À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • FULL METAL JACKET
    À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mercredi, novembre 01, 2006

    JE HAIS LES VIEUX (BIS) !!!

    Et bien oui, c’est comme ça… Cela n’est pas la première fois que je balance cette lapalissade sur mon Blog (voir, il n’y a pas si longtemps, le Post JE HAIS LES VIEUX !, justement), mais croyez-moi, vous pouvez être sûrs que ce ne sera pas non plus la dernière, lol !
    Personnellement, je crois que je n’arriverai jamais à comprendre cette forme d’hypocrisie (ou encore de fuite désespérée de la réalité, appelons les choses par leur nom) qui conduit des gens apparemment sains d’esprit à balancer, sans la moindre vergogne et avec un sourire d’une exaspérante béatitude, des "Bullshits" du genre : "Ah oui, mais tu sais, chaque âge a ses plaisirs, etc.", ou autres débilités du même acabit, généralement juste avant d’aller se faire faire leur injection de Botox hebdomadaire.

    Donc, un jour ou l’autre, il faudrait tout de même se décider à arrêter ces conneries une fois pour toutes, afin que les futurs vieux (les "djeuns", autrement dit) sachent bien à quoi s’en tenir, et évitent de se baser sur les déclarations lénifiantes de leurs aînés. Car en réalité, soyons clairs, la vieillesse, si l’on n’y prend pas garde (il faut tout de même rester très, très vigilant), ça rend quand même, dans 90% des cas :
    - Con
    - Très con
    - Très, très con
    - Voire même "con de chez con"
    - Conformiste
    - Intolérant
    - Limité (intellectuellement)
    - Mesquin
    - Méprisant
    - Paresseux (toujours intellectuellement)
    - (Psycho)rigide
    - Radin
    Et bien sûr, mou de la souris (mais bon, ça, je passe tellement de temps sur mon Blog à râler là-dessus que tout le monde le savait déjà, lol !).
    Sans même parler du physique, bien sûr, les dents qui jaunissent, les cheveux qui blanchissent ou qui tombent, les rides qui se creusent, la résistance qui s’amenuise de jour en jour… Beuuuurk ! Bref, je m’arrête là, sinon je vais gerber direct, je crois…

    À supposer même qu’il existe un jour un VRAI élixir de jouvence, comme on le voit de temps à autre dans les films de S.F ou les Opéras Wagnériens, j’aimerais vraiment bien voir l’un de ces prétendus vieux qui s’assument soi-disant "pleinement" tenir tête au bon génie pour lui dire, les yeux dans les yeux : "Oh, ben, non merci… C’est gentil, mais finalement, je me sens vraiment très, très bien dans ma vieille peau de 70 ans !".
    Que des conneries, tout ça, du 200% garanti !
    Et encore… Moi, je m’estime plutôt bien verni sur ce coup : mes cheveux blanchissent tranquillement, mais ne tombent pas (et ne tomberont d’ailleurs pas, comme ceux de mon cher papa, mort avec sa grandiose tignasse blanche), j’arrive toujours à marcher 400km en montagne l’été sans agoniser, ma tête se porte plutôt pas mal, vu qu’à moi tout seul j’ai plus de Blogs que tous mes amis réunis, et en plus – phénomène inexplicable & très étonnant, mais réel – ma mémoire n’arrête pas d’augmenter, ce qui est totalement anormal à mon âge (entre 20 et 60, on va dire)…
    Du coup, j’essaye bien sûr de garder mon cerveau de "vieil" ado en pleine forme et en pleine santé (notamment grâce à ce Blog et à mes nombreuses amies blogueuses virtuelles, qui Dieu merci ont cent fois plus la pêche que mes vrais amis "réels", lol !... Quand je pense que le principal invité du Post
    BONNE BOUFFE !, que vous avez été si nombreuses à commenter - avec envie, ça, je peux comprendre -, n'a même pas daigné prendre une minute de son temps, ne serait-ce que pour remercier, ça, c'est le genre de truc qui me rend complètement malade, mais bon… Pas toujours facile, vu que le corps, lui, n’a plus vingt ans (faiche, faiche !), et que passé un certain cap, les nuits blanches ou apparentées (ce qui va très vite, sur le Web), ça se paye très cher le lendemain, voire le surlendemain, hélas !

    Bon. Histoire de ne pas conclure sur cette note déprimante au possible (genre : on va tous y passer, mdr !), j’ai tout de même fini, à force de me prendre la tête durant deux bons mois, par trouver DEUX "avantages" (façon de parler, bien sûr), à la vieillesse :
    1) Je comprends (et du coup, je joue) de mieux en mieux le monstrueux
    Die Kunst der Fuge de J.S.Bach – maigre consolation, vu que je pense de toute façon que je serai mort avant d’en avoir entrevu le dixième, mais bon, ce n’est pas très grave, je verrai cela après, tranquillement, à tête reposée, si l'on peut dire…
    2) À morceau égal, je le joue maintenant en dépensant dix fois moins d’énergie musculaire qu’autrefois, et en plus avec un résultat dix fois meilleur (tout dans le mental, en résumé… et pourquoi je n’ai pas compris cela bien plus tôt, ça, c’est le
    VRAI grand mystère). C’est sans doute ça que les vieux cons appellent l’expérience avec un grand "E", juste pour le plaisir de faire chier les jeunes en leur faisant miroiter le fait qu’eux aussi, "un jour", ils comprendront (certes, c’est sans doute vrai, quelque part, mais de toute façon, c’est intransmissible et personnel, donc je ne vois pas trop bien pourquoi faire ièche les gens avec ça, en résumé)…
    Voili, voili, voilà. Vous voyez, en me creusant bien les méninges, j’ai quand même fini par dégotter deux trucs grâce auxquels les vieux vont pouvoir se dire : "RHOO, putain, qu’est-ce que c’est cool d’être vieux !", c’est déjà pas mal, non, vous ne trouvez pas ?
    M’enfin bon. Ceci dit, si vous avez une adresse à me refiler genre Ebay.Mars, où je puisse échanger toutes ces conneries contre des dents blanches, une peau lisse et bien ferme, des cheveux en pleine santé et des copines à se rouler par terre, allez-y, j’achète !

    Tant pis pour Die Kunst der Fuge… Je verrai ça dans une autre vie, lol !
    (Et autant pour moi : faut que j'arrête de fréquenter le Blog de Ccil - sont trop mortelles, pour ça, les scorpiones, bien que je les adore - ça finit par déteindre à la fois sur mon langage et sur mon moral, donc : soyez indulgents, LOL ! Et si vous le pouvez : et bien... ne vieillissez jamais, quoi, au moins dans vos têtes, c'est le principal !).

    Libellés : ,

    2 Comments:

    Anonymous ccil said...

    ahah quoi comment ca je déteint sur toi? c'est pas grave, c'est meme une bonne chose, ma domination du monde est sur la bonne voie^^

    jeudi, 02 novembre, 2006  
    Blogger Vincenttheone said...

    RHOO, les scorpions, y sont quand même trop prévisibles, queque part, LOL !
    Mais bon... J'aime beaucoup, le côté "domination du monde", donc, en résumé : c'est pas grave !

    vendredi, 03 novembre, 2006  

    Enregistrer un commentaire

    << Home