure par contre près de quinze minutes :
    Quinze minutes d'une beauté absolue, même si quelque part complètement tragique, malgré son seul dernier accord en La majeur (tout comme l'ultime dixième Choral Op.122 de Johannes Brahms, lui aussi en La mineur d'un bout à l'autre, à part cette tierce picarde de la toute dernière seconde) !
    Bon, sorry, je suis (très) "bavard", surtout quand ce sont les vacances, comme en ce moment... N'empêche que : très bonne fête de Pâques à tout le monde, en espérant que vous trouverez quelques minutes pour vous régalez avec ces quatre pièces pour orgue, parmi les plus géantes du monde, et en prime toutes très courtes (sauf la dernière, comme bien sûr déjà dit) !

    Libellés : , , , , , , , ,

    25 Comments:

    Anonymous Elisa said...

    Bravo Vincent pour ce post de Pâques.
    Bonne fête (depuis NYC)
    Bisous

    lundi, 25 avril, 2011  
    Anonymous Cantabile said...

    Merci Vincent pour tes voeux musicaux...

    lundi, 25 avril, 2011  
    Anonymous Lunapei said...

    Joyeuses pâques !

    Pour moi ça sera les oeufs en chocolat quand même ... !

    lundi, 25 avril, 2011  
    Anonymous Anonyme said...

    Super, des Joyeuses Pâques comme ça ! C'est plus agréable en musique d'orgue qu'en chocolat d'autant qu'avec cette chaleur qui me pompe total il était bon de se retrouver dans la fraîcheur d'une église à écouter des chorales de Bach et de Franck. J'y ai cru pendant une vingtaine de minutes !
    sabichan

    lundi, 25 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Elisa@ & Cantabile@ : Merci beaucoup... Et tant mieux que tous ces morceaux vous plaisent !
    Lunapei@ : Joyeuses Pâques à toi aussi ! Normalement, je ne raffole guère du chocolat... Mais Ccil m'en avait offert autrefois une boîte qui venait de chez Maxim's, et ils étaient vraiment délicieux !

    lundi, 25 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Sabichan@ : Moi aussi, je préfère l'orgue au chocolat, et je déteste tout autant la chaleur,, dès qu'elle dépasse les 25°C... Tu as vu (enfin non, plutôt entendu) que ces morceaux sont tous les quatre totalement hallucinants, n'est-ce pas ?

    lundi, 25 avril, 2011  
    Blogger startine said...

    Joyeuses Pâques et mollo sur les chocolats, sinon gare à la crise de foie !!!

    Merci pour cet article, ce week end nous étions à Lille et avons pensé à toi en visitant la cathédrale Notre Dame de la Treille car il y avait un bel orgue, qui vient du studio 104 de Radio France construit par Danion-Gonzalez.

    bien amicalement, startine

    lundi, 25 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Startine@ : Merci de ton "comment", bien sûr !
    Bon, vu de mon côté, ce n'est pratiquement jamais le chocolat, mais plutôt le vin, avec hélas le même résultat sur le foie, snif...
    Arf, Lille, c'est très joli (comme dit dans le fameux film de Dany Boon), mais il paraît qu'il faisait encore quelques degrés de plus qu'à Paris, à peine supportable de mon côté, lol !

    lundi, 25 avril, 2011  
    Blogger Tilia said...

    Si tu doutes à présent que l'organiste dont tu parles soit féminin, c'est que tu as enfin laissé de côté la coquetterie et que tu t'es décidé à chausser tes lunettes ! Il n'a pas de natte (ni de tresse) juste un petit catogan riquiqui. Et son visage n'est pas spécialement féminin, je crois même apercevoir sa pomme d'Adam ;-)
    Bon, j'espère que tu ne m'en veux pas de te taquiner un peu, c'est plus fort que moi, mon côté sale gamine qui ressort par moments, hihiihi !

    Question musique joyeuse et enlevée à l'orgue, je ne connais rien de mieux que l'opus IV n°5 & 6 des concertos de Haendel.

    Je n'ai pas trouvé sur le net (ça aurait été trop étonnant !) une vidéo de l'interprétation par Daniel Chorzempa sur l'orque de la vieille église de Harlem aux Pays-Bas, celle que j'ai en CD depuis une vingtaine d'années et que j'écoute toujours avec autant de plaisir.
    Mais celle-ci pour le n°5 la vaut bien
    complétée par celle de MC Alain pour le n°6.

    Tu vas sans doute me dire que ce sont des concertos et que ça n'a rien à voir et que tu préfères Bach. Alors je te répondrai ce que tu me dis toujours "Chacun ses goûts" :D
    J'aime bien Bach, mais pour la gaîté c'est Haendel que je préfère. Question mystique et spiritualité, c'est bien sûr le contraire.

    Et puis, je te dois un très grand merci car grâce à toi, en recherchant Chorzampa, je suis tombée sur son interprétation de la Toccata de Boellmann, (un compositeur dont jusqu'ici j'ignorais totalement l'existence) et là... LE coup de foudre ! J'adore, j'adore, j'adoooorrre ! En plus, visuellement l'orque de West Point en jette un max !!!

    Je poursuis ma découverte de Boellmann et là je suis aux anges !, ça me rappelle le requiem de Fauré que j'aime beaucoup aussi.

    Je bavarde, je bavarde ! Merci pour tes voeux, bonne fin de soirée et bonne semaine
    Cordialement
    Tilia

    lundi, 25 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Tilia@ : Pas grave, moi, je suis Verseau, donc j'aime bien les "bavardes", lol !
    D'autant que j'ai envoyé ce même mail à une cinquantaine de personnes, et là, hallucinant, aucun de mes collègues musiciens (et presque personne de ma famille) ne daigne se manifester, je n'arrive même plus à comprendre comment le cerveau de certaines personnes marche (ou ne marche pas, en l'occurence)...
    Ceci dit, à part ça : merci de tous tes liens, moi non plus, je ne connaissais pas du tout Boëllmann, né à peu près à la même date que Debussy... Ce dont l'on ne se rend pas compte du tout dans sa très fameuse Toccata, que j'ai beaucoup aimée, d'autant plus que l'orgue est véritablement génial !
    Par contre, je n'ai pas du tout aimé le second morceau (mais normal, vu que je déteste particulièrement Gabriel Fauré)... Mais bon, pas grave, tous les goûts sont dans la nature, fort heureusement !!!
    Bizz bizz, à +++ !

    lundi, 25 avril, 2011  
    Blogger Tilia said...

    Regarde cette vidéo, tu vas halluciner : l'organiste est âgé de 12 ans, DOUZE ANS !!!

    lundi, 25 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Tilia@ : Ah oui, effectivement, plutôt assez impressionnant, tout ceci, non seulement le morceau "post-baroque", mais aussi le petit gamin de douze ans, lol !
    Ceci dit, pour être honnête, qu'est-ce qui m'a fait découvrir (et adorer) la musique ? Tout simplement le fait que mon père, pourtant amateur à 99% uniquement du jazz, m'a offert quand j'avais quatre ans un disque de Michel Chapuis (excellent organiste !), et alors là, très curieux... Car généralement, l'on a toujours très peu de souvenirs d'enfance, mais là, je me souviens très exactement de ce disque (avec entre autres la fameuse Toccata en Ré mineur de J.S.Bach, l'une de ses pièces la plus fameuse et la plus connue de tout le monde, n'est-ce pas) ?
    Mais ce dont je me souviens encore plus : c'est qu'à l'époque (autrement dit, en 1963), nous n'avions encore aucuns CDs, juste des lecteurs de 33 tours... Et je me rappelle très bien que dès que le disque était arrivé au bout, je remettais automatiquement le saphir au tout début, histoire de le réécouter encore 712 fois, lol !
    Voilà pourquoi j'ai fait de la musique, bêtement, au lieu de faire de la médecine ou du droit, ce qui m'aurait sûrement rapporté 712 fois plus d'argent... Mais bon, peu importe !

    mardi, 26 avril, 2011  
    Anonymous Anonyme said...

    bravo pour les comments les bloggueuses.merci vincent pour tes voeux,mais on est quand méme pas obligé de repondre a chaque fois et puis paque je m'en fout un peu et peut etre méme beaucoup
    la vachette

    mardi, 26 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Gilles@ : Et bien oui, comme tu le dis... Toutes mes félicitations aux Blogueuses, justement !

    mardi, 26 avril, 2011  
    Anonymous Anonyme said...

    Oui, joyeuses paques, ca va encore être l'overdose de chocolat !!!!!!!!

    Lise

    mardi, 26 avril, 2011  
    Blogger christian said...

    bon pour un gros chocolat à demain christian

    mardi, 26 avril, 2011  
    Anonymous Anonyme said...

    Ah, ce choral en la mineur ! Mais cet orgue est très étrange, aux USA ? ou bien en Angleterre..? que tu aies découvert la musique avec Chapuis ne m'étonne guère, moi c'était un disque de Karl Richter (avec la même toccata). Les chorals de Bach sont à essayer - absolument - à St-Louis.
    VR

    mardi, 26 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Lise@ & Christian@ : Marrant que vous inquiétiez pour le chocolat !
    Que ce soit concernant le vin ou le tabac, bon, à la limite, je comprendrais... Mais du chocolat, j'en mange extrêmement rarement (et en plus, je suis très exigeant sur sa qualité, lol) !

    mercredi, 27 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Vincent@ : Oui, effectivement, j'ai trouvé moi aussi cet orgue assez étrange, mais je ne sais pas du tout où il se trouve... Quant à la fameuse Toccata en Ré mineur, très marrant (ou très révélateur ?) que ce soit cette oeuvre précise de Johann Sebastain Bach qui nous ait rendu "accros" à la musique polyphonique !

    mercredi, 27 avril, 2011  
    Anonymous Anonyme said...

    Avec quelque retard, joyeuses Pâques!
    Avons aimé ce florilège.
    A propos, le bon chocolat et le meilleur vin rouge se marient fort bien.
    On pourrait en faire l'expérience ensemble.
    A très bientôt.
    Claudine et Sylvain

    mercredi, 27 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Claudine & Sylvain@ : Non désolé, je pense que le chocolat et le vin ne vont pas du tout ensemble, mais bon, c'est un point de vue personnel... Sinon, il y aura mercredi prochain mon audition avec pas mal de trompettistes, et logiquement, ceci devrait être très bien, je crois !

    jeudi, 28 avril, 2011  
    Anonymous Anonyme said...

    Comme un débutant, je suis toujours à la recherche en ligne pour les articles qui peuvent m'aider. Merci Wow! Merci! J'ai toujours voulu écrire quelque chose dans mon site comme ça. Puis-je prendre une partie de votre post sur mon blog?

    dimanche, 01 mai, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Anonyme@ : OK, no problemo !

    lundi, 02 mai, 2011  
    Anonymous Anonyme said...

    Super ces vidéos!

    La pièce de Frank est magnifique, mais je suis un peu déçut par l'orgue...
    J'en ait une version par François Henri Houbard qui est franchement Bien!

    Sylvain

    dimanche, 08 mai, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Sylvain@ : Merci de ton "comment", (pour la toute première fois, alors bravo) ! Mais tu as bien raison : pour tout dire, cet orgue a aussi beaucoup intrigué Vincent Rigot, qui en tant que titulaire de Saint-Louis en l'Île sèche rarement à propos de ce genre de sujet...

    lundi, 09 mai, 2011  

    Enregistrer un commentaire

    << Home