À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • jeudi, décembre 28, 2006

    DÎNER DE CONS !

    Toute petite note, juste pour dire que je viens une fois de plus de me revoir ce film jubilatoire (l'un des rares films récents à comporter presque autant de répliques "cultes" que Les Tontons Flingueurs, de : "Mais elle m'a dit, c'est Marlène, Sasseur, avouez que c'est confusant !", jusqu'au fameux : "Ah bon, il s'appelle Juste Leblanc ? Il a pas de prénom, alors ???").

    Et surtout pour vous mettre en lien les paroles de Georges Brassens qui tiennent lieu de générique, car c'est TRÈS EXACTEMENT ce que je pense des gens, de la jeunesse et de la vieillesse, et donc... voilà, je n'ai pas pu résister, :/
    Mais que ceci ne vous gâche surtout pas le Nouvel An !

    Pour ma part, je suis à J - 1 de faire mon premier repas (dans MA maison, chez moi, mais oui) entre blogueurs et blogueuses pour la première fois de ma vie (voir la très belle et très "japonaise" photo de Ccil ci-dessus), donc je serre un peu les fesses, malgré tout, vu que c'est très nouveau pour moi, mais en même temps, vous connaissez les verseaux : si on ne fait pas en permanence de nouvelles expériences, ben on s'emmerde, quoi, en résumé... R.V, donc, demain ou après-demain soir, pour un nouveau Post que j'espère (je pense, en fait) passionnant !

    Libellés : , ,

    2 Comments:

    Blogger Touille said...

    si je puis me permettre, brassens dit que la connerie n'a rien à voir avec l'âge, tandis que tu dis que les vieux sont cons et les jeunes suprêmement intelligents, ce qui n'est pas exactement la même chose. Mais bon, t'es vieux alors je t'en veux pas :p

    (je sors le gros panneau blague au cas où, je voudrais pas me faire des ennemis bêtement...)

    samedi, 30 décembre, 2006  
    Blogger Vincenttheone said...

    Je ne savais tellement pas quoi dire face à cette évidence que j'ai mis super longtemps à répondre (pour une fois), vu que j'aime pas trop me sentir minable et reconnaître mes torts (défaut de verseau typique). Mais bon. La queue basse, j'admets...
    Mais je rectifie tout de même le tir : ce n'est pas vraiment au niveau de la "connerie" que je sens la différence, mais plutôt sur ces trois points : énergie, capacité de rêve, et enthousiasme. Et là... ben oui, je suis souvent déçu par les gens de ma tranche d'âge (même ceux qui n'ont ni enfants, ni grosses responsabilités). Désolé...

    mardi, 02 janvier, 2007  

    Enregistrer un commentaire

    << Home