À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • mercredi, juin 29, 2005

    ANNOCHE

    Ding, dong ! Voili, voilà, 24 janvier 2007 à 23h23 (en tenant compte des corrections astrologiques, sinon, officiellement, c'est le 25 à 0h15), je me suis encore chopé un an de plus, et merde ! Enfin bon, je suis né sous une étoile qui ne me déplaît tout de même pas trop, on va dire, puisque je suis ainsi triplement signe d'air : verseau (pas mal, pour la musique, de Mozart à Berg, on a suffisamment donné, je crois !), ascendant balance (bien pour les arts en général, et la diplomatie) et en quelque sorte gémeaux, puisque ma planète dominante est mercure (bon pour la communication et la littérature). Inutile de préciser (vu que c'est déjà dans l'intitulé du Blog) que j'adore en outre tout ce qui est aérien par nature : la montagne, l'avion, et bien sûr... les Buffalos, même si on ne se réhausse ainsi que de six misérables centimètres, XD !
    À ce propos, du reste, je me suis un tout petit peu lâché sur Ebay.fr à l'occasion de mon anniversaire, pour enfin m'offrir la toute première paire de NIKE de toute ma vie (certes, un tout petit peu plus chère que mon ratio habituel sur ce site), mais bon... On n'a pas tout les jours 48 ans, non plus, adoncques... Admettez tout de même qu'elles sont trop géniales de chez géniales, quoi, je les ADORE déjà, avant même de les avoir reçues, et surtout de les avoir portées :

    Sans oublier (pour en revenir à notre sujet) que chaque signe ayant son revers, je peux aussi me révéler obstiné ou irréfléchi (verseau), extrêmement lent à prendre une décision (balance), et parfois un peu trop dispersé dans mes activités (gémeaux). Si vous voulez en savoir plus, je me suis fendu du très célèbre questionnaire de Proust (quelle galère !), et même du fameux questionnaire musical qui circule depuis environ six mois sur le Net, mais histoire de ne pas être trop lourd, je me suis contenté de vous mettre tout ça en lien, si ça vous intéresse (fort peu probable, mais on ne sait jamais)...

    Alors une fois n'est pas coutume, voici pour la première fois LE RESUMÉ EN IMAGES de la vie de Vincenttheone, et on commence avec ma petite frimousse à cinq jours (1959), et franchement, ça se voit nettement que je suis déjà en train de me dire : "Mais putain, qu'est-ce que je fous là, moi ???" :

    5 ans(1964) :

    6 ans (1965), à Noël, certainement :

    7 ans (1966). Vous avez déjà vu des gens triplement signes d'air qui aiment l'eau, vous ?

    Eh bien, ça n'a pas changé. Pour tout vous dire, j'aime tellement peu aller à la mer que la dernière fois que ça m'est arrivé par hasard (je n'avais pas fait un plongeon dans la grande bleue depuis au moins dix ans), je suis ressorti les yeux explosés en me disant : "Mais quel con !". J'avais oublié que l'eau de mer, c'était salé... (authentique !).

    Bref. Là, il y a un gros trou dans les photos, probablement un ou deux albums que je n'ai pas encore retrouvés, on saute donc directement à cette période bien particulière connue sous le nom d'adolescence (mais j'en ai plutôt de bons souvenirs, entre les premières copines, le premier champagne, les premiers... pécos, euh, on peut dire ça, sur un Blog ?), bref autour de 16 ans (1975) :

    Pour ceux qui me connaissent IRL aujourd'hui, deux choses à noter : 1) j'avais encore ma tignasse naturelle "alla Bruel" (si, si !) 2) j'avais arrêté un ou deux an le piano pour me mettre à cet instrument barbare très en vogue à l'époque (comme quoi on fait quand même des grosses conneries aussi, à cet âge-là, mais bon)... Et en prime, je me faisais éjecter du bahut l'année suivante (en seconde), pour cause d'indiscipline et d'ennui chronique, d'où notes en chute libre, etc., LOOOOL !!!

    20 ans (1979). Là, après trois ans d'études à l'École Normale de Musique, les choses s'améliorent nettement. J'ai enfin trouvé un truc qui me plaît vraiment, sans trop de contraintes, et ça marche très vite du feu de Dieu (ici, avec Dimitri Markevitch) :

    21 ans (1980), Triple Concerto de Beethoven :

    25 ans (1984). Année pourrie pour le Bordeaux, mais sympa pour moi, puisque j'y fais la connaissance de l'un de mes meilleurs ami, à l'époque gardien du Refuge du Pavé (2840m) dans l'Oisans (et toujours le look Bruel, XD !) :

    26 ans (1985), sur l'arête du Col du Sélé, et rien qu'à voir ma tronche, ça avait dû être bien galère, cette montée (mais j'ai oublié, j'ai une mémoire très sélective concernant les mauvais souvenirs !) :

    27 ans (1986), très grande année, qui par une suite de hasards tous aussi invraisemblables les uns que les autres me fait rentrer par la grande porte dans le milieu plutôt fermé de la télévision, où je m'occupe tout d'abord en tant qu'arrangeur et programmateur de l'émission de Jacques Martin "Le Kiosque à Musique":

    Et comme la TV, ça paye plutôt très bien pour très peu d'efforts, ceci me permet la même année de quitter le nid parental (ben oui, j'étais déjà une sorte de "Tanguy" avant la lettre !) pour acheter - à crédit, quand même, faut pas pousser, non plus - mon premier deux pièces de 44m2 à Levallois, pour environ 360 000 Frs de l'époque, soit moins de 55000€ (somme avec laquelle on ne doit même plus pouvoir s'offrir une cave dans la banlieue de Limoges) !

    29 ans (1988), tout arrive : deux grosses années de galère, puisque l'émission s'arrête, alors que le crédit, lui, continue (bâtards de banquiers !). J'ai encore mes petites bouclettes, mais plus pour très longtemps, maintenant :

    Du coup, j'accepte un peu tout et n'importe quoi comme petits boulots, et notamment des jobs (harassants) dans le milieu du cinéma publicitaire japonais, où je fais néanmoins quelques rencontres inattendues, comme le golfeur Severiano Balesteros :

    Ceci dit, cela ne m'empêche pas de fêter mon anniversaire, avec un autre de mes très bons amis (à g.) et ma future femme (devinez où ?) :

    Ni de partir à la montagne (arghhh, le grand couloir des Cerces, 3097m, qui a depuis quelques années hélas fondu comme neige au soleil, c'est le cas de le dire) :

    31 ans (1990), no comment :

    La même année, fort heureusement, je vais enfin réintégrer l'équipe de Jacques Martin pour une bonne dizaine d'années (jusqu'à la fin du "Monde est à Vous", pour ceux qui se souviennent), ce qui va de nouveau remettre du beurre dans les épinards, comme on dit...

    32 ans (1991). Et voilà, les bouclettes disparaissent, les premières rides apparaissent (j'avais jamais fait la relation, mais si le mariage y était pour quelque chose, en fin de compte ???) :

    33 ans (1992), au sommet du Breithorn, en Suisse (4164m). Je ne suis jamais aussi heureux que lorsque je me retrouve dans ces zones magiques loin de la terre, et déjà si proches du ciel :

    Suit un gros trou, là, parce qu'il me reste encore au moins quinze albums de chacun 300 photos à scanner, entre les années 1993 et 2000, et comme chacun sait, c'est un travail de titan (pas tellement le scan en lui-même, d'ailleurs, que les nécessaires retouches en amont, obligatoires pour des négatifs).

    41 ans (2000). No comment, également :

    42 ans (2001, a "space" Odyssey). Après des années de randonnées en couple, c'est effectivement un peu "space" de se taper la première grande traversée à nouveau tout seul, mais ça le fait , aussi (ce n'est pas du tout la même jouissance de la montagne, en fait) :

    C'est aussi l'année "mythique", si l'on peut dire, où je suis non pas tombé amoureux des Buffalos (vu que j'en suis tombé raide dingue dès que j'en ai aperçues pour la première fois, probablement autour de 1990), mais où je me suis décidé, après avoir vu plusieurs "mecs" en faire de même, à franchir le pas, et à "oser" acheter et porter ma première paire (sur une trentaine, maintenant, XD) !

    43 ans (2002), l'un des meilleurs souvenirs de ma vie : un mois tous frais payés à naviguer en mer du nord (Norvège, Féroés, Islande, Groenland, Spitzberg, comme sur cette photo), en échange d'un tout chtit concert, genre vingt minutes, tous les deux ou trois jours, j'en ris encore (dommage que ce ne soit pas comme ça tous les étés) :

    Et aussi, hélas, l'un des pires souvenirs de ma vie, puisque mes deux parents décideront de se faire la malle dès l'année suivante, l'un en janvier, l'autre en mai (et comme j'avais été très peu confronté à la mort jusqu'alors, ou alors de façon très abstraite, il a bien fallu gérer)...

    44 ans (2003). Commencent alors vraiment à apparaître, là, comme le disait Corneille, "des ans l'irréparable outrage":

    46 ans (2004) :

    Autre grand souvenir de cette année-ci : à peine libéré de Guantanamo (cf. ci-dessus, XD !), et tout juste après avoir créé mes deux premiers Blogs, celui-ci et SNEAKERS & BUFFALOS, je m'envole pour dix jours inoubliables au Liban, un pays accueillant et magnifique, bien qu'un chouilla trop chaud pour moi (j'ai eu un bol inouï, n'empêche, une année plus tard et j'étais bloqué là-bas, obligé de revenir en bateau, et tout, et tout, etc.) !

    47 ans (2006). Voilà, c'est l'âge où l'on n'ose plus publier de photos. Et d'ailleurs, pourquoi m'obligerais-je à ce pénible exercice d'auto-flagellation, puisqu'après deux ans de blogage intensif à tout va, je me suis fait suffisamment d'ami(e)s dans ce petit monde pour qu'on me dessine sous des traits bien plus flatteurs (Sat, en l'occurence, mais je suis sûr que vous avez déjà tous reconnu son inimitable "patte"), en compagnie d'un autre de mes très bons amis :

    Et merde, quand est-ce que ça s'arrête, cette "progression" à la con, là ?

    4 Comments:

    Anonymous Mandy said...

    eh, j´en fait des découvertes sur ce blog!Ta vie en photo, j´ai passé un bon moment à lire tout ca!Bravo!!
    Je pense que c´et fort de mettre tellement de choses sur toi, donc les photos sur internet..Je n´oserai jamais faire cet exercice! :-)
    Il n´y a que 2 photos de moi sur mon blog....il faut juste les trouver!
    Allez, je retourne à ma fouille aux trésors!

    vendredi, 14 mai, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Merci beaucoup, Mandy, pour le premier commentaire sur cet article !
    En fait, ma vie se résume beaucoup à donner des cours ou faire des concerts, alors énormément de gens (élèves, parents d'élèves, professeurs) me connaissent déjà en public... Du coup, ça ne gêne pas du tout d'afficher mes photos, lol !

    vendredi, 14 mai, 2010  
    Blogger Sire Al Capitaine II said...

    Salut Vincent !

    Dis moi, c'est un putain d'article qu'on à là ! Il est tout simplement génial ! J'adore ce blog tout simplement !

    Je ne savais que tu avais été intermittent du spectacle dans le cinoche et la télé... Super cool !

    Merci pour ce blog Vincent !

    AL CAPITAINE

    jeudi, 17 février, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Merci à toi, Sire Al Capitaine II... D'autant que comme sur tous les Blogs, rares sont les "comments" sur les articles anciens (et celui-ci est très ancien, lol) !

    vendredi, 18 février, 2011  

    Enregistrer un commentaire

    << Home