À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • lundi, mai 28, 2007

    LE LUXE !

    Et bien oui !
    En ce lundi de Pentecôte, j'ai finalement fait partie des 40% de Français à NE PAS se la couler douce, mais j'aurais eu pour une fois mauvais gré de m'en plaindre, puisqu'au sein de cette déjà très belle École Normale de Musique de Paris, on m'avait pour cause d'examen éjecté de ma (banale) salle habituelle pour me reloger dans la plus prestigieuse du bâtiment, la salle Münch, autrement dit la grande salle d'apparat :

    Même du temps des tous premiers propriétaires (la famille Rozard, pour laquelle l'hôtel fut bâti en 1881 par l'architecte Léon Cochet), ces grands salons semblent déjà avoir été placés sous le signe de la musique, si l'on en juge par les précédents panneaux (Terpsichore et Euterpe ? Mmmh, j'en connais une qui va me dire ça subito). Ambiance (ah, ah, j'adore me la péter comme ça, lol !) :

    Deux très belles fresques, assez dans le style baroque tardif de Tiepolo (l'un de mes peintres préférés), l'une circulaire dans le grand salon, peut-être une apologie de Vénus (à noter le "détail qui tue", tout comme dans la "vraie" fresque Tiepolo du musée Jacquemard André, les drapés de la robe qui débordent du cadre !) :

    La seconde, plus rectangulaire, et qui semble répondre aux battants de la porte principale (encore une fois, donc, une apologie d'Euterpe et de Terpsichore, si je ne me suis pas trop planté) :

    J'avais bien essayé, autrefois, de faire un peu la même chose dans ma propre salle de bains (le fou !), mais bon, ça n'a pas rendu tout à fait pareil, finalement...

    Bref. Le grand salon vu du petit salon :

    Et l'inverse :

    Avec au premier plan la "bête", le mythique Pleyel d'Alfred Cortot lui-même (1877-1962), fondateur de ladite école, et incidement l'un des plus grands pianistes français de la première moitié du vingtième siècle :

    Je dis "la bête", car c'est un piano très particulier, qui doit s'apprivoiser avant de livrer toutes ses splendeurs - et notamment, sans être lourd pour autant, son toucher demande un certain engagement physique pour réussir à bien "timbrer" le son. Mais par rapport aux pianos d'aujourd'hui, mon Dieu, quelle souplesse, quelle velouté, quelle ampleur monumentale dans les basses (il faut dire que là, les cordes mesurent près de trois mètres !) :

    Bref, on a passé une grande partie de la journée à se régaler, entre autres avec Satomi 1 et Satomi 2 (lol !) ;

    Les "ors" de la république (ou pas loin), mais sans les contraintes vestimentaires ni les courbettes : j'adoooooooore !

    Tiens, j'ai bien fait d'aller bosser, moi, aujourd'hui... XD !

    P.S (sans aucun rapport) : Je viens de me voir le sublime 21 Grammes du mexicain bien "barré" Gonzales Innàritu (Sean Penn, Benicio del Torro, Naomi Watts, Charlotte Gainsbourg)... Du cinéma très intimiste, certes, mais magistralement interprété et filmé, avec un montage bluffant et une BOF passionnante ; bref, du cinéma français sans les défauts endémiques du cinéma français, en résumé (XD !). À recommander vivement !

    Libellés : , ,

    13 Comments:

    Anonymous Anonyme said...

    Un peu suerstimée, moi, sur le coup... J'avoue que deux bonnes femmes avec vaguement un tambourin qui se balade XD

    Bon, Euterpe, c'est la musique... Terpsi, la danse et un autre truc (poésie... je sais plus quoi). Et pour le reste, ma fé... Je ne connais que la teRRRRRRRible Melpomène, copine de moi. Tout ça donne des idées de prénoms, non ?

    Sorry pour la non-aide ! Je ne suis pas infaillible, argh !

    Touille

    lundi, 28 mai, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    Non, mais je crois que c'est ça, alors, en tout cas pour Terspichore... L'autre, ça pourrait éventuellement aussi être Erato, mais bon...
    Comme on est dans une école de musique, on va rester sur Euterpe, finalement, ça m'arrange bien !

    lundi, 28 mai, 2007  
    Blogger Franck said...

    Moi aussi je suis dans les 40%!

    Tu as vu du même réalisateur "Amour chiennes", je t'l' conseil!!

    mercredi, 30 mai, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    Bah, à vrai dire, je suis en ce moment même en train... euh, comment dire... de me le "procurer", quoi, lol !
    Ceci dit, je crois quand même que je vais l'acheter, 21 Grammes, ne serait-ce que pour avoir la V.O (encore que la V.F n'est pas si calamiteuse que ce à quoi je m'attendais pour un film indépendant)...

    mercredi, 30 mai, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    Quand même, quoi, j'hallucine, là... Je publie un Post presque digne de Versailles, et j'ai pas le moindre COMMENT, je rêve...
    Est-ce que ça ressemble vraiment à vos salles de classe de tous les jours ?

    mercredi, 30 mai, 2007  
    Anonymous Anonyme said...

    ah bah chez Sorbobonne, on a des amphis qui sont pas si mal que ça... ^^ (T.)

    mercredi, 30 mai, 2007  
    Anonymous vinya said...

    bah purée ça c'est de la belle salle O__o

    mercredi, 30 mai, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    "Il peut le dile ???"
    "Mais oui, regaldez, Mesdames, Messieurs, IL peut le dile !!!"

    Bah, ça doit bien se trouver sur YOUTUBE, ça, non ?

    C'est mythique, quand même...

    mercredi, 30 mai, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    Ben voilà (bien sûr), trouvé en 3 secondes :

    http://www.youtube.com/watch?v=B71_p-Lvn8s

    mercredi, 30 mai, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    Quoique... Je viens de me le revoir, et bon... Hormis la célébrissime réplique "il PEUT le dile !!!", finalement, bah ça n'a pas si bien vieilli que ça, quoi...
    O tempota O mores !

    mercredi, 30 mai, 2007  
    Anonymous zoun said...

    on dirait ma salle de bain...
    j'ai cru que t'étais rentré chez moi...

    ^^

    ps: au fait Franck c'était moi, faut que tu regardes "Amour chienne" et dans un autre genre, pas si éloigné "collision", superbe!

    jeudi, 31 mai, 2007  
    Blogger Vincenttheone said...

    Haha, le scoop : Zoun s'appelerait-il donc Franck, en réalité ?
    Le suspense reste entier... *bave* *bave*

    Bon, "Amours Chiennes", je t'ai dit que j'allais le voir bientôt... C'est juste que cette P*X$£*XD$!!! de Mule, enfin bon, quoi, on se comprend...

    Mais ça va venir (j'ai trop aimé, 21 Grammes) !!!

    jeudi, 31 mai, 2007  
    Anonymous zoun said...

    Lol!

    d'où le nom "la mule" lol

    jeudi, 31 mai, 2007  

    Enregistrer un commentaire

    << Home