À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • lundi, juin 30, 2008

    LA QUILLE !

    Avec une ultime audition...
    Mais non, ce n'est pas un couple d'amoureux (quoique... vu que nous sommes tous les deux verseau, lol) ! C'était juste le tout dernier concert de l'année, avec moi au piano (très fatigué, ça se voit, d'ailleurs, je crois que je n'ai jamais aussi mal joué de toute ma vie), et à droite, Rodica Bogdanas, l'une des professeurs de violon du conservatoire du XVIème, en l'occurence ici dans le rôle - précieux & indispensable - de la tourneuse de page :

    Bon. On n'est pas verseau pour rien, non plus (Pergolèse, Corelli, Mozart, Schubert, Mendelssohn, Bizet, Berg, etc.)... On a tout de même l'air bien concentrés sur ce que l'on est en train de faire, non ?

    Petite photo de "famille", si l'on peut dire :

    Et oui ! N'ayant pas d'enfant moi-même, ceci me réjouit toujours énormément de les côtoyer "par procuration", si l'on peut dire... (vous avez remarqué, tout de même, la proportion de garçons dans les conservatoires, ça doit à peine friser les 10%, si ce n'est moins. Ils doivent sûrement préférer la boxe, le foot, ou le rugby... Curieux, non ?) :

    Bon. En même temps, ayant toujours préféré la compagnie des femmes, je ne vais pas me plaindre, non plus, lol !

    Les enfants sont superbes, merveilleux, magnifiques : ils sont ouverts, ils sont créatifs, ils sont inventifs, sans complexe, gentils, généreux, et même souvent rigolos (autrement dit, l'exact inverse de tout ce que je déteste chez la plupart des gens de mon âge, souvenez-vous !) !

    Et en plus, ils sont courageux, parce que Dieu sait que c'est tout de même l'un des instruments les plus difficiles du monde (le piano, c'est ridicule, en comparaison : on appuie sur une touche, et pouf, non seulement ça sonne tout de suite, mais en plus, c'est juste, lol) !

    Petit détail pour la route (qui a dû en impressionner plus d'un, je crois, puisque plusieurs personnes m'ont même félicité à ce sujet) : le "match" absolu entre la chemise "Guantanamo Bay" et les Reebok Classic Dubble orange - et je peux vous assurer que ce n'est facile à trouver, ce genre de combinaison :

    Bon. Déjà, j'ai horreur de jouer en costume, ce qui, à mon humble avis, "casse" tout le potentiel que pourrait avoir la musique classique chez les jeunes (mais oui, il y en a qui aiment ça, ou en tout cas, qui pourraient aimer ça, si c'était un tout petit peu moins "guindé") ! Mais en plus, il faut savoir que la salle du XVIème est toute noire, avec un tapis de sol noir, et (bien sûr) un piano noir... Adoncques, arriver dans cette salle tout habillé de noir m'a toujours semblé une très mauvaise, très sinistre et très funèbre idée (sans parler du fait que les appareils photo numériques ou les caméras des parents d'élèves n'aiment pas ça DU TOUT) !

    Soyons donc un peu inventifs !!!

    En tout cas (au moins), je n'ai pas eu affaire à des ingrats. Puisqu'en théorie, les professeurs ne peuvent "abuser" des "pauvres" pianistes comme moi que pour deux concerts par an, et que donc, là, en l'occurence, c'était le troisième, du coup, j'ai reçu ça en guise de remerciement, et là, franchement, c'était bien vu, quoi... Non seulement, je connais déjà très bien ce château, que j'appprécie énormément, mais en plus (ne pas se fier à la photo), millésime 2000, ça doit être assez extraordinaire !

    Donc, voilà, c'est les vacances, pour moi ! Et contrairement à certains de mes collègues, qui doivent aimer travailler sans arrêt, en animant des stages, en participant à des festivals, ou en faisant des classes d'été (ça, je crois que je ne comprendrai jamais, XD !), et bien non, décidément non ! Comme d'habitude, je vais attendre la mi-juillet pour partir en montagne, faire mes 300 ou 400 kms annuels de randonnée, sinon qu'à force de parcourir l'arc alpin, je ne sais plus trop où aller... Là, j'hésite encore entre Salzbourg et Lubjiana, en résumé !

    Un grand merci à Mme Lama Sharara pour ces photos du jour-même, et bonnes vacances à tous !!!

    UPDATE du 01/07/2008 : Attention, demain (le 2, donc), ce Blog - le plus ancien des quatre - fêtera très exactement ses trois ans d'existence et ses 511 messages, sinon que là, je suis un peu en panne d'inspiration (et d'énergie, il faut bien le dire !) pour publier un article spécial à ce sujet. D'autant plus qu'en me relisant, il me semble que j'ai déjà (presque) tout dit à ce sujet, du moins lors des précédentes commémorations, soit : Anniversaire 2007 & Anniversaire 2006 ! Donc, à vous de voir, selon votre inspiration...

    Après-demain, le 3 juillet, en plus, mon autre Blog, Le Cinéma de Vincent, fêtera lui aussi (plus modestement) ses deux ans d'existence, avec 70 films commentés, et hélas, j'aurais été très heureux de vous gratifier à ce sujet d'un article prévu de (très) longue date sur Mulholland Drive, dont j'ai déjà chargé toutes les photos ici, mais vu que tous ces anniversaires de Blogs (sauf un) tombent quasiment en même temps, là, DSL, j'ai manqué de temps et de courage...

    En attendant, un nouvel article sur Paris Archis, au sujet de la plutôt méconnue rue La Pérouse... Disons que ça sera mon lot de consolation, lol !

    Encore une fois : superbes vacances à toutes et à tous !!!

    Libellés : , , , ,

    13 Comments:

    Anonymous zoun said...

    C'est impressionnant de voir ces enfant avec un violon. On se sent ridicule après. Dire que j'étais plus jeune qu'elle je rêvais de savoir jouer du violon. A mon age c'est trop tard, en plus j'aurai plus la patience. Je crois que je vais me mettre au piano ^_^


    Au fait dans ta phrase:
    "des instruments les difficiles du monde"

    je crois qu'il manque un mot. :)
    C'est juste pour te prouver que je lis attentivement des articles!

    ;)

    lundi, 30 juin, 2008  
    Anonymous jerome said...

    Comment ça du Château Raoul ??? Il est plus en caravanes maintenant le Raoul ? Monsieur habite dans un château ? La dernière fois que je l'ai vu il était au camping de la Sirène Joyeuse près de Melun. Fais gaffe qu'il ait pas mis de l'antigel dedans ;-)

    lundi, 30 juin, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    >Jérôme : Ah c'est malin, ça, comme commentaire... Tu sais qu'il y a des parents d'élèves qui me lisent ?
    >Zoun : Exact, à ton âge, n'essaye même pas, c'est quasiment impossible. Le violoncelle, à la rigueur... mais c'est clair que le piano, pour un adulte, c'est ce qu'il y a de plus abordable !
    Merci pour la faute, je ne l'avais pas vue, celle-ci... Mais j'ai corrigé !

    lundi, 30 juin, 2008  
    Anonymous zoun said...

    Tiens d'ailleurs, c'est quoi l'instrument le plus facile pour un adulte qui n'y connais rien (à part le kazou ^^)?

    mardi, 01 juillet, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    M'enfin, je viens de le dire !
    Bien sûr, c'est le piano... Par contre, l'autre écueil incontournable, ça va être le solfège, lol ! Mais avec de la volonté, on arrive à tout, c'est bien connu !

    mardi, 01 juillet, 2008  
    Anonymous jerome said...

    je ne comprends pas ce que tu veux dire par : "L'écureuil incontournable, ça va être le solfège"....

    ;-)

    mardi, 01 juillet, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Relis bien !!!

    mardi, 01 juillet, 2008  
    Anonymous zoun said...

    ça se contourne pas un écureuil?

    mardi, 01 juillet, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Bon. Vu que ces commentaires commencent à virer au "n'importe quoi" absolu, je vais vous révéler un vrai SCOOP (histoire de recadrer un peu les choses, lol !) :
    Moi aussi, tout comme Zoun, quand j'avais 5 ans, je ne rêvais que d'une chose : jouer du violon ! Alors à cette époque (où il y avait bien moins de conservatoires municipaux qu'aujourd'hui), ma chère maman m'avait emmené chez un professeur particulier de violon nommé Mr Beck (qui jouait dans je ne sais plus quel orchestre, celui de la radio, je crois), et qui lui a dit texto : "Oh, mais vous savez, c'est très ennuyeux et très difficile, comme instrument, allez donc plutôt voir ma femme, qui enseigne le piano" !
    C'est curieux, comme on peut avoir des souvenirs ultra-précis de cet âge-là, non ?
    Ceci dit, je n'ai aucun regret : cela m'aura au moins permis de zapper Bériot, Duport, Rhodes, Romberg, etc.(je ne sais même pas pourquoi je mets des majuscules, là, d'ailleurs, l'habitude, sans doute), pour être dès l'âge de six ans confronté au quatuor absolu : Bach, Beethoven, Chopin, Mozart (là, oui, je mets des majuscules, et vraiment intentionnellement) !
    Bah, et puis bon, en fin de compte, vu que je ne crois pas être trop nul au piano, qui sait ? C'était peut-être (et même sans doute) le destin...
    Allez savoir ???

    mercredi, 02 juillet, 2008  
    Anonymous zoun said...

    Mon histoire est similaire, mais moi j'ai fini avec un kazou.

    Comme quoi le destin....

    mercredi, 02 juillet, 2008  
    Anonymous zoun said...

    Tchaïkovski (avec une majuscule)utilise le kazou dans "Casse-Noisette".

    Comme quoi c'était écrit.

    mercredi, 02 juillet, 2008  
    Anonymous Anonyme said...

    Mon père avait mis un veto sur le violon, mais de toute façon j'ai toujours eu envie de jouer d'un instrument plus grave. J'avoue avoir plus d'une fois envié ces instruments desquels, au moins, on est sûr de jouer juste (ou alors c'pas d'notre faute), mais sinon je suis plutôt contente de mon choix ! (en même temps sinon ça voudrait dire que je suis franchement maso Oo)

    Et donc, bon anniversaire à ce blog, avec moi c'était couru que je le fêterais en retard.

    Et faut que je vienne voir les trucs gluants qui sortent du ventre des gens avant ton départ pour les sommets !

    touille

    jeudi, 03 juillet, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Bon. Alors pour parodier Sacha Guitry, disons que "ton père avait (bien) raison" !!!
    Bah, disons qu'au piano, il y a trois autres problèmes principaux : 1) la polyphonie et la polyrythmie, bien sûr 2) le fait de pouvoir donner une intensité différente à plusieurs notes avec la même main (ça, c'est pas gagné, lol !) 3) et bien sûr, la pédale, "l'âme du piano", si souvent sous-estimée dans l'enseignement que c'en est quasiment un scandale... Bref, passons !
    À part ça : et bien non, ce n'était pas du tout couru que tu fêterais cet anniversaire en retard, vu que tu es la première, justement... Adoncques, merci bien !
    Sinon, si le film "avec des trucs gluants qui sortent du ventre" t'intéresse (Videodrome de David Cronenberg, bien sûr !), il te suffit d'aller voir sur Ebay (lien direct), il n'y a pas mal de gens à qui ça a dû déplaire profondément qui le cèdent, tout neuf, à deux ou trois Euros (mais oui) !

    Bonnes vacances !!!

    jeudi, 03 juillet, 2008  

    Enregistrer un commentaire

    << Home