À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • jeudi, mai 29, 2008

    DE LA BEAUTÉ...

    Et de la sympathie, aussi...
    Curieusement, moi qui croyait bêtement qu'à l'instar de la Cinquième Symphonie de Beethoven ou du Hamlet de Shakespeare, Alien faisait vraiment partie des classiques "incontournables" du patrimoine cinématographique, et bien je me trompais grandement (notamment concernant la population féminine située entre 19 et 22 ans, celle que pourtant je croyais la mieux connaître, comme vous le savez, lol ) ! Ceci dit, je mets au moins un point d'honneur à l'avoir fait tout à la fois découvrir à Ccil et à Lunapei, qui toutes les deux ont adoré (mais qui n'adore pas ce film absolument parfait ?), ce qui m'a valu en outre ce petit dessin très touchant, que je vais m'empresser d'encadrer :

    Ce qui était d'autant plus sympa de sa part qu'elle-même (Lunapei) s'étant caricaturé comme une gamine de 9 ou 10 ans, du coup, je passe pour en avoir 25 ou 26 à tout casser, ce qui est quand même très très cool !

    L'autre chose vraiment "cool" du moment, c'était bien sûr le petit "colis" de Sat, sept superbes impressions numériques (plus une dédicace personnelle, avec son écriture à tomber par terre de beauté), pour la somme absolument ridicule de 15 Euros :

    Souvenez vous de mon très récent NIKON, où j'avais presque eu honte de ne payer QUE 80 Euros un tel monstre de technologie et d'optique... Et bien, les dessins de Sat, c'est pareil (honnêtement) :

    Très franchement, vu l'immense qualité des tirages (l'on voit très bien que ce n'est pas fait sur l'imprimante de la maison, là, lol !), plus la dédicace personnelle et toujours très "touchante", et bien je dirais, à vue de nez, ça vaut au moins quatre fois ce prix, sinon plus (au bas mot) !

    Et sinon... Ceci ne m'était jamais venu à l'esprit, mais c'est en voyant ce dernier tableau que cela m'est subitement apparu comme une évidence (surtout depuis que je sais qu'ils ont un rétro-projecteur au conservatoire) : il faut ABSOLUMENT que l'on monte quelque chose ensemble !

    Pourquoi ?

    Tout simplement parce qu'entre autres, le thème du dernier tableau de Sat que j'ai cité est très exactement - mot pour mot, quasiment - celui du Liederkreis Opus 39 N°7 de Schumann (Auf Einer Burg), où il est justement question d'un chevalier complètement fossilisé dans sa tour... Et en cherchant bien, je suis à peu près certain de trouver à chaque fois un beau Lied romantique qui corresponde parfaitement à l'un de ses tableaux...

    Du coup (à défaut - provisoirement - de possibillité d'expos), le plan "Concert Piano + Chant + Projections d'oeuvres de Sat", ça pourrait ne pas être mal, non ?

    De toute façon, les musiciens classiques et leurs "habitudes" à la con me font tellement chier qu'à part des projets innovants de ce genre, je ne monte quasiment plus rien, quoi, ça me gave trop...

    Vivement les vacances (en résumé)...

    P.S : Je ne sais pas si ça vous intéressera, mais j'ai passé ce week-end du premier juin une bonne dizaine d'heures à éditer mon Blog d'architecture, notamment avec deux articles sur la rue Raynouard et la rue Lauriston, où il y a tout de même pas mal de belles choses à voir (et avec le NIKON, désormais, ça change tout) ! Et dans la foulée (aucun rapport, mais bon...), un "scoop" absolu pour toutes celles d'entre vous qui aiment les belles & confortables baskets à moins de dix Euros, et c'est à lire (très rapidement, je crois) ICI !!!

    Libellés : , , , , ,

    mercredi, mai 28, 2008

    FAITES DE L'ORGUE !!!

    Le plus bel instrument du monde !
    Pour tout dire - quand j'étais tout petit, petit (ça date !) - c'était vraiment ce que j'avais envie de faire par dessus tout, plutôt que le piano. Hélas, à l'époque, le "numérique" n'avait pas encore été inventé, et le piano était donc une sorte de passage obligatoire... et par la suite, pour diverses raisons, cela ne m'a pas été vraiment possible de revenir à mes premières amours.
    Par contre : TODAY, pour les petits jeunes (disons, entre 5 et 15 ans), TOUT est de nouveau possible au conservatoire du XVIème arrondissement (11, rue Jean de la Fontaine, ne tardez pas trop pour les inscriptions !), où vient très récemment de s'ouvrir une classe d'orgue, et croyez-moi sur parole, pas n'importe quelle classe d'orgue !
    Car non seulement, vous allez bénéficier de l'enseignement d'une vraie "bête", Vincent Rigot (son C.V est tellement impressionnant que j'ai préféré vous le mettre en lien ici), mais surtout d'un organiste tout à fait hors du cliché habituel de la "grenouille de bénitier" bien coincée de tous les côtés, doué en outre d'un sens de l'humour absolument ravageur qui, à lui tout seul, justifierait l'inscription à cette nouvelle classe.
    Pour tout dire, cet organiste (héhéhé, c'est un Vincent, tout de même, soyons logiques !) a successivement été aux consoles de Saint-Eustache (102 jeux, le plus grand de toute la capitale !) :

    Puis de Saint-Louis des Invalides, une jolie petite bestiasse, également :

    Et même, à l'occasion, de Notre-Dame de Paris (orgue que je n'aime pas tellement, car situé beaucoup trop haut, et toujours brouillé par le brouhaha incessant des touristes !) :

    Petit coup d'oeil sur la console, tout de même, assez digne de la cabine de pilotage d'un Airbus (manque juste le manche à balai, XD !) :

    Désormais, Vincent Rigot a préféré opter pour le superbe orgue Aubertin de 51 jeux (2004) de Saint-Louis en l'Isle (reportage complet à voir sur PARIS ARCHIS) :

    Ici en pleine action lors de la présentation officielle de la petite machine (pas loin de deux millions d'Euros, tout de même, XD !) :

    Mais comme vous le voyez, ça n'effraie pas forcément les moins de dix ans (et c'est tant mieux !) :

    Adoncques : si vous aimez ça, précipitez-vous au conservatoire du XVIème pour vous inscrire dans cette nouvelle classe : cela n'est pas cher, l'endroit est agréable, et le professeur plus que sympathique (et ultra-compétent, en plus) !!!

    Un de ces quatre (justement, quand Vincent m'en donnera l'occasion), je vous ferai visiter cet orgue de A à Z... Non seulement, c'est souvent aussi profond que c'est large en façade, mais en plus, c'est presque comme une véritable "maison" à l'intérieur, avec des escaliers, des portes, etc... pour donner accès à ces forêts de tuyaux (près de 8000, dans le cas de Saint-Eustache, certains de 10 mètres, d'autres d'un centimètre !!!) :

    À bientôt, donc...

    Libellés : , ,

    samedi, mai 24, 2008

    500TH POST TODAY !

    Alleluia !!!
    Et quelle meilleure occasion que de fêter cet événement à l'occasion fortuite d'un vernissage de Sat (qui fut ma première rencontre IRL, par le biais de ce Blog) :

    En plus, en compagnie de Lunapei, une autre amie blogueuse IRL (mais oui, il n'y a pas qu'au Festival de Cannes qu'on peut se retrouver entouré de Stars !) :

    Dans un endroit de Paris IXème que je ne connaissais pas, un superbe passage couvert plein de charme (il y en a beaucoup dans ce quartier !), le passage Verdeau :

    L'exposition (collective, jusqu'au 19 juillet), prenait place dans une sorte d'authentique "cabinet de curiosités" à l'ancienne, plein de ces objets étranges que ramenaient durant les siècles derniers les missionaires, les explorateurs, les ambassadeurs :

    Et il faut bien admettre que malgré l'absolue exiguïté des lieux, l'accrochage avait été réalisé avec beaucoup de soin et de bon goût :

    Même si les deux points d'orgue de cette soirée étaient, de façon prévisible pour quelqu'un d'aussi peu objectif que moi, les deux tableaux de Sat (ne vous précipitez pas, le second a déjà été vendu avant même que l'exposition ne commence, lol !) :

    Bon. Là, ça s'est combiné totalement par hasard, le fait que le vernissage de mon artiste préférée tombe pile-poil en même temps que le 500ème article publié ici... Mais vous vous doutez bien qu'à cette occasion, il me faut tout de même faire un petit récapitulatif de ces trois années passées à publier (en général) deux à trois Posts par semaine, à commencer par cette interrogation fatidique : pourquoi diable commence-t-on à bloguer ?

    J'avoue que je n'ai pas trop de réponse à cette question (à part, peut-être, pour les graphistes qui s'en servent aussi comme d'un outil promotionnel)... Le mien, je l'ai créé un jour de désoeuvrement de juillet 2005, juste avant de m'envoler pour le Liban :

    Et Dieu sait pourquoi, cela n'a jamais cessé de me passionner depuis (à croire que j'ai été touché par le propre doigt de Dieu sur la Grande Mosquée de Beyrouth, XD) !

    Le tout premier article de ce Blog est donc à lire ici - vous pourrez du coup noter les progrès accomplis depuis en matière de HTML !!!

    Par contre, là où j'ai des réponses à offrir, c'est si l'on me demande ce que ce Blog a bien pu m'apporter (à part meubler les longues soirées d'hiver, lol !). Et là, sans hésitation, je dirai :

    1) Moi qui suis plutôt très casanier (sauf l'été... souvenez-vous, ce furent les deux plus grands QUIZZ et les deux plus beaux reportages montagne de septembre 2006 et 2007) :

    Cela me fait plutôt plus sortir de ma tannière que d'habitude - notamment pour des vernissages comme celui cité ci-dessus, mais aussi, par exemple, pour des inaugurations d'orgues :

    2) Et comme j'ai toujours trouvé regrettable qu'il n'y ait guère de passerelles entre les différentes écoles d'Art (musique, graphisme, architecture, etc...), cela m'a permis, par Blogs interposés tout d'abord, puis rencontres IRL par la suite, de me faire quelques bonnes amies par ce biais, à commencer par Ccil (qui aurait dû être la première, mais bon, le hasard en a décidé autrement !) :

    Suivie plus tard par Lunapei, d'ailleurs ici chez moi en compagnie de Ccil, justement :

    Ainsi que par Unter, toujours chez moi, sous mon propre tryptique de Sat ("La Naissance de Janus") :

    Et même, une fois, tout le monde ensemble (c'était cool !) :

    Comme quoi : le monde est petit ! Et puis la folie m'a pris... Puisqu'à ce Blog principal (500 msgs) sont venus petit à petit s'en adjoindre de nouveaux, notamment (17/09/2005, 300 msgs) le toujours très actif Sneakers & Buffs :

    Entièrement dédié, comme son nom l'indique, aux baskets et aux Buffalos (ma seule collectionnite aigüe)... Puis, plus récemment (03/07/2006, 70 msgs), le très explicite My Cinéma :

    Ainsi qu'encore plus récemment (01/04/2007, 26 msgs), le tout jeune Paris Archis :

    Ces deux derniers étant plutôt articulés comme de "vrais" sites, puisqu'à chaque fois figure en en-tête (en rouge !) un index complet et alphabétique de tout le contenu, selon différents classements (par exemple, dans le cas du dernier, par quartiers, par rues, par monuments, etc.)...

    Voilà. Pour l'instant, je n'ai pas d'autres velléités (et j'espère que je n'en aurai pas de sitôt, étant donné le point auquel c'est "chronophage", lol !)...

    Merci à toutes et à tous, et en tout cas, à toutes celles et à tous ceux qui m'ont fidèlement accompagné durant ces trois années (ils se reconnaîtront d'eux-mêmes !), vous m'avez beaucoup apporté !

    Longue vie à vos propres Blogs (ou sites), et gardez toujours précieusement en vos âmes l'esprit de l'adolescence (voir ci-après) !!!

    Libellés : , , , , ,

    dimanche, mai 18, 2008

    L'ADOLESCENCE...

    L'âge "magique" entre tous...
    Bon. J'aurais tout aussi bien pu intituler ce Post : "Je hais les vieux" (c'est vrai, en plus !), comme je l'ai déjà fait plusieurs fois dans le passé...
    N'empêche que... Je ne sais pas si je vous ai déjà raconté, mais il y a quelques jours de cela, je me suis retrouvé dans l'un des plus sublimes restaurants turcs de Paris (pas cher, en plus !) avec l'un de mes meilleurs amis (40 ans) et l'une de ses collègues musicienne probablement du même âge, et pendant au moins une heure, ils n'ont pas arrêté de parler de grilles de salaires, d'indexations, de titularisations (tout juste s'ils n'en étaient pas à évoquer leurs points de retraites, et pourquoi pas la couleur du bois de leurs cercueils, tant qu'ils y étaient, lol !), bref, ça m'a carrément pourri tout le repas, quoi...
    Alors bon, traitez-moi de "pédophile" si ça vous amuse, mais très honnêtement, je préfère franchement la fréquentation des jeunes filles de 20 ans (hors de tout contexte sexuel, je vous rassure tout de suite !), qui au moins sont saines d'esprit, ont un cerveau, savent s'en servir, et ne passent pas l'essentiel de leur temps à se demander comment gagner un ou deux Euros supplémentaires de l'heure, en ayant l'air en plus d'avoir complètement oublié ce qui avait pu les motiver à choisir ce métier plutôt qu'un autre, lol !
    Certes : en tant que professeur de musique, il se trouve que je passe la majorité de mon temps avec des ados (des jeunes filles, à 90%), donc peut-être qu'à force, ça doit finir par déteindre sur mon maigre cerveau... Mais toujours est-il (hasard ou non ?) que la plupart des amies que je me fais via Internet sont dans ces âges-là, je n'y peux rien, c'est comme ça (de toute façon, les gens de mon âge savent à peine répondre aux messages, alors Blogs ou MSN, n'en parlons même pas, quoi)...
    L'une de mes (presque) toutes premières rencontres IRL fut ma très chère Ccil, dont j'adore absolument et sans réserve le très atypique (mais génial) Blog Crève Poufiasse ! (et qui aurait dû être, d'ailleurs, ma "vraie" première rencontre IRL pour de bon, si mon artiste préférée, Sat, ne lui avait pas grillé la politesse, question de hasard et de circonstances, lol !)...

    Ccil, qui plus est, a très bon goût en matière de cinéma, de sorte que je n'ai jamais été déçu par ses bons conseils (CALVAIRE, HARD CANDY), y compris par ce dernier, que j'ai adoré (ça se trouve facile sur la mule, et même en VOST !) :

    Assez proche du sublimissime VIRGIN SUICIDES de Sofia Coppola, quelque part... Au sens où les femmes, par instinct, comprennent presque tout d'emblée, alors que nous autres mecs, gros blaireaux que nous sommes, mettons des années à appréhender les choses les plus élémentaires !
    Bref, trève de plaisanterie... malgré l'incapacité des "vieux" à comprendre ce phénomène, le Net, c'est exactement comme dans la vie réelle, en résumé (en tout cas, moi, je ne vois pas la moindre différence) : il y a des ami(e)s qui s'éclipsent, bon, on ne sait pas toujours trop pourquoi, et subitement, grâce aux conseils de tel ou tel (là, en l'occurrence, je crois que je le dois surtout à Jérôme, et si vous ne connaissez pas encore son Blog à pisser de rire, vous faites une grosse erreur, croyez-moi !), on découvre par hasard de nouvelles personnes que, sait-on jamais, on va peut-être aussi rencontrer IRL un de ces jours, comme quasiment 80% de tous mes contacts !
    Adoncques, je vous présente en ce jour Mademoiselle Véronique, qui m'a très vite envoyé sa bannière, et qui donc figure d'ores et déjà dans mes liens (pas comme certains zozos longs à la détente, mais bon... Je ne citerai personne, lol !) :
  • Alors bon... J'ai beau avoir la prétention de ne pas être trop mauvais en photographie (notamment sur mon site d'architecture), là, je suis bien obligé de m'incliner, tellement c'est beau (n'est-ce pas ?) :

    Et comme on le dit : un bonheur n'arrive jamais seul ! J'ai donc eu la chance, le même jour, de découvrir aussi le magnifique Blog de Laure :

  • Moitié infographie, et moitié très beaux dessins dans un style plutôt pointilliste (à titre d'exemple, petit relevé de Grünewald (1475-1528), un artiste lui non plus pas trop mauvais dans son genre, on va dire) :

    Juste comme ça en passant : un petit coucou à mes lointaines amies blogueuses alsaciennes (Ccil & Nine, entre autres), qui ont la chance d'habiter à deux pas du plus beau Grünewald du monde, le fameux retable d'Issenheim de Colmar !

    Et soyons honnêtes : il y a aussi la "petite nouvelle" que Unter a mis un point d'honneur à nous présenter (Gaëlle), dont tous n'apprécieront certes pas l'esprit assez caustique, mais en tout cas, moi j'adore (et c'est MON Blog, donc je dis ce que je veux, point final !) :

    Bref ! Histoire de ne pas quitter mon sujet principal (l'adolescence), et surtout histoire de me faire un peu de PUB à peu de frais pour mon site personnel uniquement dédié aux amateurs de baskets, un "scoop" absolu au sujet des très rares et très introuvables NOBOX (qui ont plutôt marqué mon adolescence à moi, autant dire que ça commence à dater un peu, lol !), à voir ici !

    L'adolescence, c'est magique, quelque part : on a l'impression que TOUT est possible, on a des rêves, des envies, des fantasmes, bref, tout est ouvert, sain, et plein d'espoir !

    Imaginez-vous une seule seconde à ma place : je côtoie des gens qui sont déjà presque morts (en tout cas dans leurs têtes), qui ne parlent que de trucs administratifs, de boulot, de pognon... Pourquoi je préfère être en compagnie de personnes comme Ccil, Lunapei, Sat ou Unter, à votre avis ? En fait, le problème (mais est-ce que c'en est vraiment un, finalement ?), c'est qu'à plus de quarante ans, je crois que je n'ai toujours pas terminé ma crise d'adolescence, et je crois surtout que je n'ai même pas envie de la terminer, en fait (LOL !)...

    Vive l'adolescence, et SURTOUT l'esprit de l'adolescence... Car si l'on n'y prend pas garde, et que l'on n'est pas extrêmement attentif, rien ne se barre plus vite !

    J'ai vu des amis, j'ai vu des collègues, et j'ai même vu des élèves, comme ça, devenir "morts" avant l'âge...

    Triste de chez triste, comme on dit maintenant, lol !

    Soyez très vigilant(e)s, donc !!!

    Petit P.S pour les parisiens : n'oubliez pas, en ce jeudi 22, vers 19h, le prochain vernissage de Sat, en compagnie de nombreux autres artistes... ça promet d'être très sympa (comme d'habitude !), d'autant que la Demoiselle en question a cette fois décidé de se déguiser en MELODY NELSON (je ne vous en dis pas plus, allez faire un tour chez elle, ce sera beaucoup plus simple, beaucoup plus rapide, et même beaucoup plus sympa, si toutefois vous avez la courtoisie de laisser un commentaire !) :

    Libellés : , , ,