À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mercredi, mai 28, 2008

    FAITES DE L'ORGUE !!!

    Le plus bel instrument du monde !
    Pour tout dire - quand j'étais tout petit, petit (ça date !) - c'était vraiment ce que j'avais envie de faire par dessus tout, plutôt que le piano. Hélas, à l'époque, le "numérique" n'avait pas encore été inventé, et le piano était donc une sorte de passage obligatoire... et par la suite, pour diverses raisons, cela ne m'a pas été vraiment possible de revenir à mes premières amours.
    Par contre : TODAY, pour les petits jeunes (disons, entre 5 et 15 ans), TOUT est de nouveau possible au conservatoire du XVIème arrondissement (11, rue Jean de la Fontaine, ne tardez pas trop pour les inscriptions !), où vient très récemment de s'ouvrir une classe d'orgue, et croyez-moi sur parole, pas n'importe quelle classe d'orgue !
    Car non seulement, vous allez bénéficier de l'enseignement d'une vraie "bête", Vincent Rigot (son C.V est tellement impressionnant que j'ai préféré vous le mettre en lien ici), mais surtout d'un organiste tout à fait hors du cliché habituel de la "grenouille de bénitier" bien coincée de tous les côtés, doué en outre d'un sens de l'humour absolument ravageur qui, à lui tout seul, justifierait l'inscription à cette nouvelle classe.
    Pour tout dire, cet organiste (héhéhé, c'est un Vincent, tout de même, soyons logiques !) a successivement été aux consoles de Saint-Eustache (102 jeux, le plus grand de toute la capitale !) :

    Puis de Saint-Louis des Invalides, une jolie petite bestiasse, également :

    Et même, à l'occasion, de Notre-Dame de Paris (orgue que je n'aime pas tellement, car situé beaucoup trop haut, et toujours brouillé par le brouhaha incessant des touristes !) :

    Petit coup d'oeil sur la console, tout de même, assez digne de la cabine de pilotage d'un Airbus (manque juste le manche à balai, XD !) :

    Désormais, Vincent Rigot a préféré opter pour le superbe orgue Aubertin de 51 jeux (2004) de Saint-Louis en l'Isle (reportage complet à voir sur PARIS ARCHIS) :

    Ici en pleine action lors de la présentation officielle de la petite machine (pas loin de deux millions d'Euros, tout de même, XD !) :

    Mais comme vous le voyez, ça n'effraie pas forcément les moins de dix ans (et c'est tant mieux !) :

    Adoncques : si vous aimez ça, précipitez-vous au conservatoire du XVIème pour vous inscrire dans cette nouvelle classe : cela n'est pas cher, l'endroit est agréable, et le professeur plus que sympathique (et ultra-compétent, en plus) !!!

    Un de ces quatre (justement, quand Vincent m'en donnera l'occasion), je vous ferai visiter cet orgue de A à Z... Non seulement, c'est souvent aussi profond que c'est large en façade, mais en plus, c'est presque comme une véritable "maison" à l'intérieur, avec des escaliers, des portes, etc... pour donner accès à ces forêts de tuyaux (près de 8000, dans le cas de Saint-Eustache, certains de 10 mètres, d'autres d'un centimètre !!!) :

    À bientôt, donc...

    Libellés : , ,