À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY
  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : L'HÔPITAL (TER)
  • L'HÔPITAL (BIS)
  • L'HÔPITAL

  • À admirer sur "Sneakers & Buffalo" :
  • NEW : BOYS & GIRLS, LOL !
  • BUFFALO 2410-57 (#2)

  • dimanche, juin 26, 2005

    REAL SHIT !

    Bon. Ce n'est pas que je déteste a priori la musique contemporaine (encore que...), mais quand les élèves viennent me voir avec ce genre de choses pour passer des concours, et que donc, en tant qu'accompagnateur, je suis obligé de me les farcir, là, je dois dire que je pète (un peu) les plombs, tout de même :

    Putain... Mais quel mec peut être assez taré (à part Boulez) pour monnayer d'emblée un septolet divisé comme ça (en plus, dans un ralenti), sachant que personne ne sera capable de l'entendre ???

    Alors qu'il existe ceci (Brahms) :

    Ou encore mieux, cela (Bach, la perfection à l'état pur, qui devrait théoriquement décourager tout un chacun d'écrire la moindre note de musique supplémentaire pour les siècles des siècles) :

    La seule vraie créatrice "contemporaine" de nos jours, c'est Björk, point final !

    Et si vous n'êtes pas d'accord, tant pis pour vous, je vous prophétise tout de même que tout ces "soi-disants" créateurs, Henze, Boulez, Stockhausen, et bien d'autres encore plus inaudibles, seront totalement (et heureusement) oubliés d'ici une petite dizaine d'années.

    En résumé : c'est mon avis, et je le partage !!!

    Libellés : ,

    2 Comments:

    Anonymous Anonyme said...

    Bonjour,

    je suis tombé sur votre blog par hasard en cherchant des partitions de Henze...
    Et je tombe du coup sur les commentaires sur la musique contemporaine. Je n'ai aucune formation musicale, je ne joue d'aucun instrument. Et pourtant, j'adore la musique contemporaine. Je connais mal Henze, mais des compositeurs comme Pascal Dusapin (avec notamment les très belles études pour piano et son concerto pour piano, en écoute sur youtube), Kaija Saariaho, Matthias Pintscher, Giacinto Scelsi ou Witold Lutoslawski me transportent par leur musique. Et je pense, et j'espère qu'ils passeront réellement à la postérité.

    A l'inverse, j'avoue que Bach m'émeut peu (mais je persiste à l'écouter en attendant le déclic !)

    En espérant que vous découvrirez ces compositeurs, pas tarés du tout !;-)

    Edouard

    dimanche, 31 janvier, 2010  
    Blogger Vincenttheone said...

    Je les connais, si, si, mais plus ça va, et moins je les supporte... De même que Debussy, Berg et Schönberg, que j'adorais autrefois (genre, entre 20 & 30 ans), et que je déteste de plus en plus, lol !
    Plus ça va, en fait, et plus je me concentre sur les compositeurs entre, disons, Bach et Richard Strauss...
    Mais tant mieux que tu aimes bien ces contemporains, après tout, il en faut pour tous les goûts !
    P.S : Oui, DSL, mais normalement sur Internet, tous les "comments" sont en tutoiement...

    dimanche, 31 janvier, 2010  

    Enregistrer un commentaire

    << Home