À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • jeudi, juin 15, 2006

    HONTE SUR MOI !

    Enfin bon, je me comprends... Quand je dis "honte sur moi", ça serait plutôt "honte sur tous les journaux TV !", que je regarde pourtant quasi quotidiennement, et qui, sauf erreur de ma part, ont été absolument unanimes à NE PAS commenter la disparition lundi 12 juin de l'un des vrais grands compositeurs du vingtième siècle, György Ligeti (1923-2006).

    Alors là, tant qu'il s'agit de la blessure de l'autre gogol (j'ai oublié le nom, désolé, je ne vais pas surcharger avec ça le peu de HD qui me sert encore de cerveau), on peut bien en parler durant dix minutes aux infos, c'est vrai que c'est vraiment important, et pensez donc, ma bonne dame, comme c'est triste, ce pauvre Cissé (ah, voilà, ça me revient, lol !), il aurait tellement aimé participer, ah là là, le monde est mal fait, ne m'en parlez pas,etc...

    Vous savez ce qui est mal fait dans le monde : c'est surtout qu'il soit peuplé d'autant de crétins, prêts à vendre père et mère pour que leur équipe mette la petite baballe dans le petit bubut ("Va chercher, va chercher la baballe... Oui, gentil le chienchien, gentil !" (et vas-y que je te bouffe un gosse de 8 ans au passage, lol !)). Car si vous croyez qu'il y a des limites à la connerie, c'est le moment de rappeler à juste titre la célèbre réplique karaoké de Lino Ventura dans LES TONTONS FLINGUEURS : "Oh, mais les cons, ça ose tout... C'est même à ça qu'on les reconnait !".
    Bref. Tout ça pour dire qu'il a fallu que je me rende sur le fameux Blog CADENCE ROMPUE pour apprendre la nouvelle, je trouve quand même que ça frise le scandale national, quelque part. Car qui peut me chanter deux notes de Boulez, de Stockhausen ou de Xénakis ?
    ... (Grand silence embarrassé)...
    Personne.

    Qui a déjà entendu la musique de Ligeti ? Tout le monde. Ou du moins tous les "cérébrés" (et pof, un compositeur disparaît, un néologisme naît, c'est le grand cycle de la nature !) qui connaissent par coeur 2001 : A SPACE ODYSSEY (Lux Aeterna, Requiem) ou EYE'S WIDE SHUT (Musica Ricercata), deux films extraordinaires de Stanley Kubrick dans lesquels les oeuvres de Ligeti représentent entre 30 et 40% de la bande son totale.
    Bon. Vu que je me sens assez mal luné pour vous faire une fastidieuse biographie du bonhomme (pourtant assez passionnante, je ne vous citerai pour mémoire que son lieu de naissance, Dicsöszenmárton, ce sont des choses qui ne s'inventent pas !), je préfère vous renvoyer sur les pages de l'Ircam, très complètes et très détaillées sans être ennuyeuses pour autant, et du reste, c'est bien normal, puisque ces lignes sont dues à Lucie Kayas, une collègue à moi du cours d'esthétique de Stricker dans les années 85, même si je ne l'ai pas revue depuis tout ce temps.
    Cher György, requiescat in pace, et in luco aeterno (putain, j'espère que je ne me suis pas planté dans l'ablatif de la troisième déclinaison, sinon, je vais me faire allumer par V*** =D).

    Libellés :

    4 Comments:

    Anonymous V*** said...

    Ah, heureusement que je suis là... Enfin, moi aussi j'ai appris la nouvelle par ouï-dire, et non par les journaux, et je partage ton sentiment, donc, et je vais pas épiloguer sur le sujet ^^

    Sinon, c'est très aimable à toi de vouloir envoyer ce bon vieux György dans un éternel bois sacré (lucus, i, masc.). Sinon, si c'était la "lux aeterna" que tu lui souhaitais, il me semble (ahem) que ça serait quelque chose comme "luce aeterna"...

    Un Sorbonnard qui ne la ramène pas n'en est pas un ! :p

    jeudi, 15 juin, 2006  
    Blogger VincentTheOne said...

    Et bien voilà, ça n'a pas loupé (re ahem), je savais bien que j'allais me faire allumer, sur ce post... du coup, je ne peux même plus le modifier, ça rendrait la note d'avant incompréhensible.
    Ça m'apprendra à vouloir faire mon "intéressant", =D !
    Encore que ça lui plaisait peut-être bien, le bois sacré, finalement, qui sait ???
    (Surtout si c'est à la façon d'Henri IV, qui parlant de ses chers organes disait, paraît-il : "Jusqu'à soixante ans, j'ai toujours cru que c'était du bois" !

    Mais c'est qu'on savait rire, en c'temps-là !

    jeudi, 15 juin, 2006  
    Blogger VincentTheOne said...

    D'autant plus con que, juste avant, il y avait "pace" (de Pax, 3ème déclinaison), j'aurais dû tout de suite percuter avec Lux, Luce...
    Mais bon. Des fois, on a l'esprit d'escalier, c'est comme ça...

    samedi, 17 juin, 2006  
    Anonymous fabienne said...

    C'est décevant pour la mort de Ligeti, apparemment on en a parlé, ni à la radio ni à la télé; sinon Le Monde (mercreci 14 juin) a fait un très bel article, avec photo du compositeur en Une, moi c'est comme ça que j'ai appris sa disparition.
    Je te filerai une copie de l'article, si ça te dit.
    Fabienne

    lundi, 19 juin, 2006  

    Enregistrer un commentaire

    << Home