À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • vendredi, décembre 01, 2006

    JOLIS CADEAUX (PTDR) !

    Bon. Alors, je vous laisse le choix...
    Et par ordre chronologique, en plus !
    Tout d'abord, mon premier Opus (1985), "ERIK SATIE", bien chiant (normal, pour une réécriture de thèse), il faut quand même bien dire les choses comme elles sont, quoi... Mais pour les amateurs du Maître, ça peut le faire (je tiens tout de même à préciser qu'à cette date, aucun livre digne de ce nom n'avait jamais été publié sur Erik Satie en français, à part l'exécrable petit livre d'Anne Rey aux éditions du SEUIL, qui avouait elle-même publiquement détester sa musique, donc...)

    D'après ce que je sais, ce livre est devenu relativement introuvable (d'après les distributeurs), quoique toujours disponible (d'après l'éditeur, un Russe "blanc" basé à Lausanne qui ne paye que tout les deux ou trois cents ans, quand ça le chante ou qu'il se sent vraiment menacé par le fisc suisse, pas vraiment très méchant, sur ce coup), donc en résumé, je ne dirai qu'une chose : quel que soit le premier livre de musique que vous ayez envie de publier, surtout, ne choisissez pas cette maison, malgré sa couverture prestigieuse !
    C'est sûr, c'est classe, et ça le fait, surtout quand vous avez 26 ans et que quasiment la plus grande maison que vous ayez démarchée (à part FAYARD, mais bon, lui, il détestait Satie, donc c'était perdu d'avance) vous dit "OUI" d'emblée... Qui pourrait résister à ça ?
    En même temps, je ne regrette rien, c'est comme ça qu'on se forme, après tout, et qu'on apprend à naviguer entre les requins (voir l'excellent Swimming with Sharks, avec Kevin Spacey, grandiose et très instructif!).
    Bref ! Sur un mode plus léger (et plus cadeau de Noël, on va dire), mon second petit Opus, beaucoup plus rigolo, écrit à la suite de deux années d'expérience (très enrichissantes) d'orchestre sur les plateaux TV de Jacques Martin (mais oui !) :

    Avec, dans la foulée, ce petit Opus également très rigolo consacré aux chanteurs et aux chanteuses, que j'avais bêtement oubliés dans ma première mouture (et pourtant, Dieu sait qu'ils méritent...) !

    En tout cas, j'ai trouvé là une excellente maison d'édition, avec d'une part une absolue transparence financière (ce qui n'est déjà pas rien, en soi !), mais surtout une vraie dimension humaine, avec des interlocutrices attentives et privilégiées, sans lesquelles jamais, au grand jamais, je n'aurais pu publier en 2006 ce dernier Opus, beaucoup plus sérieux (mon premier "roman", en fait, autour de la vie plutôt étrange du très génial compositeur et organiste Louis Marchand, presque digne du célèbre J.S.Bach) :

    Enfin bref ! Toute une moisson de beaux cadeaux à offrir à vos proches, juste histoire de faire un petit peu fructifier mon chiffre d'affaire relativement bas (la prochaine fois, j'écrirai sur Sarko ou sur la Royal...), et bon, voilà tout !

    Hormis le fait de préciser que toutes ces belles choses se trouvent bien sûr aisément sur le Site de la FNAC (lien direct).

    Libellés : ,

    7 Comments:

    Anonymous zoun said...

    Ca le fait!

    Tu m'impressionne...

    c'est vraiment toi?
    là je dis Monsieur!

    mercredi, 11 juin, 2008  
    Anonymous jerome said...

    ha bin oui, dis donc, je n'avais encore jamais visité cette partie là de ton blog. Très beau catalogue!

    vendredi, 23 octobre, 2009  
    Anonymous Surfanna said...

    Wow, je savais pas que tu avais écrit des bouquins ! les 3 derniers m'intéressent... motivation de plus pour le con-court ! Bon par contre, toujours pas Internet chez moi donc ma participation va devoir attendre jusque là. :-)

    mercredi, 17 novembre, 2010  
    Anonymous Cantabile said...

    Le ténor provoque des maladies graves ?... pauvre ténor qu'on dit c. quelquefois...
    ha ha, il me tente ce bouquin... et ton basson aussi, bonnes idées de cadeaux de noël... pour mon cher beau frère violoniste et ma chère belle-sœur violoncelliste...

    samedi, 27 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Arf, arf, arf, "con comme un ténor", mais oui, c'est bien connu (et du reste relativement souvent justifié), lol ! Mais il faut savoir que le proverbe Allemand (basé sur le comparatif et le superlatif de l'adjectif "Dumm") est encore plus méchant : "Dumm, Dümmer, Tenor" (au lieu de dire "Dümmster"), autrement dit : le plus grand crétin du monde, XD !!!
    Hormis ceci : effectivement, même après bien des années, je trouve toujours ces deux bouquins plutôt rigolos (et je ne suis pas le seul, même si je suis bien plus fier de mon tout dernier, celui autour de Louis Marchand)...
    Adoncques : bon courage pour le concours !

    dimanche, 28 novembre, 2010  
    Anonymous Cantabile said...

    Oui, je comprends bien que tu préfères Louis Marchand... vu ton amour des orgues...
    Mais moi, je reconnais que l'orgue n'est pas mon instrument préféré... oh là là qu'est-ce que je dis ? t'inquiète, je m'en vais de ce pas écouter... les suites de Bach... par exemple ou bien un petit (heu ça n'existe pas ça) opéra de Verdi ou de Puccini avec un bon ténor c. ou pas ;-)
    Bon dimanche

    dimanche, 28 novembre, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Merci, bon dimanche à toi aussi !
    J'ai bien sûr - comme tout le monde - des instruments favoris (l'orgue, le piano & le violoncelle, entre autres), mais le plus important, c'est la qualité de l'interprétation...
    Et je préfère très franchement un excellent ténor à un mauvais organiste (d'autant que beaucoup d'entre eux sont extrêmement coincés), lol !

    dimanche, 28 novembre, 2010  

    Enregistrer un commentaire

    << Home