À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mercredi, mai 16, 2007

    MORT DE RIRE !

    Vous n'allez pas le croire, ça...
    Parmi les deux personnes dont on parle un peu beaucoup en ce moment, je voudrais pour une fois m'intéresser surtout à celle de droite, Cécilia :

    Et bien, figurez-vous que je l'ai très bien connue, dans le passé (septembre 1986, pour être précis) !

    Vous ne me croyez pas ?

    Vous avez bien raison : quand je dis "très bien connue", ça peut juste se résumer à "connue", en fait (et encore)... Souvenez-vous (pour les vieux) : en septembre 1986, Jacques Martin remettait le couvert, pour la seconde et dernière année consécutive, avec l'émission de musique classique qui lui tenait à coeur par dessus tout, KIOSQUE À MUSIQUE, émission dont j'avais quasiment l'entière charge à l'époque (et qui, incidemment, a en grande partie payé mon appartement, d'ailleurs) :

    Alors, voici l'histoire (ça me fait trop rire, rétrospectivement) : en cette rentrée 1986, je débarque direct de mon refuge de haute montagne sur le plateau du Théâtre de l'Empire, et là, qui vois-je ? Une superbe brune aux yeux bleus, avec une sorte de magnétisme extraordinaire... Et vu que j'étais (tout de même) un peu "en chasse" à l'époque, je m'approche d'Hélène P***, la principale assistante de Martin, pour lui demander : "Mais c'est qui, cette fille, là ? Allez, présente-moi !"

    La réponse (cassante) n'a pas tardé : "Laisse tomber, petit bras ! Chasse gardée du patron, là..." ! (Naaaan, je ne déconne pas, regardez un tout petit peu mieux la photo, là, it's Me, I and Myself, complètement à droite, déjà fan des Freestyle de chez REEBOK) :

    Bref, en résumé : c'était donc (finalement) la future ex-femme de Jacques Martin... Mais sans rire, à trente ans, c'était vraiment une nana hyper "canon", à tomber par terre, quoi... et je pèse mes mots, comme dirait Unter (elle est d'ailleurs toujours pas mal du tout sur ces deux photos, où elle doit bien avoir, au bas mot, entre dix et quinze ans de plus, déjà) :

    Toujours est-il qu'entre elle et Danielle Mitterand, je n'hésiterais pas une seule seconde, tout de même, c'est clair, LOL !

    Explications : Cécilia était en fait la troisième (et avant-dernière) femme de Jacques Martin, qui est quelqu'un qui aime "épouser" (c'est son truc, ça : une femme, deux enfants, et après on passe à autre chose, XD !). Et je me souviens qu'à l'époque, ça chiait bien plus souvent qu'à son tour sur le plateau (devant tout le monde !) entre ces deux personnalités bien affirmées, et notamment du fait que Martin trouvait que sa petite femme chérie commençait déjà à se rapprocher un peu trop, à son avis, du maire de Neuilly dans ces années-là (devinez qui, je vous le donne en mille ?)...

    Malheureusement, Tempus Edax Rerum, le temps est (trop) cruel, hélas... Et ça, qu'on soit femme de président ou femme de balayeur, c'est à peu près pareil (c'est ce que je me dis tous les jours devant ma glace, tant que j'en ai encore une - ce qui me fait d'ailleurs toujours penser à cette phrase terrible de Borges dans Fictions, où il dit en substance : "La procréation et les miroirs sont abominables, car ils multiplient le nombre des hommes") :

    Pour la petite histoire, Cécilia (la sainte patronne des musiciens) se trouve également être l'arrière-petite-fille du grand compositeur espagnol Isaac Albeniz (1860-1909), qui a longtemps habité rue des Bougainvilliers, à deux pas du conservatoire où j'enseigne... comme quoi, le monde est parfois tout petit, finalement !

    Bon. À partir de maintenant, ayez toujours présent à l'esprit que vous êtes sur le Blog de quelqu'un qui a tout de même côtoyé la "première dame" de l'état durant presqu'une année...

    Alors, s'il vous plaît (comme disait Desproges), bon, je vous en prie !

    (Non, je déconne... Je n'en n'ai rien à foutre, en fait, mais ça me fait juste marrer, comme hasard, quoi)...

    P.S 1 : À part ça, super concert en perpective le 23 juin (au bénéfice du Liban), devant 1400 personnes à l'UNESCO, à voir sur le site LebEvents... J'espère que vous viendrez nombreux (mais on aura tout le temps d'en reparler d'ici là, lol) !!!

    P.S 2 : (Juste au passage)... Je viens de perdre deux bonnes heures à regarder le World Trade Center d'Oliver Stone, qui est tout de même une bonne grosse "daube" hollywoodienne, quoi, il faut bien appeler les choses par leur nom, des fois... Du coup, ce n'est même pas le fait de voir un navet pareil qui m'a le plus énervé, que de savoir que ce navet était malgré tout l'oeuvre (entre guillemets) de l'auteur des magistraux Platoon, JFK et surtout Tueurs-Nés. Enfin bon... Je suppose que tout le monde a droit à l'erreur, au moins une fois dans sa vie, non ?

    Du coup, un voisin m'a prêté Lord of War (avec le même Nicolas Cage), alors vu l'heure, je n'en suis encore qu'à la moitié, mais je peux d'ores et déjà vous dire que c'est une moitié qui vaut très largement la totalité du film précédemment cité. Adoncques : j'y retourne de ce pas, XD !!!

    P.S 3 : En résumé, et tout compte fait, Lord of War, un film qu'il est bien à le voir, quoi !!!

    Libellés : , , ,

    7 Comments:

    Blogger Julia said...

    Ma mère est née en 55/Sarko aussi
    Elle a fait ses études à la fac de Nanterre/Lui aussi
    Sauf qu'elle était en éco et lui en droit, et que d'une façon générale, les deux facs ne se blairaient pas!
    Hahaha.

    Le monde est petit, ça tu l'as dit...

    jeudi, 17 mai, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    Rhooh, ben non, j'suis pas né en 55, quand même, merde...
    J'veux bien être vieux (encore que...), mais pas à ce point-là, quoi...
    M'enfin !!!

    jeudi, 17 mai, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    Faut pas déconner, quoi...

    jeudi, 17 mai, 2007  
    Anonymous Unter said...

    Uiii, j’y pensais & j’ai oublié de te le demander, si t’avais connu Mme Martin à l’époque. Réponse aujourd’hui, cool.
    Mme Martin est aussi le nom de la dame qui m’a appris à lire & à écrire, respect.

    vendredi, 18 mai, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    Haha... Et pas à dessiner, dans la foulée ???

    vendredi, 18 mai, 2007  
    Anonymous Unter said...

    Nan, ça j’ai appris en prison.

    dimanche, 20 mai, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    Ah, ouais... C'est bien ce qu'il me semblait, aussi...

    lundi, 21 mai, 2007  

    Enregistrer un commentaire

    << Home