À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • jeudi, décembre 16, 2010

    ALLEZ SKIER, M'ENFIN !!!

    Mais oui, ce sont les vacances !
    Alors n'hésitez pas à vous rendre sans attendre, grâce au plutôt rapide TGV Paris-Bardonecchia (4h30 !), dans les fameuses Hautes-Alpes, d'une météo généralement beaucoup plus clémente qu'en Savoie, sans même parler de la bien pire Haute-Savoie, avec ce tout nouveau gîte absolument géant juste à côté de Briançon, Le Duranceau, à des prix en plus complètement dérisoires dignes de la Slovénie, pour tout dire...
    Ce gîte se trouve dans le très joli et très calme village de La Vachette, à peine à quelques kms de la seconde capitale des Hautes-Alpes, la très renommée Briançon :

    Sympathique, n'est-ce pas ?

    Et peut-être même encore plus l'hiver :

    D'autant plus que très curieusement, l'architecture de ce gîte ressemble par endroits à celle du très joli Rifugio Re Magi, lui aussi très proche de Bardonecchia (mais attention, la photo reste bel et bien celle du gîte Le Duranceau !) :

    Alors bon, que faire depuis cet endroit ?
    Et bien l'été, une tonne de très jolies randonnées, comme par exemple le col de la Lauze (2529m) :

    Voire même, encore plus géantes, celles du célèbrissime massif des Cerces, avec entre autres la très fameuse Main de Crépin (2942m), ou la sublime (mais néanmoins plutôt facile) Pointe des Cerces de 3097m, d'où s'offre une vue hallucinante sur toute La Meije & Les Écrins :

    Ceci dit, une fois l'hiver venu, il y a également beaucoup de possibilités, vu que ce gîte se situe à peine à quelques kilomètres de la très célèbre station de Serre-Chevalier, la plus vaste et la plus ancienne des Hautes-Alpes, sans même parler de Montgenèvre, plus petite, mais également très sympathique :

    Sans compter (souvenir personnel) que nous sommes ici à deux doigts de la frontière, et que donc les "pizzas" vous coûteront deux fois moins cher qu'en France, et en prime seront deux fois meilleures, lol !
    Et sinon, au pire (disons, si le temps s'avère vraiment lamentable, rarissime dans les Hautes-Alpes), il restera toujours beaucoup de belles choses à voir, soit dans la ville de Briançon, soit dans celle un peu plus lointaine de Montdauphin-Guillestre (ou encore en Italie, dans le magnifique musée d'Exilles) :

    Sans parler du nouveau gardien de ce gîte, Gilles, que je connais depuis 1984 (mais oui, refuge du Pavé, puis refuge des Drayères, durant plus d'une vingtaine d'années, il faut le faire, ça, tout de même !) :

    Petit détail : il est très accueillant, très sympathique, et en prime extrêmement doué pour la cuisine (argh, oui, 712 fois plus que moi, et bien plus que beaucoup d'autres gardiens de refuges, très souvent lamentables, lol !), probablement à la suite de toutes ces années à recevoir des touristes et des randonneurs...

    Alors bon, quelle raison valable de rester à Paris, voire même dans l'une des autres grandes villes Françaises, durant toutes ces vacances ? Barrez-vous tout de suite, vous ne le regretterez pas, lol !

    TOUTES LES RÉFÉRENCES :

    Le gîte à découvrir : Le Duranceau
    Le Mail pour réserver : (à venir)...
    Le téléphone fixe : 04-92-23-14-99
    Le téléphone portable : 06-37-10-02-17

    Libellés : , , , , , , , , , ,

    12 Comments:

    Anonymous Anonyme said...

    vincent,cet article peut etre un peu trop elogieux,me touche vraiment.ceci dit il est sacrement bien fait.
    Merci pour ça et pour cette Amitiée qui fait beaucoup de bien.

    samedi, 18 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Oui, thanks, je sais qu'il est sacrément bien fait (ça, chez moi, je n'y peux rien, c'est comme la musique, ça vient tout seul dans mon crâne, je n'y peux rien, lol) !
    Ceci dit, il n'est pas du tout "trop" élogieux...
    Juste honnête, franc et logique, non ?
    Bon, et bien voilà, c'est l'essentiel de l'amitié, après tout !
    D'autant que les amis garçons, à part toi et un ou deux autres, c'est absolument rarissime de mon côté Verseau... Vu que 95% de mes amis (de mes amies, en fait) sont comme toujours des jeunes filles entre 10 et 40 ans, les plus ouvertes et les plus communicatives du monde, XD !

    samedi, 18 décembre, 2010  
    Blogger Al Capitaine said...

    Je rejoints le lecteur anonyme pour ce superbe article. Il est vraiment génial. Néanmoins, tu m'aurai vraiment fait rêver si cet article portait sur Val d'Isère...

    @ ++ AL CAPITAINE

    dimanche, 19 décembre, 2010  
    Anonymous Surfanna said...

    Eh bé !!! et tu y vas quand Vincent ?
    Perso, je suis pas trop ski...

    dimanche, 19 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Arf, le lecteur anonyme... C'est le gardien du gîte, en réalité, lol !
    Certes, je ne suis de mon côté allé qu'une seul fois à Val d'Isère, mais c'est vrai que ce fut cool... Vu que pour une fois (un premier mai), le temps était sublime, ce qui n'est pas toujours le cas en Savoie !

    dimanche, 19 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Surfanna@ : Ah bon, pas trop ski ?
    Mais bon, en revanche, tu es très vélo (ce qui n'est pas du tout mon cas), et même pour ce moyen de transport, il y a beaucoup de belles choses à faire dans ce coin !

    dimanche, 19 décembre, 2010  
    Anonymous Unter said...

    J’aimerais bien, moi, aller skier, mais les pistes sont peu accessibles à vélo…

    lundi, 20 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Les pistes, certes, peut-être... Mais en tout cas, une fois l'été venu, comme je le disais déjà à Surfanna, il y a 712000 possibilités de parcours, toutes aussi géantes les unes que les autres, garanti !!!

    lundi, 20 décembre, 2010  
    Blogger startine said...

    Un coucou amical à Gilles que j'ai le plaisir d'avoir rencontré dans la vraie vie chez Vincent, mais dont je n'ai pas encore testé aux fourneaux.

    Mais ce sera plutôt l'été, j'ai horreur du froid, de la neige, des queues aux remontes pentes.
    Il n'y a que le vin chaud au bas des pistes qui me plait bien ;-)

    Très bonne saison, Gilles !

    mercredi, 22 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Argh, mais il faut tu le testes "aux fourneaux", tu verras, il est assez géant, dans le genre, lol !
    Bon, si tu n'aimes ni le froid ni la neige (contrairement à moi, en l'occurence), certes, je ne pourrai pas lutter, là...
    Mais si tu adores la chaleur, son nouveau gîte va continuer à être ouvert tout l'été, bien sûr !!!

    jeudi, 23 décembre, 2010  
    Blogger Al Capitaine said...

    J'espère que tu auras passé un bon Noël Vincent. Je viens de regarder un film d'aventure français se déroulant dans les Alpes. Un film fort, lors de leur ascension en montagne. Ce film c'est la Aiguilles Rouges, tu connais...? C'est sur une patrouille de scouts (je suis scout alors ça me rappelle quelques souvenirs...).

    A très bientôt mon cher Vincent, et merci pour tous ces blogs, même si j'y laisse rarement des commentaires, ça ne m'empêche pas de lire tes superbes articles (j'adore celui-ci, Paris Archis et le cinoche).

    @ +++++++++++++++++ AL'

    samedi, 25 décembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Et non, je ne connais pas ce film - même si je me suis tapé plusieurs fois une célèbre Aiguille Rouge, entre le massif des Cerces et l'Italie, alors serait-ce la même ?
    Par contre, si tu ne l'as jamais vu, je te conseille La Sanction de Clint Eastwood, qui se passe dans l'énormissime Eiger de Suisse, un film sublime à voir...
    Merci pour tous tes "comments", moi, je les trouve plutôt assez réguliers (sans même parler de mon quatrième Blog fétichiste Sneakers & Buffalos, sur lequel tu viens aussi de laisser un msg, lol) !!!

    samedi, 25 décembre, 2010  

    Enregistrer un commentaire

    << Home