À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mardi, février 05, 2008

    KADOS, KADOS (LOL) !!!

    Oui, je sais, c'est un titre à la con...
    Le truc idéal pour NE PAS être référencé dans les moteurs de recherche, alors qu'il eût été si simple d'intituler ce Post "Britney Spears", "Nicolas Sarkozy", ou encore "Carla Bruni à poil sur le Net", mais bon... En résumé : ce fut une fiesta et un week-end bien agréables, sauf que... à l'âge canonique que j'ai maintenant (et oui, 49 ans, je peux bien le dire, now !), ça devient de plus en plus dur de soutenir le rythme, surtout quand on n'a quasiment pas dormi près de 48 heures d'affilée !!!
    Alors voilà : conformément à ce titre débile, petit résumé des belles choses qui m'ont été offertes en ce beau jour (et je m'excuse d'avance si par hasard ces citations risquent d'être lacunaires, mais avec près de trente invités, c'est une chose qui peut se concevoir, aussi... soyez donc indulgents) !
    Certes, je vous avais aussi promis, dans ma très grande naïveté, le "plus bel album photo du monde", mais vu le nombre très chiche de participant(e)s, je crois que je vais plutôt vous mettre tout ça en lien ici, histoire d'éviter de déverser ma rancoeur sur ce Blog.
    Bref ! Je commence donc avec le cadeau de Monsieur Gilles (mon caviste NICOLAS habituel), très très bel objet, le genre de choses qu'on ne voit généralement que dans les magazines "people" tels que VOGUE, avec la mention qui flatte toujours agréablement les (quasi) smicards tels que moi : "Pour à peine 10000 Euros, faites plaisir à votre mari avec le dernier coffret ultra "hype", dont toutes vos copines vont être super jalouses !" :

    Malheureusement, mes photos ne sont pas super "top", notamment au niveau des couleurs (sans même parler de la compression), mais en réalité, c'est vraiment quelque chose de très beau... Et je ne vous parle même pas de la bonne came qu'il y avait à l'intérieur :

    Bon. Vu les années, c'est sûr qu'il va falloir les laisser dormir un certain temps dans la cave avant de les apprécier, mais qu'importe ? (Après tout, plus on attend, et meilleur c'est, non ? Souvenez-vous du Château Yquem 1987, une jouissance telle qu'on ne la goûte peut-être qu'une seule et unique fois en l'espace de toute une vie) !

    Comme le dit le fameux proverbe : "Peu importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse" ! Alors c'est bien joli, tout ça... N'empêche que j'étais bien content (aussi) que l'un de mes meilleurs amis m'amène les fameux flacons en questions :

    Sans même parler d'un voisin très généreux, qui sachant à quel point je peux être maladroit avec le verre, a carrément fait une razzia d'enfer chez Ikéa :

    Autre très joli cadeau, celui de Jean-Luc, des bols (assiettes ?) d'inspiration très orientale, exactement le genre de trucs que j'adore :

    Bon prétexte pour expérimenter le présent de Charlotte et de Boris, autrement dit ce qui est (paraît-il, mais j'ai vaguement goûté, et je confirme !) la meilleure huile d'olive d'Italie :

    Je me dois d'ailleurs de noter, à cette occasion, que cette année fut un "sans faute" absolu au niveau des cadeaux, ce qui n'a pas toujours été le cas, même si, bien sûr, c'est évidemment l'intention qui compte (cf. à ce sujet le phénomène très récent de la revente des cadeaux de Noël sur Ebay, lol !)... En bref, tout - mais alors vraiment TOUT - était absolument parfait !!!

    Et même si je ne lis plus beaucoup (après avoir été autrefois un vrai boulimique), j'ai été absolument ravi par le cadeau de my sister, que j'ai pratiquement dévoré le soir même, tellement ce bouquin s'est avéré passionnant :

    Ce qui, du reste, n'est pas vraiment un scoop, vu que les deux autres que je possédais déjà dans cette collection comptent sans doute parmi les meilleurs livres que je n'aie jamais lus sur le cinéma (et pour cause, puisque ce sont toujours des entretiens avec les réalisateurs) :

    Toujours dans le registre du cinéma, 3 DVD parfaitement choisis, Lost in Translation, que j'ai revu hier avec un immense plaisir (mais quelle beauté, quelle justesse de ton, quel regard "réel" sur le Japon, bref... à mon avis, vous allez avoir droit à un bel article d'ici peu sur Le Cinéma de Vincent, l'un de mes sites préférés, soit dit en toute impartialité, lol !), plus les deux derniers films d'Eastwood, que je n'ai pas encore vus, mais qui sont très certainement de purs chefs-d'oeuvre, cela tombe sous le sens :

    Bon... Ce n'est pas le tout, mais ça donne soif, tout ça, non ? Raison de plus pour apprécier à point nommé le cadeau de Unter, qui sans le savoir (ou plutôt, en le sachant pertinemment ?) m'a offert l'un des vins blancs que j'adore le plus au monde :

    Unter, qui a également été l'une des seules personnes dont j'ai reçu cette année une "vraie" carte de voeux (j'entends par là un "vrai" truc en "vrai" papier qui ne vous arrive pas sur votre écran de g33k, mais tout simplement sous votre "vraie" porte, avec un "vrai" timbre, et tout, et tout... Oui, je sais, c'est dingue, mais c'est comme ça !) :

    Et puis bon... Puisque je suis parti sur Unter, autant continuer dans la foulée, avec des dédicaces très sympas sur ces deux albums que j'avais achetés il y déjà un certain temps :

    Bon. Peut-être que c'était trop "privé" pour être publié, je n'en sais rien, mais je prends le risque... et après tout, ça fera toujours un chtit coup de pub pour le collectif qui publie ces BD, le bien nommé Onapratut !

    C'est tout, c'est fini, là ??? Mais non, bien sûr que non... Déjà, il me faut aussi remercier toutes celles et tous ceux qui ont préféré, à l'option "cadeau qui dure des siècles", l'option "cadeau immatériel qui disparaît plus vite que son ombre" (mais laisse une trace indélébile dans le cerveau, donc, quelque part, c'est la même chose), autrement dit un bon petit plat mijoté et cuisiné avec amour, adoncques, un très grand merci (dans l'ordre) à Charlotte, Chahrazade, Isabelle, Nathalie, Sarah, Tania, Valérie (j'espère que je n'oublie personne, là, sinon je vais me faire tuer, à juste titre, en plus !)...

    Et en prime, merci à moi (ben oui, c'est mon anniversaire, j'ai aussi le droit de me gâter un tout petit peu tout seul, non ?), avec à gauche - comme déjà dit précédemment - cette superbe paire de Buffalos 2003-14 chopée pour à peine trente Euros sur Ebay, et à droite quatre DVD achetés chez Cdiscount pour (tenez-vous bien !) moins d'un Euro le disque, soit probablement encore moins cher (légal, et plus rapide) que de télécharger les films sur la (très célèbre) Mule, et d'imprimer ensuite la jaquette :

    Et tant qu'à continuer dans ma phase d'auto-glorification, une petite perle que m'a envoyée pas plus tard qu'avant-hier ma très chère soeur (qui a retrouvé ça en fouillant dans la vieille armoire de feu nos parents), de nouveau une "vraie" carte de voeux de la part de ma toute première professeur de piano, Madame Beck, à l'époque où je venais à peine de rentrer à l'ENM (après m'être fait virer en beauté de tous les bahuts possibles et imaginables, et où donc, je commençais déjà à me faire à l'idée que désormais, le piano et la musique allaient être toute ma vie, en résumé...) :

    Alors "réussir", je ne sais pas si c'était vraiment le mot adéquat... mais bon, finalement, peut-être que oui ? Après tout, ça fait tout de même un bon job, où l'on passe son temps à s'éclater à faire ce que l'on aime, où l'on n'a jamais besoin de se lever avant midi ni de s'habiller en costume trois pièces, et où en plus on est toujours entouré des gens les plus agréables, les plus charmants et les plus fréquentables du monde, à savoir des jeunes filles entre 15 et 30 ans (en tout bien tout honneur, je le précise, à l'intention de ceux qui auraient des idées mal placées !)... Alors bon, que demande le peuple (n'est-ce pas) ?

    Allez, pour la route et dans la foulée... Deux photos que j'aime bien (mais il y en aura beaucoup plus d'autres, si vous revenez demain ou après-demain !) :

    Je les ai choisies certes un peu au hasard (de mon point de vue), mais comme me le disait récemment un de mes grands amis, très féru de culture freudienne, "rien n'est jamais totalement gratuit". Alors avec un petit (ou un gros ?) effort d'introspection, disons que ce qui me touche dans ces deux photos, c'est peut-être d'un certain côté le sentiment de "toute-puissance" que confère la jeunesse, le fait de pouvoir se dire "je me teints les cheveux en rose, et si ça ne vous plaît pas, allez vous faire foutre !" (ce qui est toujours ma façon de penser, même à mon âge, sauf que maintenant, même mes amis commencent à me le reprocher, lol !)... Et de l'autre côté, le fait de voir une jolie famille, unie, harmonieuse, avec deux beaux gamins très sympas. Même si ça n'a jamais été mon truc (les mômes à plein temps, veux-je dire...), il n'empêche que c'est émouvant, touchant, et que ça fait plaisir à voir, quelque part...

    Bon, allez, "STOP" pour de vrai, là...

    Ah non, j'allais oublier (vu que ce précédent Post n'a quasiment pas été commenté, dommage !)... Ne laissez pas passer votre chance de découvrir ce qui est probablement (avec celle de Bach) l'une des plus belle musique jamais écrite en ce monde, celle d'Anton Bruckner (1824-1896), dont nous avons du reste abondamment parlé entre amateurs ce fameux samedi, à voir et à écouter soit ici, soit .

    Vous me raconterez, j'espère !

    Libellés : ,

    6 Comments:

    Anonymous Anonyme said...

    Ah la la, encore aucun commentaire de l'anniversaire, incroyable mais vrai !! Ils ont dû comater comme dirait Rémy… Bon, c'était super sympa, il y avait moins de monde que l'an dernier, et pour discuter, c'est tout de même mieux (et pour manger aussi).
    Bref, contente que le livre sur Eastwood te plaise, je te l'emprunterai à l'occasion.
    J'ai également trouvé de jolies photos dans l'armoire que je vais essayer de scanner…
    À plus VaLérie

    mardi, 05 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    C'est vrai que l'an dernier, on a presque dû exploser les quarante, là, ça commençait à devenir vraiment serré, lol !!!
    Sinon, le livre sur Eastwood (j'allais dire "de" Eastwood, mais finalement, c'est presque ça, en réalité !), c'est absolument magnifique, bouleversant et passionnant... Et bien sûr très dangereux, c'est à dire qu'une fois commencé, c'est presque impossible de s'en décrocher !!!
    Bon. En même temps, c'est plutôt bon signe, non ?

    mardi, 05 février, 2008  
    Anonymous Unter said...

    J’aime bien quand tu parles de moi sur la moitié de ton post, hi hi.
    Hé, quand on fait défiler Lunapei, ses rayures font super mal à la tête, ça donne re-soif.

    mercredi, 06 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Bon... Ben à la tienne, alors !!!

    mercredi, 06 février, 2008  
    Anonymous Lunapei said...

    Héhéhé ouais allez vous faire foutre =D

    (je suis a blanc en dessous mes cheveux roses depuis hier soir)

    Merci vincent pour cette soirée et cette forte que tu sembles m'accorder =p

    samedi, 09 février, 2008  
    Blogger Vincenttheone said...

    Que la forte soit avec toi (sic) !!!

    mardi, 12 février, 2008  

    Enregistrer un commentaire

    << Home