À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • jeudi, mars 22, 2007

    LIRE...

    Je ne sais pas si, par hasard, les plus âgées d'entre vous s'en souviennent encore (comme dit précédemment, j'arrête d'utiliser le masculin sur ce Blog, vu sa fréquentation à 95% féminine, kikoo lol !), mais il fut un temps lointain où, pour s'informer de quelque chose, il fallait se rendre dans de vastes endroits nommés "librairies" ou "bibliothèques", souvent situés loin de chez soi, pour en ressortir avec un ou plusieurs objets encombrants nommés "livres", constitués de déchets d'arbres agglomérés légèrement maculés d'encre de seiche (et en plus, il fallait parfois même payer pour ce privilège !).
    Et bien, tous renseignements pris, cette coutume existe apparemment toujours, puisque je viens juste de finir de dévorer ce très étonnant roman, qu'une bonne amie à moi m'a offert pour mon anniversaire de vieux :

    Il faut dire que cette bonne amie réside provisoirement dans un non moins étonnant pays, l'Albanie (que comme moi, je suppose, vous allez être bien incapable de situer sur une carte d'Europe du premier coup, lol !), par ailleurs très beau, comme vous pourrez vous en rendre compte en contemplant les très belles et très nombreuses photos de son site :

    Oui, je sais, y a un chtit air de ressemblance avec mes Blogs, c'est normal : I am the Webmaster !

    Non, sans rire... J'ai énormément lu autrefois (entre 6 et 36 ans, on va dire), et pendant que mes petits camarades se faisaient des matchs de foot à la con dans la cour de récré (mais oui, je persiste, XD !), je m'exposais déjà sans le savoir aux moqueries de ces mêmes crétins, pour qui le terme de "rat de bibliothèque" doit sans doute être la pire insulte possible (encore faut-il savoir lire, préciserais-je).

    J'ai énormément lu, donc, hélas beaucoup moins maintenant, mais c'est comme ça, c'est comme la peinture, ça me prend par périodes, je n'essaye même plus de comprendre... Bref, tout ça pour dire que la lecture, quand on est par la force des choses un peu obligé de s'y remettre (ben oui... on me fait un cadeau, je le lis, quoi, c'est un minimum), et bien c'est très agréable, finalement ! Même si c'est un roman très noir, qui dépeint les pires tréfonds de ce dont l'âme humaine est capable, en plus dans le cadre ultra serré d'un minuscule village perdu dans les profondeurs de l'Yonne. Ça, j'ai au moins une "ex" qui va adorer, si jamais elle tombe dessus (vu que l'une de ses principales activités dans la vie consiste essentiellement à lire et relire sans relâche tout ce qui peut la conforter dans l'idée que l'être humain est abominable, bon, des fois, elle a pas complètement tort, mais sur le long terme, c'est épuisant, pour ne pas dire plus !).

    Bon, en même temps, Sylvie Germain n'est pas non plus Marguerite Duras (que j'adore !). C'est très bien écrit, certes, ça se lit d'une traite sans laisser le temps de souffler, mais d'un autre côté, ce n'est ni très novateur, ni très original. Mais après tout, quelle importance ? Deux de mes Dieux en musique - Bach & Brahms, comme chacun sait - étaient tout SAUF des novateurs, adoncques...

    Tiens, d'ailleurs, ça me fait la petite transition idéale (vu que je parle assez rarement de littérature sur ce Blog) pour vous présenter mes trois écrivains fétiches :

    1) José Luis BORGES (1899-1986, Argentine) : peut-être le plus grand "nouvelliste" du monde.

    Le Webern de l'écriture, capable de résumer en cinq pages ce qui en aurait demandé plus de 400 à n'importe quel philosophe (hormis Wittgenstein, mon propre Dieu dans ce domaine), avec une efficacité absolument redoutable. Au cas où vous ne connaîtriez pas encore et ne deviez en choisir qu'un seul, ce serait absolument Fictions, LE chef-d'oeuvre du genre "nouvelle" hors compétition (et en plus, ça ne doit guère coûter plus de trois ou quatre Euros en Folio Gallimard) !

    2) James JOYCE (1882-1941, Irlande) : L'auteur de l'Ulysse, bien sûr (malgré Homère !), probablement le plus grand roman jamais conçu et entrepris par l'imagination d'un unique être humain - héhé, encore un verseau de plus parmi nous !!!

    Impossible à résumer et encore moins à décrire, c'est quasiment l'équivalent de l'Art de la Fugue et des Variations Goldberg dans le domaine de l'écriture. Comme le disait le précédent suscité (Borges) : "il est presque infini !". En gros, TOUT y est : toutes les formes d'écriture possibles, tous les styles inimaginables, tous les niveaux de langues... Bref, chaque fois que je le relis, environ tous les cinq ans, ça m'hallucine toujours autant. Juste deux exemples, pour la route : le chapitre quatorze (qui correspond aux "Boeufs d'Hélios" dans l'original), qui non seulement décrit un accouchement (banal, bon), mais relate au travers de cet accouchement la naissance de toute la nation d'Irlande (plus fort, là, déjà), et enfin le fait vivre dans la langue même, puisque ce chapitre commencé en bas anglais de l'an 1000 se finit en argot contemporain sans même qu'on puisse sentir la plus petite transition (et voilà, toujours pareil, c'est l'éternelle différence entre le génie et le talent, quoi) !

    Et bien sûr, l'ultime chapitre, écrit sans la moindre ponctuation - une première ! - et qui conclut sur la plus belle demande en mariage sans doute jamais formulée en ce monde, c'est bien simple, ça me tire les larmes à chaque fois, et Dieu sait qu'avec un bouquin, ça n'est tout de même pas fréquent (mais bon, c'est de la musique, en même temps, il faut le lire à haute voix... je crois d'ailleurs que ça s'est déjà fait au théâtre) : "... et les maisons roses et bleues et jaunes et les roseraies et les jasmins et les géraniums et les cactus de Gibraltar quand j'étais jeune fille et une Fleur de la montagne oui quand j'ai mis la rose dans mes cheveux comme les filles Andalouses ou en mettrai-je une rouge oui et comme il m'a embrassée sous le mur mauresque je me suis dit après tout aussi bien lui qu'un autre et alors je lui ai demandé avec les yeux de demander encore oui et alors il m'a demandé si je voulais oui dire oui ma fleur de la montagne et d'abord je lui ai mis mes bras autour de lui oui et je l'ai attiré sur moi pour qu'il sente mes seins tout parfumés oui et son cœur battait comme fou et oui j'ai dit oui je veux bien Oui."

    3) Et bon, sans surprise (encore un verseau !), mon troisième écrivain préféré, XD !

    Ouais, je sais, c'est la honte, après les deux monstres précédents... Mais bon. Il fallait bien un peu "mouiller la chemise" un jour ou l'autre, comme on dit... Et puis au moins, je supporte de me relire, c'est déjà ça (ce qui n'a pas toujours été le cas, loin de là) ! Et tant qu'à faire, soyons relous jusqu'au bout : mais oui, c'est édité chez un "vrai" éditeur (plus d'infos sur le contenu ici), et ça peut même se trouver sur un "vrai" site, comme Fnac.com, au hasard...

    En guise de conclusion : comme un jour ou l'autre, quelqu'une va forcément me demander la traduction du joli petit 俳句 (Haiku) de MASAOKA Shiki (正岡子規) qui me sert pour l'instant de portrait, je préfère prendre les devants dès maintenant.下町は (Shitamachi wa), 雨になりけり (Ame ni narikeri), 春の雪 (Haru no Yuki) : "dans la ville d'en bas / menace la pluie / neige de printemps".

    Je sais, ça perd 80% de son sel à la traduction. Faites donc comme moi : gâchez les plus belles soirées de votre adolescence durant quatre ou cinq ans, et ensuite, ça sera du 100% limpide, XD !!!

    Que dire d'autre ? Ah oui, pour toutes celles qui auraient loupé (faut dire, je publie tellement vite en ce moment, que mon score de g33k doit bien être explosé, là, XD !), quelques Post intéressants à voir ici, pour les amoureuses d'architecture et de Paris : Tourisme #1, Tourisme #2 & Tourisme #3, ou encore sur LE CINÉMA DE VINCENT, pour les vraies cinéphiles : Printemps..., Une Histoire Vraie, et bien sûr l'ultra génial et indémodable Alien.

    Et en prime, pour faire court (wouarf, comme si je savais faire ça, ptdr !), deux nouveaux liens très sympas déja rajoutés en bannières, Lunapei si vous voulez voir du beau dessin, et Les Pierres Noires si vous aimez le violon irlandais !

    Bon surf !

    Libellés : ,

    1 Comments:

    Blogger Vincenttheone said...

    Et voilà, c'est typique, ça... Pour une fois que je fais un Post un peu moins con que d'habitude, y en a pas une pour laisser un COMMENT, lol !!!
    La prochaine fois, donc, je parlerai de la Star Ac' ou du PSG, j'aurai peut-être (sûrement) plus de chances, haha, XD !!!

    vendredi, 23 mars, 2007  

    Enregistrer un commentaire

    << Home