À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • vendredi, février 08, 2008

    PETITE ANECDOTE...

    Absolument authenthique !

    Alors voici : aujourd'hui même, à l'occasion d'une petite pause sur mon lieu de travail (que l'on n'a paraît-il absolument pas le droit de photographier, dont acte !) :

    Chaussé bien évidemment de mes célèbres Buffalos 2410-57 (arghhhh, la poésie des noms de baskets chez ladite marque, je crois que je ne m'y ferai jamais, lol !) :

    Je me rends donc avec un collègue (et néammoins ami, je le précise), qui soupirait après un café, dans l'établissement le plus proche, préférant pour ma part l'attendre dehors, n'ayant guère envie de quelque chose de particulier (à part finir tranquillement ma cigarette à l'extérieur, depuis la nouvelle loi, lol !)... Et alors là, en terrasse, je remarque subitement une fille plutôt dans le genre "jeune et jolie", on va dire (comme le canard du même nom, pour faire court), qui scrute mes pieds avec une telle insistance qu'au bout d'un moment, je commence à la fixer moi-même sans aucun complexe, jusqu'à ce qu'elle finisse par remarquer ce petit jeu pour me demander (timidement) : "Euh, excusez-moi... Ce sont bien des Buffalos" ???

    "Mais oui, bien sûr que oui... Jugez-en par vous-même !"... Et de me dire : "Mais elles sont trop magnifiques !!!" (C'est vrai, je l'admets... Bien qu'en hiver, elle n'ait même pas pu voir les sublimes jambes qui allaient avec, la "Povera", lol) !

    S'ensuivit une petite conversation très sympa, d'où je vous cite le simple extrait suivant (de sa part) : "Rhooh, mais je me souviens, quand j'ai acheté ma première paire de Buffalos (N.B, les vraies, les "compensées"), que j'avais dû payer 800 francs de l'époque, j'étais tellement aux anges que je n'en ai quasiment pas dormi de toute la nuit" (ça fait plaisir de savoir qu'on n'est pas le dernier amateur sur cette terre, ptdr) ! Et pouf, c'est justement à ce moment précis (le moment où j'étais sur le point d'avoir la présence d'esprit de sortir la carte de visite où figure l'adresse de tous mes Blogs - et merde, j'y pense quasiment jamais, ou alors à retardement, comme cette fois-ci, en l'occurence - que mon collègue et néammoins ami est ressorti du café, l'air visiblement pressé d'aller redonner ses cours (curieux, ça, non ?)... Tant pis, ce sera pour une autre fois !

    Emmanuel, un jour, je vais te tuer (je peux bien le dire ici publiquement, vu qu'il n'aura probablement pas Internet avant dix ans, et d'ici là, on sera sûrement passé à autre chose, arf, arf) !!!

    Ceci dit, j'ai beau adorer ces Buffalos, je les préfère tout de même dans ce contexte... Non ???

    Vous ne trouvez pas ?

    Ben moi si (en résumé), souvenez-vous...

    Libellés : , , , ,

    8 Comments:

    Anonymous Anonyme said...

    EN-CO-RU-NIS-TOIRE !!!

    samedi, 09 février, 2008  
    Anonymous Anonyme said...

    Autant le nom des B n'est pas hypra poétique, autant (je trouve que) ton pantalon ne va pas du tout avec ces B : soit tu trouves quelque chose de plus neutre (genre jeans), soit tu trouves THE pantalon/jupe qui VA avec tes B !!

    samedi, 09 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Ha, ben j'aime pas trop contredire, par nature (ben oui, mon ascendant balance veille toujours !), mais là, pour une fois, oui : bien au contraire, je pense qu'un Jean (bleu) n'est pas neutre du tout, et jurerait complètement avec ces Buffalos... Alors que là, ce pantalon blanc/gris/noir (selon moi), ça va avec tout, quoi... Presque trop simple !!!

    samedi, 09 février, 2008  
    Anonymous Anonyme said...

    Je comprends l'argument des couleurs : il faudrait un jean un peu délavé, ou blanc, ou gris... Mais en fait, ce qui me gêne, ce n'est pas tant la juxtaposition des couleurs de ton pantalon avec tes B, c'est plutôt la juxtaposition motivique et stylistique, pour moi ce sont 2 univers différents qui appellent 2 cohérences esthétiques distinctes, ou alors,à la rigueur, il faudrait associer des objets moins tape-à-l'oeil, en tous cas pas les deux : soit des B noires avec ton treillis (ça s'appelle comme ça ?), soit tes B rouges flambantes avec ton pantacourt blanc (qui est plus "passe-partout" que ton treillis). Kes-t'endis ?
    C

    lundi, 11 février, 2008  
    Anonymous Anonyme said...

    Sympa la vidéo de Sat !
    C

    lundi, 11 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    J'en dis que ça me semble très compliqué, sur ce coup... Et donc, je vais plutôt aller dormir, là, lol !!!

    lundi, 11 février, 2008  
    Anonymous ccil said...

    vincent fashion blog bientôt

    mardi, 12 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Oh ben non... J'ai déjà http://buffaddict.blogspot.com/, ça me suffit, là, pour l'instant, lol !

    mercredi, 13 février, 2008  

    Enregistrer un commentaire

    << Home