À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • lundi, novembre 27, 2006

    TROP BEAU !

    Bon, il y a quand même des gens vraiment doués, dans la vie... Petit Blog (enfin non, grand Blog, devrais-je dire) que j'ai découvert récemment dans la nébuleuse gravitant autour de Ccil et de la FFAP : JUNGLECOOKIE, animé par une graphiste de 21 ans (ancienne de l'ESAAT et de Estienne) que personnellement je trouve super douée et très originale, et d'ailleurs, c'est MON Blog, et je dis ce que je veux !
    De superbes dessins réalisés en technique mixte, c'est à dire trait papier/mine graphite dans un premier temps, et colorisation numérique :

    Titre de ce dernier dessin : "Moi et Surmoi"... Autoportrait de la Webmaster (Sat) herself assez peu flatteur pour elle, mais rassurez-vous, la photo d'elle sur le Blog ressemble davantage à la personne de droite qu'à celle de gauche. J'adore aussi sa gamme chromatique impeccable, tout à fait "de saison" (mais bon, c'est sûrement un hasard), sans jamais la moindre faute de goût, bref, que du bonheur !

    Tout comme H.R.Giger, qu'elle avoue beaucoup aimer, quelques-unes de ses inspirations viennent directement de ses rêves ou de ses cauchemars. Raison de plus pour souligner que quand je titrais ce Post "Trop beau !", je ne sous-entendais pas par là cette espèce de beauté mièvre et convenue censée faire "joli" dans les appartements bourgeois, mais de la vraie beauté âpre, sauvage, indomptable, de celle qui ravage tout sur son passage jusqu'à ses créateurs, Francis Bacon et Egon Schiele pour ne citer qu'eux (influence revendiquée par Sat) :

    Je vous laisse donc explorer ce Blog fascinant (et sans faute d'orthographe, ou si peu, c'est suffisamment rare pour être souligné !), sans compter qu'ensuite vous aurez tout loisir d'explorer JUNGLECOOKIE : LE SITE, où se trouvent quelques oeuvres en collaboration, des aquarelles, ainsi que de sublimes toiles en acrylique que j'adOOOOre, et qui ne sont pas loin de faire songer à Edward Munch ou à Emil Nolde :

    Si ça, ça n'est pas la classe, je me demande ce qu'il vous faut, alors... Vous pouvez aussi tenter le site de la coréenne Dadaly, assez proche par certains côtés, mais pour ma part, je le trouve beaucoup plus répétitif et moins inventif (même si, comme on dit, le coup de crayon n'est pas "dégeu" non plus, c'est sûr !).

    Faites un tour sur ce Blog ou ce site, et laissez un petit mot gentil (je ne dis pas ça pour les moins de trente ans, qui le feront spontanément, mais les autres... Hum, vous connaissez mon avis sur "THE" question). Ça fait toujours chaud au coeur, un ch'tit COMMENT, non ?

    Libellés : , ,

    mardi, novembre 21, 2006

    PHOTOFILTRE

    Mais oui... Trop génial, le logiciel GRATUIT PhotoFiltre, très facile à récupérer sur le site du même nom, ou encore sous le très fameux Telecharger.com.
    Exempla pro gratia :

    J'étais vaguement en train de gribouiller cette petite pub pour la FFAP - je le précise, parce qu'apparemment, les lettres inscrites dans la montagne ne sont pas forcément évidentes pour tout le monde - en regardant le très fameux North by Northwest de Hitchcock (La Mort aux Trousses, en français), et puis... Je me suis dit, en tant que l'un des premiers membres de la FFAP (quatrième, pour être exact), il faudrait quand même assurer un minimum, niveau "orange", dont acte :

    Pas mal, non, un petit côté "Blueberry", don't you think ?

    Mais bon, grâce à PhotoFiltre, j'aurais aussi bien pu faire ceci :

    ...ou encore cela :

    J'adore ce logiciel, et vous allez forcément l'adorer, vous aussi, après l'avoir téléchargé (sauf ceux qui sont sous Photoshop, comme me le fait justement remarquer Ccil, mais bon, ce n'est pas le même prix, non plus) !!!

    Libellés : ,

    lundi, novembre 20, 2006

    COMING OUT !

    Update du 24 novembre 2006 : Avant toute chose, priez avec moi pour les âmes de Robert Altman (M.A.S.H, Short Cuts, The Player) et de Philippe Noiret (125 films, tout de même), disparus ces derniers jours, sniff... Deux pour le prix d'un, là, quand même, il fallait le faire, un grand réalisateur et un grand acteur coup sur coup, c'est peu dire que le monde du cinéma est en deuil ! Mais maintenant (hélas ou tant mieux, c'est la vie !), place à la jeunesse, la relève, ou comme l'on dit en anglais, The Rookie (excellent film, par ailleurs, du grand Clint).
    Attention : la petite fille figurant sur les photos suivantes cache en réalité bien son jeu. Tout le monde la prend pour la meilleure professeur de F.M du conservatoire du XVIème (ben oui, on n'a plus le droit de prononcer le mot "solfège", today), alors qu'en réalité, elle se livre à des activités secrètes dont vous n'avez même pas idée :

    (Entre parenthèses, ces deux photos juste pour dire que tous les compositeurs ne sont pas forcément laids et repoussants, et ne sont pas tous non plus les sosies d'Amira Kasar, lol !)...

    Quoiqu'il en soit, la "belle" en question fait pour la première fois de sa vie son "Coming Out" de compositrice (et ce n'est pas trop tôt, soit dit en passant), à l'occasion d'un concert entier sous le signe du Japon :

    Charlotte (j'ai dit qu'elle s'appelait Charlotte ?...) y présentera quelques mélodies à partir de certains Haikus (俳句), comme chacun sait la forme la plus parfaite de la poésie japonaise (ainsi que la plus courte, d'ailleurs : trois vers de 5, 7 et 5 syllabes), mais tout ceci sera précisé et clarifié à l'occasion d'une petite conférence préalable. Venez donc nombreux lundi 27 novembre à 20h30 ! Ce sera à l'Espace Culturel Bertin-Poirée, 8-12 rue Bertin-Poirée, dans le 1er arrondissement (de Paris, évidemment, non mais, qu'est-ce que vous croyez ?) :

    Et en plus, c'est gratos... Mais que demande le peuple ??? (Amis lecteurs d'Australie et de Hawaï, si j'en crois mon nouveau gadget de Webmaster, la petite carte en dessous du compteur de visiteurs, cela vaut bien un petit billet de navion, non ?).

    Petite annexe, pour les japonisants :

    古る池や
    蛙飛び込む
    水の音 !

    Le Haiku le plus connu du monde, sans doute, plus cet autre que j'adore, un parfait résumé de l'impuissance du langage en général :

    松島や
    は、は、松島や
    松島や

    À la demande générale de la seule Touille (au moins, elle participe, ELLE, suivez mon regard !), quelques explications bienvenues :

    1) "Furu ike ya / Kawazu tobikomu / Mizu no oto", soit : "Un vieil étang / Une grenouille plonge / Le bruit de l'eau". Oui, je sais, ma traduction n'est pas top, mais d'une part, il est difficile d'en faire une autre, et d'autre part, une très grande partie du "sel" du poème repose sur l'opposition entre la douceur du "f" & du "r" au début, "un vieil étang", et le très sonore "z" de "mizu" (proncez "midzou"), "le bruit de l'eau".

    Les allemands ont même un mot pour ça, "Klangmalerei", autrement dit "peinture sonore", qu'ils utilisent lorsque le son d'un mot évoque l'idée représentée, comme par exemple dans le cas de "hauch" ("le souffle", sans oublier de bien prononcer le "h" initial), ou encore de "rasch" ("rapide", "emporté"). Autant dire les choses comme elles sont : c'est purement et simplement intraduisible.

    2) Le second Haiku échappe fort heureusement à cette règle ("Matsushima ya / Ha ha matsushima ya / Matsushima ya", qu'on peut tenter de rendre ainsi grâce à la ponctuation : "Matsushima ? / Ah... Oui... Matsushima... / Matsushima !", Matsushima étant le nom d'une île réputée pour sa grande beauté, et "ya" un "marqueur" de sujet au rôle purement grammatical). J'adore ce poème, car sous des apparences très simples, pour ne pas dire simplistes, il illustre de façon remarquable la pauvreté et l'impuissance du langage face à l'évidence éclatante de la beauté, et notamment celle de la nature, bien sûr !

    (Putain, j'étais pas mal, y a 20 ans, LOL !)

    Ces deux poèmes sont dus au maître du genre, Matsuo Munefesa, plus connu sous le nom de Bashô (芭蕉, 1644-1692), infatiguable voyageur devant l'éternel, dont je vous laisse savourer l'ultime Haiku (hélas pas en V.O) :

    Malade en chemin

    En rêve encor je parcours

    La lande desséchée

    Petit rappel, donc : 27 novembre, 20h30, Espace Culturel Bertin-Poirée, 8-12 rue Bertin-Poirée, Paris, 75001 (entrée libre).

    Viendez écouter et voir la Charlotte, lisez aussi le Post d'après, ça le mérite vraiment, et n'oubliez pas également ces deux autres événements (là, les paresseux qui ne cliquent jamais sur les liens risquent de le regretter amèrement) !

    Rien à voir avec la choucroute, mais info importante tout de même : après quatre mois de silence, Vinvin a (enfin) trouvé un sponsor, et redémarre donc, plus en forme que jamais, son célèbre Bonjour America !

    Libellés : , , ,

    jeudi, novembre 16, 2006

    BEAUJOLAIS !!!

    En ce jour mythique du troisième jeudi de novembre, voici qu'arrive rituellement ce fameux Beaujolais nouveau, comme bien sûr tous les ans à la même époque. Et alors là, on a beau se dire : "putain, fais gaffe, t'as quand même sept heures de cours à assurer demain !", rien n'y fait, quoi... Je passe chez mon génial traiteur italien, qui m'invite (pour la première fois) à prendre un pot au café d'en face, je continue avec "Maître" Dubois - le meilleur fromager du monde, comme chacun sait, fournisseur de l'Élysée, juste pour situer -, où bien sûr il y a dégustation obligée avec plein de petits fromages tous plus à se rouler par terre les uns que les autres, pour finir chez NICOLAS, où là aussi, impossible de faire un tour sans goûter au moins une ou deux versions de ce petit vin (car c'est un "petit" vin, malgré tout... Je me souviens que feu ma mère appelait ça le "vin des clochards", à l'époque !).
    Alors voici, j'ai testé et sélectionné pour vous :

    Bon, certes, ce n'est pas un "scoop", tout le monde a déjà entendu parler du "fameux" Beaujolais de Monsieur Duboeuf, et c'est vrai que ce n'est pas usurpé : c'est toujours l'un des meilleurs, c'est clair ! Mais chez Dubois, j'ai trouvé encore mieux, le Beaujolais de Jean-Marie Laforest :

    Beaucoup plus "rond", beaucoup plus gouleyant, et un "nez" de banane (la fameuse signature) à peine perceptible, contrairement à certaines années précédentes.

    M'enfin bon ! Tous ces Beaujolpifs "de luxe" valent tout de même entre 6 & 8 Euros, adoncques : heureusement que ça n'arrive qu'une fois par an, sinon, on trouve à ce prix-là de bien meilleures choses, c'est très clair !

    Bonne "décuve", pour demain (LOL) !

    Libellés :

    mercredi, novembre 15, 2006

    PUBS EN VRAC !

    Une fois de temps en temps (ça ne fait pas de mal, surtout pour les Webmasters - ou plutôt, très majoritairement, les "Webmastrices" - de ces Blogs), vous savez bien que je ne peux pas résister à l'envie de vous livrer mes liens préférés, à vous de voir s'ils vous intéressent ou non.
    C'est vrai que vus dans la case "LINKS" au milieu de tous les nombreux autres, ça ne donne pas toujours forcément envie de cliquer dessus, surtout si l'on n'a aucune idée de ce dont il s'agit (on se lasse assez vite, en fait !). Adoncques, pour une fois, je vous fais le détail complet :
    SOOISHI, un génial Blog de cuisine (je ne me rappelle même plus comment je suis tombé dessus), rédigé par une "chef" suisse férue de culture japonaise, et le résultat est VRAIMENT à la hauteur. Blog pas très souvent renouvelé, certes, mais articles concis, photos magnifiques, et surtout liens vers pas mal de recettes, de la plus simple à la plus complexe :

    CADENCE ROMPUE, Blog plutôt très érudit, on va dire, mais assez passionnant, bien qu'il n'y ait pas vraiment de thème central, d'où le titre, paraît-il (pour tout dire, il s'agit vaguement d'une ex-élève à moi, mais surtout d'une collègue blogueuse assez "Geek" sur les bords, et en prime l'une des gagnantes du fameux SUPER QUIZZ) :

    Toujours sans thème central, une connexion du Blog précédent : DÉFIBRILLATION CHAMPÊTRE. Je ne sais pas pourquoi, mais j'aime bien (à commencer par le titre, d'ailleurs !). En tout cas, ça ravira tous les amateurs de JDR et de la série Buffy, car il y a tout de même un sacré paquet de Posts sur le sujet :

    Dans la série "soyons cools, encourageons la jeunesse", il y aussi celui-ci, LE JOURNAL DE CASSANDRE, édité par la fille d'une amie, qui adore les animaux (là, au moins, il y a un thème !), à peine âgée de dix ou onze ans (attention, il y a un "bug", tout comme sur celui de FINOU cité plus loin : l'article le plus récent se trouve, contrairement à tous les Blogs, en DERNIÈRE page, il suffit de le savoir) :

    Et puis bon, ayons l'esprit "famille", de temps en temps (déjà qu'il n'en reste plus grand chose, de cette famille, avec deux parents morts, un cousin à la Réunion, un autre qui ne répond jamais, bref...), il y aussi le Blog de mon neveu Rémy, aka REMS. C'est clair, ça se barre un peu dans tous les sens, mais il y a souvent de belles animations ou vidéos, à tenter si vous êtes client :

    Sans oublier mon Blog préféré, CRÈVE POUFFIASSE !, animé par une "vraie" artiste, qui simplement n'ose pas toujours dire son nom (larvatus prodeo) et se cache du coup sous un masque de provocations et d'enculades diverses, mais bon, pas grave, on s'en fout, de toutes façons, en tant que verseau, on doit pouvoir supporter à peu près n'importe quoi (Hi, Ccil, et merci au passage à BOBOPARISIENNE pour m'avoir permis de le découvrir !) :

    Plus quelques autres "satellites", notamment le site de la FFAP (Fédération Française Anti Pouffes, et non, ce n'est pas du Egon Schiele, c'est du Ccil, justement, vous voyez bien que je n'avais pas tort) :

    Ainsi que celui de FINOU (la pôvre, sous Skyblog), où les plus récents messages (petit rappel) sont sur la dernière page, et non la première, contrairement à la tradition des Blogueurs :

    Bon. Il n'y aura certainement qu'un Blog ou deux qui vous attireront dans toute cette liste, mais peu importe. Au moins, j'aurai fait mon "devoir" d'internaute, ce que beaucoup ne font pas (pour cause de vieillesse ou de cerveau congelé, je suppose) : partager, enrichir, transmettre, élargir la "communauté", et donc faire en sorte que les sites qui "s'aiment bien" fassent en quelque sorte "boule de neige".

    P.S : Je m'aperçois après coup que j'ai oublié de citer quelque favoris "just for fun" (mais qui sont toujours dans mes liens) : Bonjour America! (qui n'a hélas plus rien publié depuis un bon bout de temps), Le Monde de Walden (qui tente son "coming out", autrement dit son passage du Blog à un "vrai" Site, comme je devrais le faire depuis des années-lumières pour mon Blog ALPES), et bien sûr les inépuisables Zazon & Angry Alien, à recommander absolument en cas de coup de cafard ou de stress, TRUST ME !!!

    Libellés : ,

    mardi, novembre 14, 2006

    CLASSICAL & VARIETY

    Une histoire d'amour/haine vieille comme le monde, déjà latente au moyen âge entre les tenants de la musique "savante" (Machault, Dufay) et les musiciens de rues (Trouvères et Troubadours), les "uns" salivant devant la maîtrise et le savoir des "autres", et les "autres" bavant d'envie devant la popularité des "uns".
    Je parle de ceci "à bâtons rompus", comme on dit, juste parce que je me suis récemment senti agressé par plusieurs exemples relativement consternants de "remix" - il est clair que tout le monde ne s'appelle pas Serge Gainsbourg, et n'a ni le même respect de la musique classique, ni la même finesse et légèreté pour recycler avec bonheur des chefs-d'oeuvre comme la troisième Étude Op.10 de Chopin (Lemon Incest), ou encore l'Allegretto de la Troisième Symphonie Op.90 de Brahms (Lady Alone in Babylon).

    Dans la série "le meilleur du pire", il faut bien sûr commencer avec le dernier clip de Sardou, présenté comme l'un des fleurons de son site par TF1 (hélas pas encore sur DAILYMOTION, de sorte que je ne peux que vous mettre le lien). Écoutez-moi bien ça, amis musiciens, c'est véritablement à pisser de rire : non seulement les paroles du refrain ("Le monde est sourd... comme Beethoven !"), mais aussi l'arrangement - putain, même dans les années 80, j'osais déjà plus écrire comme ça, tellement c'était déjà "ringard", là, j'hallucine, quand même !
    En tout cas, il n'y a pas que Beethoven qui soit sourd : c'est déjà bien faux dans le courant de la chanson, mais attendez patiemment le vibrato de la dernière note (oui, je sais bien, il va vous falloir écouter le truc jusqu'au bout, dsl !), un vrai "must" pour les amateurs !
    Dans la même catégorie, je vous aurais bien remis aussi le clip à hurler de démagogie populiste de l'hymne de campagne de DSK, mais il a sans doute dû tomber sur mon Blog entretemps, à l'article AFFLIGEANT... (Rhooh, ça m'étonnerait, quand même !), toujours est-il que ce clip est désormais introuvable, que ce soit sur son Blog ou sur DSK2007. Par principe, je ne soutiens jamais aucun homme politique, mais je dois reconnaître qu'il a pris là une très sage décision.

    Bref ! Passons maintenant à la série "trucs qui vrillent bien la tête pour de rien", la fameuse chanson "carton" de Nâdiya, Amies Ennemies, entièrement basée sur la très célèbre (et sublime) Valse Op.64 N°2 de Frédéric Chopin. Que dire ? Elle chante super juste (contrairement au zozo cité ci-dessus), elle a au moins l'honnêteté de citer la vraie version au début et à la fin du clip, et en plus, elle est quand même "canon" de chez "canon"... Mais bon, d'entendre ce thème, il est vrai ultra-génial, ainsi formaté rythmiquement, ça me gêne, quelque part ; et en plus, comme dit ci-dessus, le fait de le ressasser ainsi l'ancre d'autant plus dans mon cerveau, avec cette angoissante question : arriverais-je un jour à rejouer cette valse avec le très nécessaire Rubato qui lui va si bien ???

    Dans la rubrique, par contre, "trucs que je rejette a priori parce que des fois, j'suis trop con et que je n'accorde même pas le bénéfice du doute", le dernier album de Sting, essentiellement basé sur des chansons élisabéthaines de John Dowland (1563-1626, grosso modo les dates de Shakespeare (1564-1616), ce qui ne nous rajeunit pas, n'est-ce pas ?). Certes, nous autres "musicos" classiques sommes plutôt habitués à entendre ces "airs de cour" somptueux chantés par un contre-ténor, donc cela surprend un tout petit peu, au début... Mais bon. J'ai testé pour vous, et ce n'est pas mal du tout, finalement, surtout que Sting réussit ici cette gageure hors de portée de pas mal de musiciens classiques (généralement faute de leur méconnaissance absolue des langues dans lesquelles ils osent chanter) : faire de véritables variations d'interprétation suivant le contexte des différents couplets (Come Again !).

    Dernière rubrique, pour finir : les "spices de conasses" qui feraient mieux de tourner 712 fois leur langue dans leur bouche avant de débiter des conneries pareilles (enfin bon, ce n'est pas un scoop non plus, tout le monde a déjà vu cette vidéo, je crois, sans toutefois forcément remarquer à quel point les collègues assis à sa gauche sont pliés de rire lorsqu'elle prononce "LA" phrase fatidique) :

    RHOOOOOOOOH, que je l'aime pas, celle-là... Moi, je suis musicien, et la voix est quelque chose qui me "parle" vraiment. Et je trouve sa voix fausse, dure, cassante, bref, si vous voulez mon avis (je sais bien que vous ne le voulez pas, mais je vous le donne quand même, de toute façon, moi, je ne vote jamais, donc je m'en contrefous totalement, quelque part), on est très mal barré, avec une telle nana à la tête de la république (majuscule pour "République" ? Oh, ben non, finalement)...

    Par contre (fô pas croire...), j'aime beaucoup l'idée qu'une femme soit présidente (comme depuis longtemps en Islande, et depuis peu en Allemagne). Mais pas celle-là, quoi... Sûrement une nana qui n'a jamais enseigné de sa vie, qui ne sait pas à quel point l'énergie investie dans les heures de cours peut-être "usante" et fatiguante, en tout cas pour les profs qui s'investissent vraiment dans la transmission "réelle" de leur savoir. Une nana qui n'a jamais passé des heures "chez elle" à préparer des cours, jamais passé des heures "chez elle" à réfléchir à la meilleure pédagogie possible, jamais passé des heures "chez elle" à corriger des centaines et des centaines de pages de copies...

    L'étape suivante, c'est quoi ? "Les professeurs de conservatoires, je veux les voir au conservatoire 35 heures par semaine", par hasard ? Et quand est-ce qu'on entrentient notre jeu instrumental ? Quand est-ce qu'on cherche, qu'on recherche, qu'on explore en permanence notre (insondable) instrument ? Quand est-ce qu'il nous reste l'occasion de jouer en concert, non seulement afin de prouver aux élèves ce dont on est capable, mais aussi de pouvoir leur enseigner tout ce qui peut se passer sur une scène ???

    Grandiose (et psychologue), la Seg, sur ce coup, là : elle s'est mis tous les enseignants à dos, la plus grande partie de l'électorat socialiste, mdr...

    Mais comment peut-on être aussi conne, j'y crois même pas, quoi (pire que l'autre avec sa fameuse blague, déjà pas mal, du "Karcher")...

    Libellés : ,

    jeudi, novembre 09, 2006

    "MONSIEUR" LISZT

    D'habitude, je ne fais pas très souvent des annonces de concert sur ce Blog, mais là, je suis obligé. Mon ex-élève (et néammoins ami) Guillaume Palissy, le célèbre baryton bien connu, vient en effet de m'envoyer une proposition à laquelle il vous sera difficile de résister - même pour moi qui ai tendance à être très "feignasse" pour me bouger, et encore plus pour un concert.
    Non seulement ça se passe dans l'une des plus belles églises de Paris, Saint Eustache (j'allais dire : à deux pas de la boutique BUFFALO, rue de Turbigo, mais c'était sans compter que celle-ci est désormais fermée) :

    Mais surtout, le programme a de quoi allécher : rien que du Franz Liszt (1811-1886), un très grand "monsieur" de la musique romantique, qui a posé presque tous les jalons de la musique moderne en explorant tous les styles de composition, loin de se limiter aux seules oeuvres de virtuosité pianistique - rôle dans lequel on a un peu l'habitude de le cantonner, malheureusement. Ce concert s'avère donc une très bonne occasion de découvrir trois "Liszts" différents, avec au programme : 1) Fantaisie et fugue sur BACH, pour orgue (plus d'infos ici, si ce titre vous intrigue), avec un autre "Monsieur", Jean Guillou, le titulaire des premières heures (qui doit avoir désormais un âge assez vénérable, pour ne pas dire canonique) 2) Les Préludes pour orchestre, l'un de ses douze poèmes symphoniques (hélas si peu joués, un vrai scandale, quand on y pense), et 3) le très étrange Requiem pour voix d'hommes (1886), encore plus déroutant que Via Crucis, si vous avez la chance de connaître ce chef d'oeuvre absolu.
    Que dire de plus, sinon qu'il s'agit de l'un des plus beaux orgues de la capitale, et en tout cas du plus grand (102 jeux, plus de 6000 tuyaux !!!) ? Ceci ne sautera peut-être pas aux yeux sur la photo ci-dessous, mais n'oublions pas que les plus grands tuyaux sont ici ce qu'il est convenu d'appeler des "32 pieds", autrement dit, plus de dix mètres. Et comme contrairement à Notre-Dame, l'orgue se situe juste au-dessus du portail, la présence des jeux est absolument fantastique - autant dire que quand Jean Guillou va se mettre à accoupler les tirasses du 32 pieds, vous devriez logiquement sentir votre estomac faire un bond et remonter au niveau des poumons, en résumé (normalement, il y a aussi les murs qui commencent à trembler, mais ne vous inquiétez pas, ils savaient construire, à l'époque) !

    Voilà. Ceci aura donc lieu ce samedi 11 novembre à 16h à Saint Eustache (entrée gratuite, mais attention, il semble néanmoins très prudent de réserver sa place dans les FNAC), et sera doublé le lendemain à Saint Louis des Invalides (12 novembre, 16h30), avec cependant deux inconvénients : moins bel orgue (quoique, quand même... on m'en offrirait un comme ça, je n'aurais rien contre, LOL !), et entrée payante cette fois, il est vrai au profit des pensionnaires de l'Institution des Invalides, si jamais ça peut vous motiver...

    Private Joke : Si jamais Sarah Connor a le malheur de m'allumer sur ce Post, je la tue de mes propres mains (et là, ça ne sera pas la porte à côté) !

    Libellés : ,

    mercredi, novembre 08, 2006

    DIABOLIQUE

    Et voilà... Je passe faire un petit tour sur mon autre Blog LE CINÉMA DE VINCENT, et alors même que je viens enfin de terminer un article sur eXistenZ de Cronenberg avec pas mal de photos bien dégueus, comme le Maître nous y a habitué depuis longtemps, regardez sur quoi je tombe, comme coïncidence :

    Pas mal, dans le genre satanique, non ?

    Enfin bon, je rigole, là... Mais voilà, on commence par des petites réunions sectaires comme ça, d'apparence bien inoffensive, et ensuite, ça se termine en eau de boudin (c'est le cas de le dire) :

    Désormais, je vous rassure, c'est passé au 667ème visiteur. Même les plus superstitieux d'entre vous peuvent donc retourner - cette fois, en toute sérénité - faire un tour sur LE CINÉMA DE VINCENT, dont je rappelle à nouveau l'adresse : http://vincentthe1.blogspot.com/.

    Libellés : ,

    PARANO, MOI ?

    Hmm, je crois qu'on peut dire ça... Si vous saviez à quel point ça peut être long et pénible, lorsqu'on change d'ordinateur, avant de réussir à retrouver sur le nouveau le même environnement rassurant et "cocoon" que sur l'ancien (même quand on a correctement fait ses sauvegardes), alors je ne vous raconte pas la galère si vous oubliez ce petit geste élémentaire : faire un "back-up" au moins mensuel de tous vos fichiers importants, au moins en double (car le DVD-RW n'est pas un support si fiable que cela), voire en triple, en quadruple ou en quintuple (mais là, je me suis arrêté, je n'avais plus assez de DVD vierges, mort de rire !) :

    Bon, OK, ça m'a bien pris une bonne heure et demie pour graver cette petite dizaine de galettes, mais tout en regardant TRUE LIES de James Cameron (une bonne daube, malgré tout bien distrayante avec notre Arnold favori, et sur un scénario bien de chez nous, cocorico !), autant dire que je n'ai pas vu le temps passer. Et pour les mêmes raisons, bien sûr, sauvegardez et planquez quelque part tous vos pseudos et mots de passe à l'intention de vos proches, au cas où (on ne sait jamais)...

    (N'essayez pas d'agrandir la photo, j'ai fait exprès de rajouter du flou pour que cela soit illisible).

    Quand je vous disais que j'étais parano (mais avec un PC, il FAUT être parano, et plutôt deux fois qu'une, si vous m'en croyez) !!!

    En résumé : après quelques Posts passés à bien m'énerver (dsl), c'était en contrepartie (et en guise de pénitence) ma rubrique évangélique : "Entraidons-nous les uns les autres, et aidons si possible les veaux à ne pas commettre ces erreurs basiques, dont même nous autres G33ks et K4d0rs ne sommes pas à l'abri".

    Amen !

    (RHOOH, pour le coup, j'allais presque oublier de vous refourguer mes petites infos persos, qui valent toujours leur pesant d'or, vu que sachez-le bien, à part la bouffe et les Jeans (que quand même, on a vraiment besoin d'essayer), je n'achète quasiment plus jamais rien dans de VRAIES boutiques, tellement c'est une perte de temps et d'argent. Et donc, premier tuyau, pour les CD-R, CD-RW, DVD-RW, bref, tous ces supports très précieux pour nous autres G33ks : CDRohlinge24 , où les prix (même avec le port venant d'Allemagne) sont carrément de 50% inférieurs à ceux de la FNAC... Et bien sûr, pour l'encre des imprimantes (mais ça, c'est connu), le très célèbre INK-CLUB, avec les mêmes avantages (-50%, première commande à 0 €) et la même qualité, croyez-moi, j'ai testé, et je suis désormais un très fidèle client !

    Trust me !!!

    Libellés :

    lundi, novembre 06, 2006

    I'LL BE BACK !

    Après ma récente vague de Posts pas très en rapport avec l’intitulé de ce site (vacances de la Toussaint obligent, normal, on est un peu désœuvré, on en profite pour parler de choses plus personnelles, ou pour faire de la pub aux copines bloggeuses de moins de trente ans - de toute façon, il n’y en pas de plus vieilles, donc c’est vite vu !), voici donc enfin l’occasion de revenir aux sources vives de ce Blog, et dans l’ordre, s’il vous plaît :
    1) MOVIES
    Pas grand-chose de nouveau à ce sujet, sauf pour les retardataires, qui auraient loupé les quatre derniers Posts du CINÉMA DE VINCENT, respectivement sur A HISTORY OF VIOLENCE (CRONENBERG), FINAL CUT (NAIM), GHOST DOG (JARMUSCH) & SPIDER (CRONENBERG)

    Quoique... Depuis peu (UPDATE du 6/11), je suis en train de peaufiner sur ce même Blog un petit Post sur le film le plus controversé de ce même David Cronenberg, eXistenZ ("capital X, capital Z", souvenez-vous !), qui a divisé jusqu’aux fans du Maître (mais vous serez prévenus, demain ou après-demain, je vous rassure !)...
    2) MONTAGNES
    Là, par contre, il y a pas mal de nouveau (mais aussi de l’ancien, bien sûr, toujours pour les mêmes retardataires qui auraient ignoré la petite centaine de photos de montagne de ma randonnée austro-italo-française de cet été, à voir dans les archives de septembre). Le nouveau, c’est en l’occurrence le Blog de cette amie dont je m’occupe depuis la rentrée (le Blog, pas l’amie, lol !), MELI, et qui s’enrichit de plus en plus de photos à tomber par terre :

    Et bien non, il ne s’agit ni de la Réunion, ni de la Martinique, ni même de la République Dominicaine (si agressive sur le Net), mais bien plus proche de chez nous, de l’Albanie, où cette amie est depuis l’an dernier professeur de français. À voir sur MELI IN ALBANIA, et très franchement… Et bien, ça donne vraiment envie (un de ces quatre, je vais essayer de me faire inviter, en échange de mes services de Webmaster, hé, hé) !!!
    3) MUSIQUES
    Rien de vraiment neuf, certes… Mais toujours l’occasion de refourguer un petit coup de pub à ce bouquin absolument génial sur l’un des musiciens les plus barrés du Grand Siècle (en tout cas, c’est mon opinion, et je la partage) :

    Plus d’infos en regardant ici, et plus de sous (pour moi !) en l’achetant de toute urgence sur le site de la FNAC, merci d’avance pour l'auteur, lol !
    4) (ET BUFFALOS !) :
    Tout le monde s’en fout, certes (sauf les vrais "aficionados" qui ont déjà capté depuis longtemps le lien vers l’autre site, SNEAKERS & BUFFALOS), mais ces deux derniers mois ont quand même été synonymes de bonne petite pêche sur Ebay, globalement. La dernière paire (en tout cas dans les grandes "classiques") qui me manquait parmi les fameuses "flammes" :

    Géniales, parce que portables avec presque n’importe quoi (ce qui n’est pas toujours le cas)…
    Et aussi ma première paire de cette superbe marque italienne, FORNARINA (sauf qu’avec le Ebay italien, ça a tout de même pris un mois et demi pour arriver de la petite île de Lampedusa, j’en ris encore !) :

    Voili, voili, voilà…

    C’était mon petit délire personnel de cette rentrée de Toussaint : RECENTRAGE de ce Blog sur ses Vraies Valeurs (comme disent nos enfoirés d’hommes politiques de mes deux), juste histoire de ne pas faire fuir tous les habitués, voire les "accros"… J’espère que vous apprécierez !

    Ceci dit (comme les plus de trente ans ne le savent pas), il y a toujours sous ce Post une petite touche COMMENTS, qui vous permet, oh miracle, de participer ou de réagir à cet article.... Il y a vingt ans, tout le monde se plaignait de ne pas avoir de droit de réponse à l'information (ma génération, en gros), et maintenant que tout le monde y a droit, hic & nunc, plus personne ne s'en sert !!! Alors pour une fois, je ne dirais certes pas vraiment comme Ccil (genre : allez tous vous faire enc..., quoi) :

    ...(lol, quel talent, sans rire, rien que le petit coeur, c'est LE détail qui change tout !), mais de temps en temps, surtout concernant quelques-uns de mes co-quadragénaires paresseux, en gros... et bien il m'arrive parfois de n'en penser pas moins, en résumé (lol !). Mais bon. Vu que je ne suis pas rancunier, une dernière pour la route ("How Long Can You Hold Your Breathe ?") :

    Là, l'image des Thaïlandaises en prend tout de même un vieux coup dans la mâchoire, huhuhu... À bientôt pour de nouvelles aventures !!!

    UPDATE du lundi 6/11 : suite à quelques réactions épidermiques (ou hémorroïdaires) à l'enc... précédent (voir COMMENTS ci-dessous), il va de soi que mes petites "chéries" favorites (Ccil, Isolamenti, Touille, Sarah, Valéna, et quelques autres que j'oublie, sorry for that...), qui passent justement leur temps à témoigner de la sympathie et de la gratitude à l'égard du VRAI travail d'écriture que représente ce Blog (nan, sans dec !), n'étaient bien sûr absolument pas visées par ces gros mots. Qu'on se le dise, et qu'on le clame haut et fort !

    Et si par contre vous êtes un musicos "classique" (comme sans doute pas mal d'entre vous sur ce Blog, même si vous en êtes encore à l'époque XIXème siècle du costard-cravate, désolé pour vous, lol !), allez voir cette grosse daube, juste histoire de savoir comment faire beaucoup de pognon en vampirisant outrageusement l'Œuvre d'un musicien de génie mort dans la misère (Chopin, Valse Op.64 N°2, en l'occurence). Édifiant (ceci dit, elle chante au moins juste, ce qui n'est pas le cas - loin de là - de toutes mes élèves, et en plus, elle est plutôt "bonne de chez bonne", on va dire, désolé pour la FFAP) !!!

    Libellés : , , , , , ,

    mercredi, novembre 01, 2006

    FFAP

    Et bien non, ceci ne veut pas du tout dire : "Foutre Férocement À Poil", ni même "Foilà, Foilà, Au Pieu !" (en dialecte de Strasbourg), mais tout simplement et très sérieusement : Fédération Française Anti Pouffes (mdr !).
    À voir bien sûr ici (FFAP) ou là (http://laffap.canalblog.com/), car malgré les apparences, il s'agit d'un Blog où traînent beaucoup de photographes et de graphistes, et pas les moins doués dans le genre (jugez-en déjà par la jolie page d'accueil de Ccil, avec cette petite touche alla Egon Schiele, j'adore !) :

    Comme vous pourrez le constater d'après les liens (que vous auriez tort, ceci dit, de ne pas explorer, car pour une fois, vous allez FORCÉMENT tomber sur quelque chose qui vous plaît), je tiens tout de même à dire, à ma grande fierté, que j'appartiens aux membres de la première heure, malgré mes désormais célèbres Buffalos de pouffe dégénérée de la pire espèce (mais si, là, tout en bas de la liste sur la photo ci-dessus, Vincent... It's me !).

    Alors certes, de temps en temps, c'est du Ccil tout craché, et vas-y que j't'en remets une couche de provoc', juste histoire de dire que j'suis scorpione & que j'en suis fière & que j'en ai rien à cirer & que si mon Blog vous plaît pas, allez tous vous faire enculer au Sodoflex (sic !), mais bon, moi j'adore... Y compris son Blog principal, CRÈVE POUFFIASSE !, dont je vous ai déjà parlé 712 fois, donc je ne vais pas insister davantage (wouah, trop géniale, sa page d'accueil vaginale du 2 novembre, là... Sauf que là, je croyais que c'était dû à ma p'tite Ccil, mais apparemment non, et donc, il faudrait plutôt en fait remercier Jul, dont le Blog est également très sympa et très beau à voir, allez d'urgence y faire un petit tour !) :

    Sachez tout de même que la petite en question est rentrée à la prestigieuse ESAD de Strasbourg (École Supérieure des Arts Décoratifs, et pour les nombreux musiciens qui me lisent, disons que c'est, en gros, l'équivalent du CNSMDP), autrement dit, il faut bien savoir que malgré les abords parfois revêches ou provocateurs de son Blog, il y a un vrai talent qui se cache sous ces masques (et si vous n'êtes pas capables de le voir, et bien tant pis pour vous !).

    En attendant, moi, je suis blindé, vu que je viens aujourd'hui même de livrer ma première contribution FFAP. Alors bon, je sais bien que ça n'est pas "top" de chez "top", mais en même temps, comme c'était la première fois que je poussais le très génial logiciel Photofiltre (à télécharger gratuitement sur le site du même nom) dans ses retranchements, j'ai trouvé ça très utile et intéressant comme expérience :

    Coup de bol : le jour de ce concert (classique, tout de même, je le précise, car il n'y a pas que des pingouins à la con dans ce milieu, même s'ils représentent hélas 99,99% !), je portais justement une chemise orange vif avec l'inscription (qu'on ne voit pas sur la photo) : GUANTANAMO BAY, PRISONNIER N°712345.

    Et comme vous le savez sans doute, le "haut" orange vif est l'un des emblèmes représentatifs des membres de la FFAP, bien sûr ! Et si vous ne le savez pas encore, et bien honte sur vous, allez-y voir sans plus tarder, et surtout : devenez membre !!!

    (N.B : Vu qu'on est parti à parler d'Art avec un grand "A", je vous recommande également chaudement ce site dédié à l'Art Nouveau, comme il ne doit pas en traîner des tonnes sur le net : Art Nouveau. C'est beau, pas bavard, et en même temps, on sait tout ce qu'il y a à savoir, bref... que du bonheur) !

    (N.B bis, dans la foulée : première fois de ma vie que le compteur explose à ce point (plus de deux cents visiteurs today, lol !), et malheureusement, je ne sais pas vraiment POURQUOI ??? Vous avez une idée, à part la Toussaint ?)

    (Et N.B ter, tant qu'on y est : j'envisage assez sérieusement de fonder la FFAV, à l'instigation de Ccil, autrement dit, la Fédération Française Anti Veaux... Parce que putain, qu'est-ce qu'il y en a sur Internet, c'est même à hurler, des fois, non, vous ne trouvez pas ???... En tout cas, moi, ça me gave à un point inimaginable...)

    Libellés : , ,