À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mardi, janvier 10, 2006

    NDE

    Un mot qui ne vous dit sans doute pas grand chose, mais qui est très important pour moi (vu que ça m'est arrivé une fois et que je ne parviens pas - fort heureusement - à l'oublier) : Near Death Experience... autrement dit, les visions absolument géniales et ultra réelles que l'on a de l'au-delà quand on se trouve plongé dans le coma, et qui, je dois dire, sont plutôt extrêmement apaisantes et rassurantes.
    Même si c'est une illusion et que l'on ne survive pas à sa mort physique (peu probable), au moins on se barre "cool de chez cool", c'est déjà ça de bon à savoir...
    De là mon dédain, depuis toujours, envers ces discours formatés des pontes de la médecine répétant toujours la même chose : "faire ceci ou cela signifie la maladie, la souffrance, et en fin de compte la mort" (voir à ce sujet l'article précédent, ou suivant, je ne sais plus bien)...
    Et alors ? Quand bien même... Eux-aussi vont y passer, malgré une hygiène de vie bien plus spartiate que la mienne, LOOOOL ! Quand c'est l'heure, c'est l'heure ! Ce sont ces mêmes mots de l'Écclésiaste que j'ai recopié sur l'une des portes de ma maison : Nescit homo finem suum, sicut pisces capiuntur hamo, autrement dit : "l'homme ne connaît pas plus l'heure de sa fin que les poissons capturés au filet".
    Alors loin de moi l'idée de tenter de vous prouver la réalité d'une vie post mortem ou de l'existence de Dieu (qui soit dit en passant non seulement ne serait pas une "personne", mais plutôt une sorte de source d'énergie universelle (hors temps, et ça, c'est presque le côté le plus génial de la NDE !), disons pour simplifier, mais en outre s'avèrerait le (la) même pour tout le monde), et d'ailleurs, point besoin d'une NDE, toute la musique de Bach, des plus petites Inventions aux plus grandes Passions, y pourvoit largement.
    Comme le disait Cioran, croyant faire (à tort) parole de mécréant : "S'il y a quelqu'un qui doit tout à Bach, c'est bien Dieu" !
    Bref. Je ne voudrais surtout pas passer pour un prêcheur de plus... N'empêche que j'aimerais profiter de l'occasion pour vous conseiller un film relativement décrié par la critique, mais adoré des spectateurs, APPARITIONS de Tom Shadyac, que je viens récemment d'acquérir en DVD :

    Avec, notons-le, un Kevin Costner tout à fait inspiré :

    À l'époque de sa sortie, les producteurs avaient quelque peu tenté de surfer sur la vague SIXIÈME SENS, mais il ne s'agit pas du tout de la même chose. Et d'ailleurs, le nom du réalisateur ne m'étant pas totalement inconnu, je me suis pris à consulter mon dictionnaire du cinéma pour constater avec effarement que le bonhomme en question s'avérait avoir commis non seulement ACE VENTURA, mais également LE PROFESSEUR FOLDINGUE et MENTEUR, MENTEUR...

    Et immédiatement, je me suis dit (conformément d'ailleurs à ma première impression en regardant le film sans a priori) : "Quelqu'un qui fait un tel film sur un tel sujet doit avoir une très bonne raison de le faire", et de fait : jetez un coup d'oeil à sa biographie sur Allociné par exemple, ou tout autre site dédié "Cinéma", ce type a vécu une expérience (de même que Gloria Estefan, la fameuse diva "latino") qui a complètement bouleversé sa vie... au point de l'inciter à faire des films moins cons et moins commerciaux, pour dire la puissance de la chose, lol !

    Seul et unique film comparable sur le même sujet : L'ÉCHELLE DE JACOB (JACOB'S LADDER) d'Adrian Lyne, à ne pas mettre entre toutes les mains cependant... spectateurs sensibles s'abstenir, cela peut se révéler (malgré un final très mystique et plein d'espoir) extrêmement traumatisant !

    Si cela vous interroge ou vous intrigue, un seul bouquin à recommander : LA SOURCE NOIRE (là, j'ai la flemme de chercher l'auteur, mais c'est en livre de poche et ça se trouve partout), ou encore sur leur site, légèrement plus touffu Source noire.

    Et sur ce, bonne nuit !

    Libellés : ,