À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • dimanche, août 14, 2005

    TROIS SCOOPS POUR LE PRIX D'UN !!!

    Parmi les pièces maîtresses, un monumental Bouddah japonais :

    ...et aussi ce petit étourneau du XIIè siècle, d'une perfection absolue :


    En plus, il se situe à deux pas de chez moi, juste à côté du Parc Monceau, dans lequel il est quand même très agréable de se promener...
    2) Deuxième scoop, qui n'a rien à voir, mais bon... Si vous êtes des super-fans des X-FILES comme je le suis, un bon ami à moi a récemment fait un tour au Virgin Mégastore, et bon, les saisons y sont quand même au prix de 110 €, alors que sur mon site favori, autrement dit : Music&Film, je ne les ai payées que 39,99 €, autrement dit, trois fois moins...
    Donc, pas d'hésitation :
    Qui a dit qu'Internet était coûteux (un absolu connard, certainement...) ???
    3) Récemment, et c'est là le troisième "scoop", c'est une chose très douloureuse, quelque part, je me suis brouillé avec un ami de vingt ans, ce qui est une chose qui, normalement, ne DOIT pas arriver (sauf entre Balladur et Chirac, mais c'est une autre histoire...).
    Les grands-mères disaient toujours, comme une sorte de proverbe, qu'il ne fallait jamais offrir de couteaux à un ami, sous peine de voir cette amitié coupée...
    On croit toujours que les grands-mères disent des conneries, mais de fait, c'est VRAIMENT VRAI !!!
    Cet ami m'a offert, pour mon anniversaire, une pléïade de couteaux, et voilà : c'est la brouille, totale, injustifiée, incongrue, et probablement durable...
    Il a suffit de dix jours en Périgord pour partir dans un "pataquesse" absolument délirant, sans aucun motif tangible, et voilà, c'est le "clash"...
    Mais bon, c'est la vie, c'est comme ça... On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a, voilà tout !

    Libellés : ,